Rad Q T6

Newsletter Radiesthésie Quantique (ex "Rad & Santé" pour Radiesthésie et Santé Holistique).

Vous trouverez ici tout le texte brut (sans mise en page, sans image, sans tableau) de toutes les newsletters. Ainsi vous pourrez faire une recherche (en haut à droite). Elles sont classées par tome comme lors de la première édition chez Lulu.

Si vous voulez voir les illustrations et les tableaux, il vous faudra acquérir le livre papier sur Amazon ou Lulu (682 pages A4).

>>> Vers le forum de la news: Groups.Google.com/forum/#!forum/newsletter-etherapia


N° 68 Septembre 2009


TAROT QUANTIQUE

L'Arcane sans nom à la lumière des nouvelles énergies


Notre nouveau cursus de connaissance de soi "Tarot Quantique™" interroge beaucoup. De nombreux mails nous demandent pourquoi les informations traditionnelles relatives aux 22 lâmes seraient à revisiter par exemple. L'idée est toute simple : les données contenues dans les livres sont, pour la plupart, issues de l'ère du Poisson avec sa prédominance émotionnelle. Aussi, il est logique de devoir les revisiter avec un regard nouveau en tenant compte des nouvelles énergies. A titre d'exemple nous vous proposons ci-après l'interprétation symbolique pour l'arcane sans nom, le numéro treize (voir figure ci-contre). Les connaisseurs remarqueront tout de suite que nous avons choisi le jeu "Ancien Tarot de Marseille" de chez Grimaud (Édité au 18ème siècle, recoloré en 1930 par Paul Marteau, réédité en 1970). Au test, c'est celui qui est le plus porteur pour le côté spirituel de l'ère du Verseau, notamment, le symbolisme des couleurs est présent de façon directe.

Le sol

Le premier point sur lequel on peut porter son attention est le sol. Il occupe un tiers de l'espace ! La terre est ici noire ce qui constitue une exception dans le Tarot. En dehors de l'arcane XV, l'arcane XIII est la seule à présenter cette particularité. Cette couleur, symboliquement, nous reconnecte au noir de la nuit primitive et par là même aux divinités noires comme Isis, les Vierges noires et le Quetzalcoatl du Mexique qui sont d'ailleurs toutes des divinités protectrices. Cette couleur noire nous reconnecte aux profondeurs de la Terre et ainsi à tous les rites initiatiques associés présents dans l'inconscient collectif (épreuves qui se passent la nuit ou dans des souterrains en général pour devenir des Hommes nouveaux). C'est comme si pour naître à l'énergie spirituelle, il fallait mourir au monde, traverser une mort symbolique, mourir à l'ancien pour naître à la vie éternelle.

Le squelette.

Il nous invite à aller au-delà des apparences, aller au cœur des choses, aller à l'essentiel, se connecter à ce qui fait notre humanité. Il symbolise le vivant par sa couleur chair d'une part et son attitude : il agit en allant de l'avant. Ce sont bien les caractéristiques de la Vie. De plus la colonne vertébrale évoque un épi de blé, symboliquement, l'axe du corps support de l'arbre de vie. Cet épi de blé évoque les forces de la nature,la montée de la Kundalini.

Cet arcane nous incite à regarder les choses et les événements de façon constructive.

Le déplacement.

Si l'hermite évolue lentement, le mat d'une façon déterminée, là, on est devant une figure qui, tout en accomplissant une action précise, avance résolument tourné vers l'avenir. Elle nous dit que toute métamorphose se réalise à travers les actes que l'on pose.

L'action

En fauchant tout ce qui dépasse, tout ce qui en surface est coupé, en revanche l'action laisse intact les racines. C'est une invitation à éloigner le superficiel pour ne sauvegarder que l'essentiel. D'un point de vue ésotérique c'est bien là l'effet de la mort : elle ne tue pas tout, puisque selon les traditions, un principe demeure, l'âme la racine de l’Être.

Ainsi que le dit Khrisna les corps ont une fin, l'esprit qui s'y incarne est éternel, indestructible, incommensurable. La destruction émotionnelle n'entraîne pas la disparition du corps spirituel.

Les membres.

Le caractère macabre et morbide qui se dégage à première vue (si on reste dans l'émotionnel) évoque aussi l'idée de morcellement. Mais si on va plus loin, on nous indique que tout changement de conscience a des répercussions dans le plan physique, et que quelque part, on a le pouvoir de bouleverser la matière.

L'absence de nom

L'absence de nom signifie qu'on est dans une autre réalité, un plan que le mental ne peut pas comprendre.

La végétation

Au-delà du signifiant de l'herbe (verte) symbole de la vie et de la fécondité, dans le cachant, on nous indique que la solution est dans le processus alchimique que fait le végétal (jaune ou bleu). Physiquement, c'est la photosynthèse : du dioxyde de carbone, de l'eau et de la lumière, le tout se synthétise alors en une substance organique que l'on nomme la chlorophylle (Utiliser l'énergie du soleil pour produire de l'oxygène et convertir le dioxyde de carbone et l'eau est un processus alchimique non explicable à ce jour sauf peut-être par le biais de la physique Quantique).

Transmuter l'énergie lumineuse en énergie chimique utilisable par la plante, par transposition à l'homme, donne le chemin de la métamorphose de la personnalité si l'on se souvient que dans la chimie spirituelle l'être lui-même est la matière première.

Voilà, en guise de conclusion, on peut dire que c'est la carte typique du développement personnel, avec ce processus de deuil qui permet de mourir à l'ancien pour faire naître le nouveau en nous.

La richesse d'une lame est infinie ... toutefois j'espère que ce partage sur l'arcane sans nom vous aura permis d'appréhender "la sensibilité du Verseau", dans son approche symbolique et spirituelle.

Avertissement :

Les informations présentées dans cet article ont toutes leurs portées dans le cadre qui a permis de les recevoir : approche causale, accent mis sur le spirituel, connexion quantique, biotesting, dans le cadre d'ateliers de connaissance de soi qui intègrent des pratiques à médiations corporelles afin de s'approprier les arcanes. Plus on s'éloigne de ce cadre, plus les probabilités de ne pas être en cohérence avec les décodages proposés sont grandes.



INTUITION & LACHER PRISE...

Maîtriser le Lâcher prise ... !!!

Le "lâcher prise" est devenu le remède-miracle dans les suggestions quotidiennes. "Ton pendule ne bouge pas beaucoup ? Lâche prise, et tout ira mieux.", "Écoute ton intuition, lâche prise...". Mais ce concept qui a l'air simple l'est-il vraiment et est-ce réellement une solution universelle ?

1- Quelques propositions métaphoriques

Lâcher prise... N'est-ce pas risqué ? Et pourtant, cette varappeuse ci-dessous va être obligée de le faire : lâcher une prise afin de pouvoir avancer, de pouvoir en saisir une autre qu'il faudra, elle aussi, abandonner pour poursuivre le chemin.

Photo de gauche : Assurer sa prise, avoir une bonne prise, pour aussitôt la laisser, et s'en éloigner.

Photo de droite : Lâcher-prise, se laisser aller sans peur, avec l'assurance d'être aidé par les éléments. Lâcher prise afin de pouvoir surfer l'instant présent, le possible du moment.

Image de gauche : Lâcher-prise pour ne pas être pris au piège.

Le lâcher prise serait-il un non-attachement, une philosophie de "ne pas tenir pour vouloir avoir".

Image de droite : Métaphore U=RI du lâcher-prise. Pour les scientifiques : Et si la loi d'Ohm U=R*I était une bonne métaphore du lâcher-prise ? C'est ce que nous propose Jean-Guy Perraud sur Hexalto.com . En considérant U comme la tension nerveuse d’une personne, R, sa résistance aux changements, et I, l'intensité des changements, des événements, on se rend compte que plus les événements externes sont intenses et confrontant, moins il s'agit de résister à ces événements si on ne veut pas faire grimper la tension, le stress.

Lâcher-prise serait donc réduire sa résistance aux changements.

Une légende qui complète l'image de gauche : Un singe aperçut une cerise dans une bouteille de verre transparente, et eut l'idée de la prendre. La main passée par le goulot de la bouteille, il la referma sur la cerise. Il constata alors qu'il ne pouvait plus la retirer. Le chasseur qui avait installé ce piège survint alors. Le singe, réduit à l'impuissance par la bouteille, ne put s'échapper, et fut capturé. "Au moins ai-je la cerise", pensa-t-il. C'est alors que le chasseur lui donna un coup sec sur le coude. La main du singe s'ouvrit, et sortit de la bouteille. Le chasseur eut alors le fruit, la bouteille et le singe.

2- Problématique liée au vocabulaire

Voyons ce que nous dit un dictionnaire :

Lâcher prise : capituler, céder, mollir.


Avez-vous encore envie de "Lâcher prise" après avoir lu ces définitions ? Il n'y a qu'un pas entre être un lâche et lâcher-prise. Le premier blocage au lâcher prise peut-être le vocabulaire utilisé tout simplement. Aussi, il est important de définir, pour vous et au biotest de préférence, le bon mot de vocabulaire, celui qui vous convient car il vous structure et vous aide.


Mot

Cool

Lâcher prise

Non-attachement

Zen attitude

Surfer

Laisser partir

%bénéficité

Mot

Zero Energy

Laisser faire

Zen

Grand prince

Laissez tomber

Desserrer

%bénéficité


3- Est-ce la bonne solution ?

Si lors de pratique énergétique le lâcher prise est effectivement souvent la voie la plus simple et rapide, lors des évènements de la Vie, est-ce aussi le cas, ne faut-il pas certaines fois "résister" comme cette histoire nous y invite :

Deux rats affamés découvrent une immense jatte de lait. Après quelques hésitations liées à la profondeur de la jatte, ils plongent ayant vraiment trop faim. Rapidement repus, ils essayent de sortir de la jatte, mais les bords sont trop hauts et trop glissants pour pouvoir s'extirper. Au bout d'une heure d'essais infructueux, un rat dit à l'autre "Nous n'y arriverons jamais, notre épuisement est certain et la réussite de plus en plus improbable". Mais l'autre rat, ne lâche pas prise, au contraire, il redouble d'effort et sollicite son coéquipier à en faire de même. Les heures passent... Au petit matin, qu'elle n'est pas la surprise du fermier de trouver sa jatte pleine de... beurre !

On l'aura compris, à force de ténacité, les rats par leurs mouvements ont transformé le lait en beurre et ont ainsi pu prendre appui dessus pour s'échapper de la jatte.

Laisser faire, surfer les évènements ou au contraire agir, imposer son intention, persévérer ? Comme piste de solution pour résoudre ce dilemme, je vous propose l'approche Taoïste. Si l'on associe le lâcher prise au Yin et résister au Yang, on comprend immédiatement que les deux ne sont pas opposés mais complémentaires. Ainsi le surfeur doit être Yang quand il progresse vers le large pour aller chercher la vague, ensuite, il doit être Yin pour se fondre dans la vague et profiter de son énergie. L' objectif est alors clair : il s’agit de savoir passer souplement de l’un à l’autre. C'est exactement ce que fait l'alpiniste en varappe. En effet si vous ne lâcher pas la prise que vous tenez sur le moment, vous n’avancez pas et si vous n'avez pas assez de résistance pour soutenir votre poids avec la main restante, vous tombez !

4- Conclusion

Avant de conclure, prenons un dernier exemple très parlant, celui du tir à l'arc : on fixe la flèche (Yang), on tend (Yang), on vise (Yin) et on lâche (Yin). Ce dernier lâcher, c'est le lâcher-prise, le Yin constructif qui suit l'action Yang.

Le tir à l'arc, le surf, la varappe, toutes ces métaphores mettent en évidence que l'alternance Yin-Yang est une clef. Il en est donc de même pour notre champ d'expérimentation : l'intuition ou le biotesting. Des alternances flexibles et souples de "Poser fermement l'intention" et de "Lâcher prise", sont une bonne stratégie de progrès. Alternances... donc répétitions et, effectivement, c'est un autre point clef présent dans les trois métaphores : c'est l'analyse des feedbacks de l'action qui, à force de répétition, va permettre d'être de plus en plus en harmonie avec le contexte et les éléments. Le tireur ne tire pas qu'une flèche, le surfeur ne descend pas qu'une vague et le varappeur ne fait pas qu'un changement de prise. De même nous ne ferons pas qu'un biotest, nous n'utiliserons pas qu'une fois notre intuition, c'est donc l'analyse des résultats - l'observation des feedbacks - qui sera notre guide pour savoir si notre lâcher-prise est bien adapté à notre processus d'amélioration.


CADRANS IMPROVISES

Improviser votre cadran universel en toute occasion


Le cadran universel 0-100% est la base de tout ce que j'enseigne en radiesthésie (voir si besoin le nouveau site "La radiesthésie appliquée aux animaux de compagnie"). Ce cadran est un excellent outil pour tout test demandant un peu de finesse, qui s'éloigne de la réponse binaire "Oui/Non". Personnellement j'ai plastifié quelques cadrans afin de pouvoir les transporter sans qu'ils ne s'abîment et j'en ai même imprimés au format carte de visite afin de pouvoir les glisser facilement dans mon portefeuille.

Quand je n'ai pas de cadran sous la main, j'en improvise un, simplifié, avec tout ce que je trouve : un coin de table, un coin de livre, le coin d'une publicité, etc., vous l'aurez compris le principe est de trouver "un coin" :o)

J'imagine alors que le bord droit est le 100% (Oui absolu) et le bord gauche le 0% (Non catégorique). Par déduction visuelle, j'interprète facilement le 25% (plutôt non), le 50% (neutre) et le 75% (plutôt oui).

Si aucun coin de livre ou de table n'est disponible (cas très très rare ;o), j'utilise alors ma main gauche :

Le petit doigt est le 100%, la pliure des doigts le 50% et le centre de la main le 0%. La encore j'interprète visuellement les valeurs intermédiaires 25% et 75%.


CHROMOTHERAPIE

Un soin en chromothérapie sur mesure avec Impress


Dans la newsletter n°52 de janvier 2008 je vous proposais d'essayer le logiciel de réharmonisation ChromoRadionics de chez BioLifeStyle.org. Dans la news n°63 de février 2009, je vous suggérais d'essayer un autre logiciel de réharmonisation, celui de Serge Aora sur Live.Aora.fr. Un point commun entre ces deux logiciels est l'existence d'un module de réharmonisation par les couleurs (ou chromothérapie ou colortherapy ou couleurs-thérapie). Aujourd'hui, je vous propose de faire vous-même votre propre logiciel de façon très simple en utilisant le logiciel Impress de la suite bureautique gratuite Open Office Org ou bien sûr, Powerpoint de Microsoft. L'application que nous allons découvrir est très simple et utilise la notion de diaporama. Un diaporama est une suite d'écrans, de diapositives (slide en anglais) qui défilent à un rythme prédéfini ou non.

Chromo bleu 5 sec puis > Chromo jaune 10 sec >> Chromo rouge 3 sec >>> Chromo violet 12 sec

L'exemple ci-dessus, volontairement simple, va permettre de comprendre comment va procéder le logiciel et comment la réharmonisation va agir. Voyons d'abord le processus informatique (ce qui va s'afficher à l'écran). La première diapo bleue va s'afficher 5 secondes puis c'est la diapo jaune qui, elle, va s'afficher 10 secondes et ainsi de suite jusqu'à la fin du diaporama. A la fin, vos yeux auront donc eu un bain de lumière colorée et c'est ça qui va activer la réharmonisation en vous.

Si le principe est simple, le problème réel est de répondre aux questions suivantes :

- "Quelles couleurs ?",

- "Pendant combien de temps ?" et

- "Dans quel ordre ?"

C'est, bien sûr, le biotest (pendule, pouls, MRP, test musculaire, etc.) qui va nous permettre de répondre à ces questions. Afin d'obtenir une réharmonisation optimale, il est important de bien définir le cadre du soin.

Il faudra donc rendre explicites les réponses aux questions suivantes :

  • Personnes visées par le soin : moi, une personne particulière, la famille, mes amis, ..., le peuple de la Terre ?
  • Période d'utilisation (date de validité) : une semaine, quinze jours, un mois, un an, ... à vie ?
  • Protocole prévu : à définir à chaque fois, 3f/j, 2f/j, 1f/j, 3f/sem, 2f/sem, 1f/sem, 2f/mois, 1f/mois ?

Par exemple, supposons que nous avons déterminé un protocole pour "Janine & Paul" et qu'ils le feront 2 fois par jour pendant un mois. Nous pouvons passer à la détermination précise de la séquence de couleurs.

1- Nombres de diapos ?

2- Pour chaque diapo :

a- Couleur de la diapo ?

b- Temps d'affichage en secondes ?

Afin de vous aider à la détermination de la couleur sous Impress voici un codage possible bien adapté au cadran universel de radiesthésie :

Couleur

0

1...4...8

9

0

Noir

Sun 1...4

5=Gris bleu

Blanc

1

Rouge

1...8

clair

2

Magenta

1...8

clair

3

Bleu

1...8

clair

4

Turquoise

1...8

clair

5

Vert

1...8

pâle

6

Jaune

1...8

pâle

7

Marron

1...8

-

8

Orange

1...4

-

9

Violet

-

Saumon

Le premier test va nous donner la dominante comprise entre 0 (noir) et 9 (violet). Ensuite le deuxième test va nous donner la couleur exacte : 0 pour la fondamentale, 9 pour la version clair ou pâle, et 1 à 8 en général pour les variantes de couleurs. Par exemple si le premier "coup de pendule" donne 2, nous savons qu'il s'agit d'un magenta. Ensuite si le deuxième coup de pendule donne 5, nous choisirons Magenta 5 dans la liste des couleurs.

Astuces : Comme l'indique le tableau, le "Gris-Bleu" est en place du Sun-5 qui n'existe pas, de même le Saumon tient la place du violet pâle.

Une fois Impress lancé, après avoir validé la création d'un document vide, vous vous retrouvez sur la première page, ou plutôt sur la première diapo. Je vous conseille de toujours utiliser cette première diapo pour y mettre toutes les informations utiles comme le contexte du soin (défini plus haut).

Voici à titre d'exemple ce que peut contenir cette première page :

Soin en Chromothérapie établit par JP Dupont

Définit le jj/mm/aaaa

Pour « Janine et Paul »

Protocole : 2f/j pd 1mois

Le défilement est automatique (F5 pour lancer).

Il ne reste plus qu'à voir comment définir tous ces paramètres dans Impress et, pour cette partie très technique « informatique » je vous invite à allez sur http://sites.google.com/site/pptodp/ :o)

HISTOIRE DE TERRAIN

Tester votre terrain en holistique !


En homéopathie notamment, on parle de terrain, chaque sujet a un terrain particulier qui détermine sa réaction face à une agression donnée. Il existe plusieurs terrains en homéopathie appelés diathèses. Nous allons partir du même principe et l'élargir au champ holistique en prenant comme modèle celui des 4 corps de l'Ethérapie le P-E-M-S (voir newsletter n°65 d'avril 2009).

