N°18 Printemps 2020

Newsletter Etherapia n°18

1- Pendule creux de l'abbé Mermet

Depuis le passage de l'ère du Poisson à l'ère du Verseau (symboliquement le 21/12/2012) tous les HSP peuvent utiliser les approches quantiques à la place des anciennes approches énergétiques (même si celles-ci restent valables jusqu'en 2150 probablement). Afin de bien montrer les différences nous allons prendre le cas du pendule creux de l'Abbé Mermet, un des plus utilisés au monde pour des soins de mieux-être à la personne au siècle dernier.

Le pendule de l'Abbé Mermet (nom et titre de son inventeur) est un pendule dévissable avec une chambre témoin :

Dans la chambre témoin, on peut placer un coton imbibé d'une HE de jasmin par exemple, puis utiliser le pendule comme ré-informateur en le lançant en rotation sur le chakra du cœur (thymus) par exemple. Bien sûr l'information (HE de Jasmin) et le lieu du corps porte d'entrée (thymus) auront été au préalable biotestés dans le cadre d'un protocole.

En "quantique", on va se connecter à l'information HE Jasmin via un focus de qualité (le pk-code jasmin en Ethérapie), puis on va mettre ce focus au-dessus du thymus de la personne et on va lancer son pendule pour activer le transfert d'information (comme on le fait avec Amour et Reconnaissance => Dossier n°7).

On peut même aller plus loin, comme on le pratique en EAV (Electro-Acupuncture de Voll) et utiliser comme focus juste un post-it avec le nom du produit dessus.

En théorie, ceci nécessite soit un don de connexion naturel à ce champ informationnel (ou égrégore), soit un long travail l'alchimisation comme 3 ans d'études et de pratiques des HE.

Dans les deux cas, focus quantique ou témoin dans le pendule creux, on lance le pendule et on laisse faire sans interpréter jusqu’à l'arrêt complet.

On peut bien sûr activer le transfert d'information par d'autres moyens que le pendule : l'antenne de Lecher, le biochamp, le son, ... Mais dans tous les cas, il y aura l'ancienne méthode "avec témoin" qui marche toujours et la nouvelle méthode "quantique" avec focus symbolique où l'intention et la qualité de présence sont des facteurs clefs de réussite.

Bonne expérimentation avec des HE, de la phyto, des homéos, ...

2- Vitesse de somatisation via l'Ego

Dans la plupart des modèles énergétiques et quantiques, on décrit la somatisation, l'incarnation de la maladie comme une incarnation du "mal a dit". C'est à dire que le problème est d'abord "dans la tête", psychologique voire existentiel. Si le problème ne trouve pas de solution, il va ensuite descendre au niveau énergétique (ou émotionnel) et provoquer des troubles ressentis physiquement. Ces troubles lors d'une visite à l’hôpital n'apparaissent pas comme ayant une causalité physiologique, "tout est normal d'un point de vue biologique".

Enfin, au bout d'un certain temps, si la problématique initiale n'est toujours pas résolue, on va avoir une somatisation dans le plan physique, celui de la matière, et là les sciences modernes pourront valider une causalité physique, un dysfonctionnement.

Cycle de somatisation classique : S --> M --> E --> P

Il est courant de parler d'un cycle global qui peut prendre de plusieurs mois à plusieurs années.

Hors il existe un cycle partiel très court :

MEgo --> E --> (P)

qui peut donner des ressentis physiques violents en quelques heures, voire en quelques secondes ! Ce cycle ultra-court vient de l'Ego (une sous-structure du mental). Le ressenti a beau être physique et vécu comme pathogène, un examen médical en urgence ne révèle rien. C'est pour cela que le P est entre parenthèse ci-dessus (P), le vécu semble de la sphère physique, mais ne l'est pas au sens clinique, allopathie !!!

Notons tout de suite que la vitesse et la puissance de la somatisation seront proportionnelles à :

    • la force de l'Ego,
    • mais aussi au niveau d'hypersensorialité de la personne
    • et également à son niveau d'avancée sur le chemin spirituel, ce qui peut sembler paradoxal (plus vous avancez sur le chemin plus les somatisations sont rapides et fortes !).

