N° 9 Hiver 2017-2018

Newsletter Etherapia n°9

>>> Vers le FORUM de la news: Groups.Google.com/forum/#!forum/newsletter-etherapia

1- Revisitons l'action des Pk-codes et leur activation

Les Pk-Codes (pour codes par action psycho-kinésique) sont des symboles ou des dessins "ondes de formes" qui permettent un travail en énergétique, en informationnel ou en quantique.

Ce type de codes existe depuis la nuit des temps, et il existe de très nombreuses propositions modernes mises au point par des thérapeutes intuitifs et connectés. Les Pk-codes ne sont donc pas une singularité de l'Ethérapie, en revanche, en Ethérapie, ce sont des codes quantiques qui ont pour but d'agir sur la causalité et non sur le symptôme et qui sont choisis de façon à ne jamais être pathogènes pour la personne (ni le thérapeute).

L'intention et l'attention de l'opérateur, en l’occurrence le thérapeute le plus souvent, sont une donnée fondamentale pour l'activation de ce type de code. L'attention est normalement bien supportée par le graphisme du code lui-même, en revanche l'intention doit être maintenue par l'esprit de l'opérateur sans effort, mais sans absence! En plus de la définition explicite du cadre d'emploi, un bon dialogue intérieur ou un auto-mantra est souvent le bienvenu pour maintenir cette attention, ce focus, avec précision, mais sans stress, sans forcer.

C'est ce dialogue intérieur que nous allons aborder dans plus de détails et surtout en augmentant au maximum le champ des possibles afin de ne jamais tomber dans un discours interne vide de sens.

Nous prendrons comme exemple les Pk-codes de l'Ethérapie, car, même si vous n'êtes pas initiés, vous connaissez certainement les focus que nous allons évoquer, bien d'autres approches les ayant utilisés, et nous nous mettrons dans le cadre de l'auto-soin.

Exemple: Arbre des Sephiroth

  • Merci de me reconnecter à l'énergie de Kether
  • Merci de me connecter à l'énergie de Kether et de l'augmenter s'il y a besoin et de la réduire si elle est trop forte.
  • Merci de connecter cette énergie Kether et de l'harmoniser en moi ici et maintenant pour mon meilleur futur.
  • Merci d'harmoniser l'énergie de Kether en moi
  • Merci de me permettre d'intégrer l'énergie de Kether pour un bien-être holistique vis-à-vis de moi, des autres et de la Vie.

Bien sûr le procédé sera repris pour les autres Sephira de l'arbre de Kabbale dans ce cas (Binah, Hockmah, ...).

Exemple : 8 trigrammes

  • Merci de me connecter à l'énergie Terre donc j'ai besoin, énergie d'incarnation et d'enracinement.
  • Merci de me connecter à l'énergie Montagne dont j'ai besoin, ressource de stabilité et de durabilité
  • Merci de ré-harmoniser l'énergie Feu en moi, source de vivacité et de clarté, si j'en ai trop merci de l'apaiser, si je n’en ai pas assez, merci de l'activer

On note qu'ici, on a ajouté le rappel de quelques caractéristiques de l'énergie à activer. Ce peut être les mots clefs génériques de l'énergie, ou un choix plus adapté à la personne, au contexte.

Exemple : Ligne du temps avec la Fleur de Vie

  • Merci de nettoyer les programmes karmiques devenus inutiles ... laisser-faire puis ... merci de ré-harmoniser les programmes restant utiles afin qu'ils soient une vraie ressource dans les nouvelles énergies.
  • Merci de nettoyer tous les programmes transgénérationnels devenus inutiles ainsi que les mémoires et les repères associés... laisser faire puis ... et merci pour les programmes restants utiles de les harmoniser afin qu'ils soient une ressource potentielle de qualité disponible pour vivre ici et maintenant dans le Nouveau Monde, dans les nouvelles énergies du Verseau.

On note qu'ici, on commence par demander de nettoyer les programmes devenus inutiles et quand le pendule s'arrête - si vous utilisez le pendule pour activer les codes - on recommence avec une formulation orientée vers le futur, en demandant de transformer les programmes restants utiles afin qu'ils soient des ressources performantes pour le Nouveau Monde. Comme vous l'aurez certainement noté, la formulation de nettoyage est dans la même idée que Ho'oponopono.

