Rad Q n°78 à 85

Newsletter Radiesthésie Quantique (ex "Rad & Santé" pour Radiesthésie et Santé Holistique) n°78 à 85

Vous trouverez ici tout le texte mise en page avec les images et tableaux nécessaires à la compréhension.

Pensez à faire une recherche (en haut à droite) c'est très pratique.

Si vous voulez voir les illustrations et les tableaux, il vous faudra acquérir le livre papier sur Amazon ou Lulu (682 pages A4).

>>> Vers le forum de la news: Groups.Google.com/forum/#!forum/newsletter-etherapia

N° 78 Septembre 2010


LIVRE: Guide pratique du psychothérapeute humaniste

Pour toutes les "jeunes pousses" thérapeutes, le "Guide pratique du psychothérapeute humaniste" de Anne et Serge Ginger chez Dunod est une référence. C'est un guide concret, mêlant des conseils pratiques et des réflexions philosophiques et déontologiques, écrit avec bienveillance par deux psychothérapeutes d'exceptions .

La psychothérapie humaniste considère l'homme dans l'interaction de toutes ses dimensions : physique, émotionnelle, cognitive, sociale et spirituelle. Le psychothérapeute humaniste a recours à des techniques de soin variées et originales, tout en se maintenant dans une posture "d'implication contrôlée". Il est amené à résoudre de multiples difficultés telles que : Comment faire connaître l'ouverture de son cabinet ? Que faire en cas d'absence du client à une séance ? Comment aborder les questions de paiement ? Comment faire face à des menaces de suicide ? Comment gérer le contre-transfert ?...

Au final, il peut intéresser aussi bien les praticiens expérimentés que les patients curieux.

YI-KING DES AFFAIRES

Si les deux grandes versions du Yi-King (ou I-Jing) celles de Wilhelm d'une part, et Javary & Faure d'autre part, restent la base classique de toute approche des 64 étapes de la Vie, beaucoup de personnes ne peuvent y accéder à cause, soit du style poétique, soit de la densité des informations. Personnellement je trouve que "Le Yi King des affaires : Stratégie de gestion efficace pour prendre des décisions", est un excellent compromis pour "le cadre moyen européen en 2010" ;o) En effet, comme la plupart des tirages du Yi-King sont des aides à la décision, Guy Damian-Knight nous livre une interprétation directement compréhensible dans nos préocupations de tous les jours. Si le titre peut nous faire penser que l'ouvrage s'adresse uniquement au milieu des affaires, en réalité dès qu'il s'agit de diriger, de planifier, d'investir, de gérer, d'orienter, bref, de prendre des décisions, les conseils du Yi-King sont pertinants en entreprises mais aussi à l'école, à la maison ou en association.

PS: Un lecteur de la newsletter, Xavier, m'a signalé une erreur à la page 21 du livre. En effet lors du tirage, le 8 (2 faces + 1 pile) correspond à un trait discontinu, un trait Yin stable et non un trait continu comme imprimé sur le livre.

INTENTION & MAGIE BLANCHE

Quand magie, pendule et thérapie se synchronisent...

  • Une tendance semble apparaître autour de la magie et le succès d'Harry Potter en est la preuve. Je vous propose aujourd'hui de dépasser les apparences et de voir ce qui existe derrière le décor. Isabelle de l'école Azraald a accepté de répondre à nos questions afin d'éclairer nos opinions.

RQ (Radiesthésie Quantique) : Bonjour Isabelle, et merci à toi et à ton école d'avoir bien voulu répondre à nos questions. Tu fais partie de l'école Azraald (www.azraald.com), l'école des Sortceliers, qui est une école dite de Haute Magie qui a la particularité de faire renaître la tradition vestimentaire comme dans Harry Potter.

Isabelle : Oui effectivement, cette école ouverte depuis 2005, reprend la tradition et met en avant, et au plus grand jour, la magie, tradition ancestrale utilisée depuis des siècles et encore aujourd'hui d'ailleurs.

RQ : Comme tu le sais nos lecteurs sont tous des érudits en approche alternative et l'aspect "outils thérapeutiques" de l'ère du Verseau les intéresse beaucoup. Hors, quand nous nous sommes rencontrés la première fois, tu m'a dis que la notion d'intention, clef des approches dites du Verseau, était très présente dans le cursus d'Azraald. Peux-tu nous en dire plus ?

Isabelle : Je résumerais par cette phrase "nous sommes ce que nous pensons". La magie permet de mettre en fonction nos pensées par des codifications, ou rituels. Mais la base, l'essence est l'intention : est-elle positive, pure et sans doute ? Si oui, alors, cela sera obtenu.

RQ : Si je comprends bien, la première année est un immense exercice de "poser l'intention" ?

Isabelle : Pas seulement la première année, la première certes, car il faut s'initier à cette idée, mais aussi tout le temps ensuite si nous voulons un résultat.

RQ : Peux-tu nous donner quelques exemples, sans trahir le secret, de comment tu as travaillé ce "poser l'intention", comment tu l'as vécu et peut-être une ou deux anecdotes...

Isabelle : Oui bien sûr, par exemple, on peut poser une intention pour améliorer les situations qui nous posent soucis. Je peux donner l'exemple concret et personnel d'un procès où j'étais victime et qui durait depuis 6 années et qui devait durer encore plus longtemps. Un rituel, en demandant la résolution, soutenu par un courrier intentionné au juge a permis que la procédure aboutisse, au grand étonnement de l'avocat !

RQ : Étonnant et intéressant, as-tu une ou deux autres anecdotes....

Isabelle : J'ai également pu améliorer ma situation financière par une intention ferme sur ce sujet, confirmée par une incantation répétée. J'ai aussi nettement amélioré les défenses immunitaires de mes enfants grâce à des baumes et élixirs dont l'intention générale est le mieux être dans le plan physique.

RQ : Les autres années, ce point clef de "poser l'intention", est-il toujours présent ?

Isabelle : Bien entendu puisque c'est un principe essentiel au fonctionnement de la magie.

RQ : Je suppose que l'étude des plantes est au cursus de l'école, peut-on parler d'une réelle formation en phytothérapie ?

Isabelle : Pas dans le sens traditionnel de phytothérapie où chaque plante est étudiée pour sa fonction propre. Nous travaillons les plantes pour leur fonctionnement magique et aussi en fonction d'une alchimie qui - selon l'ordre et la quantité choisie - en fera un résultat différent à la fin. C'est vraiment l'alchimie des plantes, minéraux, métaux, huiles essentielles et de notre éther qui nous importe en fait.

RQ : D'autres aspects comme la naturopathie ou la lithothérapie sont-ils abordés ? Et à quel moment de la formation ?

Isabelle : Ce n'est pas une formation en naturopathie ou autre thérapie. Nous apprenons la magie sous tous ses aspects. Cela signifie :

  • l'Alchimie : savant mélange des plantes,minéraux, métaux, HE, et incantation pour des résultats dédiés et incroyables.
  • la Voyance/Médiumnité : études de la tarologie, runes, boule pour toutes les précognitions d'avenir et développer notre intuition.
  • les Rituels et Enchantements pour le déblocage de situations ou l'ouverture des possibilités.

RQ : Effectivement le cursus est bien rempli. Autre point qui intéresse fortement nos lecteurs, le biotesting. Je suppose qu'à un moment de la formation, vient l'enseignement d'un biotest ? S'agit-t-il du célèbre pendule du radiesthésiste ?

Isabelle : Oui, nous utilisons le pendule et des planches pour tous nos travaux d'alchimie notamment mais aussi pour la voyance.

RQ : Y-a-t'il d'autres points qui te semblent importants de préciser sur la formation ?

Isabelle : Cette formation est complète, exhaustive, dense et sérieuse. La magie exige du travail et de la rigueur, ce qui étonnera peut-être les gens qui l'assimilent au "coup de baguette" facile. La récompense à la clef est de pouvoir construire une vie qui nous convient.

RQ : Voilà une récompense bien sympathique et dans une éthique irréprochable. On ne peut pas se quitter sans évoquer l'aspect "décors, mise en ambiance" de cette école. Les costumes sont donc présent dès le début, peux-tu nous en dire plus ?

Isabelle : C'est vrai et cela surprend l'extérieur. Mais, pourquoi un avocat porte t-il une robe noire lorsqu'il plaide ? Pourrait-il faire la même chose en jean ? Cela fait partie du rituel et a un but de protection et d'amplification comme tous les outils que nous utilisons. La magie a toujours adopté, dans ses pratiques, des "robes/capes" et autres aspects spécifiques à cette fonction, et cela bien avant Harry Potter. C'est pour cette raison que l'Ecole d'Azraald emploie ,elle aussi, ses propres particularités de décors et costumes, ce qui signifie que nous ne copions nullement les décors "Potter".

RQ : Merci beaucoup de ce partage, cela permet de mieux comprendre l'important travail qui est derrière cette école que l'on pourrait rapidement cataloguer de "supercherie amusante" si l'on s'arrête aux décors et vocabulaires issues de Harry Potter. Ton témoignage met bien en avant la réelle formation qui débouche d'ailleurs sur une réelle compétence utilisable en cabinet.

Isabelle : Oui tout à fait et c'est un des objectifs.

RQ : Le mot de la fin ?

Isabelle : Que la magie soit et nous amène vers l'infini et l'au delà.

RQ : Merci.

VIVRE AVEC UN MEDIUM ...fin

L'hypersensibilité médiumnique en 2010 en Europe : comprendre

Résumé des épisodes précédents :

  • News 47, la normalité se définit mathématiquement par la courbe de Gauss et nous apprend qu' "être normal" au sens d' "être pareil" n'existe pas, les médiums font partie de la normalité mais ne sont pas sur la médiane.
  • News 56, la Médiumnité est un don qui peut se cultiver. Ce don, donne accès, sans le demander, à des informations réelles ou symboliques qui concernent avant tout le médium par résonance.
  • News 67, Médium, Métagnome, Psy-réceptif, Extra-sensoriel, Supra-intuitif, etc... désigne globalement le même phénomène dans des sous-modalités différentes.
  • News 74, en 2010 de plus en plus d'émissions, de séries TV, de journaux naissent avec succès avec comme thème la médiumnie
  • News 76, même si la médiumnie est un don de naissance, le médium ne le sait pas forcément surtout si ses proches ne le reconnaissent pas. Tenir compte que l’émotionnel d'un médium est sur-activé par 3,4 ou plus est un point clef.
  • News 77, privilégier des solutions d'accompagnement qui permettent de mieux différencier le dehors du dedans est une approche qui donne de bons résultats à moyen terme. Dans l'immédiateté, envoyer les émotions à la terre, connecter son canal sur des choses douces et sympathiques, pratiquer l'énergétique est une saine hygiène journalière.

On l'aura compris, être enfant médium sans encadrement spécifique, donne "des noeuds" que l'adulte devra résoudre afin d'obtenir une bonne stabilité sociale et émotionnelle. Une fois ce bien-être acquis, l'étape suivante pourra être "Est-ce que ce don peut me servir ?" ou encore "Mon don est-il utile à l'Univers ?".

Nous resterons dans le cadre qu'un "don" est donné et par conséquent que l'on donne ce que le don nous donne. Les thérapeutes, shâmans, voyants gagnant leur vie en demandant une contre-partie financière ne rentrent pas dans le cadre de cet article. En effet, nous serions là déja très loin du médium qui s'ignore ou de la personne n'ayant pas fait de travail de connaissance de soi, d'introspection. Aussi, nous resterons au cas du médium qui vient de découvrir son don ou/et qui ne sait quoi en faire dans sa vie de tous les jours.

Tout d'abord, un don est donné sans contre partie, il n'y a aucun blâme à ne pas l'utiliser. Le soleil donne ses rayons tous les jours sans attendre la moindre contre-partie. Quelque soit votre comportement, le lendemain le soleil se lève aussi pour vous. Mais si l'énergie psychique véhiculée spontanément par le médium devient pathogène pour lui-même quand elle n'est pas utilisée, alors une action corrective est nécessaire.

De nombreux témoignages relatent l'impact "Pk" des médiums sur leur environnement informatique, électrique et même parfois mécanique. Les médiums qui font sauter les plombs quand leur émotionnel est sur-sollicité, est courant. Depuis l'ère de l'informatique, une carte son qui saute quand le médium n'a pas pu s'exprimer, une imprimante qui lâche quand une communication n'a pu se faire, et même un frigidaire qui claque alors que l’atmosphère de la famille est glaciale, tout ça, fait partie des témoignages que nous entendons tous les jours au cabinet. Si l'énergie psychique est proportionnelle à la sensibilité du médium, on aura du X2, X3, X5 voire X10 ce qui est impressionnant. Par exemple, une plante en une journée passera de vie à trépas ou... l'inverse, idem popur l'ordinateur. Pour mieux comprendre l'impact "hors-science" de l'énergie psychique, il suffit se rappeler les barreurs de feu qui en moins de dix minutes stop la douleur d'une brûlure ET ses conséquences, ce qu'aucun produit ne sait faire en 2010.

Si l'énergie psychique est expulsée via des phénomènes Pk, tout est "Ok" finalement, mais, sinon, l'énergie risque de se retourner contre la personne elle-même. Il devient alors très utile de proposer un exercice, une pratique qui permette de vider l'énergie psychique afin qu'elle ne pollue pas les circuits énergétiques du médium :

Art-thérapie

La première voie présente depuis la nuit des temps est l'expression créative libre. Danser SANS MUSIQUE pendant dix minutes ou plus est excellent. Mais on peut aussi chanter en impro, sans musique, ou alors, peindre, écrire etc. La pratique doit être libre, expressive, il ne s'agit surtout pas de danser le cha-cha ou de reproduire un paysage en peinture et encore moins de suivre une méthode.

Ce type de pratique se fera soit régulièrement (3f/sem par exemple), soit à chaque fois que l'on se sent débordé.

Soin universel

Même si l'on n'a pas appris le Reiki ou tout autre approche, il est possible pour un médium de faire un soin dit universel au sens où il vise une partie du monde : la terre, les océans, les oiseaux, les femmes, les amérindiens, etc. Le médium, va prendre une mapmonde ou un globe terrestre et mettre ses mains au dessus. Ensuite il va poser l'intention que toute son énergie psychique soit utile aux "arbres de la Terre" par exemple. Le médium laisse allez son intuition, son ressenti, son imagination pendant plusieurs minutes. Si la personne préfère, elle peut bien sûr utiliser un pendule ou appliquer une méthode, tout cela n'est pas grave, l'important c'est que l'intention soit d'envoyer de l'énergie.

Dans les deux cas, art-thérapie et soin universel, si vous avez un biotest, vous pouvez pré-tester ce qui est préférable pour le médium. Mais dans tous les cas, sachez que c'est uniquement pour rassurer le médium, dès qu'il laissera aller son instinct, il saura ce qu'il doit faire sans jamais l'avoir appris ! Et oui, quand on a un don, les écoles servent pour le formalisme (cerveau gauche), pour la supervision, mais pas pour la connaissance puisque le médium est né avec (co-naissance = naître avec) !

Ce grand article en trois parties sur le médium est maintenant terminé. J'espère qu'il vous aura ouvert des pistes, des horizons. N'hésitez pas à partager vos vécus sur le sujet, s'il y a un intérêt général, je m'en ferais l'écho dans la prochaine news.

TRIANGLES D'OR suite...

Ondes de formes, nombre d 'Or et couleur-thérapie

  • En juin, je vous proposais une expérience sur les ondes de formes issues du triangle d'Or. En effet, il existe de quatre triangles d'Or, alors lequel choisir en énergétique et peut-on y ajouter de la couleur ? Sans apporter une réponse absolue, voici des pistes intéressantes issues de la confrontation de résultats obtenus par des thérapeutes-biotesteurs différents.

Tout d'abord confrontons les résultats centrés sur une personne et ceux obtenus dans un objectif plus universel :

Il est très clair que le résultat dépend du cadre, en effet, les deux tableaux sont différents alors que rien n'a changer, ni l'onde de forme proposée, ni la couleur. Les chiffres en gras dans le tableau ont une très forte cohérence entre les thérapeutes (moins de 10% d'écart), les autres sont une moyenne donc pas forcément significatifs. Seulement deux propositions ressortent d'un biotest centré sur le biotesteur : chromothérapie avec le losange "a" et "d". En revanche, la cohérence est plus forte quand le cadre posé est "universel" : 9 cas sur 12 obtiennent des résultats cohérents à 10% près. A nouveau les grands vainqueurs sont les chromo-losanges d'Or "a" et "d".

Il ressort de ces essais que 2 losanges d'Or sont d'excellents supports pour la réinformation énergétique. Le champs est libre aux créateurs de méthode et aux créatifs :o)

Pour aller plus loin...

Il est possible d'aller dans encore plus de finesse, prenons le cas "d" par exemple :

La proposition initiale est bordée d'un trait noir continu, la figure suivante n'a pas de contour et la troisième solution propose une couleur de contour différente en haut et en bas. Nous avons ainsi augmenter la finesse tout en gardant la même base.

On peut aller encore plus loin dans la finesse en recherchant la couleur optimal de chaque trait :

Pour finir, on pourrait déterminer, toujours au biotesting, l'épaisseur de chaque trait !

Comme vous pouvez le constater, sur un simple losange - en considérant par exemple 10 couleurs de base et un biotesting au pendule avec un cadran universel 0...10 - on déterminera la couleur optimale du losange et de ses traits en 7 coups de pendules. En prenant 24 couleurs et en ajoutant 10 épaisseurs de traits on monte à plus de 20 biotests pour avoir LA forme réharmonisante optimale pour une personne (ici et maintenant en fonction du cadre de réharmonisation), le chakra d'application et le temps. Je laisse aux experts en réharmonisation et en biotesting le plaisir de mettre au point leur système de réharmonisation basé sur les triangles d'Or colorés.

    • Ps: Pour ce qui est de la production du dessin, vous trouverez une solution avec Impress en surfant ce site spécial IMPRESS alternatif http://sites.google.com/site/pptodp
    • Nb: Une très bonne vidéo récapitulative des expressions courantes du nombre d'Or sur Youtube www.youtube.com/watch?v=v5TaiKC7QuA

RADIESTHESIE & PYRAMIDE

Par Jean Heraira dans Astral n°364 d'avril 1982

Depuis plusieurs années déjà, on s'intéresse à la Pyramide, à ses effets, à ses utilisations. Les ouvrages, les revues, en traitent avec davantage de vues pratiques que des spéculations strictement mathématiques, spéculations passionnantes, certes, mais tout de même d'un attrait moindre, pour de nombreux chercheurs. Après les premières expériences en France, en Europe, il y a longtemps, sur l'action de la pyramide, a suivi une période de moindre attirance, nous ne dirons pas de désintéressement, mais au moins d'une limitation dans la recherche ; on s'est contenté de répéter les mêmes travaux, généralement. Une vague nouvelle est survenue après qu'ont été connus chez nous, les nombreux essais, les emplois les plus divers, parfois étonnants de la Pyramide, aux U.S.A. Les ouvrages d'auteurs américains enthousiastes sont arrivés, des traductions ont été faites et, depuis, on reparle de la Pyramide dans certains pays proches, on la voit utilisée a destins multiples. Les résultats paraissent probants.

Mais, tant sur notre vieux Continent que sur le Nouveau, on semble avoir pris intérêt à la seule Pyramide à quatre faces. A notre connaissance, un seul auteur de nationalité belge a traité d'une pyramide à trois faces, en 1946. Et plus récemment, en 1977 Serge V. King aux USA.

La Pyramide à trois faces, ou tétraèdre fera l'objet de notre propos, au long de ce papier, dont le titre surprendra un peu par le rapprochement des deux noms Radiesthésie et Pyramide si l'on ignore que c'est précisément un radiesthésiste français M. Bovis. qui le premier, a remarqué les propriétés momificatrices de la Pyramide, celle de Kéops. En visitant le prestigieux monument, il a observé parmi les détritus, le corps de chats, de petits animaux rôdeurs dû désert : ce n'est pas, on s'en doute, la présence de ces cadavres d'animaux mais bien leur état de conservation qui le surprit. Ces corps paraissaient déshydratés, momifiés. Intrigué, il réfléchit, étudia au mieux le phénomène et il en vint à conclure que le savoir des anciens médecins, ou savants, égyptiens ne suffisait pas, peut-être, à expliquer entièrement la momification des rois embaumés et que, pourquoi pas, les vertus de la Pyramide elle-même, pouvaient intervenir.

Revenu en France, il construisit des modèles réduits de pyramide, il refit des essais, nous ne retiendrons que les conclusions : la forme de la pyramide et son orientation provoquent une rapide déshydratation, puis un phénomène de momification.

Ce rappel, bref, démontre bien que nous ne nous sommes pas écarté de la notion radiesthésique en parlant de la Pyramide. Depuis la découverte de M. Bovis, l'étude de la Pyramide a continué : on en a employé les effets pour reproduire la momification, mais on a prolongé de beaucoup, les expériences. Nous en citerons, sans nous étendre, quelques-unes parmi les plus intéressantes, relevées dans l'ouvrage de S.V. King ; l'emploi de la Pyramide permet de :

  • adoucir le café, le thé, le tabac.
  • donner à l'eau du robinet, un goût d'eau de source,
  • stimuler la croissance des plantes.
  • accélérer le temps de germination des graines,
  • conserver la nourriture,
  • rehausser les saveurs naturelles,
  • faire mûrir les fruits et les légumes,
  • retarder la croissance des algues, empêcher celle des bactéries,
  • améliorer la réception de la T.V. et de la Radio,
  • recharger les batteries,
  • augmenter la conscience et rendre la relaxation plus facile,
  • stimuler le processus de guérison. d'alléger les douleurs,
  • accroître la vitalité, la virilité,
  • etc. etc...

Nous limitons volontairement, cette citation, mais nous rappellerons tout de même, l'opération devenue classique de l'affûtage des lames de rasoir.

L'usage des effets de la Pyramide permet encore bien d'autres réalisations : elles sont extraordinaires, souvent, et paraissent relever davantage du surnaturel, de la Magie même, que de la Science, telle que nous la connaissons actuellement. Nous ne traiterons pas de ces possibilités, hors du cadre habituel.

Nous engageons les lecteurs à entreprendre des essais : le matériel est très simple, pratiquement gratuit, facile à réaliser. Les satisfactions ne manqueront pas de les encourager dans cette voie. Quand ils auront appris, très rapidement d'ailleurs, à utiliser la Pyramide, le pendule leur servira à parfaire leurs connaissances, à mieux utiliser encore les "influences" émanant de la forme pyramidale.

On a toujours intérêt à relire les auteurs, sinon ancien, du moins ceux dont les ouvrages ont été publiés il y a quelques années déjà et qui sont un peu délaissés. L'un d'eux, le Lt Colonel Stevelinck, dans un livre remarquable "La démonstration de la Radiesthésie et ses applications", donne le moyen de déceler certaines lignes de force à la surface d'un triangle (équilatéral) : il indique que la bissectrice des trois angles est un lieu d'accumulation de forces, que le point de rencontre des bissectrices se signale par une accumulation d'énergie qui va s'échapper par la zone de moindre résistance, c'est-à-dire par la droite verticale passant par k point de rencontre des bissectrice. Il précise que ce rayon vertical fera girer le pendule et il conclût : "Toute l'énergie captée par le montage ( ici le triangle ), va le sursaturer et l'aire du triangle deviendra un véritable accumulateur d'énergie". Continuant la démonstration, il donne une indication importante : l'énergie ainsi accumulée va quitter le triangle par les trois pointes.

Jusqu'à présent, il a été question du simple triangle, d'une surface en somme. Plus loin, dans l'ouvrage cité, l'auteur passe des plans aux volumes, et c'est ici que la Pyramide intervient : le même phénomène de l'énergie accumulée et retransmise, se produit évidemment à un degré plus important.

La question de l'émission de l'énergie a été également signalée par S.V. King.

Abandonnant la théorie, nécessaire tout de même avant de passer à l'utilisation, nous retiendrons donc seulement ceci : la Pyramide émet une énergie puissante et utilisable.

C'est de ce sujet que nous allons traiter.

Construction d'une pyramide à trois faces

La réalisation n'est pas difficile, elle suppose un peu de soin, de patience et elle n'impose pas un degré élevé d'habilité manuelle.

Le matériau le meilleur est un carton un peu rigide, pas nécessairement épais de couleur blanche. ou. mieux encore, de couleur grise.

La figure 1 indique les dimensions d'un triangle à dessiner au crayon sur le carton ; on trace une ligne droite de 23 centimètres 8 millimètres, qui constituera la base du triangle ; au milieu exact de cette base, on élève une droite, une petite équerre d'écolier permet de tracer cette droite au mieux ; avec un simple compas, on trace un arc de cercle, en partant de l'extrémité gauche de la ligne de base, arc de cercle d'un rayon de 21 centimètres 4 millimètres, qui coupera la droite élevée au centre de la base, en un endroit donné ; même opération avec le point à l'extrémité droite de la base et le point où se rencontrent les deux arcs de cercle, sur la droite, qui est le sommet du triangle. On joindra les extrémités de la base au sommet, et on disposera d'un triangle à la grandeur voulue (avec Draw de OOo, faire un triangle isocèle de base 23,8 et de 17,8 de hauteur).

On découpe le triangle, on en fait deux autres, de la même façon ou, plus simplement encore, en dessinant les deux autres, au crayon, en suivant le pourtour du premier posé sur un carton neuf.

Assemblage de la pyramide

On place un triangle à gauche - figure 2 - et un autre, en le posant soigneusement près de l'arête droite du premier : avec un morceau de scotch, on relie les deux triangles (Attention, la base est la longueur de 23,8, ce sont les côtés de 21,4 qui sont collés ensemble). Même opération avec le troisième triangle, dont l'arête gauche est placée à côté de l'arête droite du deuxième, même collage avec un morceau de scotch : on soulève le tout. avec soin. on ramène l'arête droite du troisième triangle près de l'arête gauche du premier, on les joint également avec un morceau de scotch, comme pour les premières opérations. Cela fait, on dispose d'une pyramide. On renforce le collage si nécessaire, la Pyramide est prête à servir.

Toute cette opération est plus longue à détailler qu'à réaliser. C'est peut-être un peu délicat, mais le résultat vaut la peine de se donner un peu de mal.

L'énergie émise par la Pyramide s'échappe par plusieurs points ou lignes. L'un de ces centres émetteurs est constitué par les arêtes des trois côtés du volume pyramidal.

Dans l'immédiat, nous n'utiliserons pas tous ces éléments et, surtout, nous ne multiplierons pas les usages considérant l'intérêt d'expériences limitées, préférables à trop d'essais insuffisamment poussés.

Étudiant avec un peu d'attention les possibilités d'action des influences de la Pyramide, on constate qu'il s'agit d'une énergie vitalisante, nous n'osons pas écrire "'une énergie vitale" mais il est tentant de céder à l'adoption de cette définition : en effet, si l'emploi de la Pyramide stimule la croissance des plantes , si elle "accélère le temps de germination des graines", il y a bien là un phénomène important, de nature "vitale".

Peut-on utiliser cette énergie "vitale" au bénéfice de l'humain ? L'expérience tend à le démontrer. Dans un cas de fatigue, par exemple, il a été constaté qu'une exposition aux effluences venant de la forme pyramidale, atténuait la lassitude, donc renforçait la vitalité. Il ne nous appartient pas de traiter de l'art médical, mais il semble évident que la maladie est en relation avec le manque de vitalité ; augmenter cette dernière devrait donc accélérer la guérison dans le cas de troubles pathologiques. Là encore, les essais effectués seront les meilleurs guides pour chacun.

Comment utiliser la Pyramide ?

On la pose sur une table, une tablette, orientant l'une des faces vers le Nord, avec le maximum de précision ; cela est facile, une simple boussole guidera très bien dans la recherche du Nord magnétique. Cette disposition prise, on a une "émission" de force par l'arête de la Pyramide constituée par les deux autres faces. Pour "recevoir", pour capter, cette émission, il suffit alors de s'installer devant l'arête émettrice. En résumé, on se place soi même face au Nord, mais en ayant soin de placer la Pyramide, bien orientée, entre ce point cardinal et soi-même.