Rappel sur l'Ego : Une fois sortie de la survie, une fois que l'on a suffisamment travaillé sur soi pour entamer un chemin spirituel, alors l'objectif de l'Ego est le plus souvent de cultiver le corps de souffrance, de nous éloigner de ce qui fait du bien, de garder le pouvoir. Se reporter aux nombreux articles de la newsletter :

La conclusion est que l'on peut avoir un ressenti physique négatif face à une "chose" : une pensée, une énergie, un mouvement,... en une seconde, alors qu'en réalité, elle peut être bonne pour nous (au sens spirituel par exemple). Mais cette "chose" ne convient pas à l'Ego !

Prenons un exemple, afin de permettre à une personne qui surmentalise de s'initier facilement à la méditation, nous lui faisons la proposition d'écouter le support auditif "méditation 3G" => VNS fiche 27. Au bout d'une minute la personne se lève disant être prête à vomir ! Sa conclusion immédiate est "ce n'est pas pour moi, mon corps me le dit avec force". Bien sûr, cette interprétation est recevable, toutefois dans le contexte qui concerne cet exemple, allons plus loin. C'est au biotest qu'on lui a proposé la "méditation 3G", c'est donc que ses cellules (son inconscient) nous ont dit "Ok, c'est bon pour elle". Cette méditation de 20 minutes, aura automatiquement comme effet de faire décrocher le mental disons un tiers du temps. Pendant ces 7 minutes l'Ego perd bien sûr sa suprématie d’où le déclenchement en urgence d'une somatisation négative : il veut sauver sa peau ! En accompagnant la personne qui nous dit "rejeter ce son", en lui proposant de jouer le jeu d’accueillir ce son, de se laisser masser par ce son, tout en lui faisant un soin anti-stress (soin aux 4 cerveaux => SNS fiche 31), cela permet de reprendre l'expérimentation. Une petite semaine plus tard, la méditation 3G était devenue un vrai possible pour cette personne avec de vrais effets positifs sur sa sur-mentalisation.

On voit bien dans cet exemple comment le cycle de somatisation MEgo --> E --> (P) peut venir renforcer la stratégie de l'Ego.

A l'inverse l'Ego peut "somatiser" un "très beau vécu" sur une "chose" : un concept, une pratique énergétique ou corporelle, un mode de penser, une expérience news-age... en réalité néfaste pour notre évolution spirituelle, mais qui va flatter par exemple notre mental ou notre émotionnel. Là encore, sans l'aide d'un biotest neutre et externe à la personne, impossible pour celle-ci, de ne pas tomber dans le piège.

Suite à cette première expérience truquée par l'Ego, si celle-ci n'est pas recadrée avec bienveillance et expertise par un coach-thérapeute-facilitateur, les biais cognitifs viendront renforcer la conclusion initiale ! Ces biais, nous les avons tous et ils aident l'Ego à "toujours avoir raison" ou "jamais tort" si vous préférez.

Comme on le voit, le passage à une ère spirituelle ne nous libère pas de l'Ego, juste il agit autrement. La vigilance reste donc de mise et des pratiques comme la méditation pleine conscience ou le yoga du rire sont la seule façon d'avoir des sas de "non action de l'Ego".

3- Rappels : entraînement au biotest

Régulièrement, des personnes formées au biotest, afin d'augmenter leur savoir faire, cherchent des exercices dans des livres (ou sur le net) et tombent sur le fameux exercice qui consiste à deviner si une carte est rouge ou noire dans un jeu de 32 ou 52 cartes classiques. On étale par exemple 5 cartes face en bas devant soi et, pour chacune on va demander au pendule (ou au biotest) si c'est une carte rouge ou noire.

Souvent le résultat est moyen voir désastreux car rapidement s'installe le doute donc une émotion négative qui biaise le biotest.

