N°07 Été 2017

Newsletter Etherapia n°7 : Pour ce numéro spécial "Best Of",

nous avons voulu remettre en avant des outils que vous n'avez peut-être pas étudié, mais dont l'utilité est certaine.

>>> Vers le FORUM de la news: Groups.Google.com/forum/#!forum/newsletter-etherapia

1- Le guide intérieur selon Jung

News RQ n°63 de février 2009

De même que la loi du karma immédiat nous montre en filigrane les zones défaillantes de notre personnalité en nous renvoyant comme un miroir les effets de nos actions, de même, notre âme/inconscient agit comme un guide intérieur, comme un vieux sage qui nous montre la voie. Selon Jung, elle tire sa sagesse de l’expérience accumulée des âges, qui loin de s’être perdue au cours des transmissions inter-générationnelles, s’est enrichie et est demeurée intacte au plus profond de notre être. Il écrit à ce sujet :

  • "Lorsque tu es seul et que tu crois pouvoir faire ce que tu veux, n’oublie pas le vieux sage qui habite en ton cœur. Ce vieux sage est l’incarnation vivante en nous des images archétypiques. C’est l’homme vieux comme le monde qui, durant deux millions d’années, a vécu la vie humaine avec toutes ses souffrances et toutes ses joies, qui a emmagasiné en lui les images fondamentales de l’existence et qui, au nom de son expérience éternelle, délègue une image qui fait communier avec le fonds humain, toute situation individuelle, unique en apparence. L’homme à la découverte de son âme". Jung C. G, "L’homme à la découverte de son âme", Petite Bibliothèque Payot, p 327.

Et un peu plus loin :

  • "Nous dépendons dans une très forte mesure de la grâce de l’inconscient, de son bon vouloir à nous indiquer les voies qui, à travers le labyrinthe de notre psyché, doivent nous conduire à bon port". Op.cit, p. 336.

La raison et la finalité de ce guidage est d’amener l’homme à retrouver son unité ou comme le dit Jung à réaliser son "individuation" en amenant les différentes parties de sa personnalité à s’entendre pour progresser ensemble vers un but commun. Dans son introduction à "L'homme et ses symboles", il écrit :

  • "Le processus d’individuation n’est pleinement réalisé, que lorsque le conscient et l’inconscient ont appris à vivre en paix l’un avec l’autre, à se compléter : c’est la condition du bonheur.". "L’homme et ses symboles", Robert Laffont 1983, p.14.

Alors que l’inconscient Freudien n’a aucune fonction d’harmonisation finaliste, aucun égard aux intérêts généraux de l’être, l’inconscient Jungien lui, parce qu’il voit clair et loin, s’efforce d’aider le conscient à trouver sa voie.

2- Ose ton mythe fondateur, donner du sens à votre Vie

REA un outil de l'Ethérapie

Le « truc » des pommiers c'est de faire des pommes, le truc des cerisiers c'est de faire des cerises, et vous, c'est quoi « votre truc » ? La recherche d'un leitmotiv que l'on sait faire sans souci et qui nous apporte de la joie au cœur est un travail très utile car il aura de très nombreuses répercussions positives sur votre vie.

La difficulté est que notre société occidentale économique ne nous a pas appris à raisonner en terme de singularité et rarement à utiliser nos points spécifiques. Aussi, une fois votre mythe fondateur trouvé, va-t-il falloir « oser » le vivre tous les jours afin qu'il devienne une seconde nature pour vous (en réalité c'est même votre nature première).

Le mythe fondateur est un outil de gestion du stress métaphysique qui agit sur le terrain et non sur la cause. Il vous permet de vous mettre dans un un état interne qui vous met à l’abri du stress existentiel ou du moins le diminue fortement. En vous connectant à une façon d'aborder et d'envisager la Vie comme génératrice de motivation et d'élan, automatiquement, la vie qui est en vous, sera portée par cette énergie et vous servira pour réussir à résoudre au mieux les aléas de l'évolution.