Exemple : ARHP, Amour, Reconnaissance, Harmonie, Paix

Pour les Pk-Codes universels que vous retrouvez sur le site, la démarche peut bien sûr être calquée sur une des formulations déjà vues. Voici d'autres possibles :

  • Que Xprénom reçoive toute la reconnaissance s'il en a besoin dans les 4 plans
  • Que Xprénom reçoive tout l'amour inconditionnel dont il a besoin pour vivre ce Nouveau Monde
  • Que Xprénom se connecte à la nouvelle énergie d'harmonie du Verseau afin de pouvoir la vivre en lui et la diffuser.
  • Que l'énergie de paix s'intègre et se diffuse dans toutes les cellules de Xprénom afin qu'il puisse la vivre et la diffuser.
  • Que Xprénom reçoive tout l'amour inconditionnel dont il a besoin pour avancer, gérer, agir dans ce Nouveau Monde.
  • Que Xprénom reçoive toute l'énergie d'harmonie dont il a besoin pour co-créer ce Nouveau Monde

On le voit les variantes sont infinies et sont surtout à ressentir, à intuitionner, à vivre en cohérence avec le soin.

Exemple : Crop-circles / Géométries Sacrées

Après avoir parcouru les 4 grands classiques en ré-harmonisation vue ci-dessus, nous allons aborder des focus plus spécifiques à l'Ethérapie. Toutefois, vous avez sûrement dans votre "boîte à outils" énergétique ou spirituelle des codes qui ressemblent, des focus spécifique à certaines énergies, le mot énergie étant pris comme depuis le début de cet article au sens large, au sens informations structurantes ou restructurantes.

  • Que je reçoive toute l'énergie de "Joie de vivre" donc j'ai besoin afin de pouvoir aimer la vie telle qu'elle est, et pouvoir la vivre pleinement dans la joie.
  • Merci de connecter Xprénom à toutes ses ressources transgénérationnelles y compris celles issues de l'inconscient collectif.
  • Merci de connecter toutes les ressources transgénérationnelles sens large pour Xprénom .
  • Merci de me permettre de connecter l'énergie de perfection, la perfection de l'univers, et de l'harmoniser en moi afin que ça soit totalement écologique pour l'humanité comme pour moi.
  • Merci de reconnecter Xprénom à la source de vie présente dans son ADN et dans ses champs morphiques tout en restant en harmonie avec les nouvelles énergies du Verseau.
  • Merci de connecter la satisfaction et la plénitude la plus juste pour moi, d'harmoniser ces énergies en moi afin qu'elles deviennent de vraies ressources et établir une connexion de qualité facilement avec le sourire.
  • Merci de me connecter au transgénérationnel et à l'inconscient collectif de tous ceux qui œuvrent pour le Nouveau Monde
  • Merci de reprogrammer les hélices de l'ADN et de l'ARN afin d'utiliser l'ADN épigénétique de façon à m'adapter au mieux aux nouvelles énergies du Nouveau Monde.

On voit bien dans ces exemples qu'un même code quantique en fonction de l'intention va avoir un impact différent. Plus on précise, plus on a une vision "laser", plus on reste généraliste plus on a une vision "grand angle".

Voyons maintenant, pour finir, un dernier exemple plus Shamanique. Là aussi, vous pourrez chercher dans votre boîte à outils le focus le plus adapté pour vous.

Exemple : Shaman 4D

  • Merci de me connecter à l'énergie chamanique du Jasmin de l'ère du Verseau afin de pouvoir harmoniser le Shaman du Verseau qui sommeille en moi.
  • Merci de connecter Xprénom à l'énergie chamanique de la Lavande et d'harmoniser cette énergie en lui afin qu'il puisse être pleinement un Shaman du Nouveau Monde du Verseau qu'il doit être.
  • Merci de connecter l'énergie de la Violette pour me redonner mon Est shamanique.
  • Merci de connecter Xprénom à l'énergie de l'Amandier du Verseau pour lui donner son Sud shamanique.