Avant d'aller plus loin, il est important pour le lecteur intéressé de lire ou relire les articles déjà parus sur le sujet dans la newsletter:

=> RQ N° 67 Juin 2009

=> RQ N° 20 Février 2003

Dans tous les cas il faut bien se souvenir que le biotest est une réaction symbiotique de votre être, réaction qui sera d'autant plus forte et juste que le thème est signifiant pour vous et que l'objet du test est vivant et possède lui aussi un champ morphique.

La couleur d'une carte lambda ne rentre pas du tout dans ce cadre ce qui explique la très faible réussite.

Comme proposé dans le cours de radiesthésie disponible sur le site d'Ethérapie :

il est préférable de tester en aveugle du sucre blanc ou/et du sel qui sont bien plus signifiants pour votre corps. Le livre vous propose un jeu de bonneteau :

Lors de nos formations, nous conseillons plutôt que de commencer par des exercices où il y a un challenge, de commencer par un exercice ou au contraire il n'y a aucun challenge, que du plus et sans risque. Par exemple choisir ses habits le matin, choisir son menu le midi, choisir son film ou sa tisane le soir. Cela permet d'utiliser le biotest très souvent dans la journée sans stress.

Ensuite vous pouvez passer à l'étape suivante qui consiste à biotester sur d'autres sujets : tester tous vos achats un par un, tester votre planning, tester votre positionnement en entreprise, tester vos vacances ...

Ainsi progressivement vous prendrez l'habitude d'utiliser le biotest comme un plus : sans biotest vous auriez tout de même mis des habits, fait des achats, planifié vos vacances...

Voilà j'espère avoir clarifié cet "entraînement au biotest" afin de le rendre plus efficace et surtout qu'il ne produise pas l'effet inverse escompté : semer le doute, le décentrage ou du stress.

4- Comment j'opère par Tienda

Afin de mieux faire comprendre ce qu'est l'Ethérapie et ses processus associés, il peut être efficace de traiter un cas concret. C'est ce que je vous propose maintenant via un cas ou je mélange ma technique et l'Etherapie. Découvrons les étapes de mon processus :

Lorsque je prends un nouveau coaché, je lui explique comment je travaille.

Je lui dis que je travaille avec un ensemble de méthodologie, avec notamment l'Etherapie qui est basée sur la résolution des maux en prenant en compte les 4 plans physique, émotionnel, mental et spirituel (PEMS).

Puis j'explique que l'accomplissement de soi passe par l'expression à 3 niveaux différents qui sont :

  • la relation à soi-même,
  • la relation à l'autre ou aux autres,
  • et la relation avec la Vie.

Ces 3 niveaux passent par un travail d'installation du TAO (c'est la pose de l'énergie ying-yang) dont chaque étape a un processus différent.

J'explique alors les différents étapes.

La première étape : "Le TAO dans la relation à soi-même"

Le pourquoi de cette étape est lié à notre enfance où nous allons mettre en place toutes sortes de schémas, de croyances etc…qui ont pour objectif de rendre cohérent l'univers qui nous entoure à savoir l'environnement parental. Nos parents - nos dieux sur terre - ont toujours raison et, s'il y a un bug, c'est nous enfant qui sommes donc à remettre en cause. De ce fait notre relation à nous même, à notre ressenti, aux autres et à la vie va être faussée. Mais cette distorsion est sur le moment vital pour que l'enfant puisse continuer à se construire et à grandir. Cette construction va s'effectuer sur des bases souvent erronées, l'enfant va s'identifier aux projections de son entourage dans une image souvent n'a rien à voir avec la réalité de ce qui il est réellement. Mais l'enfant peut continuer à vivre et grandir.

Puis à un moment donné dans sa vie, les adaptations, les compensations qu'il a mis en place vont devenir enfermantes créant ainsi des symptômes ou des programmes bloquant son évolution.

Le fait de travailler à partir du symbole du TAO originel, en identifiant les blocages à travers les énergies Ying-Yang, va permettre à la personne de se réapproprier toutes ses ressources et se reconnecter à sa totalité. Cela va réhabiliter le besoin de rayonner qui on est, avec la conscience de pouvoir éclairer notre pile intérieure. En même temps je fais le schéma de l'ampoule avec la connexion du yin et du yang et je dis "qu'en connectant sa pile intérieure, cela va permettre de ne plus être en mode girouette soumise à tous les vents, symbole de ce que l'on vit quand on est en références externes, pour devenir un culbuto capable de revenir à son équilibre, son centre, symbole de l'état quand on est en références internes".