Oser vivre son mythe fondateur comme une nouvelle clef, comme un nouveau critère prioritaire dans vos choix et vos actions, va agir favorablement sur votre optimiste, votre punch, votre envie de vivre. Lors de nos formations, cet outil est un des Rêves Éveillés Accompagnés type, un des protocoles. Aussi, afin de pouvoir le rendre transmissible par écrit et praticable en dehors d'une séance de rêve éveillé, nous l'avons transformé, adapté.

L'outil mis en œuvre s’appuie sur la notion de mythe fondateur, d'où son nom : « Ose ton Mythe Fondateur ». C'est un outil de reprogrammation très efficace pour avoir du recul sur tous les tracas, petits et grands, de la vie. Son seul problème, c'est que ce n'est pas évident de le faire tout seul, souvent, un interlocuteur philosophe, inventif ou coach est nécessaire

Nous vous proposons ici une version spéciale qui nécessite de lire et vivre l'exercice comme une expérience unique, ici et maintenant. A chaque fin de ligne, fermez les yeux et visualisez, imaginez, réfléchissez à la proposition.

1. Choisissez un quart d'heure où vous êtes sûr de ne pas être dérangé.

2. Asseyez-vous confortablement avec de quoi noter ainsi qu'une feuille blanche pour cacher le texte suivant et le découvrir au fur et à mesure.

3. Top départ : c'est parti...

4. Vous êtes en train de remonter le temps. Naturellement vous revenez à votre adolescence, votre enfance .... [Fermez les yeux et imaginez…], mais avant, il y eu votre naissance et avant encore votre conception. [Fermez les yeux et imaginez…]

5. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", aussi avant votre conception, votre énergie était ailleurs. Si l'on prend l'imagerie hindouiste des réincarnations, avant vous étiez... d'autres personnes ... [Fermez les yeux et imaginez…] , mais avant encore, avant l'apparition de l'homme sur terre, peut-être étiez-vous un animal et avant encore, votre énergie, elle était où ? [Fermez les yeux et imaginez…]

6. ...dans les roches, dans la terre elle-même pourquoi pas.... [Fermez les yeux et imaginez…]

7. "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme"... Et avant la formation de la Terre, quand il n'y avait que l'étoile « soleil », votre énergie elle était où ? ET avant le soleil...[Fermez les yeux et imaginez…]

8. De proche en proche en vous laissant aller dans ce rêve éveillé dirigé vous allez vous rapprocher, doucement, mais sûrement du... Big-Bang. [Fermez les yeux et imaginez…]

9. Le jour du Big-Bang, le zéro et l'infini vont fusionner pour créer le monde manifesté que nous connaissons. On peut imaginer une sorte de Dieu-Zeus qui va appuyer sur le bouton. Le bouton qui va créer l'univers manifesté. [Fermez les yeux et imaginez…]

10. Or, ce jour là, comme "Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", votre énergie était là, donc vous étiez là !

11. Et si vous étiez là, VOUS avez appuyé sur le bouton, du moins au niveau de l'énergie qui vous concerne... Alors...

12. Pourquoi avez-vous appuyé sur le bouton ? [Fermez les yeux et imaginez…]

13. Notez alors toutes les idées qui vous passent par la tête, surtout celles qui sont venues la première seconde, spontanément, même si elle paraît complètement loufoque.

14. C'est fini.

  • NB : Si vous n'avez pas réussi à rentrer dans ce rêve éveillé et à vous y sentir, ce n'est pas grave, mais il est inutile d'aller plus loin. Laissez vous une à deux nuits et recommencer l'exercice ensuite.

15. Gardez cette liste sur vous, et pendant une semaine, lisez-là de temps en temps et noter un signe plus (+) à côté des idées qui vous rendent spontanément heureux ou léger (rien à voir avec sérieux et réfléchi).