L'idée est de déterminer le maillon faible, le corps qui présente le plus de perméabilité à l'information au sens large. A titre d'exemple, et pour coller avec l'actualité, nous allons tester notre porte d'entrée la plus fragile face à l'information "Grippe H1". Par convention nous allons tester le % de vulnérabilité, le nombre le plus fort en pourcentage nous indiquera ainsi le "maillon faible" de notre système :

Corps du modèle Ethérapique

% de Vulnérabilité

à l'information "H1"

Physique-organique

Emotionnel-énergétique

Mental-intellectuel

Spirituel-métaphysique

Vous serez surpris des résultats pour vous et vos amis. Dans ma famille par exemple, c'est le corps mental le maillon faible, c'est donc lui qu'il faut "doper", réharmoniser. Le mental, et oui, c'est le corps des croyances... sans commentaire ;o)


FAIRE SES PENDULES EGYPTIENS

Avec le logiciel vectoriel gratuit Impress de OOo


Dans la newsletter n°60 de novembre 2008, je vous proposais une initiation au dessin vectoriel via la production de vos propres cadrans. Le mois suivant, pour les vrais débutants, nous avons vu une application très simple pour faire des pendules actifs comme ceux présentés sur le site des Ttuw.ca.tc. Aujourd'hui nous allons aller plus loin dans l'utilisation de cet outil universel, le dessin vectoriel. Si, pour des raisons pédagogiques et financières, tous ces cours sont sur le module Impress de Open Office Organisation, ils sont en réalité directement utilisables dans tous les modules de OOo (Draw, Writer, Calc, ...) et très facilement transférables sur la suite Office de Microsoft (Powerpoint, Word, Excel).


Tout d'abord trois "pièges" courant lors de l'utilisation d'Impress :

  1. Au lancement on peut avoir l'impression que le logiciel ne se lance pas, en réalité la fenêtre d'accueil n'est pas visible, elle est restée en arrière plan.
  2. Dès que vous manipulez une image, appuyer sur la touche "Shift", celle avec une flèche vers le haut (majuscule ponctuelle indiquée sur la photo ci-dessous), sinon vous détruisez la proportionnalité de votre image (vous la déformez).
  3. En cas d'erreur, surtout n'essayez pas de réajuster ou de remettre à l'échelle, faites tout simplement une annulation de commande (undo) : ou Menu Edition > Annuler ou Ctrl-Z.


Enfin, beaucoup m'ont dit "se battre" pour faire de vrais demi-cercles. Effectivement, en prenant la forme de base "secteur de cercle" il est très difficile d'ajuster la forme à un demi-cercle ou un demi-disque parfait. En revanche en activant la barre d'outils "Cercles et ellipses" la même icône devient facilement gérable en maintenant la fameuse touche "majuscule" vue ci-dessus appuyée (secteur de 15° en 15°).

>>>

Avant de passer à l'aspect purement technique (informatique), re-situons les nouveaux activateurs Quantique issus de l'Egypte ancienne que nous allons utiliser.

L’Ankh est un hiéroglyphe qui signifie le verbe "vivre" ou le nom "vie", c'est donc le symbole de Vie. Dans l'écriture courante, il revêt un sens générique ; dans l'écriture ou l'illustration religieuse et symbolique, il correspond à la nature divine de l'existence et donc à la vie éternelle. Ce symbole était appelé crux ansata en latin (croix ansée).

Le pilier Djed symbolise la stabilité et la durée associées aux dieux Ptah, Sokar et surtout Osiris. Durant les fêtes d'Abydos, un rite nommé "érection du pilier djed" avait pour but de rendre la vie au dieu. Ce symbole est donc étroitement lié à l'idée de stabilité et aussi de "redressement" dans le sens de la résurrection

Le TDTR : La dernière forme, le dernier symbole sera lié à la radiesthésie avec le fameux pendule de Thot. Le pendule dit de "Thoth" fait partie des plus anciens objets de détection connus au monde et dont les racines ont plus de 50 siècles en prenant son inspiration dès l'ère des grandes pyramides (Kheops, Mykerinos,...).

Le Dieu égyptien Thot est le dieu de la sagesse et des connaissances : musique, médecine, magie, astronomie, géométrie, dessin et écriture ! Dans la légende d'Osiris, il protégea Isis pendant sa grossesse et guérit son fils Horus quand Seth lui arracha son œil gauche. Plus tard Thot fut identifié avec le dieu grec Hermès dans la forme d'Hermès Trismégiste, forme sous laquelle il est resté populaire dans la magie médiévale et l'âlchimie.

Plutôt que de prendre la forme simple nous prendrons celle préconisée par Simon Henri Fabre sur son site. Il s'agit du T.D.T.R., initiales qui signifient : Triple Demi sphère, Triple Rainure.

Nous allons faire des pendules actifs (comme dans la newsletter n°61) avec ses trois focus issus de l'Egypte ancienne dont vous connaissez maintenant la symbolique associée :

Toute la partie technique « informatique » est décrite pas à pas sur le site :

http://sites.google.com/site/pptodp/

Son nom : « pptodp » est tout simplement la concaténation de l'extension de powerpoint « PPT » et de l'extension de impress « ODP ».





N° 69 Octobre 2009



CONNEXION SPIRITUELLE

Quelles pratiques pour l'ère du Verseau ?


Vous êtes beaucoup à avoir une visée spirituelle dans vos pratiques de mieux-être énergétiques, radiesthésiques ou autres. L'ère du poisson nous a laissé des pratiques à vocation spirituelle, la prière et la méditation étant les deux plus connues. Etant donné que l'objectif des 2 000 dernières années était le travail du corps émotionnel, on peut se demander si les anciennes pratiques, qui étaient reconnues comme spirituelles, le sont toujours avec les nouvelles énergies et surtout avec le nouveau champ d'expérimentation privilégié qui devient le corps spirituel ou métaphysique ?

Au regard de l'approche systémique, si on change d'objectif, les éléments vont évoluer vers une autre structure plus adaptée au nouvel objectif et les inter-relations entre ces éléments vont aussi se modifier. Il est donc l'heure de faire le point et pour cela nous allons, comme à notre habitude dans cette newsletter, utiliser le biotesting.

Afin d'avoir le maximum de neutralité, je vous conseille de faire l'exercice suivant à deux. L'autre personne devra aussi avoir un biotest et, bien sûr, vous devez avoir confiance en sa neutralité ce qui exclue souvent les relations proches (famille, amis intimes) mais pas forcément. Si vous êtes seul, l'astuce consistera à faire le test à partir des numéros d'item, sans voir l'intitulé (une sorte de double-aveugle).

La question posée au pendule sera :

Quel est le % d'influence de cette pratique sur le corps Physique,

puis Emotionnel, puis Mental et enfin Spirituel ?

Item

% P

% E

% M

% S

Marche sportive

Marche contemplative

Danse expressive avec musique

Danse sans musique

Chant improvisé (ou vocalises)

Chant Om

Votre pratique _____________

Votre Mantra préféré

Votre Prière préférée

Prière spontanée

Méditation type Zazen

Méditation courte en écoute du silence

Une fois chaque pourcentage défini vous pourrez aller plus loin en définissant le temps minimal de la pratique.


JE DOUTE DONC JE SUIS

Court extrait (p11) de "La règle du JE", Frank Hatem, Ed Ganymede 1992

Le doute est un compagnon régulier des personnes utilisant un biotest quel qu'il soit même interne. Aussi j'ai trouvé que ce texte de Frank Hatem pouvait être intéressant parce qu'il s'adresse à celui qui doute mais aussi par son aspect métaphysique, spirituel.

<<A toi qui n'es sûr de rien, qui doutes de tout, qui te demandes si tu existes et si tu sers à quelque chose, je dis ceci :

Tu as raison de douter de toutes les apparences. De tout ce que tu peux connaître ou ressentir. Mais tu ne peux douter de ce doute. Tu ne peux douter de ton interrogation sur l'être. Cette interrogation est, et cette interrogation c'est l'ETRE.

Tu es. Tu es parce que tu te demandes pourquoi tu es. Cela tu peux en être certain et l'aimer. Enfin quelque chose à aimer inconditionnellement, quelque chose qui ne t'échappera jamais. Quelque chose d'éternel. De certain.

Tu es, et l'ineffable sensation d'être est une interrogation. Elle te dit : "je ne devrais pas être ; il ne peut rien y avoir ; la seule vérité ne peut être que le néant". La sensation d'être est la preuve du non-être, car si ce non-être n'était davantage vrai, jamais nous ne remarquerions (par comparaison à lui) que nous sommes. Nous ne pourrions dire "je suis".

Ton angoisse est une bénédiction. Remercie-la. Reconnais-la. Aime-la, car elle te montre ta vraie nature : si elle n'était davantage vraie que ton apparence, pourquoi la fuirais-tu ? Elle t'enseigne donc. Te montre le chemin de ce dont tu as peur : le Vrai ; l'Absolu. Toi. Si tu ne fuis pas, tu entreras en possession de toi-même, tu te reconnaîtras, tu t'aimeras, et la paix de ton âme n'aura pas de fin.

Reconnais que ce sentiment d'être est la seule chose qui soit. N'aie plus peur de reconnaître que ton angoisse est vraie : rien d'autre que cette sensation n'existe, rien d'autre que TOI n'existe. Ta solitude est totale, tu en as toujours eu la certitude, mais tu as passé ta vie à essayer de croire le contraire. Le jour où tu ne fuis plus cela, tu n'en souffres plus, et la sagesse commence.

Tu es. Tu es le tout. Tu as toujours été le tout, tu seras toujours le tout.

Tout le reste est mensonge.>>

Je vous conseille la lecture complète du livre "La règle du JE". Une fois gommé l'aspect un peu trop Yang (mais qui pouvait se comprendre en 1992), de nombreuses idées restent pertinentes. J'ai bien apprécié les cinq méditations finales pour "Laisser naître le Je Divin" par exemple. A découvrir ainsi que toutes les nouveautés sur le site de l'auteur Hatem.com .


PENDULE & MAIEUTIQUE

Process Processus Transduction


La maïeutique est traditionnellement attribuée au philosophe de la Grèce antique Socrate. Le terme maïeutique a été choisi par analogie avec le personnage de la mythologie grecque Maïa qui veillait aux accouchements (la mère de Socrate était d'ailleurs sage femme). La maïeutique c'est donc l'art de faire accoucher les mots, les idées, les contradictions, les ressentis, etc. Cette approche thérapeutique verbale part du principe que le patient, la personne "sait" mais ne le sait pas. On pourrait dire que le cerveau gauche ne sait pas mais que le cerveau droit, via l'inconscient ou les mémoires cellulaires sait. Le processus interrogatif centré sur la personne va créer des vides (question sans réponse immédiate) et comme l'esprit a horreur du vide, des réponses vont se profiler au fur et à mesure. Avec le temps (quelques minutes), de proche en proche, de nouvelles connexions cerveau doit / cerveau gauche vont se faire et de nouvelles idées vont émerger du patient.

Celles et ceux qui veulent en savoir plus sur la maïeutique pourront saisir ce mot dans un moteur de recherche. De nombreux sites philosophiques décrivent avec détails cette approche de Socrate.

Alors pourquoi vous avoir présenté succinctement la maïeutique dans le cadre de la newsletter ? Et bien parce que le biotesting (pendule, test musculaire, pouls, antenne de Lecher, RAC...) est une fabuleuse aide dans cette approche. Le test va nous permettre de choisir avec perspicacité le mot, le thème sur lequel on doit rebondir avec une autre question. Par exemple, supposons qu'afin d'exposer sa problématique la patiente dise :

"Ma mère et ma sœur me jalousent depuis un certain temps"

1 2 3 4

Vous testez la partie de la phrase la plus porteuse pour continuer : 1, 2, 3 ou 4. Vous enchaînez alors sur un questionnement simple. A titre d'exemple, voici une suite possible en maïeutique en fonction du résultat du biotest :

1 > Parler moi plus de votre mère...

2 > Parler moi plus de votre sœur...

3 > La jalousie c'est quoi pour vous...

4 > Ce certain temps date de quand plus précisément...

Schématiquement, il y a ici quatre questions possibles à la fin de la phrase. Le biotest va vous aidez à choisir. Supposons que le test vous indique la question 3. Vous laissez la personne s'exprimer sur la jalousie :

La jalousie, c'est quand j'ai quelque chose que j'ai durement gagné et

a b c

que les autres le convoitent, le désirent alors qu'ils n'ont rien fait

d e f

La phrase réponse est ici décomposée en six items (de a- à f-). En fonction de l'item que pointe le test, vous continuerez comme suit par exemple :

a- Mais encore, allez plus loin dans votre définition de la jalousie...

b- C'est quoi "Avoir"...

c- Et c'est important que ce soit durement gagné...

d- Les autres, tous les autres...

e- Convoitise et désir sont synonymes pour vous...

f- Et c'est un point clef qu'ils n'aient rien fait ?

Au final, vous aurez "fait accoucher" la personne avec une redoutable efficacité puisqu'à chaque étape, vous aurez enchaîné sur la meilleure question pour le mieux-être futur de la personne. Si ce procédé est effectivement très efficace, il demande une grande maîtrise et une grande rapidité du biotesting puisque les mots vont être testés en temps réel ou presque.

Même si vous n'êtes pas un "thérapeute verbal" il est très intéressant de faire l'expérience de la maïeutique. D'une part, vous serez surpris de voir à quel point poser des questions centrées sur la personne est efficace dans la relation d'aide et d'autre part, c'est vraiment un excellent exercice de virtuosité au biotesting.


RADIESTHESIE DES PARFUMS

Article de radiesthésie pratique de Mme Delarue-Pierret dans les années 50-60


L' USAGE des parfums remonte à la plus haute Antiquité. On les trouve dans toutes les civilisations. Sans doute leur emploi était-il dû à leur agrément, et d'instinct les femmes s'en sont servies pour accroître leur charme.

Les parfums n'ont pas été employés uniquement pour des buts frivoles, et cela depuis les temps les plus anciens. On les rencontre dans la plupart des rites religieux où ils servent à éloigner les influences néfastes, à attirer la protection des puissances célestes, mais aussi à-développer les pouvoirs psychiques des adeptes.

Les Egyptiens utilisaient les substances aromatiques pour la momification des corps, et elles entraient dans la composition de nombreuses thérapeutiques.

Actuellement on utilise beaucoup les parfums pour la toilette, dans l'alimentation, mais aussi en pharmacie, notamment dans les onguents.

Les parfums produisent une impression agréable - ou désagréable - sur nos sens olfactifs, mais ils n'influent pas uniquement sur notre odorat. On sait que le nez est le siège de nombreuses ramifications du système sympathique. Celles-ci sont directement touchées par les odeurs, ce qui explique l'action très puissante des parfums sur le système nerveux, qu'ils tonifient ou fatiguent, et par là sur l'ensemble des organes. Les parfums s'introduisent directement dans les voies respiratoires qu'ils désinfectent, décongestionnent ou anesthésient suivant leur nature, et passent dans le sang avec l'oxygène.

Les essences aromatiques sont loin d'avoir toutes les mêmes pouvoirs. Certaines sont analgésiques, d'autres excitantes, voire toxiques; la plupart sont microbicides. L'usage a été très long temps répandu, pour assainir les pièces où se tenaient des malades, d'y brûler des parfums. H. Mellin signale que l'essence de cannelle tue les microbes en 12 minutes et que le bacille de Koch ne résiste pas davantage.

A notre époque où la chimie est reine, il convient de faire une distinction entre parfums naturels et parfums synthétiques. Si ces derniers dégagent des vapeurs qui peuvent être très agréables, ce ne sont que des produits morts qui ne contiennent pas les précieuses hormones végétales auxquelles les essences naturelles doivent leurs vertus. Le pendule sera fort utile pour faire un choix.

Les odeurs ont des actions multiples tant sur notre organisme physique que sur l'ambiance qu'elles créent autour de nous, et par là sur nos sentiments et sur ceux de l'entourage.

Par la radiesthésie nous pouvons sélectionner un parfum dans un but précis :

- hygiénique,

- médical (préventif ou curatif),

- pour attirer la sympathie.

- pour attirer la chance,

- pour retrouver la confiance en soi

- comme protection,

- pour favoriser le développement psychique ou spirituel,

- pour la clarté d'esprit,

etc...

Il n'est pas nécessaire de posséder toute une collection de parfums, ni de choisir des essences rares, très coûteuses Une série de témoins-mots fera très bien l'affaire et permettra de n'acheter que les essences choisies au pendule.

Nous voilà devant un ou plusieurs parfums sélectionnés comme favorables pour le but recherché. Il restera à savoir comment les employer.

- purs,

- incorporés dans une huile (laquelle ?) ou dans de l'alcool,

- à employer dans le bain,

- à mettre sur soi :

  • en application,
  • en inhalation,

- dans l'ambiance : essence ou fumigations.


Il n'est pas souhaitable de se parfumer outrageusement et le pendule indiquera également la quantité à employer, la fréquence et l'endroit des applications.

Pour faciliter la recherche, je vous propose le cadran ci-dessous :

Pour les débutants il suffira de poser dans le cercle les témoins-mots

- but recherché,

- témoin-sujet,

- parfum sélectionné par le pendule.

Le pendule se dirigera d'abord sur une des deux cases : "sur soi", ou "dans l'ambiance", et indiquera la subdivision convenable. Ensuite on cherchera si le parfum est à employer pur ou à incorporer.


PHOSPHENES & EVEIL

Un exercice simple de phosphénisme


Dans la newsletter n°65, un article "Radiesthésie & Phosphénisme" donnait une piste pour augmenter le ressenti des radiesthésistes débutants. Aujourd'hui, je vous propose d'aller à la page "Templiers, Cathédrales & phosphénisme" afin d'y découvrir le processus de la transe de la chenille. Au bas de la page Phosphenisme.com/z_templier.html, vous trouverez un exercice inspiré de la "chenille".

Ci-dessous, ce même exercice recalibré en fonction du biotest. La comparaison avec l'original vous permettra de mettre en évidence les modifications / simplifications obtenues par test au pendule avec comme cadre "année scolaire 2009-2010 pour les lecteurs de la newsletter".

Exercice de marche rythmée :

  • Réglez votre rythme de marche sur une seconde en regardant la trotteuse d'un réveil par exemple.
  • Faites un phosphène (1). ATTENTION ! : si vous travaillez avec le soleil, les fixations ne doivent en aucun cas dépasser une à deux secondes et doivent absolument se faire à travers un morceau de tissu, comme un mouchoir, sans lunettes ou verres de contact, sous peine de brûlures graves de la rétine.
  • Marchez en rythme pendant 5 minutes (comptez un pas par seconde).
  • Si vous répétez régulièrement cette marche, une nuit, vous aurez peut-être la chance de vivre une expérience fantastique d'éveil dans le sommeil :o)

(1) PHOSPHÈNES : taches multicolores qui persistent en obscurité pendant trois minutes et que l'on obtient par de courtes fixations d'une source lumineuse (Ampoule opaque de 75W à 1 mètre par exemple).