A quelle distance doit-on se placer, par rapport à la Pyramide ? Pour le savoir avec certitude, nous ferons appel au pendule ; l'appareil étant en place, on approche le pendule de l'arête émettrice ; très vite, il se met à tourner, à girer, dans le sens positif, de gauche à droite. Tout en le laissant tourner, on s'éloigne lentement et, à un moment donné, le mouvement giratoire, change de sens, il tourne de droite à gauche. On note avec soin l'endroit précis de la modification ; c'est a cet endroit qu'il faudra s'installer pour "prendre" l'émission de la Pyramide. Très généralement, la distance se situe entre deux mètres et deux mètre cinquante. On peut s'asseoir ou demeurer debout, pour recevoir l'influx.

Durée de l'exposition ? Le pendule l'indique très utilement. Le procédé de recherche le plus simple consiste à le placer au dessus d'une montre, posant la question : "Pendant combien de temps dois-je, pour cette expérience, m'exposer à l'influence de la Pyramide, pour en tirer le maximum de bien, sans ennuis ultérieurs ?". On amène le pendule au-dessus du chiffre 1 (qui représente 5 minutes ) et on convient "Si l'exposition doit être de 5 minutes, le pendule girera positivement au-dessus de ce chiffre". On attend, dans le calme, sans penser à ce que le pendule indiquera. S'il tourne, c'est que ce délai est bon. Supposons l'immobilité du pendule ; on l'amène alors au-dessus du chiffre 2 (10 minutes de l'heure en cours), on pose la même question, on attend, et ainsi de suite, jusqu'à obtention de l'indication précise.

Les essais menés avec soin, pour la généralité des cas, indiquent que le temps moyen est, d'ordinaire, de 10 à 15 minutes, par séance.

Ces mêmes essais, jusqu'à présent, précisent qu'une exposition par jour est suffisante. Il n'est donc pas nécessaire d'en augmenter le nombre, sauf indication précise du pendule. Mais ce qui semble préférable, c'est de faire cette « captation » des forces de la Pyramide, pendant un certain temps, une fois par jour ; mais c'est encore une mesure à faire au pendule : calcul du nombre de jours à utiliser.

La pyramide à trois faces a donné la possibilité d'expériences sérieuses ; il est difficile encore, de tirer des conclusions définitives, mais il semble bien que l'exposition bien conduite à "l'émission d'énergie" renforce la vitalité de l'expérimentateur et par voie de conséquence, cela entraîne une meilleure résistance aux attaques de la maladie.

Faute de contrôles suffisants - les recherches sont toujours en cours - il n'est guère possible de définir la nature de l'émission pyramidale, mais les analyses inclinent à penser qu'il s'agit d'un phénomène analogue à celui de "l'émission vitale" de certaine appareils réalisés à partir de formes, telles que celles de l'aimant, en particulier : en somme, il y aurait une espèce de "magnétisme vital", mis en action.

On ne saurait trop conseiller aux lecteurs d'établir de nombreuses vérifications, de faire des essais poussés ; nous sommes certain qu'ils y prendront beaucoup d'intérêt et en tireront profit.

Jean HEREIRA

N° 79 d'Octobre 2010

"La Liberté à laquelle aspire l'homme moderne n'est pas celle de l'homme libre,

mais celle de l'esclave un jour de fête..." Davila

CONGRES : THERAPIES QUANTIQUES

Le premier congrès national sur les thérapies Quantiques....

Le premier congrès national sur les Thérapies Quantiques aura lieu les 20-21 novembre 2010 à Aix-en-Provence. En plus de la participation exceptionnelle de l’équipe du Pr Luc Montagnier (Prix Nobel de médecine 2008), les conférences seront soutenues par (dans l'ordre de passage) : le Dr Albert Claude Quemoun, le Pr Emmanuel Ransford, le Dr Daniel Pénoël, l'Ingénieur Diemar Heimes, le Dr Corinne Skorupka, le Dr Elie Attias, le Dr Bernard Vial, le Dr Bruno Donatini, le Dr Jamal Aïssa, le chercheur Jean-Philippe Brebion, le Dr Olivier Soulier, le Dr Martine Gardenal et le Dr Haddad !

  • "Nous cheminons depuis plus de 30 ans dans la même direction, chacun à travers des disciplines différentes, mais allant toutes dans la même direction. Nous avons décidé de partager avec vous le fruit de nos recherches et de nos expériences vers une guérison du Corps, de l’Ame et de l’Esprit. J’ai la joie et l’honneur de vous proposer le premier congrès national des Thérapies Quantiques... Marion".

INITIATIONS CAUSALES par Thierry Becourt

    • Le chemin spirituel, beaucoup en parle, mais peu donne des pistes pragmatiques. Thierry Bécourt - enseignant, praticien en psychologie transpersonnelle, site institut.iera.over-blog.com - dans son dernier livre : "Stimuler notre être intuitif, Les chemins de l’Éveil, de l’aspiration à la maîtrise" aborde largement le sujet. Il accepte aujourd'hui de partager avec nous sa façon de voir les choses.

RQ : Thierry Becourt, votre dernier ouvrage porte sur l’aventure de la conscience humaine et particulièrement sur le chemin de l’Éveil. Nos lecteurs seront sans doute intéressés de comprendre comment vous interprétez les notions d’initiations.

TB : Il nous faut pour cela étudier l'initiation sous l'angle de la libération, et l’envisager comme un processus de libertés péniblement obtenues. René Char disait que l’initiation était la blessure la plus proche du Soleil. Ce qui, vous en conviendrez, mérite une certaine réflexion :

  • Le mot initiation vient du latin in "dans" et ite "aller" d'où son sens de commencement ou d'entrée dans quelque chose. Il indique dans son sens le plus large une entrée dans la vie spirituelle ou dans une nouvelle étape de cette vie.
  • L’origine grecque du mot initiation est : Telete ou Teleutai qui signifient : faire mourir ou initier, évoquant une cérémonie pour la célébration d'un mystère ou d'un rite.
  • Pour l’instructeur Djwall Kool, auteur des ouvrages d’Alice Bailey : "L’initiation est un moment de crise où la conscience plane à la frontière de la révélation."
  • C’est donc la dernière partie la plus difficile de la voie lumineuse qui nécessite le pouvoir de l’innocuité.

RQ : Que peut-on comprendre par "...crise où la conscience...", ou, si vous préférez, qu'entendez-vous par "crise de conscience" ?

TB : L’initiation n’est en fait que la conséquence de la richesse de nos expériences terrestres qui, au final, participent à l’accroissement de notre degré de conscience individuel et, par conséquence, à l'accroissement de la conscience collective. On peut aussi dire que l''initiation est une croissance dans l'expérience permettant d'atteindre un point de tension. Nous pouvons aussi affirmer que l'initiation est une méthode facilitant la circulation des énergies par l'ouverture ou l'éveil de certains centres planétaires et/ou humains (Sachant que le règne humain n’est pas le seul à vivre ces transformations).

L’on comprend dès lors que les transformations, souvent puissantes sur le chemin de l’Éveil, par leur remise en cause constante de notre mode de vie normalisé, entraînent leurs lots de perturbations. Ce sont ces perturbations qui sont à l’origine de crises plus ou moins violentes.

RQ : Pouvez vous nous dire comment reconnaitre que nous passons une initiation, y a-t-il des signes indicateurs ?

TB : Pour vous répondre, il est nécessaire de poser le postulat selon lequel nous sommes tous des étincelles divines en voyage, parcourant le chemin de la conscience cosmique en vue de la réalisation consciente de l’être. Les premières existences de la vie humaine sont donc nécessairement et longtemps inconscientes de la provenance divine de leur source. Toutefois, il arrive un jour, après de bien nombreuses expériences et incarnations, le moment où la question se pose pour la première fois du ‘qui suis-je ?’, du pourquoi sommes-nous là et de la recherche de nos origines et de notre destination.

C’est surtout lorsque nous comprenons et intégrons au plus profond de notre être le côté éphémère de nos existences matérielles que nous pouvons réellement dire que nous sommes consciemment entrés sur le chemin de l’Éveil.

Suivra une succession de prises de conscience qui pourra être modélisée en 5 grandes étapes initiatiques humaines. Cela nous mènera, au final, à l’accomplissement de notre cheminement humain. Ceux et celles qui ont transcendé ces ‘crises’ sont les véritables Instructeurs spirituels, appelés aussi Maître de Sagesse.

RQ : Sommes-nous conscients de ces étapes et comment devons-nous les aborder ?

TB : Après être sorti du stade mystique rencontré et vécu sur la voie de l’aspiration, à partir du stade de disciple, c'est-à-dire de la discipline consciemment appliquée, chaque pas sur le Sentier doit être accompli consciemment. Chaque initiation doit amener une reconnaissance consciente d’une série d’expansions de conscience. Mais attention, ces expansions ne sont pas l’Initiation, l’Initiation se trouve juste en avant.

N’oublions pas que la sagesse antique et gnostique détermine trois stades sur le Chemin de l’Éveil : Aspirant (le plus long), Disciple et Initié (ce qui pour l’anecdote correspond aux trois grades de la Maçonnerie bleue : Apprenti, Compagnon, Maître).

Initiations Energie planétaire  Rayons Relations Première, Aspirant Pluton  /  Vulcain VII Naissance Seconde, Disciple en probation Neptune / Vénus / Jupiter VI Baptême Troisième, Disciple accepté Lune / Mars V Transfiguration Quatrième, Initié Mercure / Saturne IV Crucifixion Cinquième, Maître Uranus / Jupiter III Révélation

RQ : Le tableau récapitulatif (ci-dessus) des 5 premières Initiations permettra au lecteur averti d'avoir des points de repère : planètes, rayons et relations (étapes symboliques). En revanche, pour le lecteur non habitué à ces repères typique de A. A. Bailey, pouvez-vous préciser ces notions de mystique, de disciple ou d'initié ?

TB : Il me semble que la présentation qu’en fait Uberto Ecco dans son excellent ouvrage : ‘Le pendule de Foucault’ en est une merveilleuse illustration :

    • « Être un Initié ou être un mystique, ce n’est pas la même chose. L’initiation, la compréhension intuitive des mystères que la raison ne peut expliquer, est un processus abyssal, une lente transformation de l’Esprit et du Corps, qui peut amener à l’exercice de qualités supérieures et jusqu’à la conquête de l’immortalité, mais c’est quelque chose d’intime, de secret.
    • Elle ne se manifeste pas à l’extérieur elle est pudique et surtout elle est faite de lucidité et de détachement. C’est pour cela que les Seigneurs du Monde sont des initiés, mais ils ne s’abandonnent pas à la mystique. Le mystique est pour eux un esclave… Le mystique est utile parce qu’il est théâtral, il s’exhibe. Les initiés par contre se reconnaissent seulement entre eux. L’initié contrôle les forces dont pâtit le mystique. Le mysticisme est une forme dégradée de contact avec le Divin.
    • L’initiation est le fruit d’une longue ascèse de l’Esprit et du Cœur. Le mysticisme est un phénomène démocratique, sinon démagogique, l’initiation est aristocratique. »

RQ : Voilà bien ici une définition sans concessions…

TB : Un de mes collaborateurs, enseignant de la sagesse, Jacques Sourmail dans son ouvrage « Initiation à la politique ésotérique » ( p. 460) aux éditions Tournemire est toute aussi éclairante :

    • « Il existe plusieurs niveaux et différents degrés d’initiation mais aucun qui soit indolore. Car à tous les stades l’initiation perce le flanc de nos vanités, couronne d’épines nos ambitions et fait boire à notre orgueil l’éponge pleine de vinaigre.
    • En vérité l’initiation s’enveloppe toujours de tempêtes. On ne la croise jamais sur une mer d’huile. Et celui qui, à peine voit-il les vagues grossir, court se réfugier dans le premier port venu, celui-là ne risque certainement pas de la rencontrer.
    • Toute initiation est un séisme pour celui qui la vit. Toute initiation renverse d’un souffle l’ensemble de nos constructions mentales. Toute initiation renverse comme une paille légère tout ce à quoi nous tenions. »

RQ : Mais dites-nous, quelles sont les conditions pour entreprendre ces initiations planétaires ?

TB : Avant que l’on ne puisse prendre les initiations supérieures, deux activités majeures sont à accomplir :

  • L’alignement de nos différents corps personnels,
  • La construction scientifique de l’antahkarana, pont entre l’Âme et la Personnalité triple.

Tout cela s’accomplit par le ‘service’ qui est la véritable méthode scientifique et sans danger pour parvenir à l’Éveil.

On comprend mieux pourquoi l’aspiration est le stade préliminaire à l’Initiation. Ce processus d'expansion graduelle appelé ‘initiation’ est en effet le résultat de l'effort persistant de l'aspirant lui-même, de la rigoureuse droiture de sa pensée et de sa vie et non de quelques Instructeurs accomplissant un rite occulte. Chaque initiation est donc précédée d’une pérégrination qui mène à la vision d’un service plus grand.

Les libérations obtenues sont le résultat direct de la Discipline, du Détachement, de l'absence de Passion, et du Discernement. La discipline impose et rend possible le dur travail nécessaire pour franchir le pas. Ces quatre techniques - car c'est ce qu'elles sont - sont précédées d'une série de désillusions qui, lorsqu'elles sont comprises, ne laissent à l'aspirant aucune autre possibilité que d'avancer dans une plus grande lumière.

RQ : Ces initiations sont-elles prises dans des lieux spécifiques comme des sociétés secrètes ?

TB : Les initiations se prennent sur le plan causal à l’exception des deux premières sur le plan astral. Les structures humaines, aussi belles soient-elles, sont sans incidence. Toutes les écoles de mystères terrestres sont donc des organismes de formation préparant à ces expansions de conscience.

RQ : Ces dernières précisions vont sûrement ravir certains de nos lecteurs. Mais au fait, y a-t-il une incidence directe de ces expansions de conscience sur les chakras ?

TB : Bien sûr, après l'Initiation les centres deviennent des roues flamboyantes qui, vues par clairvoyance, sont d'une rare beauté. Le feu de kundalini est alors éveillé et progresse dans des spirales appropriées. Ainsi, à la seconde Initiation, les centres émotionnels sont éveillés et à la troisième ceux du plan mental sont touchés.

RQ : Y a-t-il des signes particuliers caractérisant ceux qui ont pris ces initiations ?

TB : La Sagesse est le sceau de l’initié, il la possède même si sa connaissance des détails du monde – historiques, géographiques, économiques ou culturels – laisse à désirer.

Chaque fois qu’une initiation est prise, l’envergure de l’idée perçue s’accroît, de sorte que l’on peut dire que la progression sur le Sentier de l’Initiation marque d’abord un travail avec des idées, puis avec l’idée, puis avec le Plan de la Fraternité de Lumière pour atteindre finalement le dessein de Sanat-Kumara.

RQ : Merci beaucoup de cette présentation précise de l'Initiation et de ce partage avec les lecteurs de la newsletter.

      • Je recommande au lecteur voulant allez plus loin dans cette compréhension des initiations de lire le dernier livre de Thierry Bécourt :
        • "Stimuler Notre Être Intuitif - Les Chemins De L'eveil, De L'aspiration À La Maîtrise" 272 pages, 19,50€ , ISBN: 2-87461-054-2.
      • Sinon, vous pouvez aussi retrouver ses travaux sur le site de l'Institut Antakharana : Institut.iera.over-blog.com

TAROT QUANTIQUE, le site du Tarot Quantique™ est ouvert...

Depuis quelques semaines, j'ai ouvert le site du Tarot Quantique™. Ce site se veut une référence accessible à tous ceux qui veulent découvrir ou développer cette approche. Après une présentation générale qui reprend ce que nous avions déjà publié en Knols, sur nos fiches de stage, ou sur FaceBook, un chapitre complet reprend l'historique du Tarot de Marseille :

  1. La légende initiale
  2. La légende moderne
  3. Les faits historiques
  4. Le mythe du "Tarot originel"
  5. Conclusion

Il s'agit d'une synthèse où l'on revoit les anciennes croyances et les anciens mode de pensées avec un œil nouveau.

Vient ensuite un très gros chapitre sur les principes qui soutiennent l'approche TQ :

  1. Les 22 lames du TdM
  2. Cartes-Lames-Arcanes
  3. Symboles et Archétypes
  4. Facettes et Sous-Personnalités
  5. La langue des oiseaux
  6. Choix du TdM Grimaud

Ce chapitre permet de saisir les particularités du TQ par rapport au Tarot de Marseille (TdM) à 78 lames et par rapport au Tarot psychologique. La première partie du nom "Tarot Quantique" étant complètement disséquée, reste la deuxième partie, le mot "Quantique" :

  1. De l'ère du Poisson à l'ère du Verseau
  2. Maya 2012
  3. L'approche Quantique
      1. Quantification : les quanta
      2. La dualité onde-corpuscule
      3. Le principe d'incertitude d'Heisenberg
      4. La complémentarité particule - antiparticule
      5. Le principe de non séparabilité
      6. Conclusion

Dans le premier et le deuxième paragraphe, les lecteurs de la newsletter reconnaîtront certainement des articles qu'ils ont déjà lus. En revanche, le troisième paragraphe est entièrement novateur. L'idée en est de revisiter les principes de la physique Quantique sous un angle plus métaphysique, tout en montrant le lien avec le TQ.

sites.google.com/site/tarotquantique

Au final, si le site est riche en repères cognitifs, il ne remplace pas l'expérimentation : on peut lire des centaines de livres sur "Comment faire des bébés", au final, "ça ne fait pas des bébés".

ECHELLE DE COMMUNICATION en Bovis par Philippe Champion

Un partage de Philippe sur le vocabulaire de nos communications

Bonjour Marc,

Je soumets à l'analyse et à la sagacité des lecteurs de la newsletter un travail que je viens de finir cet été. Il s'agit d'une liste de mots, des valeurs humaines, pour la plupart. Voulant faire faire un travail à un groupe de magnétiseurs sur les statuts de leur association, sur les valeurs qu'ils affichaient dans leurs statuts, j'ai eu la curiosité de mesurer, en aveugle, (les mots sont écrits sur des petits bouts de papier pliés, mélangés, et posés un à un sur la zone témoin des différents quadrants) le "taux vibratoire en unités Bovis" de chaque mot. Voici, ci-dessous, le résultat dans un tableau récapitulatif "Copyleft" total.

Philippe Champion

L’efficacité La force La relation La compétence La responsabilité  L'existence Le respect L'harmonie Le partage L'authenticité La perfection La liberté La disponibilité La justice La vérité Le contrôle Le service La reconnaissance La gratitude La paix L'honnêteté La sincérité La sécurité La communication L'esthétique La confiance Le plaisir L'identité La vie Le bonheur L'amour Dieu

Merci à Philippe du partage de cette échelle. Elle a l'avantage d'être novatrice et claire. Bien sûr, chacun, en fonction de son ressenti, va pouvoir valider, adapter, modifier l'échelle proposée. Il est impossible de tirer une conclusion universelle la première question pourra être :

  • "D'un point de vue global, quelle part de la population francophone peut se retrouver dans ce classement ?" ... (0% à 100%)

L'idée qui peut venir ensuite est que ce vocabulaire est utlisé dans des bochures et flyers à destination d'un public intéressé par le travail des magnétiseurs. La deuxième question pourrait être:

  • "D'un point de vue local, quelle part de la population potentiellement intéressée par la consultation d'un magnétiseur peut se retrouver dans ce classement ?" ... (0% à 100%)

D'un point de vue communication, la principale difficulté est que le sens que chacun met derrière les mots est variable voire antagoniste. Dans ce cadre là, la question au biotesting serait :

"Quels sont les mots qui peuvent être stresseur pour le public visé ?"

Personnellement, avec Pascale, nous avons trouvé :

la force, la justice, le contrôle et Dieu.

Si l'on considère qu'il y a un risque de communication stressante sur ces mots, il peut-être intéressant de chercher une reformulation, un synonyme moins stressant, plus neutre. A titre d'exemple, voici ce que nous avons trouvé pour remplacer les quatre mots précédents :

les points forts, la justesse, la maîtrise et la source de la Vie.

Philippe, coach et formateur p.champion1@laposte.net

SONOLOGIE, faisons le point des côtés positifs

Depuis plus d'un an, la sonologie est très présente dans la newsletter. Aussi, en surfant le site "Centre de recherche sons et couleurs", je me suis dit qu'il serait peut-être intéressant de faire le point. Je me suis donc librement inspiré des textes d'Hélène d'Hennezel pour vous proposer cette courte synthèse.

La musicothérapie, la sonologie ainsi que les thérapies vibratoires traditionnelles - didgéridoo , tambour chamane, ...- sont des approches thérapeutiques millénaires que l'on peut enrichir aujourd'hui des avancées technologiques pour déboucher sur les fréquences-thérapies. Parmi ces dernières, on peut citer le système Rife, l'audio psychophonologie, l'holopsonie, le zapper du Dct Clark mais aussi tous les nouveaux appareils à résonance quantique.

Les thérapies vibratoires s'appuient généralement sur l'acoustique et toujours sur le concept de vibration, principe fondateur de l'information. Les pratiques visent au rétablissement et au maintien de la santé physique, psychique et spirituelle de la personne, par la mise en harmonie de l'organisme humain grâce aux vibrations et sons adaptés. Tel un instrument de musique, la personne est alors accordée, synchronisée avec sa propre dynamique spatio-temporelle.

On retrouve donc la sonologie comme accompagnement très efficace dans bien des cas : choc organique, choc émotionnel, sensation confuse de mal-être, difficultés de concentration, stress professionnel, ... Si les résultats obtenus dépendent bien sûr du stress inital et de la personne, on peut qualifier les effets souvent perçus par les patients :

  • Meilleure présence à soi avec une sensation de plénitude et de sécurité
  • Sensation d'être plus vivant : calme intérieur, sensations physiques accrues,...
  • Conscience corporelle accrue
  • Efficacité renforcée des traitements médicaux et paramédicaux
  • Relâchement des tensions
  • Apaisement tant dans le rapport aux autres que dans la gestion du temps
  • Capacité de se sentir adapté et en lien au monde
  • Connaissance de soi-même approfondie, dans un but d'autonomie, de meilleure intégration dans la globalité de la vie, personnelle et professionnelle

A la lecture de la liste de ces effets, il apparaît clairement que la plupart sont commun avec d'autres approches soit plus chamaniques, soit plus thérapeutiques, soit orienté méditation, soit encore, orienté médiation corporelle. Une fois de plus la vision holographique peut s'appliquer ici : tout est dans tout.

Pour aller plus loin :

Je vous conseille l'excellent article d'Energie Santé sur les ondes sonores énergétiques. Dans cet article traduit de Nicole La Voie, j'ai particulièrement apprécié l'équation

"Fréquence + Intention = Manifestation"

qui me semble une excellente clef de compréhension et de pratique.

(Pour information, Energie Santé (www.energie-sante.net) aussi une newsletter gratuite de qualité. Il faut s'inscrire, elle n'est pas lisible en ligne)

MEDIUM - HSP : QUESTIONS/REPONSES

FAQ : Foire Aux Questions autour du thème de la Médiumnie

  • Suite aux trois articles de fond sur les médiums, voici maintenant une FAQ (Frequency Ask questions ou questions les plus fréquentes). Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me les faire parvenir, je pense que cette FAQ peut s'étaler sur plusieurs numéros.

Q01 : "Les méthodes de protections 'Bulle de protection', 'Aura de lumière', 'Protection Gore-Tex', etc. sont-elles adaptées aux médiums?"

Bien sûr, toutes les méthodes de protection issues de l'ère du Poisson sont bonnes. Elles sont nécessaires tout le temps ou la personne en a besoin. Au fur et à mesure que la personne rayonne et quitte l'astral, les protections deviennent progressivement inutiles.

Q02 : "En dehors de 'Battre du tambour céleste', on m'a dit que jouer du Didjéridoo était une bonne pratique pour les clair-audiants?"

Absolument, jouer du Didgéridoo est souvent extrêmement efficace pour retrouver un sommeil réparateur par exemple. Il n'est pas nécessaire de savoir jouer, mais juste de savoir émettre le bourdon en prenant sa respiration à chaque fois.

Il existe des dizaines d'autres techniques comme le Qi-gong des six sons, le sourire aux organes, la méditation 3G, la respiration cohérente, la marche contemplative dans la nature, ... Ce choix extrêmement large en 2010 en France, permet à chacun de trouver une technique qui lui convient bien.

Q03 : "L'observation de soi, la position 'Méta' comme la nomment les PNListe n'est-elle pas un bon outil pour augmenter la dissociation Intérieur-Extérieur consécutif à la perméabilité émotionnelle?"

Tout a fait, cette position où l'observateur se dissocie du sujet et de l'objet est non seulement excellente pour la gestion émotionnelle mais pour bien d'autres champs d'application. Pour information, bien avant la PNL, le Radja Yoga par exemple, propose cette attitude d'esprit depuis des milliers d'années.

Q04 : "Qui est le plus habilité à expliquer à un enfant qu'il est médium?"

Le premier piège à éviter est d'enfermer l'enfant dans une étiquette. Le deuxième piège est que l'annonce ne soit pas écologique et structurante pour l'enfant. Ces deux pièges évités, une personne de confiance, ayant appris à communiquer (CNV, Gordon, Espère, ...) peut évoquer le sujet à condition de pouvoir rester disponible pour un life-coaching suite à l'annonce. Un thérapeute transpersonnel est donc l'idéal, sinon, une personne de la famille si elle est elle-même médium et qu'elle a bien su gérer son don est également un excellent choix.

Q05 : "Si j'ai bien compris, la première étape pour un médium est la même que pour un hypersensible?"

Oui, car le médium est un hypersensible. La première étape est donc d'apprendre à un enfant de grande perméabilité émotionnelle que, ce qu'il ressent, vient souvent de l'extérieur. Quand il sent une colère ce n'est pas la sienne, mais celle de l'adulte qui rentre en furie dans la salle, quand il sent la violence, ce n'est pas le sienne mais celle qui règne dans la cour d'école, etc. Ensuite, il sera plus facile de comprendre que cette colère ou cette violence n'est pas forcément dirigée contre lui, même s'il la ressent à 400% par rapport à un autre enfant. Enfin, il faudra lui apprendre à se protéger et à gérer.

Q06 : "Si j'ai bien compris, l'enfant médium se fait des nœuds afin de pouvoir s'intégrer?"

Absolument, c'est le processus classique de la construction de l'enfant, indépendamment qu'il soit médium ou non.

Q07 : "Pourquoi évoquer son enfance à un médium adulte?"

Il s'agit là d'un base de la psychologie moderne "Tout se joue avant 6 ans". Aussi, comprendre et prendre conscience que c'est dans le passé que se trouve le pourquoi de stratégies de gestion émotionnelles, est une grande aide pour pouvoir se restructurer.

Q08 : "Les visions d'un médium sont-elles vraies ?"

Oui et non ! Un concept clef est l'Imaginal à ne pas confondre avec l'imagination ou les visions délirantes. Pour un clairvoyant, les informations reçues à son insu sont interprétées par le cerveau comme de la vision. Aussi, le clair-voyant voit, le clair-audiant entend et le clair-kinesthésique ressent. L'information est bien réelle, mais elle est retranscrite comme dans un rêve, en utilisant au mieux la cinémathèque multi-média interne et sa symbolique propre ou collective. Les visions peuvent être purement symboliques comme dans un rêve éveillé.

Q09 : "Ma médiumnie me donne des informations de qualités maintes fois vérifiées et on me rejette au lieu de me remercier!"

Et oui la vérité n'est pas forcément à dire. Si la personne ne demande rien, de quel droit une autre personne doit lui "dire la vérité". Le médium aura un grand deuil à faire. Après avoir mis en doute sa médiumnie et la qualité de ses pré-cognitions, il devra admettre que "ça ne sert à rien". L'humain ne semble pas être venu sur Terre pour entendre la vérité mais pour expérimenter ses croyances.