16. Au bout de 7 jours, reprenez la liste et relisez chaque idée afin de déterminer celle qui vous donne le plus de joie, même si c'est de façon complètement irrationnelle. Attention, cette idée, ce but de la Vie, ce "pourquoi le cosmos existe" doit être valable en dehors de la présence de l'espèce humaine sur Terre au troisième millénaire. Supprimer donc toutes les formules qui n'ont de sens que s'il y a d'autres humains autour de vous, ou reformuler l'idée afin qu'elle soit indépendante du fait d'être incarné sur Terre (vous transcender ainsi la condition humaine). Celle qui crée le plus de joie et d'ouverture sera votre « mythe fondateur », celui qui fait que le monde existe et que c'est bien.

17. Osez ensuite vivre votre mythe de façon consciente pendant trois semaines. Pendant trois semaines, vous allez ajouter un critère à tout vos choix, celui que vous avez découvert avec votre mythe fondateur. C'est comme les Schtroumpfs qui schtroumpf tout, qui remplacent tous les verbes par « schtroumpfer », vous allez utiliser votre mythe fondateur comme motif prioritaire de toutes vos actions.

3- Libérer la cuirasse et libérez-vous de vos émotions

Outil n°6 de Sport Anti-stress

"Je suis vénère !", "J'en ai marre", "J'arrive pas à me motiver" est la preuve d'un émotionnel résiduel. Peu importe l'importance apparente du fait (retard du train, queue de poisson, altercation avec un proche...), si vous avez un résiduel cumulé d'émotionnel et c'est très courant tant qu'on n'a pas mis en place une hygiène de vie qui permet de "vider son bol émotionnel" avant qu'il ne déborde. Face à ce cumul de frustration votre cerveau réagit, il libère des hormones et des neurotransmetteurs dans votre corps. On peut avoir tout le discours interne que l'on veut "C'est pas grave, laisse tomber, pardonne..." cela ne change rien, notre état interne reste le même. Alors, plutôt que d'attendre les prochaines vacances pour l'élimination naturelle de ces résidus émotionnels, il est préférable de s'en débarrasser au fur et à mesure surtout quant on est hyper-empathique.

Action : libérer la cuirasse

Quand l'émotionnel déborde sur notre zénitude habituelle, on dit que "le bol émotionnel déborde", il faut donc le vider ! Pour vider son bol une heure de sport "sans réfléchir" est un bon moyen. Mais quand le temps nous manque ou que les conditions ne sont pas là, il faut libérer notre cuirasse émotionnelle par une action rapide et ciblée.

L'exercice de l'arc mis au point par Docteur Alexander Lowen, fondateur de la bioénergie elle-même basée sur les travaux du Docteur Wilhelm Reich, fait partie de ces exercices qui libèrent très bien l'émotionnel accumulé. Voici comment pratiquer cette libération de cuirasse :

1. Tenez-vous debout sans ceinture contraignante.

2. Fermez les poings et les placer au niveau des reins afin de pouvoir pousser le bassin en avant.

3. Fléchissez légèrement les genoux afin de prendre une posture d'extension vers l'arrière, ou posture de l'arc.

4. Ouvrez largement la cage thoracique.

5. Inspirez profondément et expirez par saccades afin de créer une vibration dans tout le corps.

6. Une bonne astuce pour commencer est de souffler la bouche entre-ouverte en faisant "Ha ha ha...", comme en toussant.

7. Afin de faciliter la descente des vibrations dans les jambes, vous pouvez vous mettre sur la pointe des pieds si vous préférez.

8. Recommencez 3 à 7 fois.

Ces émotions dont nous nous libérons peuvent être celles dont on a conscience, mais également un résiduel d'inquiétudes ou de nervosités liées à l'avenir familial ou à des changements professionnels, bref tous ces stress que l'on retrouve si souvent dans les maux de dos ou les problèmes de digestion.

Une autre méthode pour "vider son bol" consiste à danser-bouger-combattre pendant 12 minutes en se "défoulant" (sans musique !).