N° 70 Novembre 2009



MESSAGES SUBLIMINAUX

Ecoute inversée ou langage inversé


Dans la newsletter n° 44 de mai 2007, sous le titre Sonologie, je présentais la notion de messages cachés que le Père J. Paul Regimbal a fait connaître en 1983 à la télévision Canadienne. Le principe : écouter une bande-son à l'envers afin d'y découvrir des messages dit subliminaux. Je vous proposais même une expérimentation. Vos feedbacks et essais étant loin d'être probants c'est avec curiosité, et un certain scepticisme je dois l'avouer, que j'ai écouté la conférence de Michel Poulaert sur LeSubliminal.fr . Ma surprise a été grande de découvrir que David John Oates utilisait journellement cette approche en cabinet avec succès et qu'il avait même monté une école pour initier les thérapeutes à cet outil ! Aussi, je reprends aujourd'hui mon étude en allant plus loin...

Avant de rentrer dans l'analyse, pour le lecteur voulant se faire sa propre opinion, je conseille la troisième vidéo de la conférence. Si vous voulez ré-écouter des messages cachés, Youtube en propose en français et sinon, il y a bien sûr l'excellent site LeSubliminal.fr .

Lors de ces conférences de juin 2008 et septembre 2009, l'invité de marque est le père fondateur de la thérapie basée sur l'écoute inversée : David John Oates lui même. Ce thérapeute considère le langage inversé comme un autre niveau de langage, présent dans toutes les langues, ce serait comme une sorte de patois de notre inconscient. Pendant ses consultations, Oates conduit sa thérapie verbale de façon classique avec des questionnements la première demi-heure. Ensuite, la deuxième demi-heure, D.J. Oates écoute avec le patient, en inversé, les réponses du patient afin d'y découvrir les messages de l'inconscient. Des années d'expérience, des centaines de consultations, lui font dire que la technique est valide et apporte souvent des faits insoupçonnés par le thérapeute et même le patient !

Comme Oates insiste sur le fait qu'un entraînement à l'écoute inversée est nécessaire, comme pour une nouvelle langue ou plutôt comme pour l'apprentissage d'un patois, j'ai joué le jeu. J'ai donc repris méthodiquement les exemples disponibles sur le Net en français et en anglais. Vous pourrez d'ailleurs noter que la plupart du temps, afin d'aider l'écoute, il y a un léger ralentissement de la bande.


Afin de faire mes propres expériences de "notre subconscient trahi nos vraies pensées dans la parole inversée" j'ai utilisé Audacity un superbe logiciel gratuit qui m'a permis d'enregistrer différentes sources et de réécouter en inversé (Audacity.sourceforge.net). Pour vous enregistrer brancher votre micro, sélectionner "Microphone" dans la liste déroulante (1), régler le niveau de sensibilité au milieu (2) et cliquez sur le bouton rouge d'enregistrement (3). Une fois votre texte spontané et inspiré dit, arrêter l'enregistrement (4).

Pour écouter, sélectionnez tout l'audio par le menu "Editer > Sélectionner > Tout sélectionner" ou par Ctrl-A. Appliquez alors l'effet "Inverser sens" puis écoutez.... Comme dit précédemment et le comme le fait John Oates, il est souvent nécessaire de "Changer la vitesse", un -10% est généralement suffisant.

Conclusion de mes expériences : bof, bof-bof voir rien comme me l'avaient laissé présager les feedbacks... ??? !!! La solution n'est donc pas dans la technique.

Je revisionne alors les "exemples du Web" avec mon pendule en main afin de tester le pourcentage de "véracité". Tous les exemples connus sortent à 0%, sur les dizaines d'heures de chanson d'un chanteur, le hasard probabiliste nous fait percevoir un pseudo-message de temps en temps. Au test, aucune intention de faire passer un message subliminal n'existe, et en dehors du jeu d'esprit, il n'y a pas le moindre intérêt d'interpréter ces messages.

Bien sûr, j'ai multiplié les tests et j'ai demandé à d'autres biotesteurs ce qu'ils trouvaient, mais rien de significatif ne ressort pour les exemples du Web.

Mais alors, pourquoi ça marche avec D.J. Oates ? Si la solution n'est pas dans la technique, et si le hasard est de la partie, comment fait-il pour provoquer le hasard ?

Reprenons les faits sous une approche plus systémique. Lors d'une thérapie nous avons en présence un système cohérent de trois éléments, les fameux 3P : Praticien - Patient - Protocole. Ces trois éléments, conformément à la théorie systémique, sont en interaction dynamique, ils interfèrent les uns les autres et se structurent en fonction de l'objectif. Dans son protocole, Oates pose clairement l'intention d'avoir des réponses via "la voix de notre inconscient" comme il dit. L'objectif est donc clair : obtenir des informations pertinentes en écoute inversée. Le praticien provoque ainsi une réponse symbiotique de la part du patient, réponse inconsciente certes, mais interprétable via le protocole (au test, cette hypothèse est validée à 100%).

En synthèse, suivant le modèle des 3P, le message inversé serait une réponse symbiotique du patient, à son insu, mais déclenché par l'intention du praticien dans le cadre de son protocole. Et bien nous venons de décrire mot pour mot la définition du biotest. L'écoute inversée, quand elle fonctionne dans un cadre thérapeutique, est un biotesting.

On peut alors se demander pourquoi certaines démonstrations non thérapeutiques du Web, pour les chanteurs notamment, semblent si pertinentes. Il suffit de recadrer ce qui précède en fonction de l'INTENTION de chacun, pour le père Regimbal démontrer le diabolisme des groupes rocks, pour les fans de Grégory démontrer son "angélisme" etc... Ensuite, parmi les dizaines d'heures de chansons, on part à la traque de ce qui conforte notre croyance et on finit par trouver... ou non ;o)

En conclusion, par sa pratique journalière et répétée, John Oates nous démontre que sa théorie peut-être valide dans un cadre thérapeutique. Il est donc possible d'écouter la "voix de notre inconscient" par une écoute inversée. A notre insu, nous reflétons alors soit notre état d'âme, soit un fait clef pour la compréhension de notre problématique.

D'une façon plus générale, tout thérapeute ayant des résultats a réussi à mettre en place un système "3P" cohérent et utile. Vouloir analyser une pratique thérapeutique à travers le côté "technique utilisée" est donc une aberration. Et pour analyser une pratique complète, le plus efficace reste de suivre le proverbe indien :

Tu ne peux pas juger un homme sans avoir marcher 3 lunes d'affilées dans ses mocassins.


Alors, rendez-vous dans trois lunes ;o)


CONNEXION SPIRITUELLE suite...

Debriefing de la proposition de test du mois précédent


Le mois dernier, je vous proposais de tester l'impact holistique de vos pratiques. J'ai eu de nombreux feedbacks de personnes partageant leur surprise face aux résultats. Aussi, un debriefing est-il utile. Pour cela, j'ai pris un exemple où les surprises et les paradoxes sont présents. Comme c'est un homme nous l'appellerons Monsieur X :


Item

% P

% E

% M

% S

Marche sportive

70

10

40

10

Marche contemplative

05

10

05

70

Danse expressive avec musique

15

50

20

30

Danse sans musique

05

10

70

30

Chant improvisé (ou vocalises)

05

20

95

20

Chant Om

05

40

90

10

Votre pratique : vélo de route

90

10

35

35

Votre Mantra préféré Aum Mani ...

05

40

40

80

Votre Prière préférée Salut Marie

05

80

20

00

Prière spontanée

15

90

10

00

Méditation type Zazen

50

50

05

05

Méditation courte en écoute du silence

05

30

10

95

Je vais reprendre les points qui peuvent étonner en vous proposant une ou des explications. Bien sûr, les informations que je vais vous donner ne sont pas généralisables mais peuvent nourrir votre réflexion par rapport à vos propres réponses ou ressentis.

70%P pour la marche sportive est logique, et en même temps ça vide la tête (40%M). Pour les personnes émotives, pour cette même pratique de marche sportive, on trouve souvent 80%E. La marche contemplative montre ici sa prépondérance spirituelle comme c'est généralement le cas pour le plus grand nombre et surtout pour le homme.

Toujours dans le corps, la danse expressive avec musique impacte plutôt l'émotionnel avec 50%. Évidement le bon choix de la musique est un point clef (voir newsletter n°64 de mars 2009) qui permettra de dépasser le 50%E. Pour cette personne la danse sans musique, lui permet de se vider l'esprit (70%M). Comme nous l'avons vu dans la newsletter n°65 d'avril il est important de bien poser l'intention avant ce type de pratique. On pourra alors, en fonction de l'intention posée, allez vers 70%S ou 70%E.

Avant de quitter les pratiques plutôt physique, voyons la pratique personnelle de notre étude de cas. En effet, la pratique qui semblait à Monsieur X la plus intéressante pour se mettre dans un "bon état spirituel" était le vélo de route. Or, au test, Monsieur X à trouver 90%P et seulement 35%S ce qui l'a surpris. Tout d'abord, il faut bien voir que 1/3 d'efficacité dans le mental et le spirituel ce n'est pas négligeable. Mais, au test, il s'est avéré que Monsieur X à une énorme énergie Yang qu'il n'utilise pas dans son travail (informaticien). Aussi, cette énergie non canalisée est vécue comme un blocage vis à vis de l'accès au spirituel. Vider le surplus d'énergie physique permet à Monsieur X de pouvoir accueillir d'autres choses, de ne pas être une cocotte-minute.

Le chant improvisé donne ici une zénitude mentale (95%M), un esprit serein après la pratique. Pas de règle ici, d'autres trouveront une dominante dans l'émotionnel et d'autres encore dans le spirituel. Là encore, poser l'intention avant la pratique va accentuer l'impact sur le corps considéré.

Le mantra, comme la prière ou la méditation vont agir, suivant le terrain de chacun (sa structure), plutôt sur le corps émotionnel (calmer les émotions) ou plutôt sur le corps mental (calme le mental). Comme c'est plus rarement le corps spirituel qui est touché, voyons pourquoi on peut avoir l'impression que la pratique agit sur le corps spirituel. Au niveau du vécu, après la pratique, il est bien évident que les personnes émotionnelles seront plus aptes à "capter les énergies spirituelles" après avoir calmé l'émotionnel (prière par exemple). De même, les personnes avec un mental prédominant seront-elle plus aptes à "capter les énergies spirituelles" après avoir calmé le mental (Médiation type Zazen par exemple).

Pour notre exemple, les différences obtenues entre des pratiques voisines (Om et Mantra Aum Mani...) proviennent certainement du vécu de la personne lors de l'apprentissage de ces techniques. Cela nous montre bien le danger de généraliser quoi que soit même si des similitudes semblent évidentes. Enfin, Zazen, pour cette personne calme un peu le physique et l'émotionnel alors qu'une courte méditation active (écoute du silence 7 min) est pratiquement à 100% spirituelle. Afin d'éviter toute généralisation sur la pratique de Zazen, sachez que j'ai aussi reçu des feedback où Zazen sortait à 100%E et 100%M et 100%S !! (idem pour la prière spontanée).

J'espère que l'analyse de cet exemple aura clarifié vos interrogations. Nous terminerons sur un cas particulier qui peut très bien vous arriver. Si pour une pratique vous trouvez 100% pour les quatre corps, alors, c'est votre pratique holistique par excellence.


Nvelle ERE, Nv BESOINS

Et si nous revalidions nos besoins ?


Durant l'ère du Poisson, nous avons expérimenté le monde de l'émotionnel et développé des compétences et des ressources pour satisfaire les besoins de nos émotionnels. Aujourd'hui, avec l'avènement de l'ère du Verseau, il nous est proposé un autre type d'expériences celui du spirituel. Et là se pose la question de connaître quels sont les besoins qui entrent en jeu quand on aborde cette dimension là. On peut en dénombrer une quinzaine dont voici la liste indicative :

1- Amour

2- Beauté, Sens de l'esthétique

3- Confiance , Lâcher-prise

4- Espoir

5- Etre

6- Finalité

7- Harmonie

8- Inspiration

9- Joie

10- Ordre

11- Paix

12- Sacré

13- Sérénité

14- Silence

15- Transcendance

Nous voyons déjà, avec le premier mot : Amour, qu'il nous faudra prendre conscience que notre façon de concevoir, d'incarner et de vivre l'amour dans l'ère du Poisson n'a rien à voir avec la notion d'amour dans l'ère du Verseau. Il nous appartient maintenant de découvrir sous quelle forme va s'exprimer ce besoin et comment nous allons pouvoir le satisfaire. Prenons un autre exemple : le besoin de silence. Dans l'ère du Poisson ce besoin était assimilé à un temps de recueillement, un temps consacré à la prière. Aujourd'hui ceci va devenir de moins en moins satisfaisant et il sera nécessaire de mettre en place un autre type de pratiques. Le besoin de transcendance lui nous invite à aller au delà des apparences, à dépasser la forme pour rechercher le fond.

Notre travail va donc consister à revisiter tous ces besoins, et à comprendre quelle nouvelle manière d'être cela implique si nous voulons être en harmonie avec nous-même. Aussi, je vous propose dans un premier temps de définir au biotest vos trois besoins prioritaires et fondamentaux, et, dans un deuxième temps de philosopher ou/et de méditation sur chaque thème. Enfin, dans un dernier temps, prenez votre plus belle plume et rédiger votre synthèse en essayant de voir ce que cela doit changer dans vos pratiques.

ON PEUT CHANGER SA VIE

Chapitre 33 du livre "Vers plus d'Harmonie..." de Marc Thairsciel


S’il y a une notion clef au départ de tout chemin, qu’il soit spirituel ou de développement personnel, c’est bien celle-ci : « On peut agir sur sa vie ». Mais, pour cela, il va falloir prendre conscience de la puissance de notre libre-arbitre et la reconquérir.

Depuis que nous sommes adultes, nous avons le pouvoir de dire « non » ou de dire « oui » même lorsque cela va à l’encontre du système de croyances et de valeurs de notre environnement. Paradoxalement, plus nous avancerons vers l’affirmation de notre libre-arbitre, plus nous nous apercevrons que nous sommes co-acteurs du monde dans lequel nous vivons et donc co-responsables de ce que nous « subissons ». Mais, être co-acteurs du monde c'est aussi être co-créateur de son futur et cela redonne une pleine valeur à notre vie.

Commencer ce chemin vers une plus grande autonomie de pensée et d’action va nous obliger à nous connecter, de plus en plus, à notre intériorité profonde afin de dépasser les attachements aux comportements acquis, et pouvoir « lâcher prise » . En effet, faire l’expérience de l’individuation n’est pas une chose aisée car il faut, à un moment ou à un autre, traverser sa propre souffrance. Une aide extérieure sera souvent nécessaire, quelle qu’elle soit : guide spirituel, thérapeute, maître, coach…

Entamer cette quête pour retrouver son pouvoir, sa liberté, c’est aussi jouer avec les nuances et bien différencier :

- responsable / coupable,

- accepter / subir,

- destinée / fatalité et

- signe / hasard.

Accepter, accueillir les conditions initiales de notre vie : pays – société – parents, comme faisant partie du « Tout » est une première grande étape. En effet, tant qu’il existe une croyance du type « c'est de l'extérieur que vient le problème », tant que l'on croit que c'est la faute de nos parents ou de la société, nous donnons du pouvoir à cette croyance, nous donnons notre pouvoir aux autres et nous perdons le nôtre.

Comme on le voit, ce principe selon lequel « On peut changer sa vie » est à lui seul tout un programme ou plutôt toute une déprogrammation ! Heureusement nous avons des ressources, des aides pour faire ce travail, surtout en ce début de 21ème siècle où les outils de développement personnel et de coaching n’ont jamais été aussi nombreux et accessibles. Toutefois, si les ressources extérieures sont là, rien n’est possible sans un déclic intérieur, sans un élan de vie, sans une profonde conviction. Certains parleront d’un besoin d’évoluer, d’autres de grandir ou de mieux se connaître. Quels que soient les termes choisis, le plus important est d’être sur ce chemin. Si vous lisez ces lignes c’est que cet élan vital vous a déjà touché, c’est qu’en vous une aspiration, une inspiration est née. Quelle que soit l’approche choisie : spirituelle, psychothérapeutique ou corporelle, chacun prend le chemin qu’il veut, qu’il peut ou qu’il doit prendre. Et ce chemin, un jour ou l’autre, nous amène à la responsabilisation de nos actes sur tous les plans : physique, émotionnel, mental et spirituel. Un jour, on comprend que ce n’est pas par hasard que l’on est sur Terre, et que l’on n’est pas simplement venu s’incarner pour manger, dormir, ou rire.

Un jour on « sait », on ressent que notre libre-arbitre peut aller bien au-delà des apparences et que nous avons certainement choisi nos parents, notre pays et notre contexte social même si ce choix ne s’est pas fait consciemment. Ce jour-là le déclic ne dure souvent qu’un instant, une milliseconde pendant laquelle nous sommes connectés à « autre chose », mais cela suffit pour transformer notre vie, pour nous mettre en chemin. Un chemin où les difficultés qui paraissaient des montagnes vont devenir des marches, certes hautes, mais des marches quand même, celles d’un escalier qui nous mènera plus haut dans notre temple intérieur. Ainsi, la maladie, elle-même, devient signifiante, elle devient langage du corps et non malheur. Et si notre généalogie nous a laissé de lourds fardeaux, cela nous fera des très hautes marches à escalader, cela prendra du temps mais au final, que d’expériences acquises, que de légèretés retrouvées !



SONOLOGIE PVM

Créer son propre soin sonore avec PVM


La réharmonisation par les sons est, sans aucun doute, une thérapie efficace qui a traversé les temps. En parallèle avec la musicothérapie qui utilise une musique par définition, la sonologie élargie les possibilités de sources sonores : polyphonie ethnique, instrument seul, synthétiseur, générateur d'ondes. Ces deux derniers sont bien sûr issus de l'évolution technologique, électronique dans un premier temps et informatique dans un deuxième. Je vous propose, dans cet article, de vous préparer des "sons réharmonisants" adaptés à votre structure, votre personnalité, votre état du moment. Bien sûr, ce que nous allons obtenir ne peut, et ne doit pas, être comparé avec ce que fait un sonologue, un shâman ou un thérapeute musicien et inspiré lors d'une consultation énergétique, mais cela ne retire pas un effet thérapeutique certain comme vous pourrez l'expérimenter vous-même.

L'idée est simple, une suite de notes tenues pour réharmoniser les sept chakras. Au test (pendule ou autre) vous aurez donc à définir cette suite de 7 notes. Ensuite il vous suffira de vous allonger et d'écouter la suite sonore enregistrée en suivant, en conscience les chakras ;o)

Voici, à titre d'exemple, le tableau que je proposais au chapitre 20 du livre "Rad & Santé" page 94 :

Chakra

Couleur

Note

Lieu

Sahasvâra

Blanc

Si

Frontenelle

Ajna

Violet

La#

Front, 3° œil

Vishuddha

Bleu

Sol#

Gorge

Anâhata

Vert

Fa#

Poitrine

Manipûra

Jaune

Mi

Plexus solaire

Svâdishthâna

Orange

Bas-ventre

Mûlâhdâra

Rouge

Do

Périnée

Le principe de la réharmonisation présentée, reprenons en détail les trois étapes du processus :

1- Sélection des sons pour chaque chakra :

a- note

b- octave

c- durée

2- Enregistrement des sons

3- Écoute des sons.