Voilà, nous avons parcouru de nombreuses modalités pour activer, intégrer, renforcer si c'est en vide / amoindrir si c'est en excès, recevoir, harmoniser, les différentes intentions, énergies, informations, vibrations, connexions, ... et ce par rapport à soi, aux autres, à la Vie, au Nouveau Monde, ....

Il ne reste plus qu'a expérimenter et "voir" c'est-à-dire vivre l'expérience. Vous pouvez commencer par une énergie que vous connaissez bien et allez la revisiter avec différentes modalités. Vous serez surpris de constater à quel point une harmonisation que l'on croit complète ne l'est que dans une modalité et comment "le pendule recommence à tourner" quand on évoque une nouvelle modalité !

2- La stratégie du nénuphar, sûre, sans ego et invisible

D'un point de vue stratégique, on pense souvent que l'union fait la force. Or, la plupart des chamanes du monde se réunissent ou s'allient très peu ! Idem pour la plupart des mouvements alternatifs... ? Bien sûr dans tout ce qui est écoles ou associations rapidement les ego font barrage à l'unification, mais pourquoi les groupes "plus sages" ne fédèrent-ils pas systématiquement une... fédération ?

La réponse tient en grande partie dans la stratégie utilisée pour "diffuser et répandre la bonne information". Si la stratégie "faire masse", piloter le flux principal peut être une option pour tout ce qui touche effectivement les 2/3 de la population (les deux sigma de la population au sens statistique), en revanche pour tout ce qui est émergence de mouvements minoritaires, la stratégie du nénuphar semble bien plus efficace et bien moins risquée, évitant ainsi toute "chasse aux sorcières".

Découvrons cette stratégie tout d'abord sous la forme de la devinette assez connue :

Le nénuphar en milieu favorable a la réputation de doubler sa surface tous les jours. Au bout de 50 jours, il a atteint la moitié de la surface de l'étang. En combien de temps va-t-il recouvrir la surface totale ?

Une réponse instinctive peut être de répondre 100 jours, alors que la réponse est 51 jours, puisqu'il double sa surface chaque jour !

Prenons un exemple similaire, la division de cellule dans un espace clos comme un tube à essai par exemple : une cellule se scinde en deux, on obtient donc deux cellules qui à leur tour vont se scinder en deux (à condition qu'il y ait les ressources nécessaires, de l'oxygène ou du sucre ou de la chaleur ou ...). En pâtisserie par exemple, aux températures comprises entre 10°C et 65°C, les microbes se multiplient approximativement par 2 toutes les 20 minutes ce qui revient à dire qu'ils se multiplieront par 8 en 1 heure, par 64 en 2 heures et par 16 millions en 8 heures. Que penser d'un mille-feuilles restant à température ambiante une journée !

Supposons maintenant un organisme, une idée, un courant de pensée minoritaire (0,1%) qui arrive à suivre la stratégie du nénuphar, et qui double son nombre d'adhérents tous les ans :

La 11è année il y aura .... 100% de la population qui suivra ce courant de pensée. C'est ce qui est en train de se passer pour l’ostéopathie :o)

Pour un mouvement plus minoritaire (0,01%), il faudrait 18 ans pour atteindre le même seuil théorique de 100%, disons 20 ans soit une génération seulement !

Enfin prenons un mouvement hyper minoritaire (0,0001% soit une personne pour 1 million), si le mouvement est dans le bon contexte en 30 ans seulement, il devient majoritaire !

On comprend mieux le choix de la stratégique du nénuphar pour tous les courants de pensée minoritaires, émergeant. Si l'idée, le concept, le système de valeurs n'est pas une simple réponse conjoncturelle, mais potentiellement une réponse globale, il est préférable, de promouvoir en "nénuphar" local afin d'avoir, à moyen et long terme, un impact global.