Les médiums doivent systématiquement "tourner leur langue 7 fois dans leur bouche" avant de dire quoi que ce soit. S'ils sont radiesthésistes, la question typique sera "Dois-je le dire" et neuf fois sur dix la réponse sera non (en dehors d'un cadre thérapeutique authentifié). Déçu, le médium, devra admettre que ce n'est pas écologique pour l'autre même si c'est la vérité.

Bruno Groening

St Hildegarde

N° 80 de Novembre 2010

"Le bonheur est un papillon. Si nous le chassons, il nous échappe, mais

si nous nous asseyons tranquillement, il vient voleter au-dessus de nos têtes."

N. Hawthorne, écrivain américain du IXXème

SOIN REHARMONISANT basé sur le triangle d'Or et la chromothérapie

    • Régulièrement, dans la newsletter, nous abordons les nouvelles énergies, ce passage "2012" qui nous conduit à réactualiser les anciennes pratiques de l'Ere du Poisson vers celles du Verseau. Ainsi, les ondes de formes et la géométrie sacrée restent bien sûr des outils puissants et efficaces, mais il peut être intéressant de les adapter. Eric, thérapeute énergéticien, nous partage ici un travail de ce type et je l'en remercie.

RQ : Bonjour Eric, la suite d'articles sur le losange d'or et dernièrement sur le triangle d'or, t'a bien inspirée si j'en juge par le soin énergétique que tu nous proposes aujourd'hui pour les lecteurs du bulletin.

Eric : Bonjour Marc. En effet, au départ, c'est la lecture du livre du druide Ram (Les Runes Celtiques, Verbe magique des Druides) qui m'a amené à ce travail. Ensuite le fait que tu incites les lecteurs de la News à mettre à jour les nouvelles énergies en ajoutant de la couleur m'a semblé pertinent.

RQ : En dehors du triangle d'or, quelles sont les sources d'inspiration pour la création de ces figures réharmonisantes ?

Eric : En tant que médium intuitif, je reçois les informations à mon insu. Ces informations sont soit directement exploitables, soit me donnent une piste à suivre pour faire évoluer tel ou tel projet.

RQ : Et ces pistes se sont progressivement orientées vers un « Tarot Celtique Arlequin »...

Eric : Tout a fait. Les informations reçues, validées ensuite au biotest, m'ont conduites à trois grands égrégores européens : les runes celtiques, le Tarot de Marseille et Arlequin et son habit aux multiples facettes.

RQ : Effectivement, cela semble une synergie idéale pour nous, dans cette région du monde. Mais pourquoi une orthographe si singulière pour cet ensemble de codes « Tarot CeltiKarleKin et ses 22 clés runiques »

Eric : Afin de finaliser le projet, il restait à lui trouver un nom. C'est donc là encore le biotesting qui a permis de valider ce nom. En ce qui concerne la dénomination « clé runique », le vocabulaire utilisé traditionnellement pour l'approche Tarot ne résonnait pas au test. C'est ensuite guidé par lui que le terme « clé runique » est apparu comme valide à 100% sur tous les plans.

RQ : Je suppose que ce travail s'est étalé dans le temps ?

Eric : Effectivement le travail a pris plusieurs mois pour être terminé. Je dirais que c'est propre à l'énergie du moment, du lieu, de la saison en cours, propre également aux synchronicités dont la vie nous abreuve au quotidien. En fonction de tous ces paramètres le travail s'est affiné jusqu'à validation finale par des collègues et amis thérapeutes biotesteurs. Si je devais résumer en trois mots ce travail je dirais : pacification par rapport à soi-même, curiosité et enchantement.

RQ : As-tu l'intention de diffuser ce système de réharmonisation ?

Eric : Diffuser est un bien grand mot, ce que j'ai reçu ne m'appartient pas et est donc libre de droits, réutilisables par tous.

D'un autre côté, j'ai découvert des applications thérapeutiques précises qui peuvent être transmises à des thérapeutes en énergétique notamment. Mais c'est une autre aventure et la date d'accouchement n'est pas encore connue.

RQ : Merci Eric d'avoir répondu à ces quelques questions, et surtout d'avoir mis à la disposition de tous, ce soin de réharmonisation simple et efficace.

Pour les lecteurs intéressés par ce soin, vous pouvez demander gratuitement les 22 codes runiques en envoyant un mail à marco95@laposte.net en précisant.

Sinon, sachez qu'un site dédié au TCKK ouvrira en septembre 2011: https://sites.google.com/site/celtisme/

AUTO-BIOTEST : LES PETITS PAPIERS

L'auto-biotesting sous toutes ses formes...

Voici un auto-biotest simple qui donne de très bons résultats, fiable et idéal pour les débutants mais pas très rapide.

L'idée : Nous sommes tous des intuitifs et notre corps est notre meilleur allié pour laisser parler notre intuition.

La préparation : On prend deux petits morceaux de papiers, sur l'un on écrit "OUI, POSITIF, PLUS" et sur l'autre "NON, NEGATIF, MOINS". On plie alors les petits papiers et on les mélange.

Le calibrage : On sépare les deux papiers et on passe ses mains doucement au dessus de chacun à l'écoute de son ressenti (chaud, froid, rien, picotis dans les doigts, tension dans le corps, bien-être, etc.). Si les deux ressentis sont identiques, le biotesting n'est pas possible ce jour là pour la personne. Si on a deux ressentis différents, on les note sur les papiers (même si un des deux ressentis est "rien de spécial, neutre").

Le Oui / Non : Il ne reste alors qu'à ouvrir les petits papiers afin de connaître les ressentis associés au Oui/Positif/Plus et ceux associés à l'autre papier (qui, sans souci, peuvent être : rien, pas de ressenti particulier,...).

L'Auto-biotest : Une fois votre biotest calibré, vous pouvez alors passer à la réponse à votre question. Pour cela vous faites autant de petits bouts de papier que de solutions possibles, vous les pliez et vous les mélangez. Ensuite, vous promenez votre main sur les petits papiers et prenez celui qui résonne comme le plus positif. Vous pouvez alors l'ouvrir et lire la réponse la plus favorable pour vous ici et maintenant.

Il est important de noter que le ressenti positif n'est pas un standard écrit une fois pour toute. Chacun, en fonction de qui il est et des repères que lui ont donnés ses parents, la société ou des stages, aura un ressenti conforme à son système de croyance et à son système de neuro-sensitif. Ainsi, il est possible qu'une personne formée au Reiki associe un ressenti "chaud" au positif, alors qu'une personne formée au Raja Yoga associe un ressenti "frais" au positif.

Il est bien sûr possible de faire un test en Oui/Non, il suffit de faire deux papiers, un avec OUI et l'autre avec NON. Ensuite, on les plie et on les mélange. On pose alors une question qui appelle comme réponse un "oui" ou un "non" et on promène ses mains au dessus des petits papiers. Celui qui est ressenti comme "Oui/Positif/Plus" correspond à la réponse.

MEDIUM : QUESIONS/REPONSES, Foire Aux Questions autour de la médiumnie

    • La FAQ (Frequency Ask questions ou Foire Aux Questions) débutée le mois dernier a sucité de très nombreuses... questions. Nous continuons donc sur le même thème : être médium en 2012. Je n'ai pas éclusé toutes vos questions et suggestions, il y aura donc un dernier volet le moins prochain ;o)

Q10 : "Je suis médium et je réagis énormément aux Huiles Essentielles, est-ce lié ?"

Certainement, l'hypersensibilité du médium x2, x3, ... x10 donne aussi une hypersensibilité aux puissantes informations contenues dans les huiles essentielles. Diviser par dix les quantités est une sage précaution si on veut garder l'effet bénéfique des HE.

Q11 : "Je me suis reconnu à100% dans votre description, pourtant je ne suis pas médium !"

Du moins, ne le savez-vous pas. Il ne faut pas confondre hypersensible et médium. Si le médium est un hypersensible de naissance (même si après il gère), il a en plus, le don de recevoir des messages qu'il n'a pas demandé. Dire c'est juste de l'intuition, rassure le mental mais ne supprime pas le fait. Une bonne méthode de gestion de la médiumie est de faire "comme si on n'était pas médium" et de mettre tous nos efforts et stratégies dans "je suis normal". La ductilité naturelle du médium sera employé dans ce sens.

Mon conseil serait : tant que tout est ok, rien ne sert d'aller chercher si l'on est médium ou non. En revanche, si les problèmes de votre vie ne semblent pas trouver de solution, se pencher sur sa médiumnie peut être une bonne piste.

Q12 : "J'ai des copines médiums, c'est incroyable comme elles sont dures et tranchantes certaines fois, c'est à la limite de faire rompre la relation."

Comme vu par ailleurs, la médium est traversée par des informations qu'elle ne demande pas. Chez la femme, les connexions neuronales hémisphère droit / hémisphère gauche ne sont pas aussi séparées que chez l'homme, notamment pour ce qui concerne le langage et les émotions. Aussi, on comprend l'extrême difficulté de maîtriser le flux d'information. Une solution existe bien sûr, c'est d'apprendre une méthode de communication écologique et respectueuse des besoins de chacun. La CNV notamment est vraiment bien adaptée aux médiums femmes. Pour les hommes, la PNL ou la méthode Gordon sont mieux adaptés.

Q13 : "Comment mesurer son degré de médiumnité ?"

Évidemment il n'y a pas de mesure officielle, personnellement nous mesurons sur un cadran universel 0-100% et associons directement le taux de médiumnie avec le degré d'hypersensibilité. Pas exemple un médium à 30% aura une sensibilité en X3, un médium à 50% en X5. Dans le modèle que nous proposons, tous le monde est un peu médium (à 10% soit X1), mais bien sûr ce n'est qu'un modèle.

Q14 : "En dehors de Radio-Anges, y-a-t'il des énergies ressources plus spécifiques aux médiums ?"

Effectivement, au biotesting, Bruno Groening sort souvent comme ressource positive pour les hommes et St Hildegarde de Bingen pour les femmes.

Q15 : "Dans ma famille, le simple fait de dire 'Médium' crée un froid et un malaise, pourquoi ?"

Chaque cas est un cas particulier, mais il faut se souvenir que pendant deux siècles en France (1701-1921) les pratiques de la radiesthésie et de la tarologie ont été cataloguées comme très suspectes par l'Eglise de Rome. La chasse aux sorcières dans bien des pays a été une triste réalité. L'inconscient collectif est donc encore très chargé. De plus l'approche scientifique a tendance à faire passer pour fou les personnes qui côtoient l'irrationnelle. Il est donc logique que spontanément le mot "médium" déclenche de la méfiance ou de la peur. En France, en 2010, il est donc préférable de ne pas le dire.

Q16 : "Un médium peut-il lire dans l'esprit des autres ?"

C'est justement cette peur là qui a fait que, dès 1700, les autorités ont fortement réagi et ont demandé l'appui de l'Eglise de Rome. S'il est vrai que le médium reçoit des informations à son insu, cela ne veux pas dire qu'il peut "renter dans la tête des autres" et heureusement pour lui et pour les autres. C'est un peu comme le mythe du radiesthésiste qui gagne au loto avec son pendule, ça se saurait !

Q17 : "Comment dire ça ?"

Tout d'abord il n'y a pas à annoncer à qui que ce soi que l'on est médium ou que la personne est médium. Le secret est de mise, en revanche comment expliquer aux autres que nos comportements tiennent compte d'autres critères que ceux habituellement reconnus par la société moderne ? Il est important de pouvoir donner un qualificatif afin de rassurer et de donner des repères. Si le mot médium n'est pas le meilleur, c'est qu'il faut puiser dans le vocabulaire des personnes non-médiums bien sûr : intuitif, original, artiste, sensible, atypique, surprenant... Ainsi de nombreux médiums ont trouvés leur place dans la société en disant "Ah, vous savez bien que moi ze suis oune Artiste !".

Q18 : "Mon enfant est médium, est-il normal ?"

Absolument, il est tout a fait normal au sens de Gauss (mathématicien célèbre pour son travail sur les statistiques). Etre "normal" ne veut pas dire être exactement "la ménagère moyenne des sondages" et heureusement ! Dans une population dite "Normale", tout le monde n'est pas le personnage moyen, dans la moyenne. Il y a forcément des personnes excentrées qui assurent d'ailleurs souvent ce que l'on nomme la veille. Sans veille technologique ou économique par exemple, le système meurt rapidement, la survie n'est pas assurée.

Film Minority Report

Film le 6è sens

Bruno Groening

St Hildegarde

Q19 : "Y-a-t'il des différences entre les Fille et les Garçons ?"

Aussi sûr que le Yin est différent du Yang, une médium se construit différemment d'un médium. Mais l'inné, l'ADN du transgénérationnel, et l'acquis, la société et le pays dans lequel on grandit, sont tout autant créateur de différences.

Q20 : "Quand vous parlez de Don, que voulez-vous dire ?"

Un Don est donné à la naissance, il n'est pas acquis par du travail, il est naturel. Prenons un claire-kinesthésique qui s'ignore. Son intuition et les "hasards" de la vie l'amènent à faire une école d'ostéo. Rapidement, ses mains feront ce qu'elles ont à faire. Les autres ne comprendront pas comment il sait "ça", comment il fait si vite et est si sûr de lui. A l'opposer, le médium aura l'impression de "ne rien faire", que ce qu'il fait est facile et que tout le monde peut le faire. Après quelques mois ou quelques années, le médium-ostéo "fait" ce qu'il faut (les patients sont contents) mais, si un collègue vient pour une supervision, il lui dira que ce qu'il fait n'est absolument pas ce qui a été vu à l'école.

Un don permet de faire des choses mieux que les autres sans efforts et sans apprentissage tout en ayant l'impression que c'est facile et que tout le monde peut le faire (on peut avoir un don en musique,en math, en course à pied, ...).

Q21 : "Pourquoi les médiums se mêlent-ils de ce qui ne les regarde pas ?"

Tout d'abord, ne généralisons pas, il s'agit là de cas spécifiques. D'une certaine façon, nous avons déjà abordé cette question sous un autre angle plus haut Q12 et Q16. Un médium a souvent une intuition traversante, une idée qui s'impose à lui comme une vérité absolue. S'il dit alors le message reçu "avec la force de la vérité", il se mêle effectivement de ce qui ne le regarde pas, mais il n'y a pas de mauvaise intention. D'où l'importance de maîtriser sa parole quand on est médium afin de ne pas rentrer en force dans l'intimité des autres.

Q22 : "Le problème de la frontière contact n'est-il pas commun à tous les enfants ?"

Effectivement, mais il est encore plus important chez les hypersensibles. Inviter l'enfant à prendre conscience de ce qui se passe entre lui et le monde extérieur, comment les mondes internes et externes s'influencent, s'ajustent, ... est une bonne démarche générale pour obtenir, à la fin, une sorte de semi-perméabilité compatible avec la vie en société.

Q23 : "Votre article m'a fait prendre conscience que je croyais que tous les autres sentaient, mais ils ne sentent pas forcément..."

Ce peut être libératoire de comprendre que tout le monde n'est pas sensitif, intuitif ou sensoriel. En effet, dans ce cas là, l'autre "ne sent rien", "ne capte pas" et ne peut pas agir ou réagir en fonction de perceptions extra-sensorielles. Il réagira donc en fonction des faits et de leur interprétation mentale et non du ressenti "si évident pour le médium".

Q24 : "En quoi l'ère du Verseau change quoi que ce soit ?"

Si l'on caricature l'ère du Poisson, cette ère avait pour objectif de nous faire découvrir et vivre toutes les facettes de l'émotionnel. L'émotionnel était au centre du chemin de vie, des découvertes, aussi le libre arbitre vis à vis de ce corps était limité. L'ère du Verseau propose d'expérimenter le spirituel, aussi les problèmes liés à l'émotionnel sont plus neutres et donc faciles à gérer. Bien sûr cela ne veut pas dire que l'incarnation devient "un long fleuve tranquille", juste que sa couleur passe de l'émotionnel au spirituel. Et qu'elles sont les problématiques spécifiques du spirituel ? Nous allons les découvrir et auront 2000 ans pour les vivre et les résoudre.

Q25 : "Je connais un radiesthésiste très performant au pendule mais froid, inexpressif, est-il possible qu'il soit médium ?"

Oui, tout à fait. Il faut bien tenir compte des différences structurelles entre l'homme et la femme. Certes il n'y a qu'un chromosome sur 23 paires de différence d'un point de vue génétique, mais, d'un point de vue fonctions, historique, les différences sont grandes depuis plusieurs millénaires. La fonction crée l'organe et le chasseur a structuré ses connexions synaptiales différemment de celles de la femme restant au village avec les enfants. Par exemple, imaginez un seul instant un homme au moyen âge sur un champ de bataille qui voit son meilleur ami se faire tuer sous ses yeux. On conçoit sans difficulté que s'il rentre dans l'émotionnel, il va perdre ses moyens et mourir lui aussi dans la foulée.

Au cours des siècles, l'homme à donc "appris" à déconnecter l'émotionnel. Un jeune médium qui se met au pendule, pourra ainsi à travers le pendule, exprimer à 100% sa médiumnité et garder sa cuirasse.

Q26 : "C'est génial d'être médium, on a de super-pouvoirs !"

Ne jamais oublier qu'une pièce a deux côtés... C'est vrai que le médium ou le radiesthésiste "qui sait", a toujours fasciné l'opinion public tout en éveillant une grande peur. Le film "Minority Report" est excellent pour nous faire vivre et comprendre "l'autre côté de la pièce".

En effet, ce film s'appuie sur l'interconnexion neuronal de trois médiums de haute capacité. L'objectif de l'inter-connexion de ses trois biotesteurs d'élite : prédire l'avenir proche pour arrêter les criminels juste avant leur crime. Si les trois médiums voient la même choses, la police intervient par avance pour arrêter le méfait.

On peut se dire "Génial !", mais dans le film vous découvrirez la vie ou plutôt "le mode de maintien en vie" de ses trois médiums. Elles sont maintenues en état alpha en permanence par des drogues et, toujours à l'aide de drogues, on annile leur émotionnel. N'oublions pas que l'émotionnel fausse le biotest et donc la qualité des messages médiumniques. Bref les trois femmes sont maintenues en vie dans une sorte de grande piscine et interconnectées à un système informatique de haut niveau.

C'est de la science fiction, me direz-vous. Oui, bien sûr, mais croyez vous qu'un radiesthésiste ou un médium ayant des résultats "garantis" restera loin des pouvoirs politiques, économiques ou guerriers ? Croyez-vous qu'un don pareil n'intéressera pas des personnes voulant avoir du pouvoir sur le monde ? Bref, que pensez-vous d'une personne qui, officiellement, est médium et "sait" à distance si le sous-marin ennemi vient de changer de cap ?...

Q27 : "Avez-vous un conseil qui peut aider le relationnel des médiums ?"

Comme je l'ai déjà dit, avant qu'un médium puisse exprimer ses intuitions, il est important qu'il apprenne à communiquer. En dehors de la CNV, il existe une méthode simple, celle des trois tamis de Socrate.

LES TROIS FILTRES DE SOCRATE

  • Un jour quelqu'un vient voir Socrate et lui dit :
      • - Écoute Socrate, il faut que je te raconte comment ton ami s'est conduit.
      • - Arrête ! interrompit l’homme sage. As-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
      • - Trois tamis ? dit l’autre, rempli d'étonnement.
      • - Oui mon bon ami: trois tamis. Examinons si ce que tu as à me dire peut passer par les trois tamis. Le premier est celui de la vérité. As-tu contrôlé si tout ce que tu veux me raconter est vrai ?
      • - Non je l’ai entendu raconter et...
      • - Bien bien. Mais assurément, tu l’as fait passer à travers le deuxième tamis. C’est celui de la bonté. Est-ce que ce que tu veux me raconter, si ce n'est pas tout à fait vrai, est au moins quelque chose de bon ?
      • Hésitant, l’autre répondit :
      • - Non, ce n'est pas quelque chose de bon, au contraire...
      • - Hum, dit l'homme sage, essayons de nous servir du troisième tamis, et voyons s’il est utile de me raconter ce que tu as envie de me dire...
      • - Utile ? Pas précisément...
      • - Eh bien ! dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, je préfère ne pas le savoir, et quant à toi, je te conseille de l’oublier...

Avant de dire quoique ce soit, repensez aux trois filtres de Socrates: Ce que vous allez dire est-il vrai (fait), bienveillant et utile. Si non, abstenez-vous. Ces filtres sont très puissants et utiles même avant de dire une vérité !

CHACUN FAIT-IL DE LA RAD SANS LE SAVOIR ?

Article ancien d'une revue : date et auteur inconnus.

Nous pensons être agréables aux "scientistes" en publiant aujourd'hui cette étude sur les radiations. M. H. Baumbach, Ingénieur-Conseil, est l'auteur d'un très intéressant ouvrage « Les merveilles de la Radiesthésie à la portée de tous » (1), dans lequel il explique cette science, avec, à l'appui de ses constatations, des anecdotes véridiques puisées dans la vie de chaque jour ; formule nouvelle, qui ne manque pas d'intérêt.

Si, a priori, l'on peut contester à un nœud de rencontre de radiations, la propriété de fournir un travail ou d'être à l'origine d'une création matérielle ou psychique, ce doute ne résiste plus à une observation attentive.

Il est arrivé à chacun de nous de se lever de table, par exemple, avec l'intention d'effectuer un acte, et de l'oublier une ou deux secondes après.

Pour retrouver l'idée fugitive, il suffit de se rasseoir à l'endroit où la décision avait été prise.

Il en est de même lorsqu'on est en course. Dans ce cas, un retour en arrière prédispose à rafraîchir la mémoire.

On se retrempe dans le complexe, vibratoire qui éveille par résonance certaines dendrites (2), lesquelles sont justement celles qui se sont révélées défaillantes.

En agissant ainsi on ne fait pas autre chose que de la radiesthésie sans instrument.

Les procédés mnémotechniques quels qu'ils soient usent de la même loi qui consiste à éveiller les dendrites susceptibles d'insuffisance par le canal de leur liaison avec d'autres plus exercées à répondre à l'appel de la volonté.

Ainsi, vous pouvez parfaitement convenir que tel jour à telle heure vous penserez à une chose déterminée ou que vous ferez un certain acte. Il suffit pour cela de vous représenter ce que vous verrez quasi sûrement à ce moment et de superposer à cette image celle du mot à prononcer ou celle vous représentant occupé à accomplir l'acte désiré. Ayant effectué cette opération plusieurs fois de suite et lentement en s'efforçant de « voir » dans tous les détails, vous pourrez oublier sans crainte la mission que vous vous êtes donnée.

Au jour convenu et à l'heure exacte, si vous vous trouvez dans les conditions prévues (voir l'entrée de votre bureau, vérifier l'heure à une horloge, si vous avez l'habitude d'effectuer cette opération, etc.), subitement, comme mue par un déclic, votre mémoire vous présentera ce que vous vouliez qu'elle vous rappelle.

Je ne m'étendrai pas sur le travail mental qui se développe au cours de ces expériences; ce qui vient d'en être dit paraît suffire à montrer le mécanisme d'association des facteurs mis en jeu.

Les radiations peuvent donc éveiller le psychisme et nous inciter à des actes déterminés. Notre libre arbitre paraît réduit à bien peu de choses !

Physiquement, les radiations nous influencent d'égale façon. La combinaison des radiations cosmiques avec celles émanant des objets et de la terre concourt à la formation de résultantes partielles qui se trouvent partout. Où que nous nous trouvions, nous sommes soumis à leurs effets. D'ailleurs, si l'on parvenait à se soustraire à leur action, la mort instantanée en serait la rançon.

Nous avons besoin des radiations pour entretenir notre vie. Mais certaines d'entre elles nous sont pernicieuses. Elles activent notre évolution et précipitent notre transformation, donc au stade où nous sommes, notre mort matérielle.

Ainsi, vous avez remarqué qu'une réunion de personnes est collectivement incitée à se moucher, à éternuer ou à tousser ou à bâiller. Il est facile de prétendre qu'une personne peut constituer l'amorce qui entraîne les autres à l'accomplissement du même acte. Cela est parfois vrai, mais pas toujours, car on constate que la contagion n'a pas lieu partout ni à tous moments. Mais remarquons que si la première personne n'était pas présente, une autre jouerait le même rôle. D'autre part, on observe aussi que certaines personnes sont réfractaires à toute réaction. Cela aussi mériterait d'être expliqué par le critique.

Si vous remarquez dans un transport en commun, qu'à une heure déterminée et en un Leu précis les voyageurs toussent ou se mouchent, vous pouvez en inférer que pendant plusieurs jours vers la même heure il en sera ainsi. Le passant isolé est soumis au même réflexe sans qu'il soit le jouet d'une contagion collective. Ce phénomène provient de la combinaison d'une émanation tellurique avec une radiation cosmique reçue avec effet maximum en cet endroit eu égard à la rotation de la terre (d'où naît le facteur horaire).

Notre complexe physique est donc étroitement tributaire des radiations qui l'atteignent.

Enfin résumons-nous par l'exemple suivant :

Chaque être humain peut, sous l'effet de sa seule volonté, changer son état d'âme ou agir sur son équilibre organique. Un tel se représente être à la veille de passer un examen. Il en ressentira, quoique de façon plus ou moins atténuée, tous les symptômes de l'angoisse qui étreignent la plupart des candidats. Il peut aussi, étant d'humeur triste et morose, se placer subitement et volontairement en harmonie avec la joie, et même rire. Ceci faisant, ces situations factices placent le corps et l'esprit en résonance avec les radiations qui font naître l'angoisse ou la bonne humeur. Qu'on ne s'écrie pas à une fiction dans les résultats, car la mesure des pulsations variables suivant le cas considéré démontrent péremptoirement que le corps participe totalement au changement des modalités de la vie qui lui a été ainsi communiqué. Bien d'autres exemples pourraient être cités. Mais venons aux applications que la radiesthésie tire de ces phénomènes.

Comme chaque objet exerce une action sur les objets voisins, ils se chargent les uns des radiations émisses par les autres. Ceci est encore vrai lorsqu'un corps est soumis à l'influence humaine (porte-plume, montre, bague, etc...). Cette charge emmagasinée modifie la radiation émise originellement par l'objet. On dit qu'il y a imprégnation, et il se dégage d'un tel corps une rémanence du contact ou de l'influence reçue dans le passé. Ainsi le passé devient détectable. Son empreinte reste active. Mais la rémanence ne provient pas obligatoirement d'un objet matériel. Un point de l'espace conserve également l'imprégnation des faits qui s'y sont déroulés. C'est donc qu'il y existe la possibilité de fixation, par une existence qui reste immobile dans l'espace (par rapport à notre sol considéré comme système de référence). Et cependant, nous ne disposons d'aucun organe conscient capable d'analyser ce phénomène. Par contre, la radiesthésie en permet partiellement l'investigation.

Cette existence qui se trouve en tous lieux, dans l'espace, et qui possède cette propriété d'imprégnation attribuée à ce jour essentiellement à la matière, jouit vraisemblablement d'autres propriétés matérielles et extra-matérielles. Cette existence, à nos yeux, est la promatière qui donne naissance par condensation à l'ultimate ; l'ultimate étant le premier stade de la matière.

Or, c'est à cette limite évolutive du rayonnement, limite qui sépare la promatière de l'ultimate, que se place la matérialisation, la dématérialisation et, par voie de conséquence, l'absorption et l'émission d'énergie radiante.

La fixité dans l'espace, par rapport à la terre, de ces noeuds de vibrations sont des points de rencontre d'émanations telluriques avec les rayonnements cosmiques. Les premières sont sensiblement constantes dans leurs caractéristiques, tandis que les seconds varient constamment avec les divers mouvements de la terre. Lorsque la combinaison des deux donne naissance à certaines propriétés particulières, il y a matérialisation ou passage du stade énergie promatière à celui d'énergie matérielle ou ultimate.

Cet échange continuel d'énergie affecte divers aspects, dont certains sont différentiables, et nous renseigne ainsi sur leur nature.