1- Sélection des sons

Afin de limiter le nombre de tests, nous prendrons comme base les notes principales et non les fréquences. Nous aurons donc le choix entre 7 notes allant du Do au Si :

Repère

1

2

3

4

5

6

7

Note

Do

Mi

Fa

Sol

La

Si

Ensuite pour chaque note, il faudra définir l'octave concernée (de 1 à 6) et sa durée en secondes. Voici un exemple pour rendre les choses plus claires, l'intention posée lors du test était de définir un soin de base utilisable par tous les lecteurs de la newsletter Radiesthésie Quantique :

Soin n°01 de base pour la news

n° de séquence

Chakra

Note

Durée

1

Racine

Fa 2

16

2

Hara

Do 2

16

3

Plexus solaire

So l3

8

4

Cœur

Mi 4

24

5

Gorge

Ré 2

16

6

3° œil

Fa 5

8

7

Coronal

Fa 4

8

2- Enregistrement des sons

a- Préparation

Pour la plupart des musiciens, jouer et enregistrer cette séquence de notes tenues sera assez facile. Pour les musiciens "électronisés" qui savent utiliser un synthétiseur, ce sera un jeu d'enfant, et pour les autres, voici une procédure assez simple basée sur le logiciel gratuit "PVM : Piano Virtuel Midi" de Laurent Minot (Laurent.Minot.free.fr). De plus, ce logiciel va nous permettre d'introduire un nouveau paramètre : la nature du son tenue. Au test, j'en ai retenu six :

Repère

1

2

3

4

5

6

Preset

ChoirStr

FrHorn

FrHorn2

Itopia

VoiceOoh

SynVox2

Pour l'étude du cas précédent, je trouve "ChoirStr", c'est donc cette sonorité qu'il faudra choisir pour jouer la séquence.

Nous allons maintenant voir en détail comment saisir et sauver la séquence. Pour cela, comme PVM est un logiciel orienté musique, il va nous falloir convertir les durées exprimées en secondes afin d'obtenir des croches, des noires, des blanches ou des rondes. Le temps de tenue des notes étant long, la plupart du temps entre 1 et 30 secondes nous adopterons un rythme de 30 BPM (1) soit une ronde égale huit secondes (o = 8s).

Voici la "partition" que nous devrons saisir pour l'exemple précédent en ne prenant que des rondes (donc des durées de 8 secondes) :

Top départ / pause /

Fa2 / Fa2 / pause / Do2 / Do2 / pause / Sol3 / pause / Mi4 / Mi4 / Mi4 / pause / Ré2 / Ré2 / pause / Fa5 / pause / Fa4 /

pause / Top fin.

La pause sera prise égale à une ronde soit 8 secondes entre chaque chakra.

b- Utilisation du logiciel

Après avoir télécharger et installer PVM, vous le lancez et apparaît alors l'unique écran de PVM.

La zone A sera notre zone de saisie des notes, la zone B fera le bilan de notre séquence et, s'il y a erreur, nous permettra de modifier la saisie. Dans la zone C nous saisirons le tempo soit 30 par définition (1) et enfin dans la zone D nous validerons l'instrument "ChoirStr" dans notre cas. La zone E est le bouton Marche/Arrêt de la séquence. Enfin, la zone F sera utile pour sauver et retrouver la séquence au format Pvm ou Midi

Voyons en détail la zone A ci-dessous qui est notre clef de voûte du logiciel puisqu'elle va nous permettre de saisir les notes et leur durée. En cliquant sur "Do", vous verrez successivement apparaître les autres notes : Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si et Silence. De même des clicks successifs sur le chiffre "3" va faire défiler les octaves 4, 5, 6, 7, 0, -1, 1, 2 et 3. Enfin, cliquez sur "Ronde" et vous allez faire défiler toutes les autres durées possibles de la triple croche à la blanche. Comme vous le voyez c'est très simple :o)

Quand vous chargez le logiciel vous avez, par défaut, une croche en Do 4. Cliquez sur "::Ajouter::", cette note nous servira de "top départ". Vous la voyez s'ajouter dans la zone B. Ensuite cliquez sur la durée afin d'obtenir une ronde (c'est la durée par défaut de toutes nos autres notes). Nous commencerons par une pause soit une ronde en silence dans l'octave 0 comme le montre la figure suivante :

Ainsi, de note en note, vous allez saisir le nom de la note et son octave puis l'ajouter à la liste. Entre chaque chakra on ajoute une pause soit Silence+Ronde+Octave0. Après la dernière pause, vous pouvez mettre un "top fin" en ajoutant, comme au début, un Do4 en croche.

Dans la zone C saisissez 30 et valider par "::changer::", le tempo "Largo" apparaît alors. Si ce n'est pas fait, sélectionner l'instrument "ChoirStr" dans la zone D et écouter la séquence en cliquant dans la zone E "Jouer" (Attention pour "Stopper", un click rapide sur la même zone suffit, mais il faudra attendre la fin de la note en cours soit 8 secondes, surtout ne recliquez pas sinon cela relancera la séquence).

Si une erreur de saisie s'est glissée, revenez sur la ligne considérée en zone B, faire un click-droit et choisir l'option "Modifier". En zone A, vous pouvez alors faire les modifications que vous validerez par "::Modifier::".

Enfin, allez dans le menu "Fichier", option "Enregistrer sous..." et sauvegardez votre travail, Soin01-ChoirStr.pvm (2) par exemple.

3- Écoute des sons

Pour ré-écouter la séquence, après avoir lancé PVM, vous irez dans "Fichier > Ouvrir" et relirez votre fichier .pvm. Comme ni le tempo ni l'instrument ne sont sauvés, vous remettrez un tempo largo de 30 et le bon instrument avant de jouer la séquence réharmonisante. Ensuite vous vous préparez l'endroit où vous écouterez : debout, assis ou allongé à votre choix ou à votre test ;o)

Pour lancer le soin, à la souris cliquez sur la zone "Jouer", après le bip de départ, vous avez 8 secondes avant le son pour le premier chakra, vous posez votre attention sur celui-ci, et vous vous laissez vivre l'expérience. Entre chaque chakra, 8 secondes vous permettront de prendre le temps de passer au chakra suivant en conscience. Le bip final vous indique la fin de la réharmonisation.

Voilà, vous pouvez vous lancer dans l'expérience.

Comme vous pourrez le constater en consultant l'aide, PVM vous permettra aussi de vous amuser avec votre clavier, les touches "QSDFGH...." étant en analogie avec celle "DoRéMiFa...." d'un clavier (et de même pour les altérations avec "azerty...."). La notice en français est bien faite, le logiciel comporte quelques bugs, mais a le mérite d'être simple et gratuit.

Enfin, il est bien sûr possible de reprendre le protocole proposé ici avec les 12 notes de la gamme chromatique (Do, Ré, Ré#, Mi, Fa, Fa#, Sol, Sol#, La, La# et Si) au lieu des 7 notes classiques de la gamme diatonique majeure en utilisant la zone "Altération".

Bonne découverte sonologique ;o)

(1)Tempo 30BPM à la noire : 30 Battements Par Minute, une minute fait 60 secondes, soit une noire = 60/30 = 2 secondes ; donc une blanche = 4 sec et une ronde = 8sec. La croche vaudra 1sec et la double croche 0,5sec.

(2) Si vous préférez choisir "Exporter en fichier Midi", il faut savoir que l'export est rudimentaire et, malheureusement, n'intègre pas les silences. L'astuce, si vous voulez garder cette notion de "calme entre deux sons", consiste à programmer les silences comme une ronde en Mi-1(Mi sur l'octave moins un).



CITATIONS

Travailler sa sagesse


"Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va." Proverbe


"Quand quelqu'un arrive à la connaissance de Dieu par la connaissance de soi, il rend Dieu aussi petit que son petit moi. Mais quand il arrive à la connaissance de soi par la connaissance de Dieu, il devient aussi grand que Dieu." Proverbe Soufi


"Aie confiance dans le Divin, mais attache d'abord ton chameau." Proverbe Soufi


"Celui qui veut faire quelque chose trouve un moyen, celui qui ne veut rien faire trouve une excuse.." Proverbe


"Avant notre venue, rien de manquait au monde ; après notre départ, rien ne lui manquera." Omar Kheyyamr


"Souvenez-vous que vous ne pouvez pas abandonner ce que vous ne connaissez pas. Pour aller au-delà de vous-même, vous devez d'abord vous connaître vous-même." Sri Nisargadatta Maharaj


"Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve" Confucius


“C'est au moment où je m'accepte tel que je suis que je deviens capable de changer.” Carl Rogers



"Le bonheur est un instant présent qui se cultive!

J'ai longtemps eu peur du bonheur à cause de la croyance que pour chaque bonheur il y a un prix équivalent à payer en malheur.

En conséquence j'avais appris à cause de cette croyance à limiter le bonheur comme un moyen de limiter le malheur." Auteur inconnu







N° 71 Décembre 2009



OM AUM AOUM Aôm

Recentrage sonore et corporel par le Aum


Dans la newsletter n°66 de mai 2009, Flora des Ondes nous partageait un superbe exercice de vocalisation à faire devant un arbre, le "U O E A I". Cette pratique chamanique m'a rappelé d'une part une pratique yogi particulière du OM mais aussi une approche de chant harmonique avec les voyelles. Je vous propose ici, une synthèse où le corps et le son entrent en synergie.


Tout d'abord, notons que la prononciation usuelle 'OM'(o-m) avec ses deux sons nous ramène à la réharmonisation de la dualité, à la réharmonisation du Yang (Ooooooo) et du Yin (Mmmmm). Pour la pratique de centrage proposée dans cet article, nous préférerons l'aspect trinitaire où l'on prononce 'AUM'(a-ou-m). Commençons par analyser l'aspect vibratoire, les chants associés :

  • "Aaahahahahah" est le son qui résonne le plus bas dans le thorax, voir dans le bassin, le hara.
  • "OooOUououou" est intermédiaire, au niveau du thymus, du coeur. Le "U" étant prononcé de façon internationale c'est-à-dire comme un "OU"
  • "Mmmmmm" débouche sur l'extérieur, le monde manifesté à travers la bouche mais aussi le nez et si possible les sinus supérieurs.

Technique Corporelle du AumAinsi en prononçant la syllabe triple, on couvre tout le champ des résonances possibles, de la plus basse à la plus élevée : symbole d'universalité. D'après d'anciens textes, par la méditation sur le A, on connaît Dieu (Impulsion de Création) ; sur le U(ou), les mondes intérieurs ; sur le M, on se réalise.

Nous allons maintenant relier le corps au chant. Les mains partiront du bas pour remonter vers le haut en décrivant un grand arc de cercle latéral comme le montre la figure ci-contre. Le son est émis en même temps que le mouvement se fait, il est donc graduel. Une fois les mains en haut, on est en fin d'expiration, vient alors la phase d'intégration. Doucement les mains descendent le long de la ligne centrale, elles se touchent pour arriver à la position dite de prière, mains jointes au niveau de la poitrine. Pendant la descente, le souffle est libre tout comme dans la position d'intégration au niveau de la poitrine. Au bout d'un certain temps dépendant de votre vécu intérieur, les mains continuent leur descente vers le bas afin de revenir en position initiale.

On pratiquera successivement les sons A-oOU-M, une fois avec la bouche ouverte, une fois en serrant les dents de devant, une fois en serrant les dents du fond, et, pour finir, en les faisant vibrer la bouche fermée.

Pour compléter l'exposé de cette pratique, voici comment elle peut-être décrite/vécue si l'on prend comme carte du monde celle du Yoga :

Le Divin se manifeste à travers le son dans la Maya, d'abord sous la forme de l'énergie "Pasyantï" dans le Manipura Chakra, puis sous forme d'énergie "Madhyama" dans le coeur, ensuite, sous la forme d'énergie "Vaikhari" dans la gorge ou/et la bouche, et pour finir, si c'est possible, sous forme d'énergie "Para" (la plus haute manifestation de l'énergie sonore, la voix originelle, la voix divine) au-delà de la bouche et de l'être.

Comme l'énergie Divine est pré-existante dans le chakra Muladhara, le mental décide d'émettre un son et autorise/libère l'énergie-émotion dans le chakra solaire. C'est ensuite au chakra du cœur et donc à tout le système sensitif et énergétique associé d'amplifier l'énergie montante. Reste alors au corps, aux articulations, à se laisser modeler afin de laisser passer l'expression de l'énergie et de la convertir en sons. Tout ce processus est ce que l'on nomme la filiation divine de "La Voie".

Pour ce qui est du geste, il est du même ordre que celui que tout habitant de la Terre fait pour dire qu'il a soif en amenant sa main à sa bouche. Il est à la fois Universel et individualisé, mais toujours naturel.

Si on ne fait qu'une fois la pratique, elle prend une à deux minutes, aussi peut-elle être utilisée souvent, entre deux patients par exemple si vous thérapeute, entre deux révisions si vous êtes étudiants, entre deux prises de rendez-vous si vous êtes dans le relationnel, etc.



SONOLOGIE RIFE

Revisitons le système de sonologie mis au point par le Dct Rife


Le mois dernier nous avons vu une application simple et performante des sons électroniques. Volontairement, nous nous étions limités à la réharmonisation des chakras à travers l'utilisation de la gamme diatonique. Ce mois-ci, je vous propose une application plus pointue qui ne sera pas sans rappeler les travaux du Dr Rife.

a- Présentation historique

Le Dr Rife (1888-1971) a exploré dans les années 1920 les possibilités thérapeutiques offertes par l’utilisation des fréquences notamment pour éliminer tout ce qui est virus et bactéries. La "Rife Machine" de l'époque était un générateur de fréquences radio émettant à travers un tube de décharge à plasma (100 watts avec des fréquences entre 3,1 et 35 MHz). Plus tard, on est passé à des fréquences audibles ce qui nous rapproche de notre étude du jour. Les derniers appareils Rife sont de superbes générateurs électroniques de signaux adaptés au travail en cabinet de soin.

L'approche de Rife était éminemment symptomatique et médicale ce qui ne sera pas notre cas. Toutefois, comme le principe sera analogue, il est intéressant de mettre en évidence de suite la nécessité du biotest. Pour cela analysons l'extrait de la base de données de fréquences "Rife":

Symptôme

Fréquence en Hertz (Hz ou Bps)

Acné

727, 787, 880, 5000

Allergies

3, 20, 125, 727, 787, 880, 5000, 10000

Alopécie (calvitie)

727, 787, 880, 5000, 10000

Artériosclérose

20, 727, 787, 880, 5000, 10000

Arthrite générale

727, 784, 787, 800, 880, 1550, 1552, 2720, 4200, 5000, 10000

Arthrite rhumatoïde

250, 262, 600, 625, 650, 727, 776, 787

Syndrome de fatigue chronique

120, 424, 465, 660, 665, 727, 787, 880, 1550, 2128

Mains ou pieds froids

20, 727, 787, 880, sweep 2000-2200, 5000

Dépression

664, 764

Acouphènes

20, 727, 787, 880, 5000

Pour chaque symptôme il y a plusieurs fréquences : Laquelle choisir ? Faut-il en prendre plusieurs ? Combien de fois faut-il renouveler l'action ? Tout cela n'est pas dit dans l'approche Rife, sans test (pendule, pouls, ...), il va falloir soit de nombreux essais-erreurs, soit une forte expérience, soit ... de l'intuition ;o)

De même, regardons la table inversée de DrLoyd.com/reverse_cafl.html. Pour une fréquence définie 20Hz par exemple, le nombre de pathologies possible est de deux cent vingt-cinq ! Oui 225, c'est un cas limite mais il existe et de très nombreuses fois on trouve plus de 10 indications possibles.

Enfin, regardons s'il y a nécessité d'être précis ou non au niveau de la fréquence (de la note). Dans cette même table inversée, on note, par exemple : 25Hz pour l'arthrite et 25,4Hz pour la sciatique. Il semble donc que la précision soit nécessaire, on ne peut donc se suffire d'un réglage approximatif. Pour les non-électroniciens, cela revient à dire qu'il faut être beaucoup plus précis que le ton ou le demi-ton : on parlera de gamme microtonale.

b- Présentation et principe du protocole de sonologie

Le procédé historique présenté et analysé, découvrons notre application "Réharmonisation globale" dans un objectif de mieux-être. Tout d'abord, afin que chacun puisse faire l'expérience, nous utiliserons un matériel et un logiciel facilement disponibles :

  • Pour le matériel, il s'agira de prendre des enceintes d'ordinateur sans caisson de basse. Souvent, il s'agira des deux hauts parleurs livrés avec l'ordinateur. Sinon, un budget entre 15 et 30 euros vous permettra d'en acquérir de qualité convenable, enceintes dites entre 3 et 8 Watts (sur Internet, taper les mots-clefs "enceintes pc" ou "haut parleur pc" ;o).
  • Pour le logiciel qui va nous permettre de générer les signaux (les sons si vous préférez), nous avons du choix, aussi nous retiendrons seulement les produits freeware (100% gratuit) et shareware (gratuit pour essayer un mois puis payant à faible coût ensuite) qui permettent d'avoir la forme d'onde "Dent de scie" qui est la plus riche d'un point de vue harmonique sans être "cassante" comme le signal carré. Nous laisserons de côté les produits payants souvent très complexes car destinés aux professionnels du son ou de l'électronique.

Le principe sera de déterminer, au biotesting, la ou les fréquences nécessaires à la réharmonisation ainsi que les paramètres associés. Ensuite, la personne, assise sur une chaise, mettra un pied sur chaque enceinte et recevra la réharmonisation magnéto-acoustique.

La réception des fréquences se fera donc par les pieds, c'est une sorte de réflexologie plantaire sonore. En plus de l'aspect massage sonore, la proximité immédiate des haut-parleurs permettra aussi une action électromagnétique sur les pieds grâce aux champs dégagés par le circuit "bobine/aimant" du haut-parleur.


c- Les tests

La première question sera bien sûr de valider à la fin de l'entretien que ce protocole est adapté à la réharmonisation nécessaire :

"Puis-je appliquer le protocole de sonologie à cette personne pour son mieux-être ?"

Une fois cette réponse de base acquise, il va falloir définir tous les paramètres du son. La première question sera de définir le nombre de sons à émettre (en général entre 1 et 3). Ensuite pour chaque son, on définit la fréquence de base (généralement en 60Hz et 7000Hz), la forme de l'onde : sinusoïde pure(sine) ou triangulaire en dent-de-scie (Triangular/SawTooth). Enfin, il faut rechercher la durée approximative de l'émission sonore (entre 5s et 90s). Bien sûr toutes les valeurs données ne sont qu'indicatives, le test prévaut sur toute consigne.

Prenons un exemple :

  • Puis-je utiliser ce protocole pour minimiser les acouphènes de cette personne ? > Oui
  • Combien y-aura-t'il de notes ? > Une
  • Quelle forme d'ondes (1-Sine, 2-Triangular/SawTooth) ? > Deux (triangulaire asymétrique ou dents de scie)
  • Quelle est la fréquence ?
  • Quel est le chiffre des milliers d'hertz ? > Zéro (0???)
  • Quel est le chiffre des centaines d'hertz ? > Deux (02??)
  • Quel est le chiffre des dizaines d'hertz ? > Quatre (024?)
  • Quel est le chiffre des unités d'hertz ? > Deux (la fréquence est 242Hz)
  • Quelle est la durée de l'émission ?
  • Quel est le chiffre des dizaines de secondes ? >Un
  • Quel est le chiffre des unités de secondes ? > Cinq (la durée est 15s)

Nous pouvons maintenant voir comment régler ce son.

d- Le logiciel FREX

Nous avons choisi un logiciel gratuit et directement issu de l'approche Rife, le FREX. Il est téléchargeable sur le site Heal-me.com.au. Une fois le logiciel téléchargé,vous l'installez et cliquez sur l'icône de lancement. Vous obtenez un premier écran d'invitation qu'il suffit de valider par le bouton "Proceed". La fenêtre principale du logiciel s'ouvre :

Dans le cadre de notre application, seuls trois boutons repérés ci-dessus par un point sont utiles(Insert, Buffer et Start). Le reste de l'écran est réservé aux programmes "Rife" fournis.