Pour procéder à ce travail on va utiliser, pour chaque polarité, un symbole que l'on choisira soit dans le règne animal, soit dans le règne végétal soit dans le règne minéral (et qui sera validé au biotest). Ces symboles vont servir de focus pour créer la reconnexion 2 énergies de base qui alimentent notre pile intérieure.

J'explique ensuite en détail la deuxième étape : "Le TAO dans la relation à l'autre ou aux autres", puis la troisième étape : " Le TAO dans sa relation à la vie"

Enfin, j'aborde le fait que chaque séance est espacée de 3 semaines. Je précise qu'elles sont accompagnées d'exercices de Qi-gong, de respiration ou autres liés au symbole ou à la déprogrammation des blocages inconscients. Une vérification sera faite au bout de 3 semaines pour valider l'intégration de l'énergie et le passage à l'étape suivante ou pas. Dans ce dernier cas j’approfondis en recherchant le stress associé à l'énergie non intégrée et je peux être amené à demander de refaire les exercices encore 3 semaines ou je débloque via un autre outil si cela sort au biotest.

Une fois l'explication terminée, j'acte avec la personne le processus.

Je démarre par une définition des objectifs et des indicateurs sur objectif, un exercice issu de la PNL avant de poser le processus du TAO.

Le coaché définit en conscience ce qu'il veut, puis je travaille la reformulation de l'objectif avec lui et je bioteste si cela est congruent et structurant. Voici des exemples d'énoncés d'objectifs :

    • Je veux être pleinement qui je suis
    • Je veux être moi-même
    • Je veux me connaître pleinement

Cela tourne souvent autour de "être soi-même".

Une fois l'objectif validé, je lui fais écrire l'objectif sur une feuille : " je veux…. ". Puis je lui demande de dessiner un cercle sur cette même feuille. À l'extérieur du cercle je lui demande d'écrire ce qu'il ne veut plus par rapport à son objectif en écrivant au minimum 7 exemples : "Je ne veux plus …..". Puis il écrit en conscience, à l'intérieur du cercle, par rapport à son objectif, ce qu'il veut, 7 exemples minimum : "Je veux …."

Une fois que cela est fait. Je demande de découper l'objectif, puis le cercle et son contenu.

Il prend alors dans sa main ce qu'il ne veut plus, le chiffonne et le jette au loin (liste de tout ce qu'il ne veut plus).

Ensuite, je lui demande de lire tous les jours son objectif et ce qu'il veut (le contenu cercle).

Dernière étape, je lui demande de m'énoncer 3 indicateurs corporels, des ressentis dans le corps, en lui posant la question : "Comment vous sentirez-vous si vous atteignez votre objectif ?" Je bioteste la validité de chaque indicateur. Voici quelques exemples d'indicateurs énoncés :

    • Je me sentirai légère physiquement
    • Fin de ma déchirure au mollet
    • Je ne transpirais plus
    • Je n'aurais plus de blocage dans le dos
    • Je n'aurais plus le ventre gonflé, le plexus dur
    • Ne plus ressentir l'oppression au niveau du plexus
    • Fin de mes douleurs au plexus solaire et des spasmes
    • Fin du sentiment de déséquilibre, d'étouffement
    • Je vais bien dormir et bien manger
    • Je n'aurais plus mal à la tête

Ces indicateurs vont me permettre de mesurer l'avancement du coaching.

Une fois l'objectif défini, je bioteste si je peux poser le premier niveau du TAO et j'applique le processus adapté à la personne.

Tienda, www.ImYin.net

5- Biomètres, Planches et Cadrans

Il y a longtemps, un lecteur de la newsletter, Denis, avait mis en partage un petit logiciel Windows pour créer ses planches et cadrans de radiesthésie.

Ce logiciel est toujours à votre disposition sur:

partage1901.free.fr/planche_rad.zip.