En application de cette propriété, les corps rayonnent dans une direction géographique bien déterminée et constante pour chacun d'eux. Ainsi une eau alcaline, colorée en vert et contenant de l'or rayonne en direction du Nord par son degré d'alcalinité, vers l'Est par sa couleur et vers le Sud par la présence de traces d'or. Ces directions sont les rayons fondamentaux des corps considérés. Donc, en faisant tourner le pendule autour d'un liquide, on coupe successivement les rayons fondamentaux des constituants. En se référant à un tableau (3), on peut effectuer ainsi une analyse.

Sachant que le violet rayonne vers le Nord, le vert vers l'Est, le rouge au Sud, et le gris à l'Ouest, invitez une personne à penser à l'une de ces couleurs. Parcourez le tour de sa tête, avec le pendule, en désirant être sensible au rayon fondamental qui en émane. D'après la direction géographique du rayon détecté, vous pourrez nommer la couleur pensée.

On fait la même expérience en opérant autour d'un linge que le patient a tenu sur le front, d'une tempe à l'autre, pendant quelques instants, en pensant clairement à l'une des couleurs.

Le cerveau rayonne, en résonance avec la couleur pensée, et dégage le même rayon fondamental. Dans l'expérience avec le mouchoir, ce rayon a imprégné le linge duquel on détecte le rayon rémanent.

Nous donnons encore ci-après deux exemples qui prouvent indiscutablement l'existence du phénomène de rémanence.

Un instrumentiste joue une note de musique devant un drap blanc. Pendant l'exécution, on photographie le drap. Un radiesthésiste détecte sur la photographie la note qui a été Jouée, si durant cette opération un instrument identique joue lentement la gamme.

Le son est donc photographiable, puis détectable.

Si l'on montre à un sujet magnétisé un papier blanc, en lui décrivant un paysage imaginaire supposé dessiné sur ce papier et qu'on fixe celui-ci à au mur, le sujet une fois réveillé continue à voir le paysage.

Si, durant son absence, on tourne le papier en sorte que le dessin serait vu à l'envers, le sujet ne manque pas de s'en apercevoir au premier coup d'oeil. Il redresse son dessin (Ch. Lancelin).

On peut en conclure que l'image suggérée dans le cerveau du sujet a provoqué une émission radiante qui s'est fixée sur le papier, lequel restitue par radiation rémanente l'impression reçue. Certaines dendrites du sujet ont été sensibilisées en résonance avec le dessin. Cette faculté persiste tant que la rémanence ne s'est pas éteinte.Lorsque le cerveau est intensément occupé à une recherche qui motive le travail sur un papier, il y a intérêt à amplifier le bénéfice qu'à chaque moment on entend retirer des efforts antérieurement accomplis en usant d'un crayon de préférence à une plume. On peut ainsi se corriger en effaçant et travailler parfois durant longtemps sur la même feuille de papier qui se sature des ondes de la pensée et facilite par ses émanations rémanentes la réalisation d'une suite logique dans le processus de la recherche.

    • (1) Editions de la Technique Moderne, M. PIERRON, Sarreguemines. - En vente aux Editions DESFORGES; 29, quai des Grands-Augustins, Paris-6e.
    • (2) Antennes microscopiques qui se trouvent en très grande quantité dans l'organisation du cerveau, et répondant chacune à un objet bien déterminé : mémoire, musique, parole, développement physique, couleurs, etc... - chacune d'elles capte une onde bien spécifique du centre d'émission : ainsi un rayon bleu effectuera une autre dendrite que l'audition d'un son ou le parfum d'une fleur.
    • (3) Ces tableaux sont en vente à la Maison de la Radiesthésie à Paris.

N° 81 de Décembre 2010

"Tu n'y verras clair qu'en regardant en toi. Qui regarde l'extérieur, rêve.

Qui regarde en lui-même, s'éveille."

Carl Gustave Jung

SOIN SONORE REHARMONISANT TCA

Le Tarot Celtique Arlequin, TCA, soin basé sur le triangle d'Or et la chromothérapie, dans sa version sonologique

  • Vous avez été nombreux à apprécier le soin réharmonisant proposé par Éric le mois dernier. Ce soin visuel connecte, reconnecte la personne à elle-même en un, deux ou trois passages du diaporama généralement. Aujourd'hui Eric nous propose le même soin mais dans sa version sonore, en vibrations acoustiques. A découvrir ...

I. RAPPELS

Depuis longtemps, la newsletter aborde la sonologie :

  • Musicothérapie news n°64 & 65
  • Holopsonie news n°66
  • Bio-Musicothérapie news n°67
  • Réharmo PVM news n°70
  • Rife news n°71
  • Utilisation de générateurs de fréquences news n°71bis .
  • Codage 3G news n°73
  • Sonologie appliquée news n°75
  • Et pour finir, dernièrement, un bilan dans la news n° 79

C'est dans les deux numéros 71 et 71bis, nous avons notamment abordé une méthode de reharmonisation basée sur l'utilisation des haut-parleurs de l'ordinateur avec comme porte d'entrée : les pieds !

Revisitons ce qui était proposé :

Matériel

Tout d'abord, afin que chacun puisse faire l'expérience, nous utiliserons un matériel facilement disponible et un logiciel gratuit simple d'emploi :

    • a- Pour le matériel, il s'agira de prendre des enceintes d'ordinateur sans caisson de basse. Souvent, il s'agira des deux hauts parleurs livrés avec l'ordinateur. Sinon, un budget entre 15 et 30 euros vous permettra d'en acquérir de qualité convenable, enceintes dites entre 3 et 8 Watts (sur Internet, taper les mots-clefs "enceintes pc" ou "haut parleur pc").
    • b- Pour le logiciel, nous prendrons un freeware par exemple ou "Solfeggio Bliss Frequency Generator" .

Principe

Le principe est de déterminer, pour chaque code-son, au biotest, la ou les fréquences ainsi que leurs paramètres (forme et amplitude). Ensuite, la personne assise mettra un pied sur chaque enceinte et recevra la réharmonisation. La réception des fréquences se fera par les pieds, c'est une sorte de réflexologie plantaire sonore ! En plus de l'aspect massage sonore, la proximité immédiate des haut-parleurs et des pieds permettra aussi une action électromagnétique grâce aux champs dégagés par le circuit "bobine/aimant" du haut-parleur :o)

Protocole : écoute de la séquence sonore

La personne s'assoit, pose un pied sur chaque enceinte, se détend en restant à l'écoute de "ses pieds" et vous cliquez sur "On". Vous attendez ensuite le temps testé (30sec par exemple) et vous appuyez sur "Off" si le logiciel ne gère pas le temps en automatique. Il est aussi possible de faire le soin allongé, cela ne pose aucun problème, et l'on peut même tester "Assis ou Allongé".

II. LES CODES FREQUENTIELS TCA

Ces rappels effectués, nous allons voir l'application Tarot Celtique Arlequin (TCA) qui consiste donc à trouver l'équivalence sonore (ondes-fréquences-vibrations) du set de clefs runiques présenté le mois dernier.

Les énergies en connexion

Pour avoir un bon focus, un bon cadre de biotesting, une méthode est de définir les énergies en présence. Eric utilise pour ça l'approche "réseau neuronal" et voici celui associé au système TCA.

Les valeurs des paramètres

Chaque clef runique a donc été codée en fréquence en recherchant sa fondamentale (notée H1 ou f1) et ses harmoniques (notées H2, H3, H4... ou f2, f3, f4...) :

Codage fréquentiel des clefs runiques du TCA Tarot CeltiK ArleKin

L'extrait du tableau ci-dessus fait apparaître pour la fondamentale, comme pour chaque harmonique, la fréquence en hertz "f", l'amplitude en décimale "k" et la forme d'ondes, "S" pour sinusoïdale (sine en anglais) et "D" pour dents-de-scie (sawtooth en anglais). Comme vous le remarquerez peut-être, l'amplitude de la fondamentale (H1 ou f1) a été choisie systématiquement à la moitié de l'amplitude maximale soit 0,5 en unité ou 500 en millièmes.

Ce travail a été fait pour les 22 clefs dont certaines comportent jusqu'à 10 harmoniques (voir tableau complet en PJ). Au final, on obtient 22 formes d'ondes complexes correspondant aux 22 codes visuels du mois dernier. Ces 22 ondes peuvent être ensuite, soit jouées par le logiciel à chaque soin, soit enregistrées afin d'être conservées comme 22 petits fichiers sons (format mp3).

Les 22 fichiers sons "mp3"

Pour vous procurez le 22 sons merci de passer un mail à marco95@laposte.net .

Ces 22 sons de 30 secondes sont à jouer à la suite ( ce qui sera facilité par la liste rune-tckk.m3u). Si vous écoutez ces sons avec vos oreilles vous risquez de ne pas apprécier du tout, n'oubliez pas que ces sons, ces ondes sonores sont faites pour vos pieds (si besoin vous pouvez même vous boucher les oreilles).

Pendant 11 minutes, les pieds du patient sont réinformés par la vibration sonore et électromagnétique, ou plus exactement, via la plante des pieds la personne est réinformée.

MEDIUM : QUESIONS/REPONSES (suite & fin)

FAQ : Foire Aux Questions autour du thème de la médiumnie

  • Nous arrivons doucement mais sûrement aux dernières questions sur la médiumnie. Le sujet n'est certainement pas clos, mais, les principales thématiques ont été abordées ce qui est un bon point de départ pour tous les "Médiums 2012" ;o)

Q28 : "Les médiums manquent-ils tous de confiance en soi ?"

Non bien sûr, de plus aucune généralisation n'est valable quand il s'agit de la nature humaine. En revanche, on peut dire que la plupart des médiums qui pensent avoir un problème de confiance en soi se trompent d'objectif, en effet, ils confondent la conséquence et la cause ! Pour bien comprendre cette confusion il faut revenir à la petite enfance du médium. Enfant, déjà, il a des intuitions qu'il perçoit logiquement comme des vérités. Hors la perception extra sensorielle peut être en complet désaccord avec l'apparence des choses. Ainsi une personne peut être perçue, intuitivement parlant, comme arrogante alors qu'elle abhorre un magnifique sourire. Si l'enfant médium perçoit une colère et dit "Maman, t'as vu le monsieur il est méchant, il est en colère" et que le monsieur en question, socialement parlant, présente un large sourire et des phrases courtoises, la mère ne va pas authentifier le ressenti de sa fille. Le feedback extérieur est donc une négation de la perception interne. A force, cette contre-réaction négative, va créer un programme du type "mes perceptions intuitives sont fausses" alors qu'elles étaient vraies ! L'enfant perd donc au fur et à mesure confiance dans son intuition, son ressenti interne ce qui a pour conséquence de créer "un manque de confiance en soi" alors que, au contraire, un médium a énormément confiance en lui : en son ressenti immédiat, en son instinct-intuitif. La solution ne sera donc pas de gagner de la confiance en soi, mais retrouver la connexion à son intuition et la confiance en celle-ci.

Q29 : "Peut-on dire qu'il existe-t-il un Ego de Médium comme on parle d'un Ego de Yogi par exemple ?"

Effectivement, si la principale problématique de certains médiums est la confiance en soi, pour d'autres la problématique majeure sera la gestion de l'ego. Toute personne qui s'estime au dessus des autres doit d'ailleurs apprendre à gérer finement son égo pour pouvoir vivre en société. Cette supériorité perçue de l'intérieur peut être liée à une intuition hors du commun (médium), à des savoirs ésotériques ou énergétiques acquis par le travail et l'effort (yogi), à des connaissances universitaires élitistes (hautes écoles). Une erreur commune, par exemple, est de confondre fausse humilité et bonne gestion de l'Ego. La fausse humilité est en réalité de l'orgueil ! Prenons un exemple connu dans et notre culture judéo-chrétienne. Dans les pratiques de monastères, il existe une période de jeûne-diète. Lors de cette période, il est autorisé de manger un minimum afin de ne pas mettre le corps en danger. Certains moines, dans une fausse humilité et donc un vrai orgueil, poussaient le jeûne en réduisant encore les quantités, voir en laissant ostensiblement leur assiette pleine sans même y toucher. La solution qui fut mise en place fut l'anonymat complet via des capuches baissées et des bols hauts ne laissant pas voir leur contenu. On le voit, le problème de l'Ego, de sa propension à "vouloir avoir toujours raison" et à oublier qu'il doit être au service de l'Etre est vieux comme Erode et n'est absolument pas spécifique ni aux médiums, ni aux yogis, ni aux hauts dirigeants mais ne les épargne pas non plus ;o)

Q30 : "Quel livre conseillez-vous pour débuter, pour comprendre, surtout quand la personne n'est pas 'branchée' comme les lecteurs de la newsletter ?"

N'ayant trouvé aucun livre qui apporte des réponses simples et non co-notées, j'ai décidé d'en écrire un qui est sorti le 1er novembre 2010 et qui se nomme Médium 2012 (édité chez Lulu). Voulant ce livre non-attaché à un courant de pensées - occultes ou spirites-, je me suis appuyé sur l'approche psychologique et philosophique exclusivement. Le résultat est un livre très facile à lire et qui peut tomber dans toutes les mains sans souci : même les mains du "Monsieur de la Dame" qui est un hyper-cartésien !

De plus, la deuxième partie de l'ouvrage apporte des solutions simples à mettre en œuvre pour mieux gérer les conséquences "peaux de bananes" de la médiumnie. Ces solutions, une fois de plus, sont totalement dépourvues de toute connotation ésotérique ou autres. Je conseille donc cet ouvrage à tous les thérapeutes qui rencontrent des médiums qui s'ignorent et aux personnes éclairées qui peuvent être amenées à "coacher" un médium dans leur entourage. Enfin, bien sûr, je conseille d'offrir ce livre à toutes les personnes qui sont médiums et qui ne le savent pas.

Q31 : "J'aimerais bien savoir les différences entre le médium et l’hypersensible ainsi que les points communs et s'il existe des spécificités à chacun dans la thérapeutique ?"

Dans mon livre Médium 2012, j'insiste beaucoup sur ce point, le médium est ET un hypersensible ET un intuitif. C'est comme si la médiumnie était une pièce, une face "hyper-sensitif" et une face "intuition", l'une n'étant jamais indépendante de l'autre par nature.

D'un point de vue thérapeutique la face hypersensibilité sera traitée en mettant en place une semi-perméabilité : prise de conscience, auto-observation, libération de la cuirrasse émotionnelle, réintégraion de ses limites corporelles, apprentissage d'une gestion des émotions adaptée à la personne, etc. La face intuition sera travaillée par la reconnaissance de celle-ci (auto-observation, carnet des faits,...), et le non-interventionnisme dans la vie des autres (apprentissage en stage résidentiel de la communication CNV par exemple).

Q32 : "Personnellement je suis toujours en vrac, mes amis radiesthésistes me disent que je prends toutes les entités qui traînent. Est-ce grave ? Que faire ?"

Effectivement, beaucoup de médiums souffrent de "chopper des entités". Toutefois, avant de s'alarmer il convient là encore de ne pas confondre les causes et les conséquences et peut-être de clarifier le vocabulaire. Serge Fitz sur son site Lequadrant.com expose de façon structurée les différentes notions qui se cachent derrière le mot "entité" dans son article "La possession, origine méconnue de nombreuses pathologies et troubles psychiatriques". Je vous en recommande la lecture.

Donc, oui effectivement les médiums sont pour la plupart sensibles aux entités : les désincarnés ou fantômes, la mémoire des lieux ou des murs, les mauvais sorts ou esprits malins, etc. Nous distinguerons ici, d'une part les énergies résiduelles de personnes humaines ayant réellement vécues sur Terre, les désincarnés comme dit Serge Fitz, et les agrégats d'énergies émotionnelles résiduelles. Précisons tout de suite, que dans les deux cas, il n'y a aucun risque physique direct, aucun fantôme ne peut venir vous étouffer la nuit ! Je conseille de voir ou revoir le fabuleux film "Le sixième sens" pour mieux comprendre cette notion.

Afin de pouvoir gérer à terme l'effet des entités sur vous, il est très important de se souvenir que le principe de résonance est la base de toutes perceptions extra-sensorielles : ce que vous percevez à l'extérieur est l'écho de ce qui est à l'intérieur ! Dans ce cadre, les entités sont de l'énergie émotionnelle (colère, peur, jalousie, torture,...) qui entre en résonance avec le médium (une de ses colères résiduelles, une de ses peurs, sa jalousie même refoulée, ses mémoires de tortures même psychologique, etc.). Si dans un permier temps d'urgence, toute méthode permettant de se "libérer des entités" est donc utile et nécessaires, dans un deuxième temps, il sera importnt de travailler l'écho interne de cette émotion afin que l' "entité ne revienne pas". Bref, en cas "d'attaques répétées d'entités" la solution fiable à moyen et long terme est un travail d'introspection seul ou en groupe, avec un coach ou un thérapeute.

Dans le cas de désincarnés (fantômes), un travail supplémentaire consistant à "faire monter dans la lumière" sera nécessaire pour l'écologie du défunt et de sa famille.

Q33 : "L'empathie peut-elle être considérée comme un handicap, une maladie ?"

Une réponse issue de l'article "L'empathie, ce n'est pas une maladie" paru ce 9/11/2010 dans Le Monde - Direct Matin n°769 :

<< Stop à l'indifférence. Cultivons notre empathie ! Cette capacité à se mettre à la place de l'autre, à ressentir ses émotions. Ils sont de plus en plus nombreux - philosophes, psychologues, psychiatres - à plaider pour davantage d'altruisme. «La concurrence économique exacerbée par la mondialisation pousse chacun, bon gré mal gré, à entrer dans une logique de guerre dont les premières victimes sont au bout du compte la compassion, l'entraide et la solidarité», considère Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, auteur de L'empathie au coeur du jeu social (éd. Albin Michel, 224 p.,17 euros).

...

Mais pourquoi refrénons-nous souvent cette capacité à s'attrister - mais aussi à se réjouir - pour autrui ? Pour Serge Tisseron, le principal ennemi de l'empathie est le «désir d'emprise qui habite chacun d'entre nous» et «la puissance qu'il assure» avec son corollaire, «la peur de se retrouver débordés et manipulés par les émotions d'autrui. S'ouvrir aux autres est souvent perçu comme une menace émotionnelle», explique le psychologue.

L'empathie suppose donc une certaine confiance en soi et dans le monde pour renoncer à contrôler notre semblable et accepter qu'il puisse nous éclairer sur nous mêmes. Une disposition d'esprit probablement difficile à développer dans la sphère professionnelle. A l'heure où l'on survalorise l'esprit de compétition, on comprend que la chose n'est pas facile. Mais si l'espèce humaine devait sa survie autant à l'entraide qu'à !a loi du plus fort ? «Notre société insiste de plus en plus sur l'idéologie du chacun pour soi, explique Frans de Waal, spécialiste des primates et professeur de psychologie à Atlanta, aux Etats-Unis. La nature est dépeinte comme un combat pour la vie et la société est supposée la copier ».

En valorisant la compétition au détriment de l'empathie, nos sociétés auraient donc fait fausse route. «Toute la problématique de la souffrance au travail repose sur le refus d'aborder la dimension émotionnelle, soit parce qu'elle fait peur soit parce qu'on la dénie», explique Patrick Légeron, psychiatre et directeur général du cabinet Stimulus, spécialiste du stress au travail et des risques psychosociaux. «Il faut former les manageurs à construire des émotions positives et à bien gérer les émotions négatives, ce qui suppose de les accepter et de les comprendre.» Médecin, Pascale Molho forme à la communication non violente (CNV) des couples mais aussi des dirigeants ou des salariés dans le domaine social. «Les gens pensent qu'avec l'empathie, ils vont perdre leur point de vue. Ils se sentent menacés dans l'affirmation d'eux-mêmes. Mais ça n'est pas une position de faiblesse, estime-t-elle. Voir le monde du côté de l'autre, comprendre ses besoins, permet de désamorcer l'agressivité et suppose d'être clair sur ses propres objectifs. » Bref, on aurait tout à y gagner en terme de relation humaine. Au travail comme dans la vie privée.>>

Auteur : Martine Laronche

BULLES GAMMA: réinformation ++

Découverte scientifique de novembre 2010...

Les nouvelles énergies, on en parle et elles semblent inéluctables et voilà que de nouvelles découvertes viennent enrichir le "comment des informations invisibles peuvent-elles nous parvenir ?" .

La dernière cartographie complète du ciel livrée par le télescope spatial Fermi révèle une superbe structure, comme deux énormes bulles de 25.000 années lumière chacune, soufflées depuis le centre de notre Voie lactée (Crédits photo ci-dessous : Nasa). Le télescope Fermi détecte les rayons gamma, un rayonnement des plus énergétique, situé au-delà de l'ultraviolet et des rayons X dans le spectre de la lumière. Toutefois, il a fallu des années pour analyser les données fournies par ce télescope, en effet, les astrophysiciens devaient distinguer les sources de rayons gamma de l'important bruit de fond gamma également ! En effet, lorsque les particules se déplace au voisinage de la vitesse de la lumière, elles interagissent avec la lumière et les gaz et produisent des rayons gamma parasites, une sorte de bruit, de brouillard gamma.

Ces étranges bulles galactiques peuvent très bien le support des informations "galactiques" qui nous parviennent. Si le rayonnement du Soleil, ne peut plus être remis en cause comme support principal de réinformation de nos cellules, ces bulles gamma pourraient très bien venir en seconde position.

Dans tous les cas, les informations nous arrivent, et le seul libre arbitre que nous ayons est la façon dont nous les intégrons dans notre mémoire cellulaire. En conscience, poser l'intention d'accepter ces nouvelles informations permet de rendre plus fluide, moins douloureux, les changements dus à ce que l'on nomme les nouvelles énergies. Au test, l'image ci-dessus, reconstituée par la Nasa, est un excellent focus pour poser cette intention. On peut également l'utiliser comme support de méditation.

LA METHODE SIMPLE de M. Mességué (bain de pieds)

Maurice Mességué, "Les meilleurs guérisseurs de France" par P. Neuville en 1950

Dans le livre "Les meilleurs guérisseurs de France" de 1950, Pierre Neuville expose au chapitre "Radiesthésistes" la méthode dite "la méthode des simples" du célèbre Maurice Mésségué. Je vous propose de découvrir l'extrait de cet ouvrage qui n'est plus édité mais que vous pourrez facilement vous procurez d'occasion sur le Net.

C'est la radiesthésie qui a guidé Maurice Mésségué sur le chemin de la guérison, mais guérir était dans sa famille une tradition ancestrale. Il a lui-même conté dans son livre Le guérisseur cet inconnu les origines de cette tradition.

Voilà plus de trois cents ans, un de ses ancêtres avait étudié la vertu curative des herbes des prés qui entouraient son petit village du Gers. Il avait notamment remarqué que, d'une façon générale, les animaux vivant à l'état sauvage avaient une santé plus robuste que celle de leurs congénères domestiques. C'est ainsi que les lapins, par exemple, mouraient mystérieusement dans les clapiers, alors que les lapins sauvages manifestaient dans les garennes nue étonnante vitalité.

De longues observations permirent au chercheur de comprendre quelle importance le choix des herbes avait dans l'alimentation de ces animaux sauvages.

Dans le petit village, on chuchotait que l'ancêtre Mésségué passait plus de temps à ses observations de la nature qu'à ses propres cultures. Cette curiosité devait être, en tout cas, récompensée. Il essaya sur lui-même et sur ses proches certaines des plantes qu'il avait vues choisir plus particulièrement par les animaux. Craignant que l'absorption de doses trop fortes occasionne des troubles dangereux, il eut l'idée des bains de pieds à base d'extraits des plantes choisies. Les résultats devaient se montrer probants.

Pourquoi des bains de pieds ? L'ancêtre Mésségué agissait d'instinct, il eût été assurément très embarrassé d'expliquer les raisons de son choix. Aujourd'hui encore, la méthode demeure scientifiquement inexplicable. Toutefois, on a reconnu que la plante des pieds était une partie particulièrement sensible du corps humain. Les acupuncteurs - qui appliquent les vieilles théories de la médecine chinoise qui consiste à piquer certains points du corps qui correspondent à tels organes déterminés - connaissent sur le pied de nombreux points de contact. Enfin, en médecine générale, les pieds jouent un grand rôle, tant pour la découverte du diagnostic que pour le traitement des maladies. Rappelons seulement que le chatouillement de la plante des pieds permet de reconnaître le signe de Babinsky, indice d'une affection de la moelle épinière.

Mais revenons au petit village du Gers, berceau des Mésségué. Peu à peu l'ancêtre et ses descendants perfectionnent la méthode, l'enrichissent de découvertes nouvelles et se transmettent de père en fils le secret de ces découvertes. Ce secret, dont Maurice Mésségué est aujourd'hui, dépositaire, concerne, non seulement le choix des plantes, mais aussi et surtout les dosages des préparations.

Aujourd'hui encore Maurice Mésségué fait venir ses plantes du Gers même, où elles sont cueillies par les siens. Peut-être en pousse-t-il ailleurs que dans les Pyrénées qui ont les mêmes vertus curatives. Il préfère se conformer à la tradition. Toute la valeur du traitement repose d'ailleurs sur une question de dosage et de préparation.

Et c'est ici que la radiesthésie intervient, cette radiesthésie qui a permis à Maurice Mésségué de perfectionner la méthode ancestrale et d'étendre ses bienfaits au delà des limites du petit village du Gers, à tous les malades de France et même à l'étranger.

Maurice Mésségué ne se destinait nullement à devenir guérisseur. Il y a à peine trois ans, il professait encore le français dans un collège du Sud-Ouest. Mais, de tout temps, il s'était intéressé à la radiesthésie et avait montré, pour cette science nouvelle et encore mystérieuse, des dons exceptionnels. Il eut un jour l'idée d'appliquer les règles radiesthésiques du diagnostic à la vieille méthode ancestrale des « simples ». L'idée était bonne.

Mésségué se trouvait à Nice avec quelques milliers de francs en poche et ne connaissant personne dans la ville. Il s'installa néanmoins. La location d'un appartement, le paiement d'une patente de radiesthésiste devaient lui dévorer la plus grosse partie de ses maigres ressources. Mais il lui fallait au moins un malade à guérir.

Ce malade, il le découvrit un soir sur la promenade des Anglais, un vieux bonhomme avec un eczéma pas très encourageant qui lui couvrait la face. L'homme n'avait aucune envie de se faire soigner par un inconnu, surtout lorsque Mésségué lui parla de bains de pieds! Il déclara d'ailleurs qu'on avait essayé plusieurs fois à l'hospice de guérir cet eczéma, sans succès, sinon de le faire souffrir par des traitements désagréables.

Le clochard, heureusement, ne détestait pas le vin ; sur l'offre immédiate d'un canon, accompagné de la promesse formelle de toucher cent francs chaque fois que Mésségué lui administrerait un bain de pieds, il accepta de servir de cobaye. Le traitement dura trois semaines, à raison d'un bain de pieds tous les deux jours. Au bout de cette période, l'eczéma avait totalement disparu... et Mésségué était ruiné !

Par bonheur, le clochard était hébergé dans un hospice des environs de Nice. La mère Supérieure, constatant la guérison miraculeuse de son pensionnaire, voulut en connaître l'auteur et tint elle-même à se faire soigner par lui. Ce que fit Mésségué avec succès. Depuis ce moment, les malades ne devaient plus cesser de frapper à sa porte.

C'est aussi le moment où la Faculté, inquiète de ces succès, fit comparaître Maurice Mésségué devant le tribunal correctionnel 4e Nice. Pour son plus grand triomphe, d'ailleurs. Les nombreux malades guéris par ses soins étaient venus manifester - plutôt bruyamment - leur sympathie au guérisseur, et le tribunal et l'Ordre des Médecins durent s'avouer vaincus.

Au surplus, s'il ne se défend pas d'exercer illégalement la médecine, Maurice Mésségué n'accepte de soigner les malades que s'ils ont déjà vu un médecin et si la médecine traditionnelle s'est avouée impuissante à les guérir.

Le traitement est d'ailleurs simple et sans danger.