Voyons en détail la saisie de notre exemple. L'image ci-dessous nous montre l'ordre de la saisie (de 1 à 7) :

  1. Tout d'abord cliquez sur "Clear" afin de vider la zone "No | Frequency | Time".
  2. Puis cliquez sur "Insert", une fenêtre de saisie s'ouvre "Frex Insert Frequency".
  3. Saisir la fréquence 242 dans la case "Frequency" et
  4. le temps 15 dans la case "Time".
  5. Validez par OK,
  6. la saisie est reportée dans la zone "No|Frequency|Time".
  7. Cliquez alors sur "Start" pour passer à l'écran de restitution de la suite sonore


Dans cette nouvelle fenêtre, en haut à gauche, vous retrouvez la suite sonore que vous avez défini précédemment.

En bas, un curseur est disponible pour la forme d'onde "WaveForm". A la souris, vous pouvez glisser le curseur initialement sur "Square wave" sur les positions suivantes :

Sine Wave | Square wave | Triangle wave | Saw tooth pos | Saw tooth neg | White noise

Glisser le sur "Saw tooth positif" (ou sur Saw tooth negatif ce qui est strictement équivalent dans notre application). Il ne reste plus que glisser le curseur "Stop/Run" sur "Run" et la séquence se joue en sonore et en visuelle.

Pendant l'émission de la séquence, vous avez en visuel, en haut la forme de l'onde et en bas la densité des harmoniques. Pour revenir à l'écran précédent cliquer sur "Exit".

Plus loin avec le logiciel

Frex permet la sauvegarde de votre programmation. Il suffit de cliquer sur "File > Save program" et de donner un nom à votre soin. Vous pourrez remarquer que d'origine, il y a déjà quelques programmes dont le fameux "Ultimate Zapper" du Dr Hulda Clark. Valider par "Save" la sauvegarde de votre programme de sonologie. Comme pour FreqGenGui, la forme d'onde n'est pas sauvée, aussi je vous conseille de la noter encodée dans le nom du fichier. Par exemple, vous ajoutez _S pour une sinusoïde et _T pour une dent de scie.

Frex propose aussi les séquences "Rife", pour cela cliquez en haut sur la première lettre du symptôme (en anglais), "V" par exemple, et vous voyez apparaître sur la gauche de l'écran toutes les pathologies commençant par "V". En cliquant sur "Vaccininum", les informations et les fréquences deviennent visibles au centre de l'écran. Si cela vous convient, cliquez alors sur "Send To Buffer" puis "Clear" puis "Buffer" pour retrouver les fréquences dans la zone "No | Frequency | Time".

Le logiciel offre aussi un mode Wobble et un mode Pulse et d'autres fonctions annexes qui sortent du protocole proposé ici. On le voit, ce nouveau logiciel offre un bilan global très positif.

e- Écoute de la séquence sonore

La personne s'assoit, pose un pied sur chaque enceinte, se détend en restant à l'écoute de "ses pieds" et vous cliquez sur "On" (le bouton On bascule en Off). Vous attendez ensuite les quinze secondes testées et vous appuyez sur "Off". Il est aussi possible de faire le soin allongé, cela ne pose aucun problème, et l'on peut même tester "Assis ou Allongé".

g- Conclusion

Voilà, nous sommes arrivés au terme de notre application. Pour ceux qui ont fait l'application en sonologie du mois dernier avec PVM, vous pouvez faire la même application avec FREX. Il vous suffira de connaître la fréquence de chaque note (La3 = 440Hz par exemple). L'énorme avantage, c'est que vous allez pouvoir utiliser des notes issues de tous les tempéraments (micromodale compris) comme le violon sait si bien le faire.

Cette application GBF (Générateur Basse Fréquence) peut être la base d'une approche complète en soin énergétique. Dans ce cas, au lieu d'une seule réharmonisation "plantaire", il y aura une suite de réharmonisations. On peut même, à l'aide de haut-parleurs suffisamment compacts, intervenir sur des régions spécifiques du corps. On le voit, suivant votre besoin et votre pratique, l'approche avec un générateur de signaux pilotés par ordinateur donnera de nombreux autres possibles.

h- Plus loin dans le protocole

Avant d'aller plus loin dans le protocole, il est nécessaire de comprendre certaines choses de la théorie des sons. Le point important est la notion d'harmoniques. Un son sinusoïdal n'a pas d'harmonique, il n'est pas "riche". En revanche la rampe (signal triangulaire asymétrique dit en dent de scie) est très riche en harmoniques. Donc en fonction de la forme d'onde que vous allez sélectionnée, même si la note fondamentale reste la même, la densité d'harmoniques va varier. Un signal carré par exemple n'aura que des harmoniques paires ce qui donne une impression dure, électronique, qui disperse l'énergie.

Si l'on veut beaucoup d'harmoniques il y a deux méthodes, changer la forme de l'onde ou augmenter le nombre de sons (c'est comme si on faisait un accord). Pour élargir votre protocole, vous pouvez donc ajouter l'option "Pulse" qui donne énormément d'harmoniques ou "Bruit" (noise en anglais). Dans un bruit, la répartition des harmoniques est telle que la fondamentale n'existe plus. On distingue généralement deux bruits : le blanc un peu dur et le rose plus doux.

Beaucoup de générateurs proposent de faire du balayage de fréquence (Sweep en anglais). La note de départ glisse progressivement vers la note de fin soit de façon linéaire soit de façon logarithmique qui est plus naturelle pour l'oreille.

Dernière subtilité que vous permet la plus part des générateurs présentés ici, c'est de différencier l'information envoyée au pied droit de celle envoyée au pied gauche. Pour cela il suffit d'activer l'option "Stéréo" ou de décocher l'option "lock".

Dernière piste d'adaptation, d'évolution possible, le matériel. La présence d'un champ électromagnétique dégagé par un haut-parleur est un plus certain par rapport au massage sonore. Si l'on choisit un casque à la place des enceintes, il faudra donc en prendre un "à l'ancienne" avec de vrais gros écouteurs qui contienne un bel aimant.

Pour augmenter la puissance du champ il est possible de brancher des enceintes plus puissantes en reliant la sortie "son" de votre ordinateur à votre chaine HiFi par exemple. Une autre possibilité, comme l'énergie du champ diminue avec le carré de la distance, c'est de raccourcir la distance haut-parleur/pied en décortiquant les enceintes, en réinstallant les haut-parleurs seuls autrement. Les gens habiles de leurs mains pourront largement innover sur ce côté matériel.

Comme on peut l'imaginer, il est facile d'enrichir le protocole grâce aux nombreuses possibilités des logiciels. La question est donc plutôt : "Est-ce utile d'enrichir le protocole de base ?". Si la réponse est oui (au test ou dans votre esprit), vous pouvez aussi tester la pertinence de changer le lieu d'application des enceintes. L'entrée "réflexologie plantaire" est très universelle, mais les articulations des chevilles, des genoux ou des hanches peuvent aussi être d'excellentes portes d'entrée.

Pour les fans de sonologie via des logiciels ou autres, je vous conseille le site qui ouvrira fin 2010 :

http://sites.google.com/site/frequencetherapie/

Il reprend tous les contenus de la news avec des plus trop pointus d'un point de vue technologiques, informatiques ou électroniques pour être intégrer dans la news.

Bonnes découvertes sonologiques ;o)


CONNEXION SPIRITUELLE ...fin

Debriefing de la proposition de test du mois précédent


Le mois dernier, nous avons vu que chacun était bien différent dans ce qui lui permet de se mettre en contact avec son intériorité profonde, le divin en soi. Afin de conclure cet aspect des pratiques qui nourrissent le corps spirituel, je vous propose de voir plus en détail les pratiques méditatives.

Tout d'abord, on peut distinguer la forme et le contenu. La forme, c'est ce que l'on voit de l'extérieur, ainsi, on peut être assis ou debout, nous éliminerons ici la position allongée trop sujette à l'endormissement. Mais l'on peut être debout statique comme dans la position de l'arbre en Qi-gong ou en mouvement. Le mouvement méditatif le plus répandu depuis la nuit des temps dans les temples et les monastères est la marche contemplative (marche lente ou très lente). Mais le corps peut être en mouvement d'une autre façon : la danse. On peut même pousser le critère vitesse de la danse assez haut si l'on considère les transes comme une forme de méditation (avec, par exemple, la TTT ou Transe Terpsichore Thérapie ou danse Soufie des derviches tourneurs).

Après avoir défini les grandes possibilités liées à la forme, dressons celles liées au contenu. Pendant les premières années de pratique, la méditation est dite avec semence, c'est-à-dire qu'un support existe pour le mental afin qu'il ne perturbe pas ou peu le processus méditatif. Les "semences" les plus connues sont bien sûr les Mantras (hindouiste ou bouddhisme en général) mais l'attention maintenue sur une partie du corps est aussi très souvent utilisée en Yoga (un chakra ou un organe comme le cœur physique par exemple). Viennent ensuite les semences plus virtuelles avec les symboles et les concepts. Ceux-ci peuvent être évoqués sous forme verbale ou/et sous forme visuelle. On trouve le soleil en tête des symboles utilisés en méditation, mais on trouve aussi des animaux (l'éléphant, l'ours, l'aigle, etc.) et des paysages (le Kilimandjaro, l'océan,...). Enfin, beaucoup de méditation se font dans une ambiance sonore qui va du Om, aux Bols Thibétains en passant par le tambour Chaman bien sûr, mais aussi avec d'autres musiques à vocation spirituelle comme celle codée en 3G par exemple (voir autre article dans la news).

Arborescence des solutions méditatives :

L'arborescence ci-dessus retrace les différentes solutions évoquées plus haut. On notera que le "concept symbolique" de l'infini est mis à part, en effet dans beaucoup de traditions, c'est le point ultime avant de pouvoir passer à la méditation "sans semence".

Afin de mieux se connaître soi-même, il est intéressant de déterminer, pour le mois à venir par exemple, la ou les méditations qui sont écologiques et structurantes pour vous. Pour faire ce biotesting, je vous conseille de le faire en échange avec un autre biotesteur afin d'être sûr de "ne pas influencer le pendule" comme on dit.

Une fois la forme générale et le contenu définit, vous pourrez, si vous le désirez, entrer dans plus de détails que ce qui est présenté ci-dessus. Vous pourrez même définir la durée souhaitable (entre 10 min et une heure en général) et la fréquence de la pratique (1f/j, 3f/sem, 1f/sem, 1f/mois).

Dernier point, vrai pour la méditation, mais aussi pour toutes les pratiques : quand "on ne va pas bien", on n'a pas envie de faire les pratiques alors que c'est justement là qu'on en a le plus besoin. D’où l'importance, quand on sent que l'on n'est plus soi-même, de tout avoir bien calibré à l'avance afin de juste avoir à ressortir le protocole et de FAIRE.


BIO-TEST A.O.

Biotesting Assisté par Ordinateur


Dans la newsletter n°53 de février 2008 nous faisions un premier point sur les appareils de BCI (bio-commnunication instrumental). Nous notions que les propositions en appareils de biorésonance augmentaient chaque trimestre avec un prix restant fixe, aux alentours des dix mille euros pour les modèles complets (deux trois milles pour le module minimal). A ce jour, cette constatation reste vraie. Ainsi l'ancien EPFX (Electro Physiologics Feedback Xrroid) devenu Quantum QXCI (Quantum Xrroid Counsousness Interface : voir news n°17 de novembre 2002) se nomme maintenant SCIO dans une version revue au niveau de l'interface homme-machine et augmentée en termes de possibilités. Toutefois, la base du biotesting du SCIO reste le procédé Xrroid breveté par Bill Nelson dès le départ ! Ce procédé permet des tests ultra-rapides par un algorithme basé sur de savants calculs combinatoires d'impédances, d'ampérages, de tensions, de capacités, d'inductances et de résistances. Dans le cadre de ce qui nous intéresse ici, à savoir la qualité du biotesting, pas de changement à priori et pas la moindre trace de nouveaux tests.

Continuons notre panorama en prenant l'organomètre, base de l'EAV (voir news n°26 d'août 2003). Initialement utilisé sur les points Ting d'acupuncture, il est maintenant décliné sous d'autres formes avec des mesures en cinq points (pieds, mains, tête) ou plus ce qui peut rappeler le SCIO et son algorithmique. La Ddfao ( Dépistage et Diagnostic Fonctionnel Assisté par Ordinateur) va ainsi fournir un électrosomatrogramme impressionnant visualisable sur l'écran d'ordinateur. Cette photo énergétique, image interprétée à partir de la résistivité du corps, est-elle la même que celle proposée par le Vegatest ? Est-ce le même diagnostic ? Y a-t'il une étude comparative faite entre ces différentes cartographies obtenues par des appareils différents ? Non, il n'existe malheureusement pas de "Que choisir ?" dans le milieu alternatif et, sauf acheter un appareil de chaque pour comparer, vous n'aurez encore que des critères ergonomiques pour choisir.

Finissons par le biotesting du Mora, il est basé d'une part sur l'oraganométrie et d'autre part sur un filtre à résonances moléculaires mis au point par les deux chercheurs allemands Morell et Rasche (d'où le nom de MO-RA). De ce filtre dépend en grande partie la qualité des résultats, mais, là encore, on ne trouve aucun compte-rendu d'essais. Donc, quand vous choisissez un appareil de chez Medtronik, Wegamed, Bicom ou de chez Kindling, vous choisissez une ergonomie, un interface, un prix, un SAV, une formation, mais pour la validité des résultats en biotesting, leurs cohérences, etc., il ne vous reste que le bouche à oreilles comme nous le concluions dans l'article de février 2008 !

On pourrait également évoquer le Milta, l'Amsat, le Life-Xede, le Physioscan, le Prognos, le Rayonex, le Meritest etc. dans tous les cas aucun moyen de comparer la validité des résultats n'existe.

Est-ce que les tests fait par un appareil de biorésonance ou d'organométrie sont valables ? Une chose est sûre, ce n'est pas le prix qui peut être considéré comme une garantie suffisante. Quant aux exposés scientifiques qui argumentent la vente de l'appareil, malheureusement, ce n'est pas non plus une preuve d'efficacité. Alors... la "Biophysikalischen Informations-Therapie" (BIT) comme la nomment nos voisins allemands, est-elle une vaste fumisterie ? Non, car une chose est sûre, des personnes suivent ce type de thérapie avec succès, il y a donc forcément une efficacité (Ouf ;o).

Récapitulons, nous savons que nombreux systèmes thérapeutiques Patient+Praticien+Protocole (les fameux 3P de l'approche Ethérapique) obtiennent des résultats en intégrant une machine BCI dans leur protocole. En revanche, à ce jour, il est impossible d'établir si le biotesting de la machine est "neutre et bien calibré". L'article de la news 53 de février 2008 prenait le problème dans sa globalité et concluait, conformément à l'approche systémique et quantique, que le praticien, premier observateur du système, intervient à 100% dans les résultats obtenus. A ce jour, vu ce que nous venons d'analyser ci-dessus, on serait même tenté de dire que le praticien intervient à 200% sur les résultats obtenus. La machine (capteurs + algorithme) permettant l'objectivation d'une réponse sympbiotique du corps du patient de façon ni plus, ni moins fiable que tout autre biotest.

L'avantage du biotesting assisté par ordinateur sera la productivité : trois tests énergétiques à la seconde. L'inconvénient sera la limitation du test au corps énergétique, le corps mental et le corps spirituel ne pourront être testés. Mais, dans tous les cas, biotest humain ou machine, la qualité humaine de présence du praticien aura un impact direct sur les résultats.

Vous pouvez désormais retrouver tous les articles lié au biotesting : pendule, test musculaire, pouls, mais aussi organomètre, Ddfa, Scio... sur le site de l'auto-biotesting :

http://sites.google.com/site/autobiotesting/



MEDITATION 3G

A la découverte d'un outil simple et performant


Dans cet article, j'interroge Claude Cléret, l'inventeur de la Méditation3G, une technologie de support à la méditation très aidante et facile à mettre en œuvre.


R&S : Bonjour Claude et merci de votre temps. Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez inventé la Méditation3G et en quoi elle consiste ?

Claude : Merci à vous ! J'ai toujours été passionné par la méditation, tout en trouvant qu'il était long et difficile d'obtenir des effets notables. J'ai donc essayé de trouver des raccourcis. Après avoir été déçu par plusieurs techniques (hemi-sync, holosync, stimulation lumineuse, etc.), j'ai mis au point une technique qui entraîne fortement les ondes cérébrales vers les états méditatifs.

R&S : C'est-à-dire ?

Claude : Lorsqu'on médite, nos ondes cérébrales baissent. On passe ainsi de notre état de conscience habituel (ondes Bêta) à des états de conscience modifiés (Alpha, Thêta, ..). Par exemple, on peut mesurer à l'encéphalogramme le fait que des moines bouddhistes, méditants expérimentés, sont capables de faire descendre leurs ondes cérébrales presque à volonté. C'est cet effet que reproduit la Méditation3G.

R&S : comment ça marche, concrètement ?

Claude : Le cerveau est un système dynamique. Il a la capacité de suivre en fréquence les stimulations auxquelles on le soumet. La Méditation3G utilise entre autres la technologie des sons isochrones, qui sont en fait des 'micro-silences' à des rythmes bien spécifiques sur lesquels le cerveau s'aligne. Donc lorsqu'on écoute une musique 'spéciale', on peut atteindre des états de méditation très profonds.

R&S : Quels sont les effets ? Cela veut-il dire que tout le monde peut méditer comme un moine bouddhiste en quelques secondes ?

Claude : (rires) Non, et ce n'est pas mon propos. Les moines passent leur vie à maîtriser leur esprit, et rien ne peut remplacer cela. Mais dans notre monde hyperactif, il est difficile de trouver ne serait-ce que 20 minutes de temps en temps pour méditer, donc autant utiliser au mieux notre temps de méditation. Je constate que des utilisateurs de tout 'niveau', débutants ou expérimentés, ont des résultats majeurs en quelques écoutes (guérison émotionnelle, déblocage des chakras, libération de l'énergie naturelle, apaisement des tensions, bien-être 'indicible', disparition de douleurs chroniques, rêves lucides, etc.). Notre époque présente de nombreux défis aux méditants, mais la technologie est un atout appréciable qu'il est de notre responsabilité d'utiliser au mieux. Bouddha n'a-t-il pas dit que chaque époque devait inventer sa propre porte vers le Dharma ?

R&S : Parlant de Bouddha, ne croyez-vous pas que cela va à l'encontre de l'enseignement méditatif traditionnel, qui demande habituellement l'accompagnement d'un Maître ?