Depuis 2019, il existe un site en ligne qui propose des dizaines de cadrans (ou biomètres) :

Subtil.net/fr/lerecueil/

Ce site permet de plus de créer son cadran entièrement personnalisable en ligne :

Subtil.net/fr/list/public/ALL/star/desc/1/

puis de le partager si on le désire. Ci-dessous, le cadran que j'ai créé pour essayer le site.

Si vous êtes fan de cadrans pour vos protocoles, ce site est vraiment fait pour vous.

Bonne mises en cadrans.

6- Lire un epub & recherche complète sur site

La newsletter est distribuée chaque trimestre au format PDF, MODI et EPUB. Comme le PDDF est devenu un classique en 2020, tous les outils informationnels numériques (ordinateurs, tabloïds, smartphones) ont un lecteur de PDF intégré ou pré-installé. En revanche ce n'est pas le cas pour la lecture des .MOBI et des .EPUB, et lire un PDF sur un smartphone relève souvent d'une gymnastique de zooms fatiguante. L'avantage des formats ebook (epub ou mobi) est de s'auto-adapter à n'importe quelle taille d'écran. ".MOBI" est le standard propriétaire de Kindle Amazon, ".EPUB" est le standard non-propriétaire universel utilisé également par la Fnac (Kobo).

Bref pour lire un .mobi ou un .epub il faut au préalable installer un lecteur gratuit - logiciel ou application - sur votre outil numérique.

Pour lire les .MOBI il faut se connecter à son compte Amazon puis se rendre sur Amazon pour télécharger le logiciel et enfin l'installer. => Tuto vidéo. Mais vous pouvez aussi lire vos ebooks (.mobi, .epub et .pdf ) directement en ligne, sans installation ! Pour cela les ebooks doivent être stockés sur le cloud gratuit associé à votre compte : amazon.fr/mn/dcw/myx.html. En effet, vous pouvez stocker des fichiers non issus de Kindle Amazon. Bien sûr les Kindle Amazon sont directement ajoutés sur le cloud.

Pour lire un .EPUB il faut aller sur le store de votre smartphone (Apple Store ou Google Play ou Windows store) :

    • Prestigio-ereader ou EbookReader sur Android,
    • Ebook-reader ou Bluefire-reader sur iPhone, iPad.
    • Freda pour Windows application

Sinon pour un ordinateur Windows, Mac ou Linux :

C'est sûr, c'est plus technique que de lire un PDF ! En revanche une fois installé (avec l'aide d'un proche ;o), "ça roule tout seul" !

RECHERCHE COMPLÈTE SUR LE SITE

Puisque nous sommes dans un article technique (informatique), profitons-en pour voir comment faire une recherche efficace sur le site d'Ethérapie. En effet, la richesse du site (équivalent à un livre de 3000 pages) fait que la recherche en "lisant tout" est devenue impossible. En haut de chaque page, vous avez une loupe qui permet une recherche par mots-clefs dans le site. L'avantage c'est que le résultat pointe directement l'article dans la page, l'inconvénient - à ce jour mars 2020 - c'est que la recherche est incomplète (bug de Google). Aussi si vous voulez une recherche complète, il va falloir passer par le même moteur de recherche (Google), mais en externe. Vous ouvrez la page de recherche de Google.fr et dans la zone de recherche habituelle vous tapez :

site:etherapie.fr vos-mots-clefs

et là vous obtenez toutes les réponses ! En revanche, les réponses pointent la page qui contient les mots-clefs et non les articles. Comme certaines pages web du site correspondent à un livre-papier entier de 100 pages, il faut, dans un deuxième temps localiser les mots-clefs. Pour cela, une fois arrivé sur la page, faites "Ctrl-F" (ou Pomme-F) pour rechercher (Find en anglais) le même mot-clef. Ressaisir le mot-clef, et vous obtenez alors toutes les occurrences du mot dans la page.

Certes c'est plus long, mais vous êtes sûr de ne rien louper.

7- Liens directs vers les livres du site

Suite à la fermeture définitive de notre éditeur, nous avions le choix entre retrouver un nouvel éditeur ou mettre nos livres en accès libre sur notre site. Afin de privilégier la diffusion de l'information à tous, nous avons opté pour la deuxième solution.