Nous pouvons maintenant aborder le deuxième volet de cette stratégie. Si on adopte ce doublement de la population à partir d'un point unique, celui-ci va rapidement attirer l'attention. S'il n'y avait qu'une seule feuille de nénuphar au centre de l'étang et que celle-ci double de surface tous les jours, l'ensemble du système écologique réagirait rapidement. Un mouvement communautaire émergeant par exemple se ferait rapidement repérer par le pouvoir en place et se verrait mis sous contrainte ou détruit. C'est le fait qu'il y ait au départ une multitude de points insignifiants, de petites feuilles sur l'étang qui fait que le développement est possible sans risque.

Voyons ce qu'en disent les managers, ils disent qu'en appliquant la stratégie du nénuphar, les différents nénuphars présents à la surface de la mare permettent à la grenouille de traverser l’étang à sec. Les nénuphars sont organiques, de tailles différentes et à des emplacements différents, mais c’est l’ensemble qui permet à la grenouille de traverser à sec. C’est de la matière vivante qui bouge, rien n’est figé.

Même en politique, on évoque "La stratégie du nénuphar" qui serait la nouvelle forme de conquête du Pentagone. Voici ce que nous pouvons lire sur le Net :

  • Sans que la majorité des habitants des États-Unis ne le sachent, la création de bases sur toute la planète progresse, grâce à une nouvelle génération de bases que les militaires nomment "Lily pads" c’est-à-dire "nénuphars". Ce sont de petites installations secrètes et inaccessibles avec une quantité restreinte de soldats, au confort limité, et à l’armement et à l’approvisionnement préalablement assurés.

En reprenant notre leitmotiv : "sensibiliser le maximum de personnes au concept des approches holistiques", on note qu'il est inutile de se regrouper et de se fédérer pour devenir plus visible, et donc plus vulnérable. Pour qu'une idée traverse le monde il suffit d'avoir des feuilles de nénuphar un peu partout, quelque soit leur forme ou leur taille. Aussi chaque "shaman de son clan" doit-il juste doubler le nombre de personnes adhérent au concept chaque année si possible afin que, dans 30 ans, le concept devienne "normal" pour la plus grande majorité des gens. Chaque "Shaman de son Clan", à sa façon, en fonction de son contexte culturel et social, dans la stratégie générale de l'EAU (Verseau oblige et non du Feu comme pendant l'ère du Poisson), va diffuser en douceur, avec bienveillance et pédagogie, son message. Ainsi, répondant à une demande locale, il entre dans le plan global "Nénuphar".

3- L'Effet Miroir, un outil de la vie de tous les jours

L'effet miroir est le transfert de notre propre monde dans ce que nous observons du monde des autres ... à travers nos propres lunettes ! Lunettes déformantes, brumeuses, avec œillères, ... ceci sera fonction de notre propre travail personnel de connaissance de soi. La majorité des personnes sur terre n'ayant pas fait de travail d'introspection, cette même majorité est dans l'effet miroir en permanence et les stratèges de la publicité ou de la propagande le savent bien et l'utilisent à leur avantage.

Si l'effet miroir, comme le transfert et le contre-transfert, sont inéluctables, en revanche, ils peuvent être gérés, apprivoisés afin de rendre service au chemin de développement personnel pour soi-même ou pour la personne que l'on accompagne quand on est en relation d'aide.

Prenons un exemple simple de projection, d'effet miroir ou de transfert : Madame X vous dit que votre pull-over est joli. Dans notre modèle, en réalité Mme X n'a jamais parlé de vous, mais d'elle et seulement d'elle !?! Voici comment il faut décoder : Mme X en vous voyant avec ce pull, s'est immédiatement projetée comme si c'était elle qui portait ce pull, mais avec votre physionomie. Ainsi si Mme X est brune et vous blond(e), SI elle était blonde comme vous, avec votre corpulence, votre taille, etc. en se regardant dans une glace, elle se trouverait jolie et dirait "ce pull me va bien et me met en valeur". De même, à l'inverse si Mme X vous dit "Ce pantalon est horrible, il ne vous va pas du tout", elle ne parle que d'elle en projection sur vous, sans se demander un seul instant quels sont vos goûts, vos valeurs, vos ressentis, etc. Et bien sûr dans ce système de projection, il risque d'y avoir les critères normatifs de sa classe sociale, de sa culture, de son pays, de son siècle, mais aussi de ses névroses ! Donc, sauf si vous êtes effectivement sensible aux critères normatifs ou si votre interlocuteur a fait un gros travail de développement personnel, ne tenez pas compte de son opinion, vous venez juste d'apprendre que les vêtements, l'apparence sont très important pour elle, ce qui peut être un point important pour le futur, que ce soit en relationnel de travail, ou en relation de coaching.