Claude : Oui et non. Encore une fois, rien ne peut remplacer dix ans dans un Temple avec un Guide, mais qui peut faire cela aujourd'hui ? La Méditation3G permet d'accéder à des expériences méditatives profondes en vingt minutes par jour, sous une forme adaptée à notre 'ici et maintenant'. Ceci dit, l'accompagnement est effectivement essentiel quand on vit des expériences fortes, et j'accompagne donc tous mes utilisateurs pour leur expliquer ce qu'ils vivent et les guider dans leur pratique.

R&S : Merci beaucoup Claude et bonne continuation.

Claude : Merci à vous et bonne continuation aussi à Radiesthésie Quantique !


Pour information :

  • Le support audio de la méditation3G est disponible auprès de Claude Cléret, sur son site Meditation3G.com . Le coût, par PayPal ou CB, est de 37 euros en téléchargement et 47 en CD. (Nota : Si le discours "publicitaire" ne vous intéresse pas, allez directement en bas de page ;o)
  • Les feedback que j'ai eu sont tous positifs. La simplicité : juste ECOUTER 20 minutes la musique codée en 3G est le point clef et comme les résultats sont là, les "réticents et récalcitrants à la méditation" reprennent espoir (Ainsi, Pascale, ma compagne, est enchantée :o).


REFERENCES EN SONOLOGIE

Des pistes et des liens


MedSon.net : "LA" référence en sonologie


DrClark-france.com : pour ceux qui renoncent à la version logicielle mais qui restent très intéressés par la solution "Générateur BF", une solution simple et à faible coût (par rapport aux autres produits bien sûr) est le nouveau Zapper du Dct Clark (400 euros). Si cette solution vous intéresse, je vous conseille d'aller faire un saut sur le site français : DrClark-france.com . Sinon, pour info, le programme de base "Zapper" est inclus dans le logiciel FREX ;o)


Heal-me.com.au : site de l'excellent logiciel Frex


ElectroHerbalism.com : avec sa page Bioelectronics propose Frequencies_and_Anecdotes et sa fameuse Cross_Reference


DrLoyd.com/CAFL.htm : toutes les tables des fréquences thérapeutiques


BirdSoft.demon.co.uk : pour les calculs directs et inverses liés aux fréquences des notes.


Tambour-Chamanique.com : pour acheter un vrai tambour ou des CD


Musimem.com : la musicothérapie expliquée


Holopsonic.com : les sons réparateurs par la musique modifiée


Top-Brain.com : les applications de la musique et de la sonologie à la performance mentale


Audacity.sourceforge.net : « LE » logiciel de gestion des bandes sons.







N° 72 Janvier 2010



LE SYMBOLE DU TAO

Travail autour du symbolisme graphique du Tao


Dans nos séminaires ou nos conférences, nous évoquons souvent le Tao, son Yin et son Yang. Si un tableau conférence est disponible, je dessine alors une représentation symbolique du Tao et les spécialistes MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) sont souvent surpris que "je ne respecte pas forcément la représentation traditionnelle". On retombe sur la discussion entre le fond et la forme d'un symbole...

Ce début d’Ère du Verseau est l'occasion rêvée de redécouvrir et de réactualiser nos symboles. Dans cet article, nous allons utiliser la manière occidentale (ou hémisphère gauche) pour revisiter un symbole graphique très connu et répandu : le Tao (ou Dao).

a- L'Unité

Tout d'abord, le TAO c'est l'unité et le cercle est, toutes civilisations confondues, le symbole le plus utilisé pour représenter l'unité. Cet archétype "cercle-unité", cet égrégore, ce champ d'informations associées est donc très "puissant", très dense, très étendu, très présent, aussi nous le garderons tel quel.

b- Les énergies de bases archétypales

Les deux facettes du Tao incarné, le Yin et le Yang, sont comme les pôles plus et moins d'une pile. Les deux sont différents, indispensables et complémentaires. Si l'on branche une ampoule sur cette pile son rayonnement, sa puissance d'éclairage sera limitée par le pôle le plus faible (+ ou -), par le maillon faible si l'on préfère. Une autre façon de voir la complétude du Yin et du Yang : si le Yang c'est manger, le Yin c'est digérer.

Historiquement, le Yang est le côté ensoleillé de la colline et le Yin le côté à l'ombre. Dans le contexte de ce qui était couramment disponible à l'époque, les deux couleurs choisies furent fort logiquement : le blanc de la feuille (écru ou cassé) pour le Yang et le noir de l'encre de chine pour le Yin. Maintenant, prenons en compte les possibilités de l'imprimerie du 21ème siècle, comme il nous faut deux couleurs complémentaires, une claire, l'autre foncée, d'autres choix s'ouvrent à nous, par exemple Orange-Bleu ou Jaune-Violet.

L'idée n'étant pas ici de prendre parti pour une solution ou une autre, mais seulement d'ouvrir, nous continuons notre prospection analytique en élargissant l'arbre des possibles. Si Yang c'est "faire" et Yin "recevoir", dans ce cas la feuille blanche qui reçoit est le Yin et l'encre qui écrit le Yang. Cela donne la figure ci-contre en symétrique par exemple, mais surtout le Yang=Encre=Noir et le Yin=Feuille=Blanc ce qui donne une représentation opposée à celle obtenue avec la colline au soleil mais qui est tout aussi valide.

c- La complétude

La Vie n'est pas blanche OU noire, c'est plus subtil que ça comme nous l'avons vu plus haut, aussi notre première représentation symbolique du Tao ci-dessus (fig .1) doit-elle évoluer vers plus de finesse et inclure le mouvement, la transition, le complémentaire, la complétude.

Une première idée pourrait être un mixage progressif des couleurs, mais nous nous éloignons de la complémentarité, aussi la forme traditionnelle a gardé une représentation bi-chromale et a favorisé l'interpénétration des deux polarités comme deux pièces d'un même puzzle.

Le graphisme traditionnel est basé sur une intrication de cercles dans le cercle et le résultat n'est pas sans rappeler la forme d'une goutte d'eau stylisée. Voici quelques formes possibles respectant ce choix historique :

Fig 4 Fig 5 Fig 6

On peut noter que sur la figure 4 le Yang monte (flèche jaune), c'est la représentation chinoise classique (dite Céleste). Pour comprendre cette représentation il faut savoir qu'en Chine, le SUD est placé en haut. Ainsi, on peut "lire" sur cette figure 4, un soleil qui éclaire successivement l'Est à gauche, puis le Sud-Est, ensuite le Sud en haut et puis qui s'enfonce vers le Sud-Ouest, vers la nuit. Comme en occident, le Nord est positionné en haut cela donne la figure 5 qui est donc exactement la même que la 4, EXACTEMENT, mais en mettant le sud en bas comme on le fait traditionnellement en géographie.

La figure 6 est une représentation symbolique où le Yang est blanc, à droite et monte. Si l'on considère une colline, le soleil serait en haut et à droite. Comme pour la figure 4, le Yang "monte" mais son mouvement mais n'est plus lié aux points cardinaux mais à la connexion Terre-Ciel (Terre Yin en bas, Ciel Yang en haut). Il existe une variante à cette figure 6 où le Yang est l'encre qui dessine soit le noir comme sur la figure 8 (voir plus bas).

Toujours au niveau des comparaisons évidentes, le mouvement rotatif, la roue de la Vie, est horaire pour la figure 4 et trigonométrique pour la figure 6. En énergétique on va parler de Tao dextrogyre (fig.4) ou levrogyre -du latin laevus, gauche, "qui tourne à gauche"- (fig.6). On peut retrouver ces deux possibilités si l'on choisit de représenter une ligne du temps harmonieuse comme une alternance Yin-Yang.

Sur la deuxième ligne du temps ci-dessus, on voit apparaître comment le Tao se synchronise dans sa forme "right-spin" ou tourbillon dextrogyre (Tao de la figure 4). Sur la troisième ligne, on découvre qu'il y a en réalité une autre possibilité de synchronisation, ce nouveau Tao est "left-spin" (tourbillon lévogyre comme celui de la figure 6). Entre les deux, il y a ce que l'on nomme un déphasage de 180° soit Pi radians.

Pour information, dans le domaine de la biophysique, théoriquement, avant l'apparition du vivant, les deux types possibles de molécules (Lévrogyre et Dextrogyre) devaient exister en proportion égale. Pourtant tous les êtres vivants contiennent exclusivement des molécules d'acides aminés de type L (lévogyre). De même il est aujourd'hui prouvé que les structures atomiques de tous les champs électriques et électromagnétiques ont un "Left-spin" (Lévrogyre)...

Continuons cette redécouverte de l'image 2D du Tao en lui donnant du mouvement. Les figures suivantes montrent comment le Tao dit Terrestre ou Lévrogyre se transforme quand on lui donne un mouvement de rotation sur lui-même :

Fig. 6' Fig. 6'' Fig. 6'''

Le Tao "spiralisé" devient une spirale "Kell" présente dans la tradition Celtique (fig. 6'''). En associant deux "Tao spiralés" on obtient un biskell, en associant trois figures on obtient alors le célèbre Triskell (fig. 7 ci-dessous), enfin en associant quatre fois la forme on obtiendra un Svastika.

On peut établir une analogie encore plus forte entre le Triskell et le Tao. Pour cela, il faut évoquer les trois états de l'énergie, les trois sous-personnalités de notre Tao intérieur : le jeune Yang, le Yang, le vieux sage Yang ou/et le jeune Yin, le Yin et le vieux sage Yin. On retrouve les 3 étapes : Enfant/Adulte/Vieillard étudiées dans de multiples approches (Druidisme, Taoïsme, Psychologie, ...). Le Triskell symbolise, vu sous cet angle, les six sous-personnalités que nous devons travailler et harmoniser, la réunion, dans un cercle unitaire de nos trois Tao intérieurs.

Fig. 7 Fig. 8

Dernière vision 2D, mais premier pas vers d'autres dimensions : le Tao fractal (fig. 8). La représentation graphique du Tao nous invite à ne pas séparer le Yin du Yang en ajoutant dans chaque zone une pointe de l'autre zone. On peut alors appliqué un modèle fractal (voir newsletter n° 27 de Septembre 2003). Chaque entrée du Tao contient alors lui-même un Tao.

d- Du plan à l'espace

En géographie, la position du "Nord en haut de la feuille" ne veut rien dire, c'est juste une convention d'imprimerie qui permet une lecture standardisée. On comprend mieux que ce n'est qu'une convention si l'on passe du 2D (deux dimensions, vision plane des choses, la carte) au 3D (trois dimensions, la réalité géométrique qui nous entoure, le territoire) : la Terre est une sphère et non un plan et il n'y a pas de haut ou de bas dans le système solaire. Aussi, nous allons maintenant passer en "3D" (trois dimensions ou vision volumique), et considérer le Tao comme une sphère et non plus comme un cercle.

La première image ci-dessous (fig.9) montre la répartition de chaleur sur une sphère (le gradient thermique). D'un côté, en bas à droite, le point le plus chaud et de l'autre le plus froid... le Tao se dessine de lui-même !

La deuxième image nous propose de voir l'équateur d'une "sphère Tao" comme la sinusoïde qui sépare le Yin du Yang (comme pour la ligne du temps vue plus haut). La figure 10 met en évidence, que par transparence (le pointillé) on retrouve, d'une part toutes les possibilités (fig. 4 ou fig. 6 ou...), et, d'autre part que le signe de l'infini se dessine sur l'horizontale.

Fig. 9 Fig. 10

Pour finir cette approche 3D, voici "comment est fait" un Tao 3D :

Fig. 11 Fig. 12 Fig. 13

La figure 12 est un rendu "transparent" de la figure 11. La figure 13, reprend la 12 mais en mettant en évidence les traits visibles et cachés qui forment le signe de l'infini (ici en vertical).

Afin de mieux comprendre la structure interne quelques images :

Fig. 14 Fig. 15 Fig. 16

La figure 14 est la même que la 12 mais, la sphère a légèrement pivoté afin de mieux mettre en évidence les petits inserts Yin et Yang. La figure 15 est l'éclaté de la 14 et enfin, la figure 16 est à l'identique de la 15 mais avec "la vraie matière" comme sur la figure 11.

CHROMOTHERAPIE suite...

Une proposition de soin universel


Question : Bonjour, en parcourant les newsletters de "Radiesthésie Quantique", j'ai découvert avec intérêt la présentation Powerpoint de chromothérapie. Une question me vient et je me permets de vous l'exposer : l'ordre des couleurs peut il être inversé pour faire descendre l'énergie divine en Soi et aider à enraciner dans la matière des personnes qui ont plus tendance à se réfugier en haut, qu'à se plonger en bas... ? Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année. Benoît

Réponse : Effectivement dans le newsletter n°68 de Septembre 2009 je proposais un soin en chromothérapie qui, symboliquement, évoquait une montée des chakras, du rouge pour le chakra racine vers le violet pour le chakra couronne. En prenant comme intention l'ancrage, au test, faire un soin en allant du violet au rouge sort positif à 100%.


RAD, UN DON ?

Un petit test pour évaluer votre don


Vous trouverez ci-dessous un test générique souvent utilisé dans le monde des "pendulants". La présentation est celle que l'on trouve dans "ABC du magnétisme" de Jacques Mandorla aux éditions Grancher.

Amusez-vous à tester vos dons de testeur ;o)

Ce test est couramment utilisé par le professeur Yves Rocard pour détecter les sujets qui sont de bons sourciers. Prenez un pendule dans votre main droite et maintenez-le immobile. Puis touchez votre tempe gauche avec l'autre main, les doigts parallèles à l'oreille.

Si le pendule se met à tourner, vous détenez la preuve que vous possédez un fort magnétisme ! S'il ne se passe rien, touchez-vous la tempe avec un aimant ou un objet métallique (trousseau de clés, par exemple).

APPRENTIS-SAGE DU PENDULE

Partage d'un apprentissage du pendule


Le site "RAAAC" (Radiesthésie Appliquée Aux Animaux de Compagnie) démontre clairement comment utiliser le pendule et notamment comment passer directement au cadran pour plus de finesse dans les réponses. Historiquement, dans la newsletter n°24 de Juin 2003 je vous exposais les techniques possibles pour "Tenir un pendule" et, dernièrement, dans la news n°68 de septembre 2009, je vous partageais comment j'improvise un cadran. Aujourd'hui, nous allons compléter par un exemple d'apprentissage, celui de madame B.

Tout d'abord je trace rapidement, à main levée un cadran qui ressemble à celui ci-contre.

Je demande alors à madame B de faire bouger le pendule dans n'importe quel sens et de demander à son pendule d'aller le plus possible vers "10-100%-Oui". Madame B observe simplement ce que fait le pendule et l'on attend qu'il se mette à osciller vers un chiffre. Au bout de trente secondes environ, comme aucun mouvement ne se dessine, j'arrête le premier essai. Je conseille à madame B de raccourcir la longueur de sa ficelle et elle recommence ensuite l'essai. Un début de mouvement se fait sentir, toutefois même si madame B veut insister, je l'arrête rapidement. En effet, cela doit être facile, sans effort et surtout sans stress. "Vouloir" y arriver va à l'opposé de ce que l'on recherche. Je lui propose de prendre une position où elle est plus à l'aise. Elle s'autorise alors à prendre appui sur son coude et repart pour son troisième essai qui réussit. Le pendule oscille vers le 5-6, le "oui" de madame B est ainsi déterminé.

Quelques mouvements de cross-crawl (voir n°19 de Janvier 2003) et l'on reprend l'expérience pour déterminer la position du Non. Madame B demande son "Non-0-0%" et observe... Rapidement le pendule oscille vers le zéro. Madame B me dit ressentir beaucoup de facilité de ce côté et pense même pouvoir aller plus à gauche que le zéro du cadran. Elle essaye et son pendule oscille calmement et sans effort sur le bord horizontal du cadran, nous venons de déterminer la position du Non :

Je prends une nouvelle feuille de papier horizontale et trace le cadran de madame B. C'est très facile puisque le côté vertical de la feuille est le oui-100% et le côté horizontal est le non-0%.

On retombe exactement sur le cadran improvisé présenté dans le n°68 de Septembre 2009. On passe ensuite à l'entraînement, demander un oui, puis un non, puis un oui, puis un non etc... de façon à être sûr que le mouvement est net et sans effort. A sa surprise, madame B se rend compte que pour aller du "oui" au "non", le pendule "descend" fort logiquement vers le "non" en quelques oscillations, alors que pour passer du "non" ou "oui" le pendule fait un 3/4 de tour en passant par l'extérieur (voir figure ci-dessus). C'est la meilleure preuve que le lâcher-prise est là puisque le pendule ne fait ce que l'on croit qu'il devrait faire :o)



SERENDIPITE

Sérendipité ou les hasards heureux


Le mot « sérendipité » (de l’anglais serendipity) a été inventé en 1754 par un britannique Horace Walpole et sa définition est : « Un don pour découvrir par accident et sagacité des choses non cherchées » . La sérendipité désigne donc cette faculté que l'on a de faire des découvertes par accident. C'est la capacité à pouvoir lire dans des accidents ou des évènements fortuits une source d'inspiration inattendue pour l'objet de sa recherche. C'est l'accident qui va nous donner des pistes de solutions, pour peu que l'on soit suffisamment réceptif pour savoir les accueillir.

Voici les exemples les plus connus :

  • Christophe Colomb découvrit l'Amérique en cherchant la route des Indes.
  • Les fameuses "bêtises de Cambrai" réalisés par un apprenti confiseur de Cambrai.
  • Le chercheur Goodyear qui pose par mégarde un morceau de caoutchouc recouvert de fleur de soufre sur un poêle à charbon. Le produit s'enflamme et le jette par la fenêtre dans la neige pour l’éteindre. Au matin, ramassant l'objet, il constate que le matériau possède une grande élasticité et de surcroît durable.
  • Le principe d'Archimède, le principe de champagnisation de Dom Pérignon, la pasteurisation de Pasteur, la pénicilline de A.Fleming, les rayons X, le post-it, le Coca-Cola, le Viagra, les édulcorants de synthèse, … (d'autres exemples sur MaxiSciences,com)

La sérendipité vous invite à vous laisser surprendre : aussi donnez-vous des occasions d'être surpris. Par exemple, en vous promenant dans les rayonnages d'une librairie laissez-vous choisir, laissez-vous appeler, surprendre par un ouvrage, il s’avérera certainement intéressant même s’il n’a que peu de rapport, en apparence, avec vos préoccupations du moment. Vivez les erreurs et les imprévus comme des sources de progrès. Ces erreurs et imprévus remettent en question les habitudes, les certitudes et les normes usuelles et permettent de co-créer une autre réalité.

Rappelez-vous comment Arthur Fry a su profiter d'une erreur chez 3M en se demandant ce qu'il pouvait faire avec « une-colle-qui-ne-colle-pas » : sa réponse fut le Post-it et il ne le regrette pas ! En un mot, cultivez votre sérendipité.


ARCHIVE RAD

Le catalogue radiesthésique Deyrolle de juin 1935 est en ligne

LES FILS D'EMILE DEYROLLE

Téléphone : Littré 81-93 Adresse télégraphique : Eloryed-PARIS-120

MAISON FONDEE EN 1831 46, Rue du Bac, PARIS-7°

Usine et Laboratoires : 9, rueChanez, PARIS (16°)

Chèques Postaux Paris 45-27 R. C. Seine N° 64.624

JUIN 1935 RADIESTHESIE PENDULES, BAGUETTES, APPAREILS, TEMOINS.