Ayant examiné le malade au pendule, Mésségué spécifie laquelle de ses préparations lui convient et sous quelle forme elle doit être appliquée. Ce peut être, en effet, outre le traditionnel bain de pieds sous forme de cata, plasmes d'herbes imbibés d'extraits de plantes, des frictions, des massages, des applications, quelquefois de simples bains de mains. La dose elle-même varie avec chaque cas, et. c'est ici que la radiesthésie est d'un grand secours.

La durée du traitement est fonction de la gravité de l'affection. En général le malade ressent très rapidement (au bout de deux à trois jours) les effets bienfaisants de la cure. Il arrive que l'amélioration soit plus lente. Pour beaucoup de maladies, on parvient à la guérison totale au bout de quinze jours à trois semaines de soins. Il n'y a pas de règle absolue, on s'en doute.

Enfin, après guérison, Mésségué encourage toujours ses malades à se rendre chez leur médecin traitant pour faire constater et vérifier cette guérison. Les risques d'erreur sont donc nuls.

Car, bien entendu, Maurice Mésségué ne guérit pas à tout coup. Outre que bien des malades viennent le trouver à bout de souffle, lorsqu'ils ont épuisé toutes les ressources de la science officielle, il est des affections qui résistent à son traitement. C'est ainsi que la tuberculose, le cancer, les maladies vénériennes demeurent inguérissables par sa méthode. Par contre, les bains de pieds réussissent admirablement dans toutes les maladies non infectieuses qui ont pris un caractère de chronicité.

On ne peut songer à dresser ici une liste des affections guéries par Mésségué, mais on peut noter avec certitude ses succès dans les maladies du foie, d'estomac, de l'appareil circulatoire, de la peau ; les rhumatismes, l'asthme, les maladies nerveuses, la prostatite (où les résultats sont étonnants), l'atrophie des membres, etc.

Ce qui, n'est-ce pas, est déjà un assez joli bilan qui vaut à Mésségué la considération des milieux médicaux honnêtes.

La radiesthésie, outre les facilités qu'elle apporte à Mésségué dans l'établissement de son diagnostic, lui permet en outre de soigner à distance. Il reçoit, en effet, souvent des lettres déchirantes de malades qui sont dans l'impossibilité physique de se déplacer ; l'examen de leur photo ou d'une mèche de cheveux permet au guérisseur d'apporter à ces malades la guérison ou le soulagement qu'ils attendent. Ces malades demeurent d'ailleurs en correspondance avec Mésségué durant toute la durée du traitement.

Il ne saurait être question de citer ici tous les cas de guérison obtenus par Mésségué. Ils sont trop.

Au hasard des convocations qui lui. sont périodiquement adressées par les juges d'instruction - car, malgré son échec à Nice, l'Ordre des Médecins n'a pas renoncé à le poursuivre et de nouvelles plaintes sont engagées - Maurice Mésségué promène deux volumineux dossiers. Le premier contient quelque trois cents lettres de médecins recommandant au guérisseur tel ou tel malade à traiter, quand ce n'est pas eux-mêmes qui sollicitent d'être soignés ! Le second comporte un nombre plus grand encore de lettres de malades qui attestent de leur guérison.

Au hasard de ces lettres, choisissons quelques témoignages particulièrement typiques.

    • - Le petit Bernard F..., de Menton, trois ans et demi, était atteint d'une forte dépression nerveuse qui l'empêchait de digérer la plus grande partie de ses aliments ; le moindre bruit le faisait sursauter et pousser des cris, ou le rendait livide ; ses nuits étaient semées de cauchemars. Bernard est aujourd'hui un enfant normal, gai, bavard, qui mange avec appétit et dort comme un loir. Rien auparavant n'avait pu seulement améliorer son état.
    • - M. N. de K..., de Nice, souffrait d'une angine de poitrine depuis 1942. Il ne pouvait marcher sans trinitrine, car il avait des crises très aiguës. Trois médecins appelés successivement en consultation n'avaient pu obtenir d'amélioration notable. Après trois semaines de traitement par Mésségué, il est guéri. Il y a trois mois de cela et le malade n'a plus jamais repris de trinitrine et se porte parfaitement.
    • ...

N° 82 de Janvier 2011

"Les semblables ont un accord facile, les opposés ont un accord fécond."

Proverbe Zen

QUANTIQUE IS GOOD FOR YOU, interview suite au premier congrès de Thérapie Quantique

    • Du 20 au 21 novembre 2010 a eu lieu le premier congrès en Thérapie Quantique à Aix-en-Provence. Sylvain qui valide tous ses appareils et produits en résonance quantique s'y est rendu au titre de son association et répond ici à nos questions.

RQ : Bonjour Sylvain, tu as eu la chance d'assister au colloque sur les Approches Quantiques, es-tu revenu satisfait de ce WE ?

Sylvain : Oui, ce premier congrès de thérapie quantique était passionnant ! Il y avait vraiment un nombre de conférences impressionnantes et toutes de très grandes qualités.

RQ : Parmi les conférences qu'elle est celle que tu retiens en premier comme éclairante, ou novatrice ?

Sylvain : Difficile de choisir parmi les conférences, mais celle d'Emmanuel Ransford à propos de la psychomatière m'a beaucoup intéressé.

RANSFORD & QUANTIQUE : L'intention est une information suprale

RQ : Peux-tu, dans la mesure du possible, nous exposer cette approche Quantique, ce modèle de la psychomatière ?

Sylvain : Selon Emmanuel Ransford, la "psychomatière" qu'il a parfois baptisée l’holomatière, est une "hypothèse", une modélisation intéressante. Elle enrichit la matière ordinaire d’un petit quelque chose en plus. Si on désigne par 'phi' la matière ordinaire , la "psychomatière" s’obtient en rajoutant à ce 'phi' un autre contenu, qu'il appelle le 'psi'. Le premier est déterministe et objectif , il est donc exocausale (il suit la loi de causalité) ; le second est non-déterministe et subjectif , il est endocausale, c'est la causalité du libre arbitre, la liberté du choix, il n'est pas concerné par l'espace temps de la matière (d’où leurs noms respectifs : 'phi' comme physique et 'psi' comme psychique). Ces deux dimensions de la "psychomatière", le 'phi' et le 'psi', sont très différentes ! La plupart du temps, seul le 'phi' se laisse voir. Au contraire, le 'psi' se cache : c’est pourquoi on l’ignore généralement. Enfin, ce n'est encore qu'une hypothèse au sens scientifique du terme puisque non encore vérifiable par un protocole déterministe mais Emmanuel Ransford a déjà des idées de protocole et pense que ce sera réalisable dans un futur proche.

RQ : Suivre Ransford dans sa pensée demande l'intégration de beaucoup de nouveau vocabulaire : psychomatière, holomatière, exocausale, endocausale,... Au final, on débouche, en quelque sorte, sur une nouvelle équation : psychomatière = phi + psi . Ce nouveau modèle s'intègre dans les autres concepts de la physique quantique, je suppose ?

Sylvain : Cette façon de voir les choses s'appuie sur la physique quantique afin d'être compatible avec la physique moderne. Sinon, elle n’est pas acceptable ! ;o) Rappelons que le mot "quantique" veut dire qu'on ne peut pas "couper" l'élément fondamental. Il indique qu’une particule élémentaire est quantifiée. Elle répond à une logique du "tout ou rien", de présence ou d’absence. Par exemple un proton existe en entier ou n'existe pas. Jamais un physicien n'a dit : "J’ai trouvé un tiers de photon" ou "On a décelé un quart d'électron". Cela n'existe pas. On trouve toujours un photon entier ou zéro photon, un électron entier ou zéro électron. C'est ce qui distingue le monde de l’infiniment petit du monde des objets palpables, que l'on peut casser, scinder, couper en mille morceaux.

RQ : Merci d'avoir rappelé ce qui se cache derrière le mot "Quantique", mais je te laisse continuer, que se passe-t-il si l'on veut tout de même scinder l'élément fondamental ?

Sylvain : Si l'on insiste et que l'on essaie de casser l'insécable, l’objet quantique ne va pas se laisser faire ! Soit il devient autre chose, soit il se réduit. Il va changer de configuration pour échapper au piège qu'on lui tend pour le couper. Si on prend l'image de la paire de ciseaux : on soumet une particule de matière à des lames tranchantes. Pour ne pas se laisser découper elle invente autre chose, une autre façon de se comporter. Elle va se réduire en totalité d'un côté ou de l'autre, de sorte qu'on ne pourra plus la couper. C’est ce qui se passe lors d’une mesure quantique. Donc il y a un choix ! La particule menacée doit choisir de quel côté elle va se réduire... et elle peut le faire, justement, grâce à son 'psi' non-déterministe.

RQ : Comme tu le sais, dans la news j'évoque souvent l'intrication qui permet de comprendre bien des choses. Comment Ransford aborde-t-il le sujet ?

Sylvain : Pour Ransford, d'une façon plus générale, lorsque l'invisible s'invite dans le visible pour lui donner de la cohérence, on parle d'information suprale, comme les motifs d'un tissu, c'est un effet de structure... Einstein parlait d'intrication, c'est la supralité ! Dans les thérapies quantiques, c'est l'information suprale qui agit et d'ailleurs l'intention d'une certaine qualité est aussi une information suprale, c'est comme en homéopathie où l'information d'une molécule va se diffuser dans un liquide, l'eau, grâce aux succussions ! L'information suprale se diffuse alors dans la matière. De manière plus globale, l'être humain est comme un réseau dans l'univers supral, et certaines personnes comme les médiums sont très connectés à l'information suprale ... Maintenant que se passerait-il, s'il existait une entité qui soit pure endocausalité, hors espace temps et non régit aux lois de la causalité matérielles ???

RQ : Waoh ! C'est génial d'entendre dire qu'une INTENTION, de qualité bien sûr, est une information Quantique. Merci pour cet exposé, technique, mais très intéressant.

L'EAU SUPPORT D'INFORMATIONS QUANTIQUES

RQ : Ok, et si maintenant on parlait de la conférence ou du concept qui t'a le plus conforté dans ta démarche, notamment pour le choix des produits de la boutique en ligne de ton association.

Sylvain : L'idée que tout est connecté, que le vivant opère en symbiose et doit être respecté en tant que tel ! La plupart des conférenciers ont abordé sous une forme ou une autre le phénomène de résonance dans la nature et dans sa façon d'interagir avec l'homme :

    • - le Dr Albert claude Quémoun au travers de ses recherches en homéopathie sur les récepteurs du cerveau,
    • - le Dr Daniel Penoel avec l'aromathérapie quantique et les phytoalexines,
    • - le Dr Elie Athias par son exposé sur l'historique de la médecine informationnelle,
    • - le Dr Corine Skorupka pour ses recherches sur l'autisme et la toxicité de notre environnement, une maladie qui se développe de façon inquiètante: 1 cas sur 1000 naissance en 1980, 1 cas sur 69 en 2009 !
    • - le Dr Bernard Vial avec sa théorie sur le sang et le protéïon (nos protéines sanguines reflètent notre état intérieur et celui de notre inconscient),
    • - le Dr Bruno Donatini avec ses travaux sur les champignons, soutiens du développement de la vie végétale et en particulier du mycélium, la plante par excellence du système immunitaire,
    • - le Dr Olivier Soulier pour son travail sur la genèse de l'être humain et les similitudes ou résonances entre le macrocosme de l'univers et le microcosme humain,
    • - le Dr Mohamed Haddad avec ses découvertes sur l'énergie de certains aliments et leurs effets sur l'être humain par les fractales...

De plus, la plupart ont parlé des plantes et de leurs composés actifs, qui sont de véritable guérisseur si on sait bien les choisir ! Dans une forêt, l'effet structurant des plantes se transmet au promeneur et il se sent ressourcé ! C'est la cohérence des champs d'énergie naturelle qui nous affecte de manière positive et l'on en retire une sensation de bien être.

RQ : Et à l'inverse, la décohérence des champs nous déstructure ?

Sylvain : Effectivement, aujourd'hui nous souffrons de champs déstructurant dans lesquels nous baignons au quotidien derrière nos ordinateurs, avec nos systèmes Wifi et toute notre technologie sans fil. Pollutions électromagnétiques, déstructuration des aliments produits via la chimie moderne, déstructuration de l'eau que nous utilisons et buvons... Nous sommes à l'ère de l'entropie, du désordre, et au final de la perte de cohérence et de sens. L'homme moderne est peut être en train de se perdre au niveau individuel mais aussi à l'échelle de la planète.

RQ : Et c'est dans ce cadre que l'on peut pleinement comprendre les solutions que tu promeus via ton association.

Sylvain : Oui, ce sont des aides pour retrouver un bien-être dans son lieu de vie et dans nos interactions avec notre environnement technologique qui ne tiens pas assez compte de notre faculté d'être en résonance et de notre fragilité d'être vivant ! Nous sommes des antennes ultra-sensibles !

RQ : Comme tu en parlais précédemment, l'eau est aussi un point clef, depuis les travaux de Benvéniste sur la mémoire de l'eau et ceux d'Emoto, plus personne ne reste insensible à ce sujet. Y a-t-il eu des avancées Quantiques dans ce domaine ?

Sylvain : Aujourd'hui nous ne nous demandons plus si l'eau est capable de stocker et transmettre de l'information mais plutôt comment elle fait. Le professeur Marc Henry de la faculté de Strasbourg, nous a fait une belle demonstration sur la capacité de l'eau à stocker et à exprimer l'information. Le rôle du vide, au sein de la matière, est fondamental : on parle alors de vacuité. C'est par une approche topologique de la réalité (travaux de R.M. Kiehn), que l'on peut expliquer les propriétés de l'eau... et sa capacité à transmettre l'information via son vide topologique. Un effet topologique ne dépend pas de la taille ou de la forme. Par exemple : Corps noir, Irréversibilité, Saut quantique, Vortex, Loi de Gauss sont des effets topologiques. La mécanique quantique nous apprend que la réalité des choses se trouve dans les interactions (vide) et non dans les objets en interaction (matière). C'est donc la vacuité entre les atomes qui permet l'accueil et de stockage de l’information (quintessence).

RQ : Le vide Quantique définit comme vacuité, une fois de plus les traditions de sagesse rejoignent l'ultra-modernité via l'approche Quantique. La vacuité, le vide sont finalement des notions très diffiicles a cerné, peux-tu nous donner un exemple simple voir simplissime ?

Sylvain : Oui, par exemple, une mélodie est définie par les intervalles qui existent entre les notes (vide) et non par les notes elles-mêmes ! Quelle que soit la hauteur de note à laquelle elle va être jouée, l'air sera reconnu si les écarts entre notes sont respectés.

RQ : Et pour les puristes, un exemple plus théorique ?

Sylvain : De manière plus théorique, c'est vrai qu'il en faut un peu, le Vide est un système thermodynamique ouvert à topologie déconnectée, les être vivants et nous les humains sommes des défauts topologiques déconnectés du vide. Nous avons des points de connections avec la structure topologique du vide : ce sont nos chakras. Et du coup, faire le vide en soi permet d'accueillir la quintessence !

RQ : Je ne m'attendais pas à voir les chakras apparaître dans ce contexte, mais c'est génial de voir de façon intégrative toutes nos connaissances. Mais revenons à l'eau, à l'homéopathie...

Sylvain : Par rapport à l'eau et aux informations qu'elle peut véhiculer, avec son vide physique informé, on peut conclure qu'elle serait le remède topologique par excellence !

RQ : Si l'eau porte si facilement des informations, on comprend la nécessité, surtout pour les plus sensitifs d'entre nous, d'avoir une eau au moins neutre sinon, informée de façon structurante. L'eau du robinet, d'un point de vue informationnelle, reste délicate a utiliser et beaucoup ont choisi de boire de l'eau de source, la fameuse Mont Roucoux étant une référence en la matière. Toutefois, récemment, les Bio-coop et bien d'autres mouvements alternatifs ont pointé du doigt l'impact écologique des bouteilles d'eau en plastique. Aussi, se retourner vers un osmoseur semble-t-il LA solution. Qu'en penses-tu ?

Sylvain : Tout à fait, notre devoir d'être humain conscient et responsable est de faire des choix respectueux pour la planète. Aujourd'hui, il n'est plus adapté de consommer de l'eau en bouteille plastique. En France chaque année ce sont 10 milliards de bouteilles en plastique qui sont produites puis jetées... Arrêter ce gaspillage d'énergie et de matière première contribue à dépolluer notre atmosphère de la production de dioxyne, et ce, même si la moitié de ces bouteilles sont recyclées. Des solutions existent pour avoir une eau de qualité à partir de l'eau au robinet, et, effectivement l'osmoseur est la solution la plus efficace pour se débarrasser des polluants comme les résidus de médicaments, hormones, métaux lourds et sous produits de traitement de l'eau.

RQ : Longtemps les osmoseurs on été un luxe ne serait-ce qu'au niveau du prix ou les 1500 euros étaient facilement dépassés. Il existe maintenant, je crois, des solutions efficaces à moins de 800€.

Sylvain : En effet, avec le système de reminéralisation et de dynamisation, vous trouverez, par exemple, sur le site associatif « La Maison du Ressourcement » (la-maison-du-ressourcement.com) des systèmes à partir de 790 euros qui sont faciles à installer soit même si on est un peu bricoleur.

E. Ransfort

L'Eau

Optimal Stratégie

OPTIMAL STRATEGY

RQ : Le concept "Optimal Strategy" pousse très fort en ce moment aux US. En tant que scientifique, chercher l'optimum d'une solution fait partie de tes modes de raisonnement prioritaire. C'est dans ce cadre-là, et dans l'objectif clairement afficher sur ton site que sont choisis les produits de la boutique en ligne :

    • "Nous avons sélectionné un ensemble de solutions performantes pour vous aider à développer un haut niveau de Bien Etre. Nos solutions prennent en compte l'ensemble des perturbations de notre époque : pollutions environnementales, l'appauvrissement et dévitalisation de notre alimentation, pollutions électromagnétiques qui ont été multipliées par plus d'un milliard en 20 ans, les perturbations géobiologiques... et notre besoin d'activité."

On trouve par exemple les protections InspirSlef qui ont fait l'objet d'un article dans la newsletter. As-tu un autre produit "Optimal Stratégy" que tu as choisi pour sa valeur éthique et son efficacité que tu désires évoquer ?

Sylvain : Par de nombreux articles la literie ou/et la position du lit ont été abordés dans la newsletter. Aussi, pour ceux qui rêvent d'un lit qui rime avec bien être, détente et régénération, nous avons déniché des lits et sommiers en chêne et tilleul massif polarisé fabriqués par une société française avec des essences d'arbres qui poussent proche du fabricant, donc très optimisés aussi au niveau de leur impact écologique. La polarisation du bois, c'est utiliser le sens naturel des fibres de l'arbre et ses propriétés énergétiques, pour favoriser un bon sommeil, une bonne récupération et un bon ancrage énergétique. Après 2 à 3 minutes on ressent déjà les effets !

RQ : Merci Sylvain, le mot de la fin peut-être ?

Sylvain : Merci de m'avoir donné l'occasion de partager autour de la physique quantique qui découvre que tout l'univers et ses habitants sont en interaction. Parallèlement, de plus en plus d'êtres découvrent et vivent des synchronicités, c'est comme si l'intelligence du vide (quintessence) répondait par écho à nos demandes, ce qui est génial ! Nous vivons une époque fabuleuse de découvertes liées au vivant et à son intelligence, mais en contre partie, l'homme moderne semble être dépassé par les progrès technologiques et la gestion durable de ses ressources. Arrivera-t-il à négocier son prochain challenge : survivre de plus en plus nombreux sur une planète à taille limitée, saura-t-il utiliser les nouvelles découvertes et les mettre au service du vivant plutôt qu'elles ne l’entraînent vers le chao ??? Tout un programme, gardons espoir mais surtout agissons, car le centième singe, c'est peut-être nous !

Sylvain Ladaique - Bioénergéticien, enseignant, chercheur indépendant.

  • Ce premier colloque a été organisé avec brio par Marion Kaplan. Le prochain sera à Lyon les 19 et 20 novembre 2011. Enfin, pour celles et ceux qui aimeraient écouter les conférences, elles sont disponibles au format MP3 (12h d'entregistrement obligent) sur le site de Sylvain.

AUTO BIOTESTING : Limites de l'auto-biotest

    • "Marc bonjour, Ma question est : Comment tester un complément alimentaire, puis une synergie de produits , Par pendule, Antenne de Lecher, pendule Equatorial, test kinésio etc.. En étant seul, donc avec le risque de la convention mentale plus ou moins perturbée (Plus facile sur autrui) Grand merci pour votre réponse. Cordialement vôtre, Jacques"

Et oui l'auto-biotesting est le plus difficile des biotests. Il est nettement plus facile d'effectuer un biotest pour un inconnu dans un salon, que pour un ami ou pire pour soi-même. Nous ne le rappellerons jamais assez, un centrage de qualité est nécessaire pour tout auto-biotest. Ensuite, que le biotest soit fait au pendule, à l'antenne, au test musculaire ou autre n'a aucune influence sur le résultat. Le résultat dépend uniquement de votre centrage, de votre non-attachement aux résultats et bien sûr à votre expertise dans l'outil de biotesting que vous utilisez.

Il faut se souvenir que l'intuition, la réponse du biostest, la réponse médiumnique est donnée en moins de 300 millisecondes. Elle est par nature immédiate, sans effort et sans aucune explication associée. Au delà des 100 à 300 millisecondes, le mental va s'approprier l'information et commencer à la "triturer à sa sauce" si l'on ne reste pas dans l'observation pure et simple de la réponse. De même, ce même mental, avant ou après le test va pouvoir déclancher des émotions : doute, peur de la réponse, attente, etc. Tout ceci perturbe énormément le biotesting et notamment l'auto-biotesting.

Rester "Zen" est le facteur clef de la réussite de l'auto-biotest. Aussi, terminerons-nous par une excellente pratique d'auto centrage à médiation corporelle. Passer par le corps est LA solution pour éviter les pièges du mental ou de l'émotionnel.

Cet exercice est issu des pratiques internes des arts de combats de l'Océan Indien (Le moringue). A ma connsaissance il a été formalisé pour la première fois par Frank Mahony dans son approche Hyperton-X. L'objectif annoncé : une harmonisation holistique :o)

Frank Mahony

Il s'agit d'un relâchement-dynamisation du cou, un peu comme en sophrologie dans l'approche de relaxation neuromusculaire de Jacobson mais avec un zeste de stretching et une once de mouvement sensoriel. Voici la description de l'exercice :

  1. Laisser doucement la tête tomber sur l’épaule gauche aussi loin que possible sans forcer, relâcher les épaules et la mâchoire.
  2. Soulevez le bras gauche par dessus la tête, de façon à mettre la main contre le côté droit de la tête, prête pour opposer une légère résistance pour l’étape suivante.
  3. Inspirez, puis, lentement, ...
  4. Tout en expirant, poussez-relevez la tête vers la droite contre la main qui oppose une très légère résistance (exercer cette légère force pendant 5-6 secondes).
  5. Recommencer du même côté encore 2 fois
  6. Faites ensuite l’exercice de l’autre côté 3 fois.

L'état dans lequel on se trouve à la fin de cette pratique est purement magique : cool, centré, "aware". On est donc dans d'excellentes conditions pour faire un auto-biotesting.

POKER-MEDIUM, Et si l'intuition était une clef...

    • Vous n'êtes pas sans l'avoir remarqué, le Poker est présent sur tous les écrans. Certes, le fait que la France ait autorisé les jeux en ligne y est pour quelque chose, mais est-ce seulement cela ? Comment une pratique peut-elle parvenir au premier plan médiatique voire financier si le terrain n'était pas là ? Et si les nouvelles énergies étaient de la partie... ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir aujourd'hui.

Les nouvelles énergies ressenties progressivement par le plus grand nombre depuis 1999, nous permettent de vivre de façon plus consciente le côté intuitif des choses et les inter-connexions quantiques entre toutes choses. Ainsi, l'approche quantique et le réseau mondial Internet sont-ils deux facettes visibles de l'imprégnation des nouvelles énergies dans notre vie. Nous sommes tous interconnectés, nous sommes tous intriqués dirait l'approche Quantique et les informations subtiles sont plus disponibles pour tous, le mental et l'émotionnel ne les brouillant plus ou peu.

Or, si l'ère du Poisson ne nous a épargné aucun tsunami émotionnel et aucune incohérence mentale, à titre d'exemple nous ne citerons que les croisades avec leur « Tuer au nom de Dieu », l'ère du Verseau nous offre maintenant la possibilité de vivre avec un émotionnel plus serein. Les premiers à en bénéficier sont les médiums qui peuvent se dévoiler, se découvrir à eux-même d'abord puis aux autres. Comme exposé dans mon livre "Médium 2012", la médiumnie comporte deux facettes : d'un côté, une hyper-sensitivité, et de l'autre, une hyper-intuition., et l'intuition, au poker, il en faut !

On dit qu'il y a trois facettes dans le poker, la technique, la chance et la troisième : l'intuition du jeu des autres et des cartes. Sur ce dernier point les enfants du Verseau ont bien sûr un joker, un plus certain. Actuellement, le poker est une des rares pratiques où l'on peut retrouver, en finale d'un tournoi prestigieux, un face-à-face entre un champion renommé de longue date et un jeune de 18 ans totalement inconnu.

En 2011, Internet permet d'apprendre et de s'entraîner sans souci. Tous les sites de jeux en ligne proposent des compétitions gratuites ou à quelques euros seulement, ce qui reste très abordable. A partir 18 ans, les jeunes peuvent donc se confronter... au monde entier via le net et, pour les plus performants, gagner des places dans de grands tournois.

Au poker, l'intuition va permettre de savoir si notre jeu est bon ou mauvais, supérieur ou non à celui des autre compétiteurs. Pour bien comprendre qu'il s'agit d'intuition et non de voyance du futur, il faut connaître le processus du jeu en compétition (tournoi de Poker Texas Hold'em). Chaque compétiteur reçoit deux cartes privées qu'il est le seul à voir et, sur cette base seulement, il doit faire ou non monter les enchères.

Au final, il y aura, en plus, cinq cartes sur la table visibles de tous et utilisables par tous. Au départ, à la première enchère, ces cinq cartes sont invisibles "des yeux" puisque non distribuées, mais, en réalité, elles sont déjà là pour un médium. En effet, dans le jeu, elles sont déjà déterminées et assignables, elles sont juste en attente d'être déposées et retournées. Elles pourraient très bien être déjà déposées face non-visible comme sur l'exemple ci-dessus.

Dans un espace de pures informations, dans le Quantique, un médium peut se connecter et savoir si ses deux cartes personnelles sont efficacement combinables avec les cinq du tapis et ce, à l'avance, bien avant que les cartes ne soient montrées ! On comprend l'avantage concurrentiel et stratégique de l'intuition au poker.

Par exemple, dans le cas ci-dessus, la personne gagnera une paire d'As quand le Flop (les trois première cartes) sera retourné. Ensuite, elle saura que ni la Turn (4ème carte) ni la River (5ème carte) ne va améliorer son jeu.

Personnellement, en étudiant les grands joueurs et les grandes parties, il m'est apparu que beaucoup de compétiteurs sont "médium" sans le savoir et gagnent des mains improbables parce qu'ils ont la pré-cognition du jeu. A l'inverse, jouer au Poker peut vous permettre de développer votre intuition et de l'exercer régulièrement sans souci, et même aux yeux de tous !

Pour exercer votre intuition, ou votre biotest, sur la prise en décision en avenir incertain (une des définition du poker), il vous faut bien sûr apprendre les règles : 1h suffit sur ApprendreLePoker.net ou sur LePoker-fr.com par exemple. Puis il faut jouer en partie gratuite en ligne ou juste avec des jetons de nain jaune entre amis.

Pour finir, voici à quoi peut ressembler une partie "médiumique" :

Tout d'abord rien ne sert de connaître les règles finement ou les stratégies puisque vous allez suivre votre intuition ou votre biotest. Ensuite, si vous êtes plus clairvoyant cela peut donner des cartes qui brillent quand c'est postitif pour vous de miser. Si vous êtes clairaudiant, ce peut être bien sûr une petite voix qui vous dit que c'est ok. Pour le clairkinesthésique, ce peut être le plexus solaire qui stress ou non, ou les doigts qui grésillent ou non sur les jetons. Enfin bien sûr, il est possible de sortir son pendule mais le regard des autres mettra un max de pression et ça, ce n'est pas bon du tout pour un auto-biotesting.