Pour faire court, quand quelqu'un vous dit "T'es qu'un imbécile" il ne parle que de lui, de même que quand il vous dit "Bravo beau coup" ! Pour bien intégrer ce mode de fonctionnement il faut bien sûr avoir travaillé sur soi, avoir travaillé le deuxième accord toltèque par exemple :

N’en faites pas une affaire personnelle

Au sens psychanalytique du terme, les projections psychologiques sont les opérations par lesquelles le sujet expulse de soi et localise dans l’autre, des défauts, des sentiments, des désirs qu’il méconnaît ou refuse en lui. Au sens plus large, dans nos interactions sociales, amicales, affectives, professionnelles, nous projetons sur les autres nos émotions, nos fausses croyances et nos complexes inconscients.

Heureusement, depuis la psychanalyse de Freud, il y eu la psychologie des profondeur de C.G. Jung, base du mouvement du développement personnel. Dans ce modèle, il n'y a pas que nos pulsions et névroses que nous projetons, mais aussi tout le beau qui est en nous et que nous n'osons voir ou révéler. Ainsi, comme l'avait découvert C.G. Jung, dans le couple, nous tombons amoureux de nous-mêmes, de la plus belle partie de complétude de nous-mêmes (Animus ou Anima) que nous ne pouvons atteindre par nous-mêmes. Ainsi, on peut tomber amoureux de la bienveillance de l'autre, de sa gentillesse, de sa douceur, ... bref de toutes les qualités non-révélées que nous avons au plus profond de nous.

En approche systémique, on dira que nous sommes forcément auto-référents, il nous est impossible de parler de quelque chose que nous ne sommes pas, nous sommes quelque part consciemment ou inconsciemment, en résonance ou en anti-résonance.

Évidement depuis le début de notre cursus scolaire, on nous fait croire le contraire, on insiste sur le fait qu'une pomme est une pomme. Mais la réalité vécue est tout autre, en fonction déjà du fait d'avoir ou de ne pas avoir mangé une pomme, et ensuite dans quelle type de pomme avons-nous croquée et dans quel contexte...

Alors pourquoi sommes-nous plus admiratif de tel maître, guru ou mentor que de tel autre ? Parce que nous ne parlons que de nous-mêmes, de nos valeurs, de nos aspirations, et nous trouvons en lui ce que nous cherchons en nous, consciemment ou inconsciemment !

L'inconvénient de ce mécanisme de projection c'est de nous maintenir dans nos schémas psychiques inconscients, et donc d'ignorer la causalité, le besoin qu'il y a derrière. Bien sûr ce déni d’une partie de nous-mêmes nous protège (c'est certainement la fonction première de ce mécanisme de défense dans l'enfance), mais nous coupe aussi de notre Être véritable. Notre nature profonde ne peut se révéler que lorsque nous levons le voile qui recouvre nos ombres... y compris dans ce type de communication "miroir". Un fois ceci reconnu, l'effet miroir peut devenir un outil très efficace pour mieux se connaître et devenir conscient du degré d’acceptation face à soi même.

Résonance ou Anti-résonance

Les aspects de soi sont reflétés par les autres, ce que l’on admire d’une personne (résonance) ou qui nous dérange (anti-résonance) reflète ce qui se passe à l’intérieur de nous. L’autre reflète des aspects non reconnus chez nous… c'est donc bien un superbe outil de travail sur soi. Et ceci est encore plus vrai dans le couple ! Le couple permet de se connaître à travers l’autre dans le but de s’accepter inconditionnellement. Si le but spirituel d’une vie est d’apprendre à s’accepter dans tout ce que l’on vit, le couple est un bon chaudron alchimique. Le couple le meilleur outil pour se connaître et évoluer puisque l’autre est notre meilleur miroir et que c'est supportable puisqu'il y a de l'Amour. Accepter l’autre dans ce qu’il est, c'est donc avant tout s'accepter tel que l'on est, et c’est une des choses les plus difficiles à faire.