Le site de mise en ligne Archive.org vous permet de lire ou télécharger le catalogue de produits radiesthésique "DEYROLLE" qui vous permettra de découvrir une multitude d'instruments ayant fait référence en radiesthésie y compris, celle appliquée au mieux-être.





N° 73 Février 2010



PHONE-PROTECTION

Pendulons nos outils de protection


Je vous propose un petit exercice de biotesting développé dans le cadre de l'IRTV (Institut de Recherche sur les Thérapies du Verseau). Il permettra aux nouveaux de voir ou revoir la démarche de questionnement et aux "vieux chênes" de vérifier leur expertise. Le support de cet exercice sera des patchs de protection pour téléphones portables.

Tout d'abord les 3 questions de bases :

Q1- Moi/Vie : Puis-je tester des patchs de protection pour téléphone (rapport à ma déontologie, mon éthique, ma morale, ma conception du monde) ?

Q2- Moi/Autres : Dois-je tester pour d'autres que moi (amis, famille, patients, proches...) ?

Q3- Moi/Moi : Suis-je capable de tester à distance, juste en connaissant le nom ?

Les autorisations étant acquises nous allons analyser l'impact de l'utilisation de trois produits ayant la même utilisation annoncée - protection contre les ondes pour les téléphones portables - et le même mode d'action - antenne créant une opposition de phase - :

M L I

La "M" est l'harmonisateur de téléphone de Memon, le "L" le Liife-Maxx et le "I" l'Inspire-Self. Il faut savoir, qu'en plus d'avoir les mêmes bases théoriques, le "L" et le "I" sont du même inventeur, la différence viendra donc de la production (ou/et de la distribution).

Bien d'autres produits sont sur le marché, bien d'autres systèmes existent, mais nous nous limitons ici à un simple exercice de style (il ne s'agit pas d'une étude comparative sur un type de produit).

La première étape est de valider le présupposé du test :

"Les téléphones portables exercent une action pathogène sur l'homme"

Si ce présupposé n'est pas valide pour vous, il est inutile de faire le test ci-dessous, ou alors, peut-être est-il utile de lire ce qu'en disent ceux "qui y croient" et qui parlent du phénomène "Electro-Sensible" comme d'un problème important. Dans cet objectif, je vous conseille la vidéo de Memon qui nous parle de l'influence sur le sang ou la page Inspire exposant l'influence thermique. Enfin, pour ceux qui veulent les données officielles, le dossier du CHU de Brest est très complet et bien documenté.

Partant du présupposé qu'il existe un effet pathogène du téléphone mobile sur l'homme, et qu'il est possible de mener une action corrective, l'étude comparative des trois produits va nous permettre, en y incluant deux produits strictement identiques sur le plan du principe (le L et le I), de mesurer aussi l'impact de l'image-symbole "Tao". Le troisième produit (le M) restant là au titre de comparaison extérieure.

Le test prendra comme base le modèle Ethérapique (news n°65 d'Avril 2009). Le premier test va être orienté exclusivement sur vous : "Pour moi, quel est le % d'impact positif du patch pour un coup de téléphone de 5 minutes de mon mobile ? " :

Corps | % impact

M

L

I

Physique

___%

___%

___%

Emotionnel Energétique

___%

___%

___%

Mental

___%

___%

___%

Spirituel

___%

___%

___%

Amusez-vous à biotester le % de bénéficité de chaque produit pour chaque corps. A la limite, peu importe les résultats absolus, vous vous intéresserez d'abord aux résultats relatifs, par exemple le fait d'apposer le symbole graphique du Tao (voir autre article dans la newsletter) a-t-il une influence positive sur l'un des corps et si oui, lequel ou lesquels ?

Pour les experts du biotesting, voici les autres variantes de questions que vous pouvez poser en prenant la même base (3 produits / 4 corps) :

V1- "Pour mes amis et connaissances qui sont sensible à l'approche alternative, .....

V2- "Pour les gens très sensitifs comme les médiums, ....

V3- "Pour les jeunes Européens de moins de 25 ans, ....

Pour finir et compléter vos biotesting, vous pouvez reprendre la version de base et ses trois variantes en considérant un coup de téléphone de 15 minutes au lieu de 5.


TECHNOLOGIE DU CODAGE 3G

Sonologie : découvrir le codage 3G avec Audacity


a- Historique

Peu de temps après la découverte des ondes cérébrales Alpha (autour de 10-12 battements par seconde soit 10-12 Hz) par Hans Berger en 1929, des chercheurs ont constaté que l'on pouvait induire cette fréquence liée à la relaxation profonde avec des lumières clignotantes. En 1942, Dempsey et Morison ont découvert que la stimulation tactile répétitive pouvait aussi induire la production d'ondes alpha (et bien sûr son état relaxant associé). Ensuite, en 1959, c'est le Dr Chatrian qui observa une réponse positive à des clics d'une fréquence de 10 par seconde (Alpha).

Dès 1960 ces observations sont devenues des outils en anesthésie, ainsi M.S. Sadove, par une stimulation lumineuse Alpha peut réduire de moitié la dose d'anesthésie pour certaines opérations chirurgicales. En dentisterie, Bernard Margolis nota également que la stimulation Alpha permettait de diminuer la dose d'anesthésie mais réduisait également les saignements et l'anxiété.

C'est en 1973 que le Dr Gerald Oster a appliqué la découverte de 1839 de Heinrich Wilhelm Dove : la combinaison de deux sons ayant un battement de 12Hz entre eux provoquait aussi la mise en Alpha du sujet. Il nomma ce procédé "Binaural" ou battements binauraux, c'est la base des applications Hemi-Sync de l'institut Monroe.

A partir des années 80 de nombreuses études et expérimentations furent menées afin de valider l'impact positif de la stimulation Alpha sur les maux de tête, la sérotonine, la relaxation, la méditation, l'apprentissage....

C'est en 1981, qu'Arturo Manns publia une étude montrant l'efficacité supérieure des sons isochroniques par rapport aux sons binauraux. Son étude fut rapidement confirmée par David Siever (qui travaille aujourd'hui sur le sujet avec le Dr T. Budzynski et le psychologue M. Joyce).

La disponibilité d'EEG de plus en plus portable a bien sûr joué de façon favorable sur le nombre d'expériences pouvant être faites. Le spectre Alpha c'est progressivement élargi pour aller visiter les ondes Thêta puis Delta.

Dès 1993, en utilisant le procédé isochronique, C. Drake et M.C. Botte mettaient en évidence l'hyper-sensibilité aux ondes Delta de l'homme qu'il soit adulte ou nourrisson.

La dernière étude reconnue sur les sons isochroniques fut publiée par Thomas Budzynski, Ph.D, en 1999 dans le "Journal of Neurotherapy".

Concernant la Médiation-3G de Claude Cléret, c'est en 2006 qu'il s'est intéressé à la technologie "BrainWav" comme aide à la méditation. Rapidement il a remarqué, comme il le dit lui-même, que "la technologie c'est un peu comme utiliser une casserole, ce n'est pas parce qu'on a le bon outil qu'on fera forcément de bons petits plats". Le "vrai secret" n'étant pas que dans les sons isochrones en eux-mêmes, mais dans la façon de les utiliser, il a alors travaillé à développer une série de fréquences permettant de créer un effet véritable d'entraînement cérébral méditatif. En 2008, il expérimenta ses travaux et en 2009 les diffusa sur le Net.

b- Principe

Isochrone signifie "qui se produit à intervalles de temps égaux". Par exemple, un balancier de pendule à l'ancienne change de direction régulièrement, son Tic-Tac est isochronique. Les battements réguliers du tambour sont, eux aussi, des sons isochrones. Pour rester dans le domaine Delta, les battements ne doivent jamais être plus rapides que 3-4 à la seconde (4Hz). Au tambour shâman par exemple, 2 coups par seconde (2Hz) est un rythme très rapide, 1 coup par seconde (1Hz) un rythme classique et 1 coup toutes les deux secondes (0,5Hz) un rythme lent. Toutes les civilisations shâmaniques ont donc utilisé le tambour pour induire des états modifiés de conscience "Delta", propres à porter le shâman ou son groupe vers des voyages intérieurs.

En dehors de toute musicalité, la façon la plus simple de produire des sons isochrones est tout simplement de "switcher le On/Off" toutes les 500 ms par exemple pour du codage isochronique Delta de 2Hz :

Sur le graphique, on note 410 millisecondes de son puis 90ms de silence. Le battement (le switch) se produit donc toutes les 500ms (410+90) soit toutes les 0,5 secondes, soit 2 fois par seconde, soit une fréquence de 2 hertz (2Hz). Bien sûr un son de base agréable et adapté peut-être choisi, mais le codage Delta se fait par l'absence de ce son au rythme Delta. Cela donne d'ailleurs une écoute altérée puisque, pour le 2Hz pris en exemple, le son s'arrête 2 fois par seconde.

On notera qu'afin d'éviter un choc auditif désagréable, les On/Off sont progressifs, il y a ce que l'on nomme un fondu à l'ouverture pour le On et un fondu à la fermeture pour le Off (fading en anglais).

L'énorme avantage du codage isochrone par ajout de silence est de ne pas nécessiter d'écoute au casque comme le demande le procédé binaural tout en conservant, bien sûr, tous les avantages des sons binauraux. Une simple écoute à un volume confortable induit l'état voulu (Alpha, Thêta ou Delta) : on ne peut pas faire plus simple tout en se rapprochant du battement originel du tambour (évidemment, rien ne remplace le tambour mis en oeuvre par un authentique shâman).

Avant d'aborder l'aspect purement technique, retraçons les principaux avantages reconnus de l'état Delta (0,5 à 4 Hz). Le site EnRouteVersLeSommet.com dresse un beau panorama des caractéristiques associées à chaque onde :

Delta : "Je sens comme si je lisais dans l'esprit des gens. Je sais ce qu'ils s'apprêtent à dire." Vous savez que le téléphone va sonner avant qu'il ne sonne. Vous savez ce que votre ami/amant/épouse/enfant ressent car vous le ressentez aussi...

On peut aussi dire que l'état Delta est associé à : Pas de notion de temps - Pas de forme - Méditation - Régénération physiologique & mentale abstraite - Sommeil profond - Perception & connaissance directe - Unité avec l'Universel... Voilà pourquoi l'état Delta est très performant si on arrive à le produire... sans dormir, ce qui est le but de la méditation 3G.

c- Faire ses sons isochrones.

Nous abordons maintenant le côté technique et informatique afin que, ceux qui le désirent, puissent expérimenter eux-mêmes le processus âlchimique lié à "faire ses sons". Pour les non-techniciens, non-informaticiens, le simple survol du reste de l'article vous convaincra que l'achat d'une progression toute faite et calibrée vaut largement les 37 euros demandés ;o)

Tout d'abord, comme dans tout processus, dans la sonologie, il y aura trois phases de soutien et d'induction de la méditation. L'étape "1" sera l'introduction, il faudra une musique support agréable, relaxante et les ondes alpha seront induites. Puis progressivement les ondes thêta pour déboucher sur l'étape "2" ou les ondes delta seront pleinement en action, plongeant l'écoutant dans un état méditatif. Enfin, à la fin, viendra fort logiquement une étape "3" de sortie de transe, avec une remontée progressive vers les ondes thêta, puis alpha pour terminer sur des ondes bêta.

Dans le cadre de cet article, nous allons nous limiter à la procédure pour l'étape "2", en ondes delta pures sans support musical. Pour les personnes à l'aise avec l'aspect technique et informatique et qui possède bien le biotest, sachez qu'il n'y a pas de pièges pour établir les étapes "1" et "3", juste il vous faudra du temps et de la patience.

Pour l'étape "2", voici le train d'ondes delta que nous allons prendre comme exemple :

Comme vu précédemment il s'agit d'un son de base, ici une sinusoïde de 110Hz (ou note La1 sur une flûte), entrelacer de silence au rythme Delta, 3Hz ici (3 silences par seconde).

Nous allons réalisé ceci avec le logiciel gratuit et performant Audacity v1.3 disponible sur Audacity.sourceforge.net . L'avantage de la toute nouvelle version 1.3.9 est d'intégrer un générateur d'ondes ce qui nous évitera de recourir à ceux vus précédemment dans les newsletters de 2009 : PVM, ou FREX par exemple :o).

Une fois le logiciel téléchargé et installé, vous le lancez et dans le menu "Générer" vous choisissez l'option "Son". Saisir 110Hz pour la fréquence, 0,5 pour l'amplitude, passer en mode millisecondes pour la durée et saisir 333ms soit 00.333s. En effet 3Hz c'est 3 battements par seconde, donc un battement dure 1/3 secondes soit 0,333s.

A la souris, sélectionner la moitié droite du son soit environ de 0,170 à la fin (0,17 à 0,33). Mettre cette zone en silence par le menu "Edition" option "Silence Audio" (ou Ctrl-L). Cet ajout de silence est le point clef du codage isochronique : nous avons maintenant notre onde de base, reste à arrondir les transitions

A la souris toujours, sélectionner les 30 premières millisecondes (de 0 à 0,030) et par le menu "Effets" activer l'option "Fondre en ouverture". De même sélectionner les 30 dernières millisecondes du son (0,140 à 0,170) et dans le menu "Effets" valider "Fondre en fermeture". Notre premier cycle est maintenant prêt.

Avec 3 cycles par secondes, il faut donc 180 cycles pour faire une minute. Cliquez sur le menu "Effets" option "Répéter" et saisir 180 comme nombre de répétitions. Vous pouvez déjà écouter, mais, avant de sauvegarder, il est préférable de donner la bonne durée. Si nous voulons 15 minutes, il suffit de retourner dans le menu "Effets > Répéter" et choisir 15 répétitions.

Par le menu Fichier>Exporter>OK vous créez ainsi le fichier MP3 de votre travail :o)

d- Plus loin dans le protocole

Voici, à titre d'exemple, les questions qui pourraient formaliser le protocole de création d'une bande son isochronique :

  • La solution isochronique est-elle bonne pour moi ?
  • Quelle fréquence de base, au milieu de l'accompagnement, dois-je choisir ici et maintenant (entre 0,5 et 15Hz) ?
  • Quel support doit servir de matériaux sonores (son/bruit/bruitage/musique/...) ?
  • Si c'est un son, quelle est sa fréquence (entre 100 et 1000 Hz) et avec quelle forme d'ondes (sinus, dents de scie, pulse, ...) ?
  • La proportion de silence dans le support (20% à 60%) ?
  • Quelle est la durée de la période centrale (entre 3 et 30 minutes) ?
  • Quelle est la durée de l'introduction ? ...

puis vont venir toutes les caractéristiques de l'introduction, ce qui est tout un travail en soi, par exemple : 30 secondes en ondes alpha codées sur un bruit de vent et d'eau puis 60 secondes en thêta avec bruit rose et une fréquence porteuse de 700Hz en dent de scie. Et bien sûr, idem pour la sortie de transe !

e- Conclusion

Voilà, j'espère que la découverte en détail de ce qu'est une sonologie basée sur les sons isochrones aura enrichi votre champ cognitif et prospectif. Il est bien évident qu'il est bien plus facile et efficace d'acheter les sons "tout fait" pour méditer, mais la démarche consistant à produire soi-même son accompagnement sonologique apporte d'autres vécus et d'autres repères qui tiennent plus du processus âlchimique que du processus méditatif.



DESSIN AUTOMATIQUE

Un bon support pendant les soins à distance


Dans la newsletter n°19 de Janvier 2003, je vous proposais d'utiliser le dessin automatique afin de vous réharmoniser et de trouver, de façon plus ou moins consciente, une solution à votre problématique du moment. Ensuite, dans la news n°20 de Février 2003, je partageais avec vous une étude de cas. Aujourd'hui, je vous propose un autre exemple d'utilisation du dessin automatique : il s'agit d'un support pendant un soin à distance.

Mais commençons par resituer l'exemple ci-dessous dans un cadre plus large, celui d'un soi à distance :

  • Puis-je faire un soin à distance pour .... ? (la réponse est généralement "oui" si l'approche quantique est une évidence pour vous).
  • Dois-je faire un soin à distance pour ... ? (la réponse est généralement "oui" si la personne vous a explicitement demandé le soin).
  • Suis-je capable ? (la réponse est généralement "oui" si vous êtes en forme et si vous êtes famillié avec ce type de soin).
  • Un RDV est-il nécessaire ? (si non, vous ferez le soin quand vous voudrez et vous n'êtes pas concerné par la suite de cet article).
  • Vous déterminez le RDV avec la personne et testez les conditions matérielles et c'est là que peut intervenir le dessin automatique.

Pour les conditions pendant le soin, la personne doit-elle :

  • Prendre contact par téléphone avec vous en début de soin ?
  • Être assise / allongée / faire quelque chose pendant le soin ?

Si elle doit faire quelque chose est-ce :

  • De la méditation assise ?
  • Somnoler allongée ?
  • Écrire / dessiner / chanter / danser, en "automatique", en improvisation complète en laissant venir ce qui vient ?

Voici à titre d'exemple les dessins "automatiques" obtenus pendant un soin à distance :

Etape 1 Etape 2 Etape 3

Le dessin n'a pas d'autre objectif que de laisser s'exprimer l'intériorité profonde. La seule clef pour comprendre ou interpréter les dessins est de savoir qu'il s'agit d'un PROCESSUS, et que l'intention posée, même de façon inconsciente pour le patient, est la réharmonisation, le mieux-être.

Par exemple, si l'on observe les trois dessins ci-dessus, la première étape fait apparaître un état chaotique (c'est l'étape initiale, en début de soin). Puis, la deuxième étape montre une structuration tout en laissant à droite une zone "fouillie". Enfin, l'ensemble s'organise, se structure, se clarifie, s'harmonise. On peut même remarquer qu'un cadre apparaît sur les côtés droit et haut, certainement la reconnexion d'une symbolique Yang (cadre, limite, protection,...).

Pendant tout le soin à distance, le patient a laisser faire, et son feedback final a été "Je me sens bien, et les choses sont devenues claires pour moi". Inutile ici de rentrer dans les détails et de vouloir à tout pris comprendre, décortiquer "le pourquoi du comment", simplement, se satisfaire du résultat obtenu qui correspond à un processus intérieur mi-conscient, mi-inconscient, mais orienter vers le mieux -être.

TAO EN IMAGES suite...

Une version 3D du Tao

L'article du mois dernier sur le graphisme du Tao m'a valu beaucoup de feedbacks positifs mais aussi beaucoup de questions et de demandes de compléments d'informations. Hélas, dans le cadre d'un bulletin, il est impossible d'aborder tout le côté âlchimique ne serait-ce que parce que cette facette est avant tout une aventure intérieure, un vécu. Bien sûr, le mental peut toujours faire des synthèses, extrapoler des modèles mais, on s'éloigne alors de la nature même du travail avec les symboles, seul l'Ego peut être dupe. Vous trouverez donc ci-après des compléments d'informations visuels mais pas ou peu d'explication.