CQ : CONSTELLATIONS Quantiques & Biotesting

Vous êtes nombreux à être interpellés par les CQ ou Constellations Quantiques. En tant qu'outil thérapeutique s'inscrivant dans l'approche Ethérapie, il est impossible de développer complètement l'outil dans le cadre d'une newsletter, en revanche, une présentation permettant de mieux comprendre les spécificités est possible. C'est ce que nous faisons aujourd'hui.

Nous appartenons tous à un système, à un clan. Ce clan peut être votre famille bien sûr, mais aussi votre association ou encore votre entreprise. Si l'on raisonne au niveau de l'inconscient collectif, le clan peut devenir une ethnie, une mouvance religieuse ou politique, ou tout simplement le clan des Européens de 2011. On le voit, la notion de système ou de clan est très vaste, mais, dans tous les cas, nous sommes un élément du système et, en ce sens, nous respectons bon gré mal gré les principes systémiques.

Comme l'affirme la systémique, vous êtes donc un élément en interaction dynamique avec les autres éléments du système, et au service de l'objectif implicite ou explicite de ce système. Cet objectif est au minimum d'assurer la survie du système. Dans ce cas, le libre arbitre individuel est restreint puisque le système va se structurer en fonction de l'objectif du système et non du vôtre. Le cas classique que tout le monde vit ou a pu vivre c'est celui où les autres éléments du système familial : "la famille", ne veulent pas changer et encore moins pour vos beaux yeux.

Il semble donc impossible de faire changer quoi que ce soit dans le système (familial ou boulot ou association) à notre plus grand drame. L'homéostasie a encore frappé, la stabilité du système sera assurée à tout prix, ce qui est génial pour notre température interne mais moins pour notre évolution personnelle.

Toutefois, la systémique nous apprend qu'il y a une possibilité de faire changer les éléments du système : c'est quand tout le monde est gagnant ou du moins n'est pas perdant et que cela ne demande pas plus d'énergie, bref aucun effort supplémentaire au contraire.

Voilà la "faille" sur laquelle nous pouvons baser les constellations systémiques. Mais peut-être faut-il d'abord rappeler ce qu'est une constellation en systémique. Une constellation est tout simplement une architecture énergétique qui maintient le système en homéostasie, c'est la "structure solution" du moment.

Si l'on disposait chaque élément du système sur une carte représentant le territoire dudit système, le bateau dans lequel nous sommes tous embarqués, on obtiendrait une configuration que l'on peut, par analogie, rapprocher des constellations dans le ciel étoilé. En anglais on parle de patterns énergétiques. Les positions relatives de vos parents, grands-parents et de vous-même, par exemple si l'on considère le système familial, représentent un pattern, une structure organisée, une constellation.

L'objectif d'une constellation va donc être de re-consteller les énergies afin que vous ayez plus de liberté, de libre-arbitre personnel tout en garantissant et l'objectif du système et le mieux-être de chaque élément. On va donc rechercher une structure acceptable par le système où tout le monde se sente "mieux ou pareil" et qui ne nécessite pas plus d'énergie au système tout en vous donnant plus de libre arbitre, plus de liberté

Nous ne pouvons pas, dans cet article, rentrer dans les détails techniques des constellations d'autant qu'il en existe de nombreuses sortes, en revanche, je vous propose d'écouter ce qu'en dit Françoise Chais facilitatrice-thérapeute en constellation quantique :

RQ : Bonjour Françoise, comme tu le sais nos lecteurs sont des spécialistes du pendule ou du biotest et je sais que tu utilises énormément cette approche dans la gestion des constellations. Peux-tu nous en dire plus ?

Françoise : Effectivement, j'utilise le biotest afin de déterminer avec précision toutes les énergies qui devront figurer dans la constellation. En effet, même si la personne qui évoque la problématique donne de nombreuses pistes, notamment les éléments du clan qu'elle sait être en relation avec le problème, certains éléments clés peuvent être oubliés surtout s'ils sont inconscients.

RQ : Si je comprends bien tu vas reprendre la liste des éléments proposés par la personne demandant une constellation et tu vas valider ou invalider les intervenants réels de la constellation aux biotests ?

Françoise : Tout à fait, et je vais même plus loin car je vais tester s'il ne manque pas des éléments pertinents dans la constellation. Par exemple une personne peut évoquer des femmes de sa lignée pour un problème qui semble exclusivement féminin. Le test va permettre de savoir quels sont exactement les personnes qui entrent dans la configuration énergétique de la problématique systémique. Le biotest va nous permettre de savoir s'il est préférable de dissocier les différents intervenants ou si, au contraire, il faut par exemple globaliser toute la lignée du côté de la mère. Mais le test peut nous amener à ajouter un élément masculin, un grand-père paternel par exemple, alors que la personne ne voit pas forcément le rapport avec son problème ou avec l'objectif qu'elle s'est fixée pour la constellation.

RQ : C'est vrai que, si dès le départ il manque des éléments dans la constellation, la restructuration, la recherche d'une solution offrant plus de mieux-être risque de s'avérer difficile voire improbable....

Françoise : Oui, et dans les énergies manquantes, il n'y a pas que des personnes du clan. Il peut y avoir aussi des concepts ou des verbes d'action. Ainsi le mot "bonheur" peut faire partie de la constellation mais aussi "avancer dans la vie".

RQ : Tu évoques les grands-parents voir toute la lignée des femmes. Il est donc possible de faire figurer des personnes décédées ?

Françoise : Oui tout à fait. Tout le travail sur la psychogénéalogie a mis en évidence que nos ancêtres peuvent être en relation avec l'une de nos problématiques. Pourront ainsi intervenir des éléments comme "la soeur que je n'ai jamais eu" ou "le fils que j'aurais voulu avoir".

RQ : Très intéressant, et toutes ces énergies sont connectables puisque dans le Quantique ?

Françoise : Effectivement. Il est toujours étonnant de voir à quel point toute personne peut se connecter aux informations de l'égrégore du clan, au champ d'informations quantiques. Le ressenti reste le maître mot pour vivre ces expériences de constellations, le mental peut observer, essayer de comprendre mais le vécu cellulaire est infiniment plus efficace et pertinent.

RQ : Merci Françoise pour toutes ses explications qui sauront ouvrir de nouvelles portes à nos lecteurs.

Françoise Chais est constellatrice depuis 2003 et intègre cet outil à chaque fois que la solution de mieux-être ne peut être atteinte sans prendre en compte la dynamique du clan (approche systémique humaniste).

QI-BALL & BIOTEST (Chi avec le Dct Yayama)

Chi : quand le Qi-Qong vient à la rencontre du biotesting

Le docteur Yayama est un médecin diplômé en immunologie à l’université de Kyushu au Japon. Il a consacré une grande partie de sa vie à l’intégration des éléments positifs de la médecine orientale traditionnelle et de ceux de la médecine moderne afin de maximiser la guérison de ses patients. Dans son livre "Qi Healing" il expose clairement que, sans biotesting, il est impossible de faire une prescription pertinente et efficiente.

Le Dr Toshihiko Yayama est un maître contemporain de Qi Gong (Kikô en japonais). Il propose à travers ses livres, ses stages et ses DVD une approche intégrative au sens large. Dans les hopitaux où il consulte, il propose à ses patients un Qi Gong thérapeutique en plus ou à la place du traitement classique.

Dans son livre "Qi Healing : The Way to a New Mind and Body" Yayama propose un biotest basé sur le test musculaire comme on le retrouve en kinésio. Le patient forme une boucle avec son pouce et son index et le thérapeute exerce un effort pour ouvrir la boucle comme indiqué sur le schéma issu du livre ci-dessous :

Nous avons exposé cette boucle pouce-index dans une newsletter et vous retrouverez toutes les variantes sur le livre dédié au biotesting: amzn.to/2HsJGGx

Ensuite dans son livre il aborde la fabrication "des boules d'énergies" ou Chi-ball ou Psy-Ball ou Qi-Ball. Les mouvements et enchaînements avec cette boule d'énergie invisible est très connue en TaïChi comme en Qi-qong.

Pour ceux qui ne connaissent pas, on peut dire qu'il s'agit d'un exercice pour ressentir son propre magnétisme entre ses mains. En rapprochant et en éloignant doucement les mains face à face, on peut sentir cette énergie ou ce magnétisme. Certains vont ressentir des picotements, d'autres du frais, d'autres encore de la chaleur, bref, de façon totalement subjective, vous devez ressentir cette présence. Ensuite l'idée est de malaxer cette énergie afin d'en faire une boule :

Ensuite le Docteur Yayama propose un auto-biotest basé sur cette perception subtile de l'énergie. Pour cela il rappelle que si l'énergie sort essentiellement par le centre des mains, le célèbre point Lao-Gong, elle peut aussi venir par le bout de doigts, les points Ting notamment. Il propose de s'amuser à créer des Qi-ball entre chaque doigt puis de réunir toute l'énergie au centre de la main :

A force de travailler cette énergie dans vos mains, vos mains deviendront elles-même vos antennes, vos baguettes ou votre pendule. Vous pourrez alors les passer au dessus des différentes propositions - nourriture, complément alimentaire, planche de qi-qong, etc. - et vous ressentirez nettement les variations de la la nature de l'énergie. Ainsi, une énergie agréable et revivifiante sera interprétée comme un oui complet (100%) et une énergie agressive, désagréable comme un non absolu (0%).

N° 83 de Février-Mars 2011

"Le son et la lumière sont la médecine du futur." Edgar Cayce

CHI-RESPIR, Tuna : respiration selon les quatre saisons

    • Une question qui revient fréquemment pour la respiration c'est de savoir "le mieux" d'un point de vue énergétique, entre une respiration par la nez ou par la bouche. Cette question étant traité en MTC, je vous propose ce qu'en dit Georges Charles, un spécialiste des arts martiaux Chinois interne et externe dans un de ces premiers livre "TAIJI QUAN" aux éditions Encre en 1996 (épuisé).

TUNA : RESPIRATION SELON LES QUATRE SAISONS

Les respirations du NEI GONG figurent sur le schéma des "Quatre Saisons et des Cinq Types de respiration". Elles sont déterminées par :

  • - U CHUN : Premier jour du Printemps Chinois
  • - U XIA : Premier jour de l'Eté Chinois
  • - U QIU : Premier jour de l'automne Chinois
  • - U DONG : Premier jour de l'hiver chinois.

Les débuts des saisons chinoises, basés sur les cycles lunaires, sont en avance, en moyenne d'un mois et demi sur les nôtres. Il s'agit d'une «notion interne» des saisons induite sur l'observation de phénomènes subtils et non, comme en Occident, sur la simple constatation d'une évidence acquise.

Saison, Temps, Energie, Activité majeure, Respiration

  • PRINTEMPS, Doux, Jeune Yang, «feu du foie», inspirer par le nez et expirer par la bouche.
  • ETE, Chaud et sec, Grand Yang, «feu du cœur» , inspirer et expirer par le nez
  • AUTOMNE, Frais, Jeune Yin, «feu des poumons», inspirer par la bouche et expirer par le nez
  • HIVER, Froid, Grand Yin, «feu des reins» , d'inspirer et d'expirer par la bouche.

Il existe une "inter-saison" entre le neuvième jour avant et le neuvième jour après le début de chaque saison. C'est une période liée à l'humidité où le «feu de la rate» est en abondance. II faut inspirer et expirer à la fois par le nez et la bouche.

Cette respiration TUNA selon les quatre saisons principales et la saison intermédiaire permet un effet de redynamisant des organes. Il convient de la pratiquer en position assise en tailleur dans le calme. Dans la pratique à proprement parler du Tai Ji Quan, au départ, on utilise que la méthode printanière (inspiration par le nez et expiration par la bouche).

Note importante :

Cette méthode TUNA, liée aux pratiques du DAOYIN FA (Gymnastique somato-spirituelle Taoïste), permet de renforcer les Energies Internes liées aux organes et à la circulation du Qi dans ceux-ci et dans les méridiens. L'image des saisons dépasse, dans la tradition, les simples dates du calendrier et correspond également aux divers âges de la vie puis aux divers stades de la pratique (niveau de maîtrise).

GEOBIOLOGIE avec le TCA

Découvrir une géobiologie "Alchimique" avec les clefs runiques TCKK (TCA)

Faisant suite aux deux précédentes parutions concernant le Tarot CeltiKarleKin et ses applications possibles en bioénergétique : soin couleur news 80 et soin son news 81, Eric nous propose aujourd'hui une application en Géobiologie.

Suite à différentes transductions, il est apparu que l'outil TCKK pouvait trouver une application en géobiologie. N'étant pas géobiologue professionnel, il me fallait trouver une outil simple d'accès, respectueux de la tradition Celtique, afin de rendre cette énergie disponible à tous.

Le biotesting m'a orienté rapidement vers le Triskel auquel il a fallu ajouter des couleurs pour faire le lien avec les nouvelles énergies du Verseau. Pour avoir un focus intéressant et un bon cadre de biotesting, j'utilise - comme il en a déjà été question dans la news précédente - l'approche réseau neuronal :

Une fois ces énergies connectées, il m'a fallu matérialiser ce réseau : matérialisation par une sphère en shungite. La shungite (ou schungite, chungite ou shungit) est déjà utilisée par les géobiologues pour harmoniser et purifier les lieux. Par rapport à l'idée de départ, il y a cohérence complète.

Composition de l'outil de réharmonisation géobiologique d'un lieu :

    • - 1 Triskel coloré orienté au nord (voir dessin ci-dessous)
    • - 1 sphère de Shungite au centre (matérialisation de l'élément Terre notamment)
    • - 1ère clef runique biotestée, face visible sur l'élément air (en vert)
    • - 2ème clef runique biotestée, face visible sur l'élément eau (en orange)
    • - 3ème clef runique biotestée, face non-visible, à l'envers, sur l'élément feu (en rouge)

Les 3 clefs nécessaires seront biotestées parmi les 22 possibles qui sont présentées dans la news n°80 et que vous pouvez obtenir au format photo en envoyant un mail à : marco95@laposte.net .

Protocole

1/ Poser l'intention :

  • Par exemple "paix et harmonie dans ce lieu" ou "réharmoniser l'espace de vie dans un objectif de bien-être" ou encore "revitaliser le lieu de vie pour une meilleure vitalité et un sommeil réparateur"...

2/ Orienter le triskel sur le réseau solaire, c'est-à-dire l'élément AIR (branche en vert) vers le nord. Le nord du réseau solaire se mesure à 16,3 à l'antenne de Lecher mais le plus simple est d'orienter, à l'aide d'une boussole, la branche verte vers le nord et de peaufiner, au pendule, à l'antenne ou autre biotest, l'orientation exacte ensuite.

3/ Mettre en place des trois clés runiques et de la shungite (shungite.fr).

4/ Disposer l'outil sur le meuble de la salle à manger.

  • Nota important :
    • Si la maison possède une cheminée au feu de bois, le biotest indique qu'il est préférable de placer l'outil triskel au sol, devant la cheminée (biotester l'endroit exacte à l'antenne ou au pendule). Le rayonnement de l'outil - et donc sa portée - n'en sera que meilleur.
    • De même, si le géobiologue a relevé la présence d'une cheminée cosmo-tellurique, alors placer l'outil au sol, au niveau du cœur de la cheminée (biotesting).

5/ Activer le réharmonisateur au pendule ou avec les mains en renouvelant l'intention.

6/ Laisser le tout en place six mois. Retester au bout de six mois chaque point du protocole.

J'espère que cette application en géobiologie de l'outil TCKK vous aura inspiré. Pour les géobiologues aguerris, il est bien sûr possible de tester le taux vibratoire en Bovis avant et après la réharmonisation.

Eric, thérapeute énergéticien

LITHO & RAD (pendules en pierres semi-préciseuses)

Outils et instruments en Thérapie par Andrew Roger

      • Vous êtes nombreux à aimer les "beaux pendules" et c'est vrai que c'est un plaisir que d'associer efficacité et esthétique dans la conception d'outils thérapeutiques. Longtemps, les ondes de formes ont prévalu pour l'élaboration des outils comme les pendules ou les baguettes. Depuis plus de dix ans, les pierres (lithothérapie) ont fait leur apparition. Quand, il y a un an, j'ai découvert les conceptions de Andrew Roger ; j'ai été saisi et touché par la très grande cohérence qui s'en dégage. En effet, comme vous allez le découvrir, Andrew met en place une symbolique sur tous les plans, pour une plus grande synergie et une efficacité optimale, même pour les personnes qui débutent.

Si un des grands instruments traditionnels est bien sûr le pendule, l'autre est la "baguette" ou bâton d'énergie ou bâton alchimique. La baguette est, de plus, un excellent outil pour accompagner et incarner les rituels, ce qui la rend plus universelle. C'est, sur celle-ci, que je vais m'appuyer aujourd'hui pour vous exposer les éléments symboliques que j'utilise pour sa conception, et quels sont les modèles présents à chaque étape de l'élaboration.

Chacun est responsable, non de ce qu'il a lu, mais, de la façon dont il utilisera ce qu'il a lu.

Baguettes

Le bois de rose :

La rose est liée à l'accomplissement des valeurs. Elle se trouve au centre de la croix : l'axe des 4 directions. En effet, dans le zodiaque, c'est l'axe des 4 signes cardinaux, fixes et mutables. Une roue a besoin d'un minimum de 4 rayons qui s'appuient sur un axe central. Sans axe central, la roue ne peut pas tourner. De ce fait, il ne peut y avoir d'évolution (ce qui explique le sens symbolique de la rotation dans l'étude du pendule).

Le cuivre :

Le cuivre est relié à la planète Venus. Les planètes visibles depuis notre terre sont reliées à des sphères non visibles. Vénus est la partie visible de la séphira Netzah. Dans la Kabale, on parle de Netzah Vénus pour définir la 7ème sphère de l'arbre de la vie. L'arbre de la vie est composé de 10 sphères. Netzah Vénus se situe à la base du pilier de la clémence de l'arbre de la vie. De par ses fonctions, Netzah Vénus est liée aux parfums, aux couleurs, aux sons et à l'amour des autres.

Le cuivre a 3 brins tressés. Il est relié à la valeur trinitaire. Dans l'arbre de la vie, il s'agit du triangle métaphysique supérieur défini par les 3 sphères lesquelles sont : Kether, Hockmah, Binah.

Les formes géométriques :

Dans notre monde à 3 dimensions (longueur, largeur, hauteur), nous ne pouvons pas percevoir un objet sans en comprendre sa géométrie. Ainsi, la géométrie est impliquée en toute chose. Tout émane de plans supérieurs dans lesquels se dessinent déjà les formes archétypales. Ce monde archétypal est fait de géométries et de couleurs. Ceux qui ont pu visiter ces mondes en conscience, ont pu recevoir de chaque géométrie un langage de logique très précis. La géométrie n'est pas une simple symbolique mais un véritable langage à l'origine de tout événement que nous connaissons sur terre. Les formes géométriques sont des êtres de conscience réels. Ils administrent des champs d'actions qui échappent trop souvent à l'intelligence humaine. Certaines valeurs commencent seulement à être comprises.

Platon est un de ses grands initiés envoyé par le plan divin pour expliquer à l'humanité certaines de ces géométries en 3 dimensions, à savoir :

Géométrie Corps Localisation physique Forme Elément Dodécaèdre spirituel au dessus de la tête 12 faces en pentagone régulier  Ether Tétraèdre causal région tête pyramide à 4 faces équilatérales : quelle que soit la face sur laquelle repose la pyramide, elle sera toujours identique Feu Icosaèdre émotionnel région du ventre 20 facettes en triangle équilatéral  Eau Octaèdre mental cage thoracique, poumons 2 pyramides à 4 côtés collées par leur base soit 8 facettes Air Cube physique 4 membres  (4 directions) 6 facettes carrées identiques Terre

Bien sûr ces formes sont aussi utilisées pour la conception des pendules :

Les 7 gemmes :

Les sept gemmes sont reliés, de façon classique, aux sept chakras.

Gemme  (cœur de la pierre)  Couleur Chrakra  correspondant  Améthyste Violette 7 Apatite Bleue foncé 6 Topaze Bleue ciel 5 Péridot Verte 4 Citrine Jaune 3 Cornaline Orange 2 Grenat Rouge foncé  1

Afin de rester dans un maximum de cohérence et d'efficacité, les gemmes utilisées sont de grande pureté "matière". De plus, je m'assure d'une chaîne éthique ou d'un commerce équitable pour les faire venir en Europe afin de garantir la pureté sur tous les plans. Dans tous les cas, les pierres ou les instruments sont revérifiés à l'arrivée et réharmonisés si besoin.

L'argent :

L'agent est le métal utilisé dans la conception des outils. Il est relié à la lune. L'astre lunaire est relié à la séphira Yesod de l'arbre de la vie. L'Archange qui gouverne cette séphira est connu sous le nom de Gabriel. Cet archange, aidé par les anges à son service, préside à toute naissance dans le plan matériel (minéral, végétal, animal, humain). C'est pourquoi, Yesod Lune est aussi appelé le fondement de toute chose, puisqu'il permet la cristallisation de toutes les valeurs. L'utilisation de l'argent et, non de l'or, dans les instruments, permet de cristalliser les émotions pensées. L'argent est un puissant catalyseur des plans supérieurs vers le plan physique. Comme il a été dit, l'action lunaire est l'élément déclencheur, aussi, dans mes instruments, l'élément déclencheur est l'argent.

Afin de garantir une haute cohérence symbolique, je n'utilise que de l'argent dit à 925 millième qui est plus pur que celui que l'on trouve habituellement en bijouterie.

La merkabah :

La merkabah est le véhicule utilisé par les anges et les archanges lors de leurs déplacements sidéraux. Il s'agit d'un véhicule lumière. Une merkabah étant faite de lumière divine ne peut en aucun cas condenser une valeur négative ou égoïste. Les instruments munis d'une merkabah ne laisseront pas passer la négation de qui que ce soit, en quoi que ce soit, vers quoi que ce soit.

Le véhicule merkabah est vu comme une étoile en 3 dimensions. Cette étoile est faite tout simplement de 2 tétraèdres inversés et imbriqués l'un dans l'autre à l'image de l'étoile de Salomon, appelée aussi sceau de Salomon.

Les autres points :

Pour finir, voyons les autres éléments clefs que l'on peut retrouver soit dans les baguettes, soit dans les pendules :

  • Les cristaux biterminés permettent un dialogue entre l'esprit et la matière (entre le divin et l'humain).
  • Les 10 spirales dans le bois de rose sont reliées aux 10 séphiroth de l'arbre de la vie.
  • Les cristaux à 10 facettes sont reliés à l'arbre de la vie.
  • Les cristaux à 12 facettes sont reliés aux douze constellations du zodiaque ainsi qu'au dodécaèdre.
  • Les cônes sont reliés à la roue zodiacale. Le cône possède une base parfaitement ronde et de fait, est relié au 360° du zodiaque.
  • Les boules ou sphères sont reliées à la valeur de l'infini ainsi qu'à la féminité de la divinité, à la mère divine. Celle qui engendre toute chose. C'est l'émotion suprême.

Bien sûr, les outils et instruments présentés ici en photos possèdent des caractéristiques géométriques très étudiées et, on s'en doute, les pierres utilisées ne relèvent pas du pur hasard. Tout ceci m'est inspiré, et je travaille mon canal intuitif chaque jour en plus de mes réharmonisations. Les diverses expériences réalisées à titre personnel et en groupe ont montré des résultats rapides et même palpables pour certains, au bout de quelques minutes seulement ! Je suis heureux d'avoir pu partager ma démarche avec vous lecteur, dans le cadre de cette newsletter.

  • Voilà, vous connaissez maintenant les principes et modèles utiliser lors de la conception des baguettes et pendules "Roger-Minéral": store.rogermineral.com

EGO, mental, jacasseur, comment savoir quand c'est lui qui parle ?

A- Fierté, orgueil et vanité

Quelle différence entre fierté et orgueil ? Pourquoi l'orgueil est -il le dernier piège du développement spirituel et concerne-t-il tous ceux qui sont en démarche de développement personnel ?

Si la fierté est le sentiment de contentement, de satisfaction du travail bien fait, de l'action juste si elle renvoie à un sentiment d'honneur et de dignité, alors qu'est-ce que l'orgueil... ? Jugeons en par sa définition :

    • Opinion trop avantageuse de soi-même, excès d'estime de soi qui donne le sentiment d'être supérieur aux autres. En psycho on parle : d'attitude irritante due à un moi hypertrophié, d'un sujet qui surestime ses mérites et sa valeur personnelle, preuve d'une perception biaisée de la réalité conduisant à une certaine étroitesse d'esprit.

Si avoir une opinion favorable de soi est nécessaire, elle doit s'appuyer sur une connaissance de ses forces, de ses faiblesses, de ses difficultés, de ses limites, de ses besoins avec pour effet une image de soi en rapport avec la réalité. L'estime de soi est en lien direct avec notre degré d'acceptation, d'appréciation et de respect de qui nous sommes, tels que nous sommes.

Les premiers Pères de l'Eglise nous avaient déjà mis en garde en classant l'orgueil dans les 7 péchés capitaux et l'orgueil comme le plus difficile à dépasser car il peut se cacher sous des apparences trompeuses comme la fausse modestie, les scrupules, ou certaines formes de bienfaisances.

Quelle différence avec la vanité ? Si dans l'orgueil nous nous estimons nous-même au delà de ce qui est, dans la vanité nous voulons et cherchons à être estimés d'autrui. Nous attribuons beaucoup d'importance au jugement des autres à leurs opinons sur nous et nous serons surtout dans une recherche constante de leur approbation. La vanité a donc surtout une connotation sociale.

Pourquoi l'orgueil est il un mécanisme de l'ego si dangereux pour notre évolution ? Parce qu'il va nous isoler des autres et du coup nous couper de leur feedback, nous n'aurons plus que nous même comme garde-fou. Hors arrivé à ce niveau là, comme nous avons une opinion très avantageuse de nous-même, que nous n'accordons plus d'importance qu'à notre seul jugement, nous sommes devenus incapables de reconnaître la vérité au sujet de nous-même, de nos erreurs ou de nos défauts.

Comment cela va t-il se traduire concrètement ? Si nous prenons par exemple l’orgueil de la connaissance : Nous allons entrer dans l'illusion que nous sommes les seuls à connaitre la vérité avec le risque de s'enfermer volontairement dans sa tour d'ivoire ou de devenir intolérants pour les idées des autres.

Autre piège du phénomène de l'orgueil c'est de croire qu'on ne peut s'appuyer que sur sa Force personnelle, de penser qu'on peut se suffir à soi-même, être dans l'autosuffisance avec à la clé, une belle illusion de liberté.

Si on lit Spinoza : "l'orgueil est la joie née de l'opinion fausse par laquelle l'homme se croit supérieur aux autres". Et, autre effet de l'orgueil, s'il se montre magnanime, il exprime de la pitié pour ceux qu'il estime plus faibles que lui.

Voici quelques phrases très significatives pour nous parler de l’orgueil :

  • L'orgueil se contente de son propre suffrage, la vanité a besoin du suffrage des autres (A.H.de Beauchesne)
  • L'amour propre est la forme défensive de l'orgueil. Il y a deux degrés d'orgueil, l'un ou on s'approuve soi-même l'autre ou l'on ne peut s'accepter. Celui-ci est probablement le plus raffiné (Henri Frédéric Amiel)
  • Le pire des vices : l'orgueil de la vertu (Marquis de Sade)

Accepter que l'on puisse n'avoir pas toujours raison, accepter qu'on puisse s'être trompé, accepter qu'on puisse avoir fait fausse route, ...c'est entrer dans la voie de la modestie et de l'humilité.