4- Auto-thérapie, les 3 outils d'urgence en cas de sur-stress

En tant que thérapeute, coach, énergéticien, radiesthésiste, ... vous pouvez vous retrouver en situation de mal-être, de stress qui perturbent votre vie, votre activité professionnelle ou personnelle. Bien sûr vous savez que d'enfouir ce mal-être, de le cacher ou de le mettre sous contrôle ne sert à rien et qu'il risque juste de ressortir deux fois plus fort à un moment qui vous conviendra encore moins. Reste la super-vision qui sera sûrement la meilleure méthode pour un travail de fond, mais est-ce nécessaire, ne pouvons-nous pas traiter le problème nous-même, au moins dans un premier temps ? De même qu'il existe des auto-soins en énergétique, en reiki, en TQC, ... que peut-on mettre en place en auto-thérapie qui ne soit pas un piège de l'Ego ?

Lors de nos formations à l'Ethérapie, nous proposons 3 techniques qui permettent d'avancer sur le chemin sans passer par le mental et donc l'Ego et qui ne nécessite pas un décodage de la problématique. En effet, il est très difficile de faire des biotests pour soi-même, surtout quand ce "soi-même" est en stress !

  • La première étape sera de lancer le processus Ho'oponopono que beaucoup connaissent déjà. Il existe de très nombreux livres sur cette approche et de nombreux sites. Toutefois, vous trouverez dans l'article suivant la version "Ethérapie 2012" et le complément 2017.
  • Ensuite la deuxième étape pour passer en résonance spirituelle et en références internes, c'est le chant des voyelles que nous avons présenté dans la newsletter n°4, automne 2016.
  • Enfin, pour prévoir l'avenir, le MNS Avant-Arrière (Mouvement Neuro-Sensoriel) est l'idéal pour traverser ce mal-être.

Vous trouverez toutes les informations sur le blog Passeport-No-Stress.fr. Bref, trois pratiques géniales d'auto-thérapie.

5- Ho'oponopono version Quantique

News TQ n°02 de décembre 2011

La méthode Ho'oponopono peut être revisitée, réactualisée en fonction des nouvelles énergies du Verseau, du 3ème millénaire. Pour cela, il faut tenir compte de points importants :

  • Dans l’ancien monde, le cycle d’évolution passait par l’expérimentation de toutes les facettes émotionnelles, les pratiques d’avant 1999 sont donc, par essence, à connotations émotionnelles.
  • Dans le nouveau monde, c’est la facette spirituelle qui est à travailler, à expérimenter, la dualité "bien-mal" doit donc être transcendée.
  • L’approche Quantique, non-espace / non-temps, permet de simplifier énormément tous les protocoles de l’ancien monde à condition de bien maintenir l’intention et de garder une belle cohérence action/pensée/objectif/moyen.
  • L’inter-monde, cette période de profond changement énergétique, a la particularité d’obliger à une « remise-à-zéro » des habitudes, repères, programmes et donc de permettre un nettoyage bien plus simple et rapide.

Je vous propose une version « ho'oponopono 2012 ». Vous trouverez à chaque fois la phrase du protocole minimal et ensuite les explications ou la mise en contexte ou les variantes possibles :

1- J’accueille « Je me sens mal » et je l’observe.

Nous partons d’une constatation réelle, un vécu, un ressenti. Pour une raison connue ou inconnue nous nous sentons mal, physiquement, émotionnellement ou mentalement.

2- Je reconnais qu’il y sûrement des programmes ou des mémoires qui se sont réactivées consciemment ou inconsciemment pour provoquer ce mal-être.

A mon insu la plupart du temps, face à la situation visible ou subtile que je vis, des programmes se mettent en route ou des mémoires rentrent en résonance. Je peux le reconnaître tout en affirmant que mon objectif n’est pas le mal-être. Il y a donc un problème malgré moi lié à des programmes ou des réactivations de mémoires.

3- Si ces programmes ou ces mémoires sont devenus inutiles, il est possible de les nettoyer.