Comme la plupart des outils de l'Ethérapie souvent prescris en séance de coaching sont dans les livres : VNS pour Vie No Stress et SNS pour Sport No Stress, voici une synthèse "outil <=> repère du livre et de la fiche". Les personnes ayant suivi la formation d'Ethérapie reconnaîtrons l'ordre du livret du protocole.

Il y a d'autres livres en libre accès sur le site comme Qi-gong No-Stress (QNS) où vous retrouverez tous les mouvements de Qi-gong et de Taï-chi sensoriel. Enfin, il y a le premier livre historique de Radiesthésie ainsi que la nouvelle version du livre HSP-médium. N'hésitez pas donner ces liens à vos amis ou collègues (Sous-menu Livres du site Etherapie.fr).

8- Comment vivre l’altérité ?

On entend partout que notre époque serait l’époque de l’avènement de l’individu, sous-entendant la reconnaissance de son droit à être pleinement soi et à l’affirmation de sa particularité. Dans les faits, le phénomène de globalisation et le chaos actuel de l’entre-deux ères incitent plutôt l’individu au repli sur ce qu’il connaît déjà, voire à un certain conformisme, même dans le milieu du développement personnel. Sept milliards d’inconscients créant en permanence une vision du monde singulière, unique et parfaite à sa façon, il apparaît donc compliqué d’être en relation sereine avec l’autre, tant celui-ci peut nous sembler étrange.

Travailler vers plus d’acceptation de l’altérité pourrait donc se vivre comme un parcours spirituel de dépassement de soi, visant à combler cette apparente séparation entre les êtres et retrouver l’unité perdue du grand tout.

Alors comment faire pour développer son acceptation de l’altérité ?

Paradoxalement avant de connaître l’autre il va être nécessaire de se connaître soi-même, et mettre en place un socle interne solide visant au développement d’un véritable "soi", pour supporter l’épreuve de la relation à l’autre. Ici le processus de mise en références internes de l’Ethérapie des 4 premiers RDV va nous être très utile, en reconnectant la personne à son TAO originel et en lui permettant ainsi d’initier un chemin de développement de son véritable soi. Les différents systèmes de compensation, notamment dans la relation à l’autre, pourront alors être élagués au fur et à mesure.

Car accepter l’altérité c’est aussi prendre le risque de la relation à l’autre, avec tous les phénomènes de résonance et de contre-résonance que cela comporte. Nous nous inscrivons ici en faux de certaines écoles spirituelles prônant un retrait du monde matériel comme prérequis à l’ "éveil". Il s’agit justement de considérer toute expérience, et notamment la relation humaine, comme une possibilité de nous co-construire. Embrasser l’altérité implique donc de travailler en thérapie ou en supervision cette partie de l’autre que je refoule en moi, en identifiant ce qui m’indispose ou m’angoisse, voire me fait me comporter de manière excluante ou violente dans ma relation aux autres.

Enfin, il s’agira de développer une réelle capacité d’écoute de l’autre, en s’autorisant à rentrer dans sa subjectivité et en faisant fi de ses propres biais mentaux et angles morts. En Ethérapie, l’utilisation du biotest apporte une aide précieuse au thérapeute en lui permettant de sélectionner les informations pertinentes à l’évolution du consultant, dans son monde qui lui est propre.

Mathilde, Yinclusive.fr

9- Êtes-vous un leader résonant ?

Nous sommes tous à notre manière des leaders résonants.

Qu’est-ce que cela signifie ? que dans notre vie, nous sommes amenés à gérer à des niveaux différents et dans des sphères différentes des situations compliquées ou conflictuelles. Dans ces situations, nous pouvons agir en leader résonant, c'est-à-dire trouver les moyens de continuer à rayonner au travers de ces expériences. Et pour cela il faudra identifier ce qui crée du stress en nous avec la situation et s'en libérer pour avancer.