Comment utiliser l’outil… ?

Enfant, au niveau de la Vie, il y a juste des expériences acceptées par le système ou non. Si enfant, je suis très curieux et que l'adulte me gronde en me faisant comprendre que c’est mal, je finirai par croire que je suis "trop curieux" et je freinerai mon envie de découverte…et donc je freinerai ma vraie nature ! De plus, je me sentirai soit blessé, soit rejeté, et pour être aimé, j'adopterai un nouveau comportement d’adaptation : "un masque social". Masque qui cachera bien sûr ma blessure. Aussi adulte quelle sera ma réaction quand, en miroir, je verrai quelqu'un de "trop curieux" ? On comprend que j'aurai certainement tendance à trouver cette personne "mal élevée".

Un autre exemple dans le couple. Au départ de la relation supposons que l'homme admire comment sa femme sait si bien prendre sa place et la parole en public. Toutefois, au fur et à mesure, l'homme peut ne plus apprécier cette "qualité" et même se sentir étouffé par l’autre. L'effet miroir nous permet de dire que comme l'homme ne sait pas ou ne se permet pas de prendre sa place, il va finir par le reprocher à l'autre alors que, au départ, c'était une qualité qu’il admirait. En cherchant, en introspection, il est possible que l'homme mette en lumière le fait que petit garçon, on lui a appris qu’il ne fallait pas trop faire de bruit, que de parler de soi était égoïste, prétentieux, qu’il fallait rester humble. De ce fait une confusion entre prendre sa place et être orgueilleux a pu s'établir. Bien sûr le fait que je ne m’autorise pas ne veut pas dire que je n’ai pas ces qualités et en tout cas, je peux les développer !

Voici un petit exercice très simple. Vous prenez une page vierge et vous y mettez une dizaine de tirets qui serviront pour les dix items "J'admire...". Pour trouver les items, vous allez écrire ce que vous admirez le plus chez les autres, une valeur, un comportement. Comme nous venons de le voir cela peut être "J'admire le relationnel de mon conjoint" ou encore "J'admire la finesse d'esprit du philosophe Friedrich Nietzsch", mais ça peut être "Je déteste les gens orgueilleux", "Je déteste" étant l'autre facette de "J'admire", son anti-résonance.

Ensuite viendra la phase d'introspection, ayant pour objectif de rechercher à l'intérieur de vous, le miroir de ce que vous avez remarqué à l'extérieur, chez les autres (en résonance ou en anti-résonance). Par exemple, j'admire la finesse d'esprit de ce philosophe. Est-ce une croyance, un comportement issu de mon enfance, mes parents étant des intellos ? Est-ce que j'ai l'impression que ce pourrait être moi ? Ou est-ce que j'ai l'impression que c'est inaccessible pour moi et que je serai un "dieu" si j'avais cette qualité ? Bref, en auto-analyse on va émettre des hypothèses, les vivre en dialogue intérieur, ou les imaginer comme effectives pour soi, pour vivre ce que cela nous ferait. Le principe est de rester dans l'ouverture, toute phrase peut commencer par "Et si ...." et on évitera les conclusions en préférant les synthèses ouvertes, relançant la question, proposant un complément d'enquête. Pour "Je déteste les gens orgueilleux" cela pourrait donner une introspection du type : Depuis quand je les déteste ? Ai-je subi les conséquences de l'orgueil dans mon enfance ? Qui, dans ma famille, est orgueilleux ? ET moi ne suis-je pas faussement humble pour cacher, museler un orgueil bien naturel ? Quels sont les interdits que je braverais en étant orgueilleux et quelles seraient les conséquences ? Au final, n'existe-t-il pas un orgueil sain qui permet d'être fier de ce que l'on fait et nous pousse à lever la tête plutôt que de la baisser ?

Vous l'aurez compris, cet exercice spirituel d'auto-observation suivi d'une auto-analyse sans jugement, sans comparaison, sans Ego est applicable à tous les moments de sa vie, en toute circonstances.