Bien sûr si les programmes en questions sont toujours actifs et utiles, il n’est pas écologique de les gommer. En revanche, si ces programmes étaient utiles dans l’ancien monde (avant 1999), voir très utiles pour bien travailler la facette émotionnelle de notre persona, ils peuvent être devenus complètement inutiles ce jour et pour le futur. Hors ils créent un mal-être en moi, il est donc urgent de les nettoyer.

4- Aussi, merci de nettoyer tous ces programmes devenus inutiles...

Dans l’ancien monde, afin d’augmenter la tension émotionnelle interne, le divin était externalisé. Dans le cadre d’une spiritualité incarnée, c’est la présence du Divin en moi qui devient plus structurant et écologique. C’est donc directement à ma partie divine - mon âme, ma conscience supérieure, l’énergie de Vie, … - que je m’adresse pour effectuer ce nettoyage.

Pour débuter il est préférable d’avoir un support, ensuite, avec la pratique et l’habitude, une personne sur deux environ, garde une meilleure efficacité avec un support. Personnellement, j’utilise le pendule. Je le lance en rotation :

Ensuite, je répète en boucle, comme un mantra :

« merci de nettoyer tous ces programmes devenus inutiles, ... ».

Pendant ce temps le pendule tourne tout seul, sans ma volonté. Il peut alors s’accélérer, changer de sens, voir même s’inverser, et ce plusieurs fois. Peu importe, tant que le travail de nettoyage se fait, le pendule maintient son mouvement.

De temps en temps je me sens plus inspiré par le mantra :

« merci de me libérer de tous les programmes devenus inutiles »

Quand le pendule faiblit je passe à la phase suivante.

5- Merci de nettoyer toutes les mémoires devenues inutiles...

Les mémoires sont le résultat de nos expériences et de nos vécus. Elles existent forcément et ne sont ni bonnes ni mauvaises. En revanche, elles peuvent rentrer en résonance avec les situations que nous rencontrons et du coup sur-activer certains programmes, certaines réactions. Le mot « nettoyer » prend là un sens particulier, ce n’est pas gommer puisque c’est impossible, c’est plutôt ranger, mettre à sa juste place, désamorcer.

Tout en laissant le pendule agir à sa guise, je répète en boucle le mantra vu ci-dessus ou, suivant mon inspiration celui-ci :

« merci de ranger les mémoires dans le jardin des mémoires anciennes »

On peut terminer en associant les deux mantras en un seul :

« merci de nettoyer tous les programmes et toutes les mémoires devenus inutiles qui sont à la base du mal-être que j’ai ressenti »

Votre ressenti doit s’alléger, au fur et à mesure que le pendule tourne puis ralentit, vous devez vous sentir mieux, comme libéré d’un poids. Si le mal-être était perceptible dans une région de votre corps (le plexus ou le front par exemple), vous devez sentir son intensité baisser et même s’évanouir complètement.

Vient alors la dernière phase.

6- Je vous aime, je l’aime, je m’aime.

Si « Merci » exprime de la reconnaissance, il reste à finir avec une intention d’Amour universel. Cette intention se concrétise à travers trois « je t’aime » :

  • Un vis-à-vis de la Source, notre conscience supérieure, l’énergie Divine qui a fait le nettoyage
  • Un vis-à-vis de l’autre : l’organisme, le mécanisme ou la personne que l’on a associé à notre mal-être (si vous étiez vraiment seul avec vous même, cette phrase est inutile)
  • Un vis-à-vis de soi-même, énergie Divine incarnée.

La base étant le nettoyage de ce qui est disponible, de ce qui est mûr, il peut-être nécessaire de reprendre le processus complet plusieurs fois dans la journée, voire pendant plusieurs jours. Si c’est nécessaire, c’est la preuve que la programmation était profonde et bien ancrée, et que, comme l’oignon qui a de nombreuses couches, il faut procéder par couche successive en laissant une certaine maturation entre deux.