Quelles sont les clés, proposées par l'Etherapie pour agir en leader résonant ? Un travail de centrage personnel constant de mise en lumière des résonances inconscientes en jeu dans les situations, puis une démarche de dépassement transpersonnel, seront les outils pour traverser les épreuves de la vie avec le sourire.

Ces clés permettent de nous libérer des angles morts et illusions qui nous empêchent de vivre toute situation personnelle et professionnelle sereinement, notamment les situations de conflits.

A - Le centrage par la médiation corporelle

Notre capacité à maintenir des pratiques corporelles quotidiennes, voir plusieurs fois par jour en cas de pression, va créer un état de centrage propice à trouver en soi les ressources pour dépasser la situation et trouver nos solutions.

Ce centrage par la méditation corporelle, Qi-gong, Yoga, Respiration (voir livres Vie no stress / Sport no stress), est essentiel. Grâce à ses effets sur notre corps, il crée les conditions d’une bonne connexion à notre intuition. Pour certains stress plus forts et profonds, le travail avec un éthérapeute sera utile.

En restant en lien avec notre intuition nous saurons comment agir, nous pourrons nous adapter au contexte et garder le sourire. Cette étape suppose de devenir maître de son quotidien et d’entrer dans l’autodiscipline.

Centrés, nous pourrons aller chercher quels sont les messages de la vie, au travers des événements afin de transformer toute situation en opportunité d’évolution. C’est là qu’interviennent le biotest et les grilles de décodage proposés par Ethérapie.

B - Le biotest & les décodages des messages de la vie

Parce que nous serons acteurs centrés au quotidien par la pratique de la médiation corporelle, le biotest et le décodage des messages de la vie seront de qualité pour nous aider à opérer les changements intérieurs nécessaires, comme par exemple : aller chercher une ressource nouvelle ou se libérer d’un blocage inconscient, pour traverser la situation. C’est la dimension de résonance qui entre alors en jeu.

Lorsque nous vivons une situation de stress, notre mental est limité dans sa capacité à aller chercher les bonnes réponses du fait des nombreux biais cognitifs qui nous poussent à rester dans nos mécanismes habituels. Le biotest permet d’associer à notre raisonnement mental une réponse du corps dans une approche cerveau droit.

Le décodage des messages de la vie qui se réalise via le biotest et grâce à un état interne de centrage permet d’identifier le message inconscient en jeu dans une situation puis de trouver la correction associée pour pouvoir évoluer.

  • Exemple 1 un événement ponctuel & décodage PEMS

Vous vivez une situation tendue dans votre couple. Vous manquez de foncer dans un mur en voiture. Après recentrage, vous rechercherez quel est le message de la vie pour vous ? Vous testerez dans les grilles d'Ethérapie, s'il y a un décodage à faire, au minimum vous identifierez le plan en PEMS sur lequel le message se situe. Dans cet exemple, la personne qui était dans la voiture était en train de penser à son couple. Le message était clair et simple : si elle continue dans son couple elle va dans le mur.

  • Exemple 2 une situation de l’art de la guerre au travail & décodage grille Ethérapie

Depuis plusieurs mois, vous êtes devenu le bouc émissaire dans votre entourage professionnel. Vous vous faites "agresser" verbalement dans certaines réunions par une partie de vos collègues et vous n’osez pas répondre. Y a-t-il un stress inconscient qui bloque votre réaction ? À nouveau regarder dans la grille de décodage quelle dimension est en jeu. Dans ce cas, ce qui est sorti au biotest c’est dans la relation avec les autres, dans la ligne du temps traumatisme à 5 ans lié à un sentiment de danger face à la menace physique. Ainsi la mémoire inconsciente avait créé un stress tel que cette personne de 40 ans n’avait pas pu réagir. Il faudra alors mettre en place les corrections adaptées pour sortir de cette inhibition inconsciente.

Les décodages permettent ainsi de se libérer de nos angles morts et illusions, pour être un leader résonant. La dernière étape pour être réellement des leaders, c’est-à-dire pour avoir repris le pouvoir sur nos vies est de dépasser notre ego.

Après avoir créé un quotidien de qualité, avoir nettoyé nos mémoires cellulaires, s’être reconnecté à des ressources manquantes, vient le temps du dépassement de l’ego.