Voilà, nous espérons que cet article vous aura donné de bonnes pistes sur cet outil "effet miroir". Pour allez plus loin , il peut être intéressant, surtout si vous travaillez en relation d'aide, d'aller surfer les articles du Web sur le transfert et le contre-transfert.


Extrait de "Dialogues avec Théophile l’Ancien" :

  • L’Ancien. – Prenons un exemple : imagine que tu regardes une fille, que tu la trouves belle, elle te plaît. Cela veut dire que tout le monde devrait ressentir la même chose, et pourtant ce n’est pas le cas.
  • Théo. – La beauté est dans le regard de celui qui regarde.
  • L’Ancien. – Et la laideur aussi, toute forme de laideur.
  • Théo. – Il va me falloir du temps pour assimiler cette notion.

Métaphore de sagesse :

  • "Si un œuf est cassé par une force extérieure, la vie finit, naturellement.
  • Si un œuf est cassé par une force intérieure, la vie commence.
  • De grandes choses peuvent venir de l’intérieur."

4- Modèle CG-CD, précisions par le "One line college"

"Left vs. Right Brain" en anglais, ou modèle "Cerveau-Gauche / Cerveau-Droit" en français, est un modèle qui permet de mieux se comprendre et de mieux comprendre l'autre. Comme le modèle Yin-Yang en énergétique ou Mars-Vénus en communication, on peut se retrouver tantôt CG et tantôt CD en apprentissage ou en mode de fonctionnement. Comme toute typologie, c'est avant tout un outil pour mieux appréhender l'humain dans sa singularité tout en proposant une caricature qui n'est pas toujours "vraie" ... par définition !

Ce qui suit est une traduction d'un document de synthèse

mis au point par OnlineCollege.org.

Merci à Laurie pour sa traduction.


Si vous vous êtes déjà demandé pourquoi vous agissez comme vous le faites, la réponse est peut-être liée à quelle partie de votre cerveau vous utilisez le plus. Bien qu’il y ait des généralisations, les théories populaires suggèrent que les personnes ayant le cerveau droit dominant ont différentes compétences et préférences que celles dont le cerveau gauche domine. Dans quelles mesures, ces différences vous impactent-elles ? Découvrez le ici :

  • Vue d’ensemble CG/CD
  • Enseignants / enseignés
  • Différents styles d'apprentissages
  • Conseils pour chacun
  • Conclusion

Aussi semblables que les 2 hémisphères peuvent sembler physiquement, ils gèrent différentes fonctions, auxquelles ont été attribuées différentes caractéristiques et capacités telles que :

"CERVEAU GAUCHE"

Souvent orienté objectif et très organisé, "la personne cerveau gauche" a une approche intellectuelle critique et a rarement l’esprit inactif.

Elle lit assise

Planificatrice : tout est fait selon un plan bien ordonné, tel qu’une liste des choses à faire

Rationnelle : les décisions sont prises indépendamment des émotions

Logique : elle est douée en maths ou science et tout ce qui est suites ou séquences

Précise : la recherche est toujours bien documentée et elle aime lire les instructions

Réaliste : elle préfère lire des histoires vraisemblables, réalistes et écrit des non-fictions

Critique musical : elle préfère la musique classique

Elle aime les chiens

"CERVEAU DROIT"

Légèrement désorganisée, imprévisible et sensible, "la personne cerveau droit" est souvent douée dans la relation à autrui et aime philosopher.

Elle lit couchée

Impulsive : elle fait les choses spontanément ; garder la notion du temps n’est pas important pour elle

Sensible : elle tend à prendre ses décisions et agir en fonction de ses émotions

Créative et artistique : elle est douée en sport, à écrire des fictions, dessiner ou jouer de la musique

Intuitive : elle résout les problèmes de façon intuitive et n’aiment pas lire les instructions

A un sixième sens : elle est intéressée par l’inexplicable et les histoires mystérieuses

Écoute le son : elle préfère la musique type moderne et sait étudié avec un fond sonore.