7- Ajout 2017... (News!)

Étant donné que nous pouvons avoir besoin de nouveaux programmes, de nouveaux repères pour ce nouveau monde, il est logique d'ajouter :

"Et merci de mettre en place les nouveaux programmes devenus utiles et les nouveaux repères nécessaires."

En réalité je fais ce point 7 juste après le point 5 et avant le point 6, l'important étant de le faire comme on le sent, et de se laisser ressentir ce qui se passe. La sensation de mieux-être ou de libération doit augmenter, vous devez plus rayonner qui vous êtes, naturellement, sans effort.

Comme précédemment, je répète ce mantra en lançant mon pendule en giration et attend qu'il ralentisse et s'arrête. Avant l'arrêt complet il est possible que le sens de rotation du pendule s'inverse ou qu'il se mette à osciller, peu importe, je laisse faire et n’interprète pas.

Voilà, cet outil a l'avantage d'être simple et de ne pas nécessiter un décodage de la problématique. Le simple fait d'avoir un ressenti négatif est suffisant pour le mettre en œuvre. En auto-thérapie c'est donc un excellent outil.

6- Réguler le Jet Lag

Outil n°10 de Sport Anti-stress

Prêt pour vos vacances à Los Angeles, Bali ou l'Australie ? Mais le jet-lag ne va-t-il pas saboter vos vacances et la fatigue engendrée faire diminuer votre bien-être ? Quand on est en vacances, le décalage horaire nous fait préférer le farniente aux excursions les premiers jours, c'est gênant de partir si loin pour dormir à l'hôtel ! Aussi il est important de "gérer" ce "Jet Lag" (terme issu de l'anglais 'jet' : avion à réaction, et 'lag' : décalage).

L'expression « Jet-Lag » regroupe un ensemble des symptômes plus ou moins importants selon les individus qui résultent de l'adaptation de l'organisme au nouvel horaire. A partir d'un décalage de 3 heures, les effets sont significatifs, tous nos rythmes chrono-biologiques sont affectés. Cela dérègle votre rythme vital et les insomnies, somnolences, faims impromptues et fatigues subites vous guettent. Ainsi, après un décalage horaire de 6 heures, il faut, selon les études de la NASA, 6 jours pour réajuster tous les cycles simples. Mais pour certaines personnes les cycles hormonaux peuvent mettre des semaines à revenir et même déboucher sur de la déprime !

Actions :

C'est un ensemble de petites actions qu'il faut mener dans ce cas :

1. Avant tout, il est nécessaire de mettre sa montre à l'heure du pays où l'on arrive dès le départ, et de suivre les horaires de sommeil correspondant au pays d'arrivée au mieux.

2. Gérez son sommeil en évitant les siestes et en marchant dans l'avion à chaque fois que vous avez envie de dormir "au mauvais moment".

3. Réduisez la quantité de lumière en portant des lunettes de soleil très foncées. Si possible, gardez-les pendant 3 jours.

4. Toutes les 2 heures, pratiquez, pendant 30 secondes, l’acupressure des points situés aux extrémités des côtes flottantes à droite et à gauche.

Nous allons revenir en détail sur ce dernier point plus technique. Une acupressure, c'est tout simplement une pression, une percussion ou un massage profond d'une zone réflexe. La zone est ici celle des flancs, aux extrémités des côtes flottantes (zone autour du point Foi-13 pour les spécialistes).

L'acupressure doit être faite à droite et à gauche. Vous pouvez le faire des deux côtés en même temps comme sur la figure ou l'un après l'autre, les deux possibilités sont bonnes. Vous remarquerez que souvent, un point de la zone est plus sensible, dans ce cas allez-y plus doucement, en tapotant par exemple.

Autres actions : Pendant le trajet toutes les respirations circulaires sont aussi excellentes et faisables.

7- Cyber presse

Voici quelques liens intéressants :

et pour finir, un peu d'humour :

news-e-7