C – Le dépassement de l’Ego*

L’Ego est cette part de nous qui souhaite nous maintenir dans notre passé ou nous projeter dans notre futur pour créer de la souffrance. Ainsi il s’attache à nos événements de vie pour nous faire croire qu’ils sont immuables et nous ramène constamment aux réflexes issus de nos blessures fondamentales.

Ainsi alors que nous avons "nettoyé" les mémoires cellulaires, mis en lumière les stress et blocages inconscients, démarre un travail de guerrier de lumière intérieur pour se libérer et dépasser notre égo afin de Vivre pleinement notre vie. Devenir leader de notre présent.

Ce travail interne transpersonnel va demander discernement et vigilance constante pour démêler les confusions installées par l’ego.

Les techniques ici sont subtiles au sens où il s’agira de rentrer dans une conception non duelle du monde ne laissant plus prise aux fluctuations égotiques. Cela passera par un travail sur nos attitudes internes, défaire nos raisonnements intérieurs, comme un travail de déconstruction qui permette à notre Être de rayonner au-delà des déterminations égotiques.

C’est cette visée transpersonnelle qui fait de nous des leaders résonants : pouvoir petit à petit se libérer de ses chaînes et rayonner de plus en plus notre Être.

Ces boucles "centrage / biotest / décodage / dépassement transpersonnel", se répètent indéfiniment et vont créer un mouvement d’évolution dans nos vies. Ce cycle d’évolution est le cœur de notre capacité à grandir au travers des événements de la vie.

Être un leader résonant, où que nous soyons, c'est être une personne capable de percevoir les messages de la vie comme source d’évolution pour aller vers de plus en plus de conscience et de rayonnement. En tant que leader résonant, nous pourrons ainsi relever les challenges que nous propose la vie et semer des graines de conscience autours de nous.

Marianne, RdmConsulting.fr

* Ego : Dans son expression, l’ego est la partie de nous qui croit savoir, c’est elle qui juge et se juge, c’est elle qui critique et se critique, c’est elle qui culpabilise et fait culpabiliser, c’est encore elle qui croit savoir comment faire, qui a peur, qui se défend, qui doute sans raison objective.

10- Divers: bruit et factures

Administratif cabinet

Dès 25€ l'émission d'une facture client est obligatoire nous rappelle la DGCCRF dans son dernier compte-rendu :

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/medecines-douces-ou-alternatives-des-insuffisances-dans-le-respect-de-la-reglementation

Sur 675 professionnels contrôlés, seuls 8 procès-verbaux (4 pénaux et 4 administratifs) ont été établis (3% environ), mais de nombreuses remarques ont été émises, notamment l'absence de facture et le mauvais affichage du coût et du temps de la séance. La facture doit être générée en compta même si le patient ne la demande pas !

Sinon, l'administration préfère que nous utilisions le mot client ou demandeur plutôt que patient et nous rappelle qu'on ne guérit pas ! Et oui, on accompagne les gens dans leur processus de transformation personnel ou/et transpersonnel en complément des soins officiels.

Bonne nouvelle pour le bruit

Le CIB (bruit.fr) nous informe que les magasins U proposent désormais des "heures calmes" dans 1600 de leurs points de ventes. Chaque mardi de 13h30 à 15h30, les magasins baissent l'intensité lumineuse, stoppent la musique de fond et minimisent les annonces.

Au départ prévue pour les personnes souffrant de trouble du spectre autistique, cette mesure peut ravir tous les HSP également.

En tous les cas, c'est une bonne nouvelle :o)

"Les nouvelles"

Désormais, ce sont Marianne, Mathilde et Tienda qui s'occupent du mouvement Ethérapie en Idf.

    • Marianne au 06-50-73-37-17
    • Mathilde au 06-50-00-17-05
    • Tienda au 06-81-24-82-06
    • contact@etherapia.fr (un contact unique, toutes les trois recevront le mail ;o)

Pour toutes formations en visioconférences ou présentiel en Idf, n'hésitez pas à les contacter.