Douter de soi de temps en temps sans inquiétude ni remord calmement sans émotion ni jugement, identifier nos faiblesses et leurs motivations secrètes vont être des clés pour éviter de tomber dans le piège de l'orgueil.

B- Métaphore de la course de la grenouille

Il était une fois une course... de grenouilles. L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir. La course commença. En fait, les gens ne croyaient pas possible que les grenouilles atteignent la cime et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre : "Inutile !!! Elles n’y arriveront jamais !" Les grenouilles commencèrent peu à peu à se décourager, sauf une qui continua de grimper et les gens continuaient : "... Vraiment pas la peine !!! Elles n’y arriveront jamais..." Et les grenouilles s’avouèrent vaincues, sauf une qui continuait envers et contre tout... A la fin, toutes abandonnèrent, sauf cette grenouille qui, seule et au prix d'un énorme effort, rejoignit la cime. Les autres, stupéfaites, voulurent savoir comment elle avait fait. L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait réussi à terminer l’épreuve. Et découvrit qu’elle... était sourde !

N'écoutez donc pas les personnes qui ont la mauvaise habitude d’être négatives... car elles volent les meilleurs espoirs de votre cœur! Rappelez-vous du pouvoir qu’ont les mots, restez toujours positif et soyez sourd quand quelqu’un vous dit que vous ne pouvez pas réaliser vos rêves. Enfin, n'oubliez pas que ce quelqu'un peut être... vous ou plus exactement votre ego.

C- Conclusion

Deux éléments distincts sont souvent confondus : l’être et l’ego. La petite voix que vous entendez en vous peut venir de deux sources bien différentes que l'on nomme aussi le mental-ego et le spirituel-intuitif. Êtes-vous capable de les distinguer ? C'est au final assez simple, si le message vient de votre sagesse intérieure (ou extérieure suivant les modes de pensées) vous devrez vous sentir plus libre, plus juste, plus dans la plénitude de l’instant. En revanche, si le message conduit à plus de souffrance, plus de jugement, plus de culpabilité, c'est l'ego.

RESEAU NEURONAL, explications des formes géométriques utilisées

    • Vous êtes nombreux a avoir été interpellé par le réseau neuronal présenté dans la dernière newsletter. Notamment, l'utilisation d'un codage symbolique a intrigué. Catherine partage aujourd'hui avec nous la symbolique associée au réseau et, dans un deuxième temps, la méthode de construction d'un réseau avec Open Office.

Les différentes énergies sont placées dans des formes géométriques, ce qui leur confèrent des rôles différents, ceux qui se trouvent dans un rectangle deviennent acteurs, ceux qui se trouvent entre 2 barres sont connectés à la source et dans les ovales ce sont les facilitateurs. Les flèches ou doubles flèches ou trait simple permettent respectivement de créer une connexion, une aide ou une relation ciel-terre .

Pour le réseau neuronal associé au TCA-TCKK ci-dessous, GSM (Gabriel de Saint Michel) se trouve au centre, c'est lui qui "tient" le rôle principal, ses 2 barres indiquent qu'il est relié à la Source. Il transmet son énergie aux 2 acteurs.

Les autres énergies qui sont elles aussi connectées à la source viennent renforcer l'égrégore du réseau. Les différents égrégores de par leurs énergies spécifiques ne peuvent tous être connectés les uns aux autres, il convient donc d'utiliser des facilitateurs (dans l'ovale), exemple pour GSM qui est une énergie Celte, ne peut pas être mis en relation directe avec Horus Ra qui est une énergie Égyptienne, Arak le Grand devient un intermédiaire ou facilitateur de la connexion entre les 2 énergies.

Dans l'autre cas Thalie vient s'ajouter à la connexion de Métatron à TCKK, elle vient jouer ici le rôle d'ambassadrice, pour aider Métatron qui est l'ange portant la Voix de Dieu.

TCKK et Hilarion sont les 2 acteurs du réseau, ils sont connectés entre eux par une connexion Ciel Terre, cette connexion permet d'avoir un équilibre entre TCKK acteur de la terre et Hilarion acteur du ciel.

N° 84 d'Avril-Mai 2011

« Apprendre à rire de soi, c’est un chemin joyeux vers la sérénité. » Proverbe Chinois

LA SINCERITE avec soi et avec les autres

A propos des nouveaux médiums "2012", c'est-à-dire les médiums dont les dons se révèlent progressivement depuis 1999, beaucoup d'entre vous me dise "dur" quand je dis qu'il ne faut rien faire des infos que l'on reçoit. Même si c'est la vérité, même si on est sincère, même si sincèrement on ne veut qu'aider. J'ai trouvé que le court extrait du livre "Le TAO" de Idris Lahore était une bonne piste pour la compréhension de ce "ne rien faire pour l'instant".

Le sage sait qu'il doit la vie au Tao.

Il se doit à lui-même la sincérité ; elle le conduit d'abord à la connaissance de soi, puis à mettre en accord sa pensée avec ses paroles et enfin ses paroles avec ses actes.

Il lui faudra encore apprendre à aimer ce que sa pensée claire lui a fait comprendre.

Alors seulement, le temps sera venu d'étendre la sincérité aux autres en fonction de leur niveau de compréhension.

GEOBIO & TCKK (TCA), Purification de l'eau et des aliments

Je cherchais pour voir s'il y avait une application des clefs runiques Tckk (Tarot CeltiKarleKin : voir news n°80) pour la réinformation de l'eau et des aliments et le biotest m'a amené vers la monade, art thérapeutique Celte. Toujours au test, j'y ai rajouté des couleurs afin de tenir compte des énergies du Verseau.

Sur cette base, il faut y rajouter les trois clés runiques 6, 10 et 12, et toujours les mêmes pour cet objectif là :

Les clés runiques sont placées sur chaque pétale de la monade. Au test les positions sont elles aussi stables quelque soit la personne, le lieu, l'aliment ou la boisson.

Pour l'utilisation c'est très simple, l'aliment ou la boisson est placé au milieu de ce DESSIN ACTIF. Le temps de charge optimal se situerait à priori au bout de six minutes.

Voir en pièce jointe l'outil de réinformation fini et opérationnel pour votre eau de tous les jours et plus si vous le désirez. Comme souvent en géobiologie, vous pouvez mesurer le taux vibratoire avant et après afin de constater la différence.

Eric, thérapeute énergéticien

MEDITATION, Marche comptemplative

    • Quand nous évoquons, avec Pascale, la méditation au cours de nos séminaires, beaucoup sont surpris de découvir que nos origines Celtes nous éloigne de la méditation "ZaZen". Voici comment est décrite la méditation en marchant par un des maîtres du Taoïsme, Lie-Tseu (ou Lie Zi) dans le "Vrai Classique du Vide Parfait".

Lie4.G.

Quand il était jeune disciple, Lie-tzeu aimait à se promener. Son maître Hou-K’iou-tzeu lui faisant rendre compte, lui demanda :

  • Qu’aimes -tu dans la promenade ?

Lie-tzeu dit :

  • En général, c’est une détente reposante ; beaucoup y cherchent le plaisir de considérer ; moi j’y trouve le plaisir de méditer ; il y a promeneurs et promeneurs ; moi je diffère du commun.
  • Pas tant que tu crois, dit Hou-K’iou-tzeu ; car, comme les autres, tu t’amuses. Eux s’amusent visuellement, toi tu t’amuses mentalement. Grande est la différence, entre la méditation extérieure, et la contemplation intérieure. Le méditatif tire son plaisir des êtres, le contemplatif le tire de soi. Tirer de soi, c’est la promenade parfaite ; tirer des êtres, c’est la promenade imparfaite.

Après cette instruction, Lie-tzeu crut bien faire en renonçant absolument à se promener.

  • Ce n’est pas ainsi que je l’entends, lui dit Hou-K’ioutzeu ; promène-toi, mais parfaitement. Le promeneur parfait marche sans savoir où il va, regarde sans se rendre compte de ce qu’il voit. Aller partout et regarder tout dans cette disposition mentale (abstraction totale, vue globale, rien en détail), voilà la promenade et la contemplation parfaites. Je ne t’ai pas interdit toute promenade ; je t’ai conseillé la promenade parfaite.

Traduction de Léon Wieger dans "Les pères du système taoïste".

DISCIPLINE , Marche contemplative

    • Excellent article de Ajahn Sucitto paru sur Buddhaline.net . En voici quelques extraits choisis.

Avons-nous peur du plaisir ou de la douleur, de l’inconfort, du blâme ou du souci ?

Le Bouddha a formulé un vaste champ de discipline du soi étayé sur le désir de contrôler les choses : et, jusqu’à un certain point, cela peut s’avérer être une pratique habile. Tout d’abord, il nous faut cultiver le respect de soi-même et la force du mental en nous décidant à rejeter certaines choses, en y renonçant, en nous mettant dans des situations qui ne nous plaisent pas mais qui vont sans doute favoriser notre pratique. C’est souvent ce qui se passe dans les débuts. Il nous faut établir notre « indépendance ». Nous prenons la résolution de nous engager dans des retraites, et de nous vouer à des actes de compassion. La bénédiction d’une pratique de ce genre est de nous donner la possibilité de partir d’une discipline basée sur le contrôle pour nous diriger vers une discipline plus élevée, basée sur la compréhension, sur le désir de connaître ce qu’est la colère ou le désir, ou ce qu’est l’existence.

  • Cela mène à la réflexion. Il faut toujours se rappeler que le Bouddha appelait ses enseignements le « Dhamma-Vinaya », Vinaya étant l’entraînement, parfois traduit par « discipline ». Cet entraînement n’est pas une activité en force. C’est une manière de cultiver une action adroite qui nous permettra de transformer notre vie en une œuvre d’art.

La calligraphie, l’ébénisterie et la poterie sont aussi des disciplines. Dans chacune de ces activités artistiques, il nous faut développer une certaine clarté et une capacité de travailler dans les limites de notre instrument, ce qui nous permettra de le connaître parfaitement bien, ce qui nous évitera de brouiller les lignes si nous écrivons, de fendre le bois que nous utilisons ou de briser l’argile si nous sommes potier. Le Dhamma-Vinaya est semblable. Il permet d’être clairement conscient de ce qui convient, de ce qui est correct et adroit et également conscient de ce qui est mal formé, d’un usage maladroit ou non juste du corps, de la parole ou du mental. Les monastères de forêt où la discipline est très développée et vécue à un très haut degré sont des endroits de très forte discipline, non seulement sur le plan moral, mais sur la façon dont les choses sont faites. Les choses sont accomplies selon des normes clairement définies. L’accent mis sur l’entraînement est tel qu’il nous faut être attentif à chaque moment de la vie et l’utiliser au maximum. Nous utilisons des formes au cours de nos routines quotidiennes qui permettent de maintenir le mental stable et de contempler.

Pour lire l'article complet...BuddhaLine.net

RUGBY QUANTIQUE, avec Jonny Wilkinson

La conférence "Rugby quantique", dont l’invité d’honneur était le demi d’ouverture Jonny Wilkinson, s'est déroulée en janvier dernier à ’École nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA) aux côtés de deux pontes de la discipline, Jean Iliopoulos, physicien théoricien et Étienne Klein, philosophe des sciences. Quelques extraits :

  • "...J’avais besoin de solutions pour avoir une autre perception du monde et de mon boulot. J’ai commencé par m’intéresser au bouddhisme et longtemps après, j’ai découvert la physique quantique. Cela a changé ma vie"
  • "...Je me demande parfois si le monde n’est pas comme dans le film Matrix, moi tout seul au milieu et le monde autour de moi"
  • Mentaliser ses gestes... "Je mets un ballon devant moi, j’imagine que je tape dedans et qu’il passe entre les poteaux. J’essaie de ressentir les émotions du succès".

La suite et toutes les vidéos sur www.ensta-paristech.fr

TTUW, Pk-codes Universels Amour et Reconnaissance

Lettre ouverte aux thérapeutes

En cette période de transition, où beaucoup d'entre nous, se demande ce qu'il peut faire pour contribuer à l'évolution de l'humanité, face par exemple au pouvoir des multinationales, voici un petit rappel sur ce qui est à portée de notre choix sur les valeurs, que nous souhaitons voir s'exprimer dans la société. De quoi chaque être humain a t-il le plus besoin depuis la nuit des temps ? Que cherche t-il de façon désespéré à travers ses comportements de bourreau, victime, sauveur ?...

De l'amour inconditionnel et de la reconnaissance !

Cette quête incessante de ces 2 énergies, que nous essayons de provoquer et de retirer de notre relation avec les autres nous éloigne de notre véritable priorité : Etre capable envers nous-même d'Amour Inconditionnel et de Reconnaissance. Facile à écrire, facile à dire mais compliqué à incarner sur le terrain, à chaque instant dans sa vie de tous les jours aurez vous envie de me répliquer ! Il existe un moyen à la portée de tous de dépasser cette difficulté c'est de se faire chaque jour un auto-soin ou une réharmonisation,de faire une pratique de respiration ou tout autre exercice qui vous fait du bien. Parmi ces possibilités le soin des TTW (TheTwoUniversalWords.free.fr) les 2 mots universels est d'une remarquable simplicité et facilité.

L'objectif de cet auto-soin est de se remplir d'Amour Inconditionnel et de Reconnaissance en se connectant à la terre qui depuis des millénaires incarne ces 2 énergies. Plusieurs techniques ou façons de faire seront possibles selon votre sensibilité, votre ressenti, le côté plus pratique d'un protocole ou d'un autre, deux seules exigences : vous centrez en posant bien votre intention de "vous faire du bien" et avoir les 2 photos à portée de regard.

Voyons quelques exemples de protocoles :

  • Écrire votre prénom sur un papier
  • Poser la photo du crops dessus
  • Lancer le pendule et attendre qu'il s'arrête

Autre possible :

  • Poser la photo du crops sur la table
  • Lancer le pendule et dire à voix haute ou intérieurement" j'envoie de l'Amour Inconditionnel" (ou de la Reconnaissance) à et dire votre prénom
  • Quand le pendule s'arrête , c'est fini
  • Recommencez avec la 2éme energie
  • Refaire la même chose le lendemain

Le fait de prendre le temps de sortir vos images du tiroir, d'utiliser un pendule est très important car à travers ces gestes vous venez inscrire dans la matière votre intention, vous lui donnez une forme, du poids, et donc de l'importance. C'est une sorte de rendez-vous avec vous-même qui vous oblige à être pleinement conscient de votre acte et de votre choix de prendre soin de vous.

Autre possibilité que nous offrent ces 2 énergies, c'est de choisir quelle énergie nous désirons rayonner dans notre relation aux autres. Ainsi quand nous avons une difficulté avec quelqu'un décidez d'émettre de l'Amour Inconditionnel et de la Reconnaissance envers cette personne aura un impact sur le futur et la qualité de notre relation avec cette personne. Je prends la responsabilité de ce qui me revient dans les difficultés de cette relation et j'en prends soin. Ceci est un moyen supplémentaire d'augmenter la conscience de notre rôle et donc que type d'engagement nous sommes prêts à prendre. Le protocole sera le suivant :

  • Ecrire sur un papier votre prénom et celui de la personne en les reliant avec un trait qui symbolise la relation.
  • Mettre la photo du crops au dessus de ce trait.
  • Lancer le pendule et dire à voix haute ou intérieurement" j'envoie de l'énergie d'Amour Inconditionnel sur ma relation avec X
  • Refaire la même chose avec l'énergie de Reconnaissance
  • Recommencer le lendemain et ainsi plusieurs jours de suite

Autre possibilité vers laquelle peuvent nous ouvrir ces 2 énergies, c'est celle d'envoyer cette fois ces énergies à des institutions, des gouvernements, des administrations, à tous ceux dont dépendent les prises de décisions quelqu'elles soient. Si les personnes qui assument ces postes de responsabilité, ces fonctions ayant un impact pour d'autres groupes d'humains, sont en paix avec leur besoin d'Amour et de reconnaissance, elles seront plus aptes à prendre des décisions justes et orientées vers le bien du plus grand nombre. Le protocole sera toujours le même :

  • Notez sur un papier le nom de l'institution ou de l'administration, association etc
  • Posez la photo du crops dessus -Lancez le pendule et dites votre phrase
  • Quand le pendule s'arrête c'est fini
  • Recommencez le lendemain

Imaginez l'impact si chacun d'entre nous chaque jour se place dans cet état d'esprit: se faire un auto-soin puis s'occuper d’améliorer sa relation avec une personne de son entourage et enfin choisit de réharmoniser un organisme quel qu’il soit. Et ceci est un engagement qui ne dépend que de notre seule volonté, que de notre choix des valeurs que nous voulons exprimer ici et dans notre futur.

Pascale

BIOTESTER LE KARMIQUE, les pièges

Et si nos croyances renfermaient les erreurs des réponses...

Dans les questions que nous rencontrons au cabinet en consultation, on retrouve souvent des questions sur le plan amoureux. Parmi celle-ci :

"Est-ce bien l'âme sœur que j'ai rencontrée ?"

est très fréquente. La personne nous évoque alors la résonance parfaite des pensées ou le sentiment de s'être toujours connu. Élément important : des voyants ont vu dans le conjoint potentiel un vécu karmique commun. D'où la certitude de se dire "C'est sûr, on a déjà formé un couple et cette vie ci va nous permettre d'atteindre l'Eden amoureux."

Reprenons sous l'aspect "Questions Rad" (ou biotesting si vous préférez), ce qui est évoqué ci-dessus. On pourrait partir sur deux questions :

  1. La personne rencontrée est-elle une ex-relation karmique ? Oui/Non
  2. Est-ce mon âme soeur ? Oui/Non

Un "oui" à l'une ou l'autre des questions et la personne est persuadée qu'elle va filer le parfait amour. Et si, sans remettre en cause la pertinence des questions ou la validité des réponses, la réalité probable de la relation future avec un "oui" à une des deux réponses (voire oui aux deux) n'était pas ce que l'on croit...???

Afin de découvrir les pièges potentiels je vous propose trois questions complémentaires. Si c'est possible faites-les tester par un ou une ami(e). Toujours si c'est possible, faire le biotesting en pourcentage, les interprétations n'en seront que plus faciles.

Q1- Définition du couple pour vous :

  • a- 1 + 1 = 0
  • b- 1 + 1 = 1
  • c- 1 + 1 = 2
  • d- 1 + 1 = 3

Pour chaque proposition ci-dessus tester au pendule ou avec un autre biotest à combien de pourcentage la proposition est "vraie" pour vous. Le test peut être fait en aveugle, c'est à dire que même si vous ne comprenez pas la question ou la proposition, vous pouvez tester.

Q2- A quoi sert le karma :

  • a- A payer
  • b- A finir
  • c- A évoluer

Comme précédemment, pour chaque proposition ci-dessus, tester à combien de pourcentage la proposition est "vraie" pour vous.

Q3- Pourquoi avons-nous des frères ou des sœurs ?

  • a- Pour être solidaire
  • b- Pour mieux incarner le projet des parents
  • c- Pour être le clone de l'enfant idéal
  • d- Pour enrichir l'univers d'autres expériences

Debriefing...

Petit debriefing pour vous donnez des pistes de réflexions ou révéler de nouvelles questions ;o)

Debriefing de Q1

    • Le couple destructeur (0), le couple fusionnel (1), le couple à deux pour pas être seul ou avoir des enfants (2), le couple spirituel (3).

Debriefing de Q2

    • Ni a, b, ou c ne permet de déduire que le couple sera viable et heureux...
    • Une gestalt est un cycle qu'il est important de finir, c'est donc la fin...

Debriefing de Q3

    • Si l'objectif du couple était de revivre avec son âme sœur où tout serait d'office parfait,...
    • Est-ce que vous aimeriez vous mariez avec votre clone ?...
    • Une sœur est-elle l'élément d'un couple ?...

Comme on le voit l'implicite et les croyances associées sont de vrais piège en biotesting... comme dans la vie. Il est préférable de toujours poser des questions qui débouchent sur des faits, des actes à poser. Ainsi la question deviendra plutôt :

L'expérience relationnelle avec cette personne est-elle structurante et écologique pour moi ?

N° 85 Été 2011

« L'homme ordinaire qui sait devient un sage ;

l'homme sage qui sait devient un homme ordinaire. » Sagesse Soufi


Pk-codes COSMO-TELLURIQUE, resynchronisation Terre-Ciel et Ciel-Terre

Eric, qui partage via la newsletter ses nombreuses découvertes m'a fait parvenir un nouveau code celtique : Equilibre Cosmo-Tellurique que voici :

Je vous propose un exercice de questionnement sur ce code. L'idée est de cultiver l'Art de la Question. Vous pourrez ainsi appliquer la démarche suivante à tous les codes, symboles et ondes de formes que vous connaissez ou que le hasard vous fera rencontrer prochainement ;o)

Afin de bien comprendre, prenons tout de suite un exemple et posons la première question :

    • Ce code est-il utilisable pour 1- les humains / 2- les animaux / 3- les végétaux / 4- la Terre / 5- autre chose ?

Il est bien évident qu'il peut y avoir plusieurs réponses positives simultanées. Ainsi peut-on avoir un "oui" pour les humains et la Terre. Cela voudra dire qu'il existe des applications en bioénergétique (en action directe sur l'homme) et en géobiologie. Bien sûr, on peut être plus précis et chercher pour chaque item le pourcentage de validité. On pourrait alors obtenir 100% pour les humains, 10% pour les animaux, 20% pour les végétaux, 80% pour la Terre et 5% pour autres (autres pouvant être les objets par exemple).

Voici maintenant d'autres pistes pour les questions :

  • L'action de ce code est-elle plus : 1- Physique / 2- Energétique / 3 - Mental / 4- Spirituel ?
  • S'agit-il :1- d'un auto soin / 2- d'un soin que je peux faire aux autres ?
  • Les personnes pouvant utiliser ce code sont : 1- moi seulement / 2- tous les thérapeutes / 3- toutes les personnes "branchée" / 4- tout le monde ?
  • La validité de ce code est : 1- conjoncturelle / 2- plusieurs mois / 3- plusieurs années ?
  • Y a-t-il un protocole d'utilisation spécifique ?
  • Y a-t-il un domaine d'emploi spécifique ?
  • ...

Voilà, j'espère que ce début de questionnement vous aura donné envie de continuer et, au minium, de valider ou non ce code "cosmo-tellurique" pour vous.

BESOINS DE L'AME, Cultivons notre connexion spirituelle

Un outil de l'Ethérapie

Comme le dit Ste Hildegarde de Bingen (1098-1179) :

"Le corps est l'atelier de l'âme où l'esprit vient faire ses gammes".

De là, elle en déduit, dans la digne lignée de Socrate, que les maux du corps proviennent d'une trop grande divergence entre la volonté de l'Ame et la volonté de l'Ego. Remettre en harmonie notre corps spirituel et notre corps mental par le discours et la prière devient la première étape de la guérison, ensuite, pour le corps physique, il y a toute la pharmacopée offerte par la Nature.

Plutôt qu'une action corrective, a posteriori, n'est-il pas préférable de mener une action préventive ? Cela semble une évidence, mais notre nature humaine nous fait souvent attendre l'urgence. Une fois l'effort nécessaire pour la "pratique" mis en place, encore faut-il que cette pratique soit adaptée, écologique et structurante pour la personne, ce qui n'est pas évident. Faire "méditation Zazen assis sur ses genoux par terre pendant une heure le matin au lever du soleil les yeux fermés" est-il adapté à une personne issue de la lignée Celtique ?! Je vous propose de découvrir ou redécouvrir les pratiques bi-hebdomadaires ou quotidiennes qui permettent de maintenir un lien de qualité avec notre partie transcendantale, notre "âme" comme on peut la nommer.

De tout temps l'homme a pressenti la présence d'une énergie "supérieure" initiatrice de la Vie. Bien avant les religions, la spiritualité existait à travers les différents shâmanismes qu'ils soient Tibétain, Mongole, Aborigène, Amérindien, Africain ou Celte. Et depuis cette nuit des temps, les shâmans et autres guides de sagesse ont proposé à leur clan des outils de connexion à leur spiritualité, à leur Ame. C'est donc à travers ces différents courants que l'on peut puiser une liste de pratiques ayant fait leur preuve. Ensuite, comme à notre habitude dans cette newsletter, nous utiliserons le biotest afin de savoir qu'elles sont les pratiques les plus adaptées à nos cellules.

1- Marche contemplative avec ou sans mantra

Pratique Celtique par excellence, la marche contemplative est facile et se retrouve aussi bien dans la marche en cercle dans un cloître que dans la marche à pas glissés en Taoïsme. C'est la marche "parfaite" présentée dans le bulletin précédent, la news n°84.

2- Chanter sans musique ou bourdonner le Aum

Comme ce qui est visé est la connexion à soi-même, à son instant intérieur, on comprend aisément le pourquoi de l'absence de musique. Il faudrait exactement la musique qui nous convienne à chaque instant, et ce, durant toute la pratique (10 à 15 minutes en général). Toutefois, si ce chant impro vous semble impossible, la pratique du bourdon "Aum" comme vu dans la news n°71 est une bonne alternative.

3- Danser sans musique

On pourrait dire, bouger, se mouvoir sans musique. Là encore l'absence d'une musique préétablie est garante d'une authenticité de chaque instant. Si la danse, comme le chant, peuvent être d'excellents outils de gestion de l'émotionnel, quand on les utilise dans le domaine spirituel on est dans autre chose. La plupart du temps les mouvements seront lents comme ceux que nous avons vu dans la newsletter n°20 (MNS ou Mouvement Neuro Sensoriel). Si l'on doit donner un nom à cette danse se serait "taï-chi intuitif".

4- Méditer en écoutant le silence ou avec parole semence

Nous avons déjà abordé ce thème de la méditation et de ses différentes formes dans la newsletter n° 71 où nous avons clairement différencié d'une part la forme et d'autre part le contenu. La pratique la plus accessible est certainement l'écoute du silence. Nous sommes là bien loin de la vacuité dont nous parle le bouddhisme mais est-ce réellement accessible à des Européens sans y consacrer tout une partie de sa vie ? Ecouter le silence c'est pleinement écouter la Vie et observer que toutes émergences sonores sont forcément et logiquement entourées d'un silence. Une symphonie de 40 000 notes propose aussi 40 000 silences... entre chaque note. Comme nous l'avons vu dans la newsletter n°73, il existe une façon encore plus accessible de méditer en écoutant le silence, il s'agit de la méditation 3G où les silences sont subtilement cachés dans un fond sonore. Enfin, les paroles semences : prière, mantra, verbe,... sont aussi une possibilité à condition de bien poser l'intention de la connexion spirituelle et non du calme mental ou de l'apaisement émotionnel.

5- Visualiser un soleil grandissant

Les expansions de consciences sont de bonnes méthodes de connexion à son intériorité profonde. La visualisation est certainement la méthode la plus accessible, aussi toutes les visualisations tendant à favoriser l'expansion de conscience sont de bons outils.

6- Colorier des mandalas

Nous en avons parlé dans la newsletter n°44 , parmi les illustres personnages, Jung est certainement celui qui a le mieux démontré par une pratique assidue, l'efficacité de cette connexion : le mandala. Colorier un mandala déjà établit met en contact de façon subtile notre hémisphère droit avec notre âme. Ainsi, le mandala colorié exprime-t-il un cercle sacré où l'on est autorisé à se remettre en harmonie avec le cosmos.

7- Cuisiner en récitant un mantra

Dans tous les ashrams du monde, le temps passé à cuisiner est toujours important. Souvent dès 9h30 du matin, la préparation commence et cela va prendre plusieurs heures. Etonnant qu'un haut lieu spirituel accorde tant de temps à la nourriture ! Sauf si la cuisson peut être une pratique spirituelle qui nous ramène à l'incarnation, à la spiritualité incarnée. C'est principalement à travers la cuisson de la céréale (riz ou blé en général) et de la légumineuse (lentille, pois chiche, haricot blanc ou rouge) que se fait la connexion. Le mantra répété mentalement en boucle pendant toute la préparation sera du type "Je m'ouvre à tous les possibles" ou "Je m'ouvre au bonheur" (à valider au biotesting).