Elle aime les chats

Sur cette représentation graphique "Cerveau Droit", on retrouve les principaux éléments du tableau précédent lui plutôt "Cerveau Gauche".

On peut aussi faire des distinctions spécifiques en milieu éducatifs :

Les enseignants CG :

Ils préfèrent généralement enseigner via conférences, cours magistraux et des discussions - débats. Ils donnent aux étudiants des problèmes à résoudre indé­pendamment, seuls. Ils donnent plutôt des recherches et dissertations à faire.

Les étudiants CG :

Ils préfèrent étudier seuls dans une classe calme. Ils aiment lire par eux mêmes et intègrent leur recherche à leurs dissertations.

Les enseignants CD :

Ils préfèrent les activités pratiques et manuelles. Ils intègrent l’art, les visuels, et la musique dans leurs cours. Ils donnent plutôt des projets de groupe et préfèrent des classes occupées, actives, vivantes.

Les étudiants CD :

Ils préfèrent étudier en groupe, avec des échanges et de l’activité. Ils aiment faire des projets artistiques et choisissent des options arts et métiers.

Le côté du cerveau que nous avons tendance à utiliser le plus pourrait déterminer aussi bien le style d’apprentissage, que les méthodes d’enseignement :

DIFFERENTS STYLES D’APPRENTISSAGE..

Linéaire : le cerveau gauche traite l’information morceau par morceau, en les alignant, et en les arrangeant dans un ordre logique pour en arriver à des conclusions.

Séquentiel : il traite l’infor­mation dans l’ordre. Ce qui permet la planification quoti­dienne facile et d’accomplir des tâches.

Basé sur la réalité : il gère la réalité telle qu’elle. Quand affecté par l’environnement, l’adaptation est facile.

Symbolique : traiter des symboles tels lettres, mots et formules mathématiques se fait sans problème.

Holistique : le cerveau droit traite l’information en commençant par la réponse, il voit la vue d’ensemble d’abord, pas les détails.

Aléatoire : il traite l’infor­mation via un processus aléatoire. Les tâches sont effectuées de façon aléatoire et par bout.

Basé sur du rêve : ou de l’imaginaire, il traite l’information basé sur ce qu’il perçoit que la bonne réponse est. Il trouve souvent la bonne réponse intuitivement.

Concret : Traiter l’information nécessite que les choses soient concrètes c’est à dire en passant par le ressenti, la vue, ou le toucher de l’objet réel.

CONSEILS POUR CHACUN

Maintenant que vous comprenez mieux vos compétences et préférences, voici quelques conseils pour exceller :

Comme tu aimes être dans le contrôle, soit volontaire pour être le leader d'un groupe d’études ou de projets.

Puisque tu es bon à organiser, fais en sorte de bien organiser tes notes.

Fais de ton mieux pour ne pas argumenter avec l’enseignant trop souvent.

Si un choix t’est donné, choisis les tâches factuelles, à l’opposé de celles à conclusion ouverte.

Travaille seul(e) quand tu as le choix. Tu deviens frustré(e) avec celles et ceux qui ne sont pas sérieuses, sérieux

Évite les enseignants libres penseurs s’ils te rendent confus(e)

Souviens toi que finir le projet est ta priorité

Sois créatif/ve dans tes dissertations en utilisant un langage, un vocabulaire coloré

Garde le cap en écrivant les instructions

Évite de t’embourber en pensant à toutes les possibilités alors que tu réponds à une question

Fais en sorte d’être plus organisé(e) en organisant tes plans et tes pensées

Fais en sorte d’éviter les enseignants qui font trop de conférences ou de cours magistraux.

Comme nous venons de le voir, ce modèle CG/CD peut être extrêmement utile pour mieux se comprendre et/ou mieux comprendre les autres. Depuis la mise au point de ce modèle, on sait que la réalité topologique du cerveau n'est avérée que dans 50% des cas, la plasticité neuronale faisant qu'une même fonction peut migrer d'hémisphère si besoin (accident par exemple). Cela ne retire rien à l'utilité de ce modèle plus fonctionnel que biologique. Enfin, comme souvent dans un modèle, on peut être CG sur certains fonctionnements et CD sur d'autres.

news-e-9