8- Jardiner

Que ce soit un vrai jardin bio, l'arrangement d'un bouquet de fleurs, ou le mini-jardin zen avec son sable que l'on ratisse, jardiner nous met en harmonie avec les principes de Vie et donc avec notre intériorité profonde. En tant qu'agent d'un plan plus grand, celui de la Vie, nous avons le libre arbitre de co-créer via les sillons laissés dans le sable, la combinaison et la taille des fleurs et bien sûr par les plantations que nous proposons, les graines que nous semons.

9- Acte écologique

Comme pour le jardinage, par nos actes écologiques nous rendons hommage à la nature dont nous sommes issus et par là même nous nous reconnectons à notre source.

10. Phosphène... en plus

L'utilisation des phosphènes, sans être une pratique "besoin de l'âme" complète en soi, est souvent un accélérateur, un catalyseur efficace que l'on peut ajouter aux pratiques précédentes.

Les phosphènes naturels sont ceux du feu de camp et des reflets du soleil sur l'eau. Vue sous cet angle, la pêche à la ligne peut donc être une excellente pratique spirituelle, le poisson n'étant alors qu'un prétexte.

Nous finirons sur cette proposition qui étonnera sûrement : la pêche à la ligne comme pratique spirituelle Celtique de qualité ! Bien sûr, toutes les autres idées sont les bienvenues à condition de valider au biotesting qu'elles sont efficaces et adaptées à la personne. Dans ce cadre, vous pouvez relire avec intérêt la newsletter n°69 et n°70 et remplir le tableau suivant :

Désignation de la pratique spirituelle % d'adéquation 1- Marche contemplative avec ou sans mantra  ___% 2- Chanter sans musique ou bourdonner le Aum  ___% 3- Danser sans musique  ___% 4- Méditer en écoutant le silence ou avec parole semence  ___% 5- Visualiser un soleil grandissant visualisation  ___% 6- Colorier des mandalas  ___% 7- Cuisiner en récitant un mantra  ___% 8- Jardiner  ___% 9- Acte écologique  ___% Ajouter des phosphènes à une pratique  ___%

SPLEEN-CHAKRA & CROP-CIRCLE

Resynchronisation de notre cyle biologique avec le cyle énergétique

Beaucoup ressentent ce que l'on nomme l'accélération du temps. Dans l'approche Maya, cette accélération du temps atteint son point culminant entre fin octobre 2011 et fin décembre 2012. Cette accélération touche essentiellement les projets d'incarnations, que ce soit les projets physiques, énergétiques mais aussi intellectuels ou spirituels. L'avantage est une intégration ultra-rapide des nouvelles énergies, l'inconvénient est que notre corps perd ses repères. En effet, la vitesse du temps biologique n'a pas changé, une journée fait toujours 24 heures et on dort toujours une fois par cycle de 24 heures. Le cycle de digestion de la nourriture physique est toujours de 3 heures. Le temps ne va donc pas plus vite du point de vue des cycles biologiques.

Le fait de cette distorsion : temps biologique / temps perçu par la psyché, fait que cela génère un stress permanent qu'il faut gérer. D'un point de vue énergétique c'est le spleen-chakra qui gère le côté biologique, qui s'occupe du planning fonctionnel des organes. Ce spleen-chakra ou chakra de la rate, est un grand oublié dans la plupart des approches pourtant il gère l'aspect matériel des choses. Il reçoit ses directives de la psyché, de la pensée et de tous les centres dits supérieurs et fait au mieux. Si les informations sont incohérentes "il faut faire tout ça en 12h alors qu'il y a 18h de travail", le spleen chakra, expert en planification des ressources va tout faire pour que "ça passe". Il ne remet jamais en cause les directives, aussi le corps peut-il se fatiguer à force de vouloir faire l'impossible. Ce problème de difficulté de gestion va se produire quand on dit ou pense "tout va plus vite, il y a urgence", alors que les journées font toujours 24 heures et que les cycles chrono-biologiques n'ont pas changé.

L'idée est donc de faire un soin, via le spleen chakra, pendant toute cette période de transition (jusqu'en 2013) afin d'aider à la gestion du stress lié à l'écart entre le temps tel qu'il est perçu par la psyché et le temps biologique.

Au biotest, comme pour les énergies "Love & Thanks" des Ttuw, on peut utiliser un crop-circle et le plus adapté est le papillon situé près d'Hailey Wood et répertorié en juillet 2007.

REHARMO TATOUAGE

Petite histoire de "Tatouage en fuite"

    • Sylvie nous partage ici une information-expérimentation que son 6ème sens lui a fait découvrir... par hasard ;o)

J'avais entendu dire que le fait de tatouer la peau pouvait trouer l'Aura et j'ai pu le constater lors de soins énergétiques ... Alors que nous déjeunions, je remarquais le tatouage sur l'avant bras gauche d'une amie - une médaille de Saint Benoît - et l'endroit n'étant pas propice pour une séance de magnétisme - je lui ai demandé si elle m'autorisait à lui apposer une de mes pierres (Jaspe Orbiculaire de la grosseur d'un oeuf) sur son tatouage. Le fait de laisser le minéral quelques minutes l'a réharmonisée (elle a senti "une circulation intérieure reprendre").

J'ai recommencé l'expérience avec quelqu'un qui avait un tatouage au niveau du cou et là aussi l'effet était intéressant à noter, il a senti un bien-être immédiat : il était plus joyeux et m'a même précisé que c'était "comme s'il voyait des arcs en ciels entre lui et les autres"!" :o).

Autre expérience quelque temps plus tard, sur une cheville, la personne a eu la sensation que quelque chose se refermait. Mon ressenti - et mon pendule - m'indiquant que ce n'était pas fini, j'ai également massé avec la pierre tout autour de sa cheville (sur le dessin de "Chaîne").

Ces trois merveilleux "hasards" m'ont fait jaillir la phrase

"Les aiguilles, mais c'est bien sûr ... pour l'acupuncture !".

Des questions restent en suspend comme:

  • Est-ce valable avec d'autres minéraux ?
  • L' intention de soin réparateur, le don du praticien, est-il primordial ou secondaire ?
  • Quelles sont les conditions requises au niveau du thérapeute, du magnétiseur/seuse pour pratiquer ce soin ?
  • Est-il nécessaire de le renouveler ?

Bonne expérimentation et bons soins à tous !

Sylvie

ESSENCES DE VIE DE DONALD DOAN

Connaissance de soi...

    • Déjà dans la newsletter n°25 de juillet 2003 nous évoquions l'intérêt des élixirs de Bach pour un travail personnel ou en réharmonisation. Aujourd'hui, Gisèle nous parle des essences de Vie, une approche qui prend tout son sens en cette entrée dans les nouvelles énergies.

Les Essences de Vies de Donald Doan sont des synergies d’huiles essentielles naturelles et artisanales. Ces essences sont des renforcements, des aides efficaces à la gestion du stress et des émotions au quotidien. Il suffit de sentir l'essence, de déposer une goutte sur la peau (la gorge, le cœur, les poignets...) ou pour les personnes hypersensibles de tenir le flacon dans les mains pour en ressentir les effets ! Il est vivement recommandé de ne pas garder le flacon longtemps sur soi et de ne pas déverser trop de gouttes sur soi pour éviter de connaître un désordre énergétique.

Voici la liste des essences de Vie Doan Vitae et leur principale action :

  1. Aluah : unité
  2. L’Air de Jeanne : joie - enfant intérieur
  3. Hilarion : lâcher prise
  4. Libération : purification
  5. Magdala : compassion
  6. Melchisédeck : alignement – centrage
  7. Métatron : espace sacré
  8. Nada (Lady) : cœur pur
  9. Papillon de Nuit : plexus solaire – Ego
  10. Terre-Gaïa : enracinement

Le biotesting reste évidemment le meilleur outil pour le choix et surtout le protocole d'utilisation. Toutefois, il est naturel que Métatron (7) sorte souvent en ce moment pour mieux se connecter aux besoins de son âme. De même, Hilarion (3), souvent reconnu comme le "Saint Patron des thérapeutes", est très utile pour lâcher les anciennes croyances et habitudes tout à fait justifiées dans les anciennes énergies du Poisson mais complètement pénalisantes dans les nouvelles énergies "2012". Pour les thérapeutes médiums, l'essence 9 est très appréciable mais ne remplacera pas un ancrage via des respirations, des mouvements de Qi-qong ou d'autres médiations corporelles. Enfin, pour vos patients, soit l'essence 9 soit l'essence 8, sortira souvent comme une bonne aide en fonction de leur typologie.

Ces dix essences sont créées selon un procédé unique et ancestral permettant à l’énergie vitale de chaque composant de demeurer intact et d’être transféré dans chacune des Essences.

Pour conférer à tous les produits une qualité vibratoire exceptionnelle, une attention particulière est portée à chaque flacon. La vie, la vibration et la multi-dimensionnalité sont, et, demeurent en chacun des flacons… 100% naturelles et sans aucun additif, les huiles essentielles demeurent «pures».

Merci Gisèle de cette présentation rapide et efficace.

(Ces essences de vie Doan Vitae sont bien sûr disponibles auprès de Gisèle Gendron et son site CreationHarmonie.com )

ENNEAGRAMME & Connaissance de soi...

Beaucoup connaissent l'Ennéagramme moderne, outil couramment utilisé en coaching. Mais, longtemps avant que l'Ennéagramme soit une typologie de la personnalité avérée et diffusée, ce fut un outil bien connu de connexion entre le corps et l'esprit.

Cette connexion corps-esprit ne peut s'envisager dans le cadre étroit d'une grille de décodage : nous ne sommes pas un numéro, ni plus un "1" qu'un "8" ! En revanche, comme dans le cadre du Tarot Quantique, on peut facilement envisager que nous ayons 9 facettes comportementales, 9 sous-personnalités qui reflètent une même énergie "âme".

Bien sûr, en fonction de nos origines temporelles et ethniques, de nos acquis philosophico-scientifiques et surtout de notre trajectoire dans l'école de la vie, nous avons certaines facettes plus actives, plus développées que d'autres. Mais, dans un cadre holistique ou spirituel, l'objectif est bien sûr d'activer TOUTES nos facettes afin d'être à l'aise avec nos 9 sous-personnalités. Ainsi, pourrons-nous traverser la vie en ajustant au mieux nos comportements à ce qui est nécessaire soit en termes de contexte, soit en termes d'objectif.

Au biotest, soit directement pour vous, soit en échange avec un ami, l'idée va être de définir votre cartographie énnéagramme. Vous allez donc pour chaque type tester le pourcentage de maîtrise : 100% sera la maîtrise complète et 0% la méconnaissance la plus grande. Ce que nous disent les écoles d'énnéagramme c'est que nous avons tous une facette majoritaire, il est donc logique de trouver un type à 100% ou du moins au dessus de 70%.

Un des objectifs possibles en développement personnel, cette science de la connaissance de soi, peut être d'avoir toutes ses facettes à 100% ! En effet, cela révélera une grande ouverture et un énorme travail d'acceptation et de tolérance. Si vous avez deux types à plus de 70%, un seul type en dessous de 20% et le reste au- dessus de 50%, ce sera dèjà un excellent résultat pour un objectif "connaissance et maîtrise de mes 9 facettes".

Désignation de la facette en énnéagramme Taux de maîtrise en % 1- L'appliqué, Le perfectionniste, Le réformateur, ... ____% 2- L'altruiste, L’universaliste, ... ____% 3- Le battant  ____% 4- L'exalté, Le tragico-romantique, Le romantique, ... ____% 5- Le Zen, L'observateur ____% 6- Le loyal, Le loyaliste-septique ____% 7- Le fêtard, L'épicurien ____% 8- Le chef, Le leader ____% 9- Le médiateur, Le pacificateur ____%

Une fois votre cartographie établie, une première réaction serait de travailler sur sa facette la plus basse en pourcentage, toutefois, les lois énergétiques nous invitent à plutôt biotester la meilleure porte de travail du moment.

Pour mieux connaître mentalement les différents types de l'énnéagramme, je vous suggère de surfer le site EnneaConcept.com qui propose, pour chaque type, un questionnaire à connotation spirituelle comme indiqué en bas de page : Questionnaire tiré du document «Ennéagramme et discernement spirituel» de Alfred Ducharme. Bien sûr pour le biotesting, la connaissance mentale des 9 types est inutile, il est plus important d'avoir une bonne connexion et un bon centrage.

GEOBIOLOGIE TCKK-TCA, vers un Pentagramme Runique Celtique 2012...

Eric nous propose aujourd'hui la troisième étape d'une sorte de triade géobiologique d'application du Tckk news n°80. Après le triskel news n°83 et la monade news n°84, voici donc le pentagramme.

Par inspiration et biotesting j'ai obtenu, comme base de ce nouvel outil, le pentagramme. Au centre, il devait y avoir "quelque chose". Après transduction, j'en suis arrivé à l'alphabet Ogham = alphabet des arbres = alphabet de sillon gravé. L'arbre biotesté est le SORBIER, qui s'écrit "L" et dont le symbole est celui dessiné à l'intérieur du pentagramme auquel j'ai ajouté les couleurs correspondantes biotestées.

Bien sûr j'ai ensuite testé les clés runiques nécessaires : la 17 sur l'élément Feu, la 13 sur l'élément Eau, la 8 sur l'Air, la 22 sur l'Ether et la 21 sur l'élément terre, mais face non visible pour cette dernière.

J'ai intitulé cet outil "pentagramme runique celtique". J'ai biotesté la place des éléments qui ne correspond à aucune autre dans différentes traditions (j'ai beaucoup cherché sur le net par rapport à telle ou telle correspondance, sans succès). Afin de valider que c'était bien ok, j'ai fait consolider mes tests par ceux d'autres thérapeutes. L'architecture est ressortie comme une association efficace entre les ondes de forme, les couleurs et les éléments symboliques.

A mon biotest, il forme un système unitaire cohérent, stable dans le temps, transmissible à tous les thérapeutes dont le cadre est énergétique (donc bien sûr à tous les géobiologues), et à un thérapeute sur deux (50%) dont le cadre est spirituel.

Voici le "nouvel outil" pour une application de type géobiologie ci-dessous.

Il permettrait d'harmoniser, dans le sens de transcender, la mémoire des objets et des murs. Au test, ces termes résonnent mieux que nettoyage qui fait un peu penser à une élimination radicale alors que, par ma vision des choses, la présence de la mémoire a son importance (d'où le décodage de causalité que je fais simultanément dans ce type de travail).

Pour l'orientation :

  1. pour la mémoire des objets, l'orientation n'a pas d'importance (à mon test). Il suffit de placer l'objet au centre du pentagramme. Biotester le temps d'harmonisation.
  2. pour la mémoire des murs, placer l'objet dans le LIEU DE SEJOUR (salle à manger ou bureau par exemple), élément ETHER orienté au nord

Voilà, en vous souhaitant une bonne expérimentation

Eric, thérapeute énergéticien

SUPPLEMENT : LA RADIESTHESIE … appliquée aux animaux de compagnie

Les animaux de compagnie prennent, et c’est normal, de plus en plus de place dans notre vie, celle des citadins notamment. Leur nombre croit chaque année et la variété d’espèces d’animaux concernée s’élargit de jour en jour. Les « NAC » pour Nouveaux Animaux de Compagnie comme les nomment les médias, est un fait de société incontournable directement lié à l’évolution de notre société moderne.

Sans rapport direct, un autre phénomène se généralise ces dernières années, le retour à des approches traditionnelles et la radiesthésie appliquée au « mieux être » avec son pendule en font partie que se soit en Europe ou aux USA.

Mieux-être… qui n’a jamais eu envie de venir en aide à son animal favori, celui qui partage tant de chose avec nous, le ou on remarque qu’il n’a pas la forme, boude sa nourriture ou ne joue pas comme avant ? Bien sûr le vétérinaire est là pour tout problème de santé physique, mais quand c’est le moral ?…

Et bien, la radiesthésie va vous permettre, d’une façon simple, de soutenir votre compagnon les jours de « blues ».

Bonne lecture !

CHAPITRE 1, LES SIX PRINCIPES DE BASES

Avant d’aborder l’utilisation du pendule pour aider votre animal de compagnie, il est intéressant de comprendre les principes généraux qui régissent cette approche multimillénaire. Dit avec des mots savants, nous allons « étudier le modèle énergétique des tradi-praticiens », dit avec des mots plus simples, nous allons voir comment marche un soin énergétique.

Toute l’approche radiesthésique est basée sur le fait que nous pouvons ressentir des choses non explicables à ce jour par la science classique et que nous appellerons « des champs d’énergie ». Quand vous rentrez dans une salle, vous avez sûrement déjà ressenti l’ambiance générale ? Vous avez pu vous dire « Oh là là que l’ambiance est lourde ici » ou au contraire « Je me sens bien dans ce lieu, il y a une bonne énergie ». Et bien c’est cela être sensitif, et c’est ce phénomène de « ressentir » qui est toujours inexpliqué par les scientifiques. Ce côté sensitif, que certains nomment intuition ou sixième sens, est aussi présent chez nos compagnons à plumes ou à quatre pattes. Tous les animaux, et bien sûr les animaux de compagnie, sont des « super sensitifs ». Pour eux on parlera plutôt d’instinct, mais toujours est-il qu’ils sont capables de prouesses et ce, même à distance ! On a de nombreuses fois relaté, dans les médias feuilletons, films, livres, articles, le cas d’animaux de compagnie qui parcourent des centaines de kilomètres, sans carte Michelin ni GPS, pour retrouver leur maître. On a tous vécu le cas d’un chien qui jappe dès que son maître entre dans la ville, soit un quart d’heure avant son arrivée et ce, même si l’heure d’arrivée n’est jamais la même. Plus simplement, on rencontre régulièrement le cas d’un chat qui vient se mettre sur le ventre de sa maîtresse parce qu’elle a mal au… ventre. Les exemples de la démonstration des capacités sensitives des animaux de compagnie ne manquent pas et je suis sûr que vous-même, vous avez de nombreux exemples vécus directement ou via votre entourage.

Le premier principe de base de la radiesthésie est :

nous sommes tous des sensitifs y compris nos animaux de compagnie.

Savoir que notre corps, ou celui de notre animal de compagnie, peut ressentir des informations subtiles est une chose, mais en déduire la bonne action corrective en est une autre. Et pour cela, il nous reste d’autres grands principes à voir pour pouvoir boucler la boucle.

Tout d’abord, il faut savoir qu’une émotion comme la tristesse, la joie ou la peur est un ensemble de modifications de la biochimie interne du corps, mais que c’est aussi une énergie psychique (nommée Chi ou Ki ou Prana par les orientaux). Ainsi le mal-être de votre animal que nous avons qualifié de « ne pas avoir le moral » correspond-t-il à une dysharmonie énergétique que l’on va pouvoir corriger par un soin dit énergétique. Ce soin se nomme, suivant les courants de pensée, ré-équilibrage énergétique ou réharmonisation ou correction. C’est ce dernier mot que nous utiliserons plutôt dans le cadre de cet ouvrage. Cette correction pourra être, par exemple, de mettre quelques gouttes d’un élixir floral dans la nourriture de l’animal. Les 38 élixirs du Docteur Bach, disponibles dans la plupart des magasins bio et des pharmacies, vont nous offrir 38 possibilités de corriger 38 « états d’âme » pour reprendre le vocabulaire du Docteur Bach. En ce début du 3ème millénaire nous avons à notre disposition de très nombreux outils de correction énergétique, l’homéopathie et les élixirs sont les plus connus mais, comme nous le verrons dans le suite de l’ouvrage, il en existe bien d’autres très simple à mettre en oeuvre. La question reste, comment savoir le nom du bon élixir ? Mais avant de l’aborder récapitulons le deuxième principe :

Le deuxième principe est qu’une émotion, c’est une énergie psychique.

Nous savons que nous sommes sensitifs, que l’émotionnel peut-être réharmonisé par l’énergétique, mais qui peut connaître la correction énergétique correspondante au problème ?… La réponse est simple et stupéfiante : le corps lui-même !

Cela peut paraître anachronique à une époque ou le diagnostic médical est au top technologique avec des scanners, des analyses de sangs high-tech etc, mais en radiesthésie comme dans toute approche énergétique, c’est le corps qui détient la solution, c’est lui notre meilleur allié, notre chaman intérieur. Cela ne remet nullement en cause l’utilité matérielle des analyses liées au plan physique, plan dont votre vétérinaire reste le seul maître à bord, mais, sur le plan énergétique, les choses semblent aller autrement et les dernières avancées de la physique quantique permettent, en partie, d’expliquer tout ceci.

Le troisième principe de base est que le corps de notre animal de compagnie

sait ce qui est bon pour lui d’un point de vue énergétique.

L’absence d’explication scientifique ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’expérimentations valides sur ce troisième principe. Voici, à titre informatif, les découvertes faites par le Docteur Voll en électro-acupuncture dans les années 1950 :

    • Un médecin acupuncteur et homéopathe, monsieur Reinhold Voll, utilisait l’homéopathie uniciste pour le traitement de fond, l’amélioration du terrain, et l’acupuncture pour soulager « dans l’instant » le patient. C’était en 1955 en Allemagne. Le Dr Voll, comme tous les homéopathes unicistes de son époque, utilisait un protocole expérimental souvent long de plusieurs mois afin de déterminer « LA » souche qui améliore le terrain de la personne, celle qui fait nettement diminuer les symptômes dans le long terme.
    • Un jour, par hasard, il donna en main la souche qu’il présupposait pour son patient et dont il avait un échantillon dans son cabinet. Continuant son diagnostic via la mesure des pouls Chinois pour la séance d’acupuncture, il s’aperçut que les mesures s’étaient normalisées alors qu’il n’avait pas commencé le traitement ! La mesure des pouls indiquait que tout allait bien alors que la personne n’avait pas encore pris le remède homéopathique et n’avait pas reçu le ré-équilibrage en acupuncture.
    • D’ou l’hypothèse : « Et si le simple fait de tenir en main la bonne homéo suffisait pour que le corps du patient sache que c’est bien celle qui lui faut ? ». Cette hypothèse fut validée des milliers de fois et est maintenant intégrée dans le protocole EAV (Electro Acupuncture de Voll) diffusé dans le monde entier.

Cette expérience va nous permettre d’énoncer le quatrième principe, celui de la résonance. Si l’on présente au corps un produit, le corps « répond » si cela lui convient. C’est comme si notre corps ou celui de notre animal de compagnie connaissait à l’avance toutes les substances et leurs effets !!! C’est réellement extra-ordinaire mais, finalement tellement près de l’instinct des animaux. Le pourquoi de ce talent extraordinaire est bien sûr encore inconnu. Certains mettent en avant que nous sommes tous « de la poussière d’étoile » et donc que nous avons en nous toutes ces informations, d’autres, s’appuyant sur les dernières découvertes de la physique Quantique, présupposent une sorte de connexion subtile à des informations de l’inconscient collectif. Peut importe, ce qui compte c’est que depuis des siècles les radiesthésistes naturopathes utilisent ce principe avec succès.

Le quatrième principe est que notre corps, ou celui de notre animal de compagnie,

sait instinctivement entrer en résonance avec une substance qui lui est présentée.

Nous avons vu dans l’exemple précédent, qu’en donnant la bonne homéo dans la main du patient, par résonance, celui-ci indiquait alors au docteur, via la mesure des pouls Chinois que c’était le bon remède. L’idée est que, lorsque le corps se met en résonance avec le produit, il réagit par une modification du pouls pour dire « OK, ça me convient ! ». On dit que le corps a une réaction symbiotique : par une courte modification physiologique il indique qu’il est « Ok ». Dans le cadre de ce livre, nous n’allons pas utiliser la mesure des pouls Chinois car c’est un art très long à acquérir mais, vous vous en doutez : le pendule. Nous allons utiliser la « réaction symbiotique du corps » qui veut nous dire « ce produit est ok pour mon animal » pour faire bouger notre pendule. Peut-être avez-vous déjà croisé des géobiologues ou des sourciers qui cherchaient de l’eau avec une baguette de coudrier ? Pour eux le processus est le même, une réaction inconsciente de leur corps fait réagir leur système tendineux-musculaire et la baguette, qu’ils tiennent entre leur main, « plonge » soudain ou se relève pour indiquer « Oui, ici, sous mes pieds, il y a de l’eau ». On nomme souvent cette réaction inconsciente et symbiotique du corps « le réflexe radiesthésique ».

Le cinquième principe est que notre corps, notre inconscient, « peut dire

ce qui est bon pour lui » en créant une réaction symbiotique dit réflexe radiesthésique.

C’est la base du « régime au pendule ». Notre corps sait ce qui est bon pour nous, et via le pendule, nous dira ce qu’il souhaite comme nourriture parmi l’ensemble des aliments proposés. Il en sera de même avec des tisanes ou des phytothérapies et bien sûr des homéopathies.

Une autre façon de formuler la même chose serait de dire que le pendule va nous permettre d’objectiver notre ressenti.

Il est maintenant temps d’aborder le dernier principe, celui du transfert. En effet, ce qui précède démontre clairement comment vous pouvez trouver par radiesthésie, pour vous même, la bonne conserve de nourriture dont vous avez besoin ici et maintenant : vous devrez acheter une boite de chaque et puis, tour à tour, vous allez vous promener au dessus de chacune d’elles afin de voir laquelle entre en résonance avec votre corps et crée ainsi le réflexe radiesthésique qui vous permet d’objectiver cette réponse. Bref, le pendule se mettra en action au dessus de la « bonne » boîte. Mais votre objectif n’est pas ici, votre alimentation, mais celle de votre chat par exemple. Et l’on imagine difficilement le chat tenant lui-même le pendule ! C’est donc vous qui allez tenir le pendule pour votre animal. De même que c’est le Docteur Voll qui prenait le pouls à son patient ou que c’est le naturopathe qui teste pour vous les bons compléments alimentaires. Le principe qui permet de tester pour quelqu’un d’autre se nomme le transfert.

Chez un thérapeute, l’apprentissage du transfert nécessite beaucoup de travail personnel afin d’arriver à intégrer une neutralité quasi parfaite. Dans notre cas, comme il s’agit d’un animal et non d’une personne, le transfert peut se faire tout simplement si nous sommes en harmonie avec notre animal.

Comme l’animal chien, chat, perruche, hamster, est naturellement un grand sensitif, nous pouvons rentrer en harmonie avec lui si c’est pour son bien. De récentes expériences faites avec les dauphins et des enfants cérébralement handicapés démontrent le profond degré d’harmonie thérapeutique - ou biophilie - qui peut exister entre les animaux et les humains. Un autre exemple rendu célèbre par le film « L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux » de Robert Redford puis par l’académie Equestre de Bartabas, c’est celui des chevaux. L’équitation éthologique démontre que le dressage peut être remplacé par une mise en harmonie entre le cheval et son maître. « Pour parler à un cheval, il n’y a même pas besoin de mots » comme dit Bartabas, et ça nous pouvons le constater , le vivre chaque jour avec nos animaux de compagnie.

Le sixième principe est qu’il est possible de penduler pour un animal à condition d’être suffisamment en harmonie avec lui ou avoir suffisamment de compassion pour lui. Dans ce cas le transfert, pour son bien, est possible sans problème.

Voilà, nous avons parcouru les six clefs de la radiesthésie. Leurs études et leurs compréhensions n’est pas une obligation pour faire de la radiesthésie ou lire la suite de ce livre. Toutefois, de par mon expérience, c’est un plus certain que de les avoir au moins parcourus une fois.

Mais au fait, n’y a-t-il pas un septième principe ? Si, bien sûr, et il est universel, seul l’expérience et la pratique permettent de savoir ce qui est « vrai pour soi ». Si quelque chose marche pour vous, alors c’est une vérité dans votre vie, si ça ne marche pas, c’est la preuve qu’il vous faut faire autrement. En revanche, ce n’est pas la preuve que c’est faux pour les autres. Aussi, au fur et à mesure de la lecture de ce livre, n’hésitez pas à aménager ce qui est dit afin que ce soit pleinement adapté à vous et donc plus efficace.

_______________

news-rq-t7