Tout d'abord parcourons le phénomène "Crop-circles" ou agroglyphes. Ils apparaissent régulièrement sur notre sphère-planète, plus particulièrement près de Stonehenge en Angleterre. Celui de Stantonbury (fig. 1) est très connu car il est né le sept juillet deux mille sept soit le 7/7/07 d'ou son surnom "777" et qui annonce la fin du "666", c'est-à-dire la fin de l'ère des déchirements émotionnels (fin de l'Ere du Poisson). Celui de la figure 2 est apparu le 8 mai 2008 et vient parfaitement imager l'intrication des différentes représentations du Tao. Le mois dernier nous avions découvert le même type de représentation en synchronisant le Tao avec la sinusoïde du ²temps harmonieux. Voici, à titre informatif, le message associé à ce crop-circle tel que les chanels l'on retranscrit à l'époque : "Energies primordiales Yin et Yang envoyées par la Fédération des Etoiles afin d'ouvrir la conscience humaine à l'Unité".

L'agroglyphe allemand du 7/7 2008 (3° photo) nous propose une version en mouvement, spiralée, du Tao.

3D ou trois dimensions

Abordons maintenant la version "3D" du Tao. Il peut être intéressant de se laisser surprendre par d'autres vues que celle qui correspond avec le 2D, je vous laisse découvrir :

Fig. A Fig. B Fig. C

Parmi les questions relatives à l'article du mois dernier, beaucoup concernait ce Tao 3D et plus particulièrement, "Comment c'est fait à l'intérieur ?". Là encore place à l'image pour le découvrir (afin de rendre les contrastes plus lisibles, le Yang a été mis en texture bois pour la photo) :

Fig. D Fig. E Fig. F

Ceux qui ont un œil exercé remarqueront sûrement que "tout part du centre" de la sphère. C'est évident pour les deux graines Yin-Yang (fig. F) mais c'est aussi vrai pour les parties principales (fig. E, le Yang) ou, c'est comme si des cônes partaient du centre de la sphère.


INTRICATION QUANTIQUE

L'intrication dans le modèle Quantique

Dans la théorie de l'intrication quantique, si deux électrons sont créés simultanément, ils deviennent "intriqués", c'est-à-dire qu'une modification sur l'état quantique de l'un a une influence sur l'autre, même si ce dernier se trouve à des milliards de kilomètres. On doit donc décrire les deux électrons comme un seul objet même une fois la séparation produite ! Actuellement, on essaie de tirer partie de ce phénomène pour créer un super-ordinateur, l'ordinateur quantique, ou téléporter de l'information à longue distance.

D'un point de vue pédagogique je vous conseille le film de 2005 "Dans le terrier du lapin". Après l'énorme succès du premier film "What the Bleep Do wE (k)now !?" de 2004 qui posait les vraies questions, ce deuxième film-documentaire donne des réponses. Par rapport à notre sujet, deux extraits sont particulièrement intéressants, il s'agit des deux animations, notamment celle intitulée : "Intrication quantique : la distance n'existe pas, rien n'est séparé" sur Google ou sur "Initiation Quantique La Force De L'Observation" sur TagTele.com . Pour voir le film en entier, allez sur le site Nous-les-dieux.org, sinon, ce dont nous parlons ici est abordé de la minutes 32 à 46.

Cette notion d'intrication met en avant que l'information est globalement alocale, la distance n'existe pas au sens où il faudrait du temps pour véhiculer l'information. Si la vitesse de la lumière nous paraît déjà "rapide", il faut tout de même des années lumières pour que l'explosion d'une supernova nous parvienne d'un point de vue visuel ou électromagnétique. Ici la notion serait plutôt l'instantanéité. Avec cette idée de "non-espace, non-temps", nous saurions instantanément que la supernova explose, au moment même où cela se produit et ce, quel que soit l'endroit de l'univers où nous nous trouvions.

Une autre idée générale ressort de cette intrication c'est que, si deux choses se sont "croisées", elles sont liées à jamais. Vous trouverez ci-dessous un exercice de biotesting basé sur cette caractéristique. Mais, comme le laissent entendre les dix dernières secondes du premier extrait vidéo évoqué ci-dessus, du fait qu'au BigBang tout était UN, découle que tout n'est que "poussière d'étoile" et que nous sommes donc capables de synthoniser avec n'importe quelle matière de l'Univers !

Exercice de biotesting

Prenez un objet que vous pourrez séparer, casser ou déchirer en deux sans souci. Ce peut-être une veille carte à jouer, un vieux crayon de bois, peu importe du moment que l'objet soit un tout en lui-même au départ. Faite ensuite l'action nécessaire pour obtenir deux morceaux : coupez, déchirez, brisez,... . Garder un morceau et donner l'autre à une personne pour qu'elle le cache dans la pièce une fois que vous aurez quitté celle-ci. Quittez effectivement la pièce avec votre morceau en main afin de laisser le temps à la personne de cacher l'autre morceau sans stress. A son signal, revenez dans la pièce et installez-vous au centre. Le deuxième morceau va vous servir de témoin tenu en main gauche.

Vous pointez alors le bras gauche, celui qui tient le témoin, dans une direction en demandant "L'autre partie de l'objet se trouve-t-il dans cette direction ?" et vous biotestez la réponse (pendule, pouls, test musculaire, pendule intérieure, etc...). En cas de réponse négative, repointez une autre direction jusqu'à l'obtention d'une réponse affirmative. Une fois la direction trouvée, vous pouvez affiner en cherchant à quelle hauteur se trouve l'objet.

Afin de ne pas alourdir l'expérience (ou faire monter le stress : "vais-je réussir ?"), une fois la direction trouvée et la hauteur déterminée, la personne vous montre la cache de l'objet, vous saurez ainsi la précision de votre recherche.

Bien sûr les "spécialistes du biotest" pourront choisir un protocole plus rapide comme une triangulation au pendule par exemple. Dans tous les cas, cette proposition d'exercice met bien en évidence l'importance de la qualité du témoin. Si en théorie, nous pourrons un jour nous connecter instantanément à n'importe quelle information de l'espace Quantique, en attendant, il est préférable de choisir des témoins proches de la réalité-matière afin de bénéficier d'une intrication plus directe, moins lointaine (sans revenir au big-bang !). Ainsi, on comprend mieux pourquoi, pour les radiesthésistes chercheurs d'épaves, il est important d'avoir un morceau originel de l'épave, idem pour ceux qui recherchent des personnes disparues et qui aiment avoir comme témoin un objet le plus "intriqué" possible avec la personne.


HO'OPONOPONO

Un soin spirituel venu de la sagesse Hawaienne.

a- Présentation

Ho'oponopono est une philosophie et un mode de vie qui remonte à des milliers d'années sur Hawaï. "Ho'o" signifie "occasionner" en hawaien et "ponopono" veut dire "perfection". Ho'oponopono signifie donc "bonifier" ou "rectifier une erreur" ou encore "faire ce qui est juste". En effet, selon les anciens Hawaiens, l'erreur surgit des pensées qui sont polluées par les mémoires douloureuses du passé, par des programmes pathogènes devenus inutiles. Ho'oponopono offre une façon de libérer l'énergie pathogène, les pensées douloureuses, les programmes devenus inutiles, les erreurs du passé qui provoquent du mal-être et favorisent les maladies.

Cette façon de voir les choses nous ramène à la notion de péché tel que nous l'avons évoqué dans le n°43 d'avril 2007 dans l'article "Le péché, mythe ou réalité ?" du Rabbin Shmuel Silinsky. Nous concluions, à l'époque, que le péché ne serait pas ce que l'on croit couramment, ce serait le fait de ne pas atteindre la cible, de ne pas utiliser son plein potentiel et qu'il peut être vécu comme une marche de progrès vers plus de Vie.

Le nom le plus connu en lien direct avec cette approche est certainement celui du Docteur Ihaleakala Hew Len. Il pratique Ho'oponopono depuis fin 1982. Plus récemment c'est le coach Joe Vitale, spécialiste de la loi d'attraction, qui nous a fait redécouvrir cette méthode via son livre "Zéro Limite". Je vous recommande la lecture de ce livre pour bien comprendre l'esprit de la méthode. Le livre nous fait découvrir un "super coach", celui que l'on présente dans le clip de promotion de la loi d'attraction et qui vous dit que, si vous voulez, vous aurez vous aussi, une superbe voiture de course rouge ;o) Bref ce coach connu, reconnu mais bien loin de la spiritualité découvre, par hasard, la méthode Ho'oponopono. On partage avec lui ses doutes sur cette méthode "révolutionnaire, qui fait des miracles et où il n'y a rien à faire !". Au fur et à mesure du livre, on comprend mieux ce qu'il y a derrière et en quoi, cette nouvelle méthode est en réalité une nouvelle façon de voir la Vie sous un angle éminemment spirituel et systémique.

Si vous préférez une lecture rapide, le site EveilEtSante.fr propose une page avec un résumé du livre et deux fichiers (ebook au format Pdf) très bien fait sur la méthode. Enfin, il y a bien sûr le site de référence HooponoponoFrance.org.

L'objectif de cet article n'est pas de remplacer ni le livre, ni les ebook et encore moins les stages et séminaires de Self-Identity mais plutôt de considérer Ho'oponopono comme un outil d'écologie spirituelle et de voir comment, via le pendule, on peut s'approprier ce soin.

b- Les principes

On peut dire que Ho'oponopono est un processus de résolution de problèmes ou de réharmonisation, toutefois, ce processus se fait entièrement à l'intérieur de nous-mêmes et touche directement la causalité, le pourquoi de notre incarnation. Dit simplement, cette méthode ancestrale a pour objectif de se relier à l'Energie d'Amour Universel pour transmuter tous les programmes pathogènes en Lumière.

Toutefois, comme pour toute approche thérapeutique, il y a un cadre à poser, une éthique à suivre et une déontologie à respecter. Ainsi le Dr Len lui-même met-il en garde les personnes qui répètent en boucle les "4 phrases" (notées ci-contre sur l'imagette). En effet, il s'est aperçu que cette répétition, sans conscience des tenants ni des aboutissants, pouvait créer un programme inconscient de sabotage ou de déresponsabilisation. C'est d'ailleurs ce qui a amené à créer les formations et séminaires Self Identity.

Dans les approches classiques, le thérapeute part souvent du postulat que la source du problème est "avec" le patient et non dans le thérapeute. Logiquement, il présume alors que sa responsabilité est d'aider le patient dans le travail de résolution de son problème. En Ho'oponopono, la position du thérapeute est complètement différente, et part du fait que, faisant partie intégrante du "Système monde", nous sommes forcément co-créateur de tout ce qui nous arrive. Il n'y a donc pas de hasard et TOUT ce que nous rencontrons à l'extérieur est en réalité le miroir de ce qui est à l'intérieur. Le thérapeute a donc en lui, au minimum, les prémisses de la pathologie du patient, aussi, s'il nettoie les programmes en lui, il y aura forcément une conséquence en dehors de lui, donc chez le patient.

Résumons-nous :

  • Pas de hasard si un patient vient voir un thérapeute particulier et pas un autre.
  • L'univers physique n'est qu'une actualisation, un miroir de nos pensées, un reflet de notre intériorité inconsciente.
  • Si nos pensées, conscientes ou inconscientes, sont pathogènes, elles créent une réalité physique de souffrance.
  • Si nos pensées sont justes, elles créent une réalité physique d'harmonie et de paix.
  • "I am", Je suis 100% responsable de la co-création de mon univers physique tel qu'il est et que je le rencontre.
  • "I am", Je suis maître à 100% d'améliorer mes pensées pathogènes qui créent une réalité de souffrance.

Partant de cette façon de voir le monde, le thérapeute va nettoyer les programmes comme s'ils étaient en lui et c'est directement l'Energie créatrice de la Vie dans notre système solaire (le créateur du BingBang, Dieu, la Source, la Divinité,...) qui va nettoyer les programmes devenus inutiles.

Dans Ho'oponopono il n'y a pas de faute, il n'est pas nécessaire de revivre nos souffrances. Il importe peu de savoir le pourquoi du problème, ni d'où vient la faute, ni son origine, juste vous demandez à Dieu, à la Divinité, de nettoyer, et purifier l'origine de ces problèmes, de ces souvenirs, de ces mémoires, de ces programmes. Vous neutralisez ainsi l'énergie pathogène associée à une certaine personne, à une situation, à un lieu ou encore à une chose.

c- La pratique personnelle

Avant de définir une pratique personnalisée, dans un cadre privé ou non, il convient de vérifier si nous sommes d'accord avec le modèle Ho'oponopono. Ensuite, de par notre culture occidentale cerveau gauche, il faudra calibrer le vocabulaire et les phrases que nous pouvons utiliser. Puis, il conviendra, dans le cadre de votre carte du monde, de tester si le soin Ho'oponopono est utilisable ou non. Enfin, il faudra tester le protocole pratique qui est le plus adapté à qui vous êtes ici et maintenant.

Tout d'abord nous sommes dans un modèle global d'incarnation, l'objectif n'est pas New-Age du type "partir très haut en vibration pour ne plus s'incarner", mais au contraire, comment incarner l'énergie de Vie le plus dignement sans souffrance inutile, avec harmonie et paix. Dans ce modèle, il est du ressort de chacun de participer à l'incarnation du Divin à travers soi-même. Il n'est pas question ici de "ne rien faire" mais au contraire de s'incarner, d'incarner Dieu dans notre vie de tous les jours, de spiritualiser la matière.

Dans ce cadre d'incarnation, comme ni l'intellect, ni le coeur, ni le corps ne disposent des ressources nécessaires pour résoudre tous les problèmes, le processus Ho'oponopono vient en ressource par le côté spirituel. De ce fait, avec Ho'oponopono, il n'est pas nécessaire de connaître en détail le problème ou l'erreur : il vous suffit de reconnaître le problème que vous expérimentez, qu'il soit physique, mental ou émotionnel. Une fois ce problème reconnu, votre responsabilité est de commencer "à nettoyer" par un processus adapté à qui vous êtes ici et maintenant. Le processus lancé par votre intention et soutenu par votre présence, l'Energie de Vie va pouvoir effacer les programmes associés à la problématique.

Afin de pouvoir facilement définir votre propre protocole, nous allons partir d'un texte complet qu'il faudra ensuite épurer suivant votre ressenti ou/et votre biotesting. Le texte que je vous propose ci-dessous est largement inspiré de celui de Morrnah Nalamaku Simeona, base que vous trouverez dans la plupart des ouvrages et cyber-ouvrages de référence. Voici la version que je vous propose, la matière d’œuvres pour notre cerveau gauche afin que, l'énergie Divine, via le cerveau droit puisse faire le travail :

[0] Créateur Divin, Père, Mère, fils et filles en tant qu'Un, voici ma demande :

[1] Si moi, ma famille, mes proches ou mes ancêtres ont offensé cette personne ou ont offensé sa famille, ses proches ou ses ancêtres en pensées, en mots, en actes ou en actions, et ce depuis le début de la création jusqu'à aujourd'hui,

[2] humblement, je vous demande et je leur demande d'accepter mes excuses car cela n'a jamais été mon objectif, c'est par ignorance des choses que ceci c'est produit et je le regrette. Je demande pardon car ce n'était pas voulu, excusez-moi, je suis désolé.

[3] Humblement, Créateur Divin, Père-Mère en tant qu'Unité, je vous demande de nettoyer, purifier et libérer tous les blocages, les craintes, les ressentiements, les culpabilités, les énergies et les programmes pathogènes que j'ai pu créer, accumuler ou admettre de ma conception à ce jour.

[4] Créateur Divin, Père, Mère en tant que Source Universelle, JE T'AIME (pause) et je TE RECONNAIS (pause). Frères, soeurs, patients, voisins, familles, humains je vous Aime et je vous Reconnais (pause). "I Am", JE m'Aime et JE me Reconnaîs en tant que fils-fille du Père-Mère Divin.

Lancer alors le pendule en rotation (peu importe le sens ou le mouvement) et dire :

[5] MERCI de nettoyer, épurer tous ces programmes pathogènes devenus inutiles et merci transmutter toutes ces énergies qui ne sont plus à leur place, en PURE LUMIÈRE de Vie.

Laisser alors le pendule faire ce qu'il a faire, juste continuer par votre intention et votre présence à demander le nettoyage en vous inspirant de la formule [5] ou [3] et en n'hésitant pas refocaliser votre attention et votre intention par des déclarations issues de [0], [1], [2], [4]. Suivant votre sensibilité vous pouvez conclure la formulation [5] par "Ainsi soit-il" ou "Aum".

Pendant toute la durée du nettoyage, vous observez avec humilité le pendule faire ses circonvolutions sans essayez de les interpréter. Par définition, ce n'est pas interprétable puisqu'en Ho'oponopono, le Divin inclue toutes les informations pertinentes mêmes celles que notre cerveau gauche ne connaît pas.

Vous observez, le pendule peut sembler s'arrêter pour repartir en sens inverse, il peut faire des huit ou au contraire osciller comme le balancier d'une horloge, peut importe, le processus de nettoyage se fait et c’est ça qui compte. Au bout d'un certain temps pouvant aller de quelques secondes à plusieurs dizaines de minutes, le pendule s'arrête de bouger et vous sentez en vous que vous êtes libéré des programmes :o)





N° 74 Mars 2010



PHONE-PROTECTION synthèse

Bilan et synthèse de vos réponses à l'exercice de biotesting du mois dernier


Dans la newsletter n°73 je vous proposais un test comparatif sur des patchs-antennes de protection des effets pathogènes liés à l'utilisation prolongée d'un téléphone portable. Ayant eu suffisamment de réponses de votre part, comme promis, voici une synthèse des résultats reçus.

Le tableau ci-dessous est un essai de synthèse. J'ai regroupé les deux premières questions en une seule, ce qui donne :

- "Pour moi, pour mes amis ou leurs connaissances qui sont dans le courant alternatif, quel est le % d'impact positif du patch pour un coup de téléphone de 5 minutes sur leur mobile ?"

Corps :

M

L

I

Physique

~ %

~ %

70 à 100%

Energétique

~ %

70 à 100%

100%

Mental

50 %

70 à 100%

80 à100%

Spirituel

~ %

~ %

60 à 100%

Le signe "~" indique que je n'ai pu déceler aucune tendance dans les réponses : le pourcentage varie aléatoirement entre 10% et 90% suivant les personnes. La vue globale de ce tableau laisserait à penser que le logo "Tao" mis sur l'antenne-patch stabilise les données. Ceci est également validé si l'on passe de 5 minutes à 15 minutes de téléphone. Pour les quelques personnes qui m'ont fait parvenir leurs réponses et pour 5 minutes et pour 15 minutes, le produit "I" maintient ses performances pour 15 minutes alors qu'elles baissent pour L et M.

Pour les deux autres questions :

  • "Pour les gens très sensitifs comme les médiums, …
  • "Pour les jeunes Européens de moins de 25 ans, ...

impossible d'établir la moindre synthèse. C'est vraiment comme si, d'une personne à l'autre, la notion de médium ou de jeunes de moins de 25 ans ne représentait pas le même type de population (variation de 10% à 90% pour un même item !).

Ce feedback montre bien qu'il est très difficile de faire des généralisations et que seul le biotesting pour une personne donnée, un téléphone donné et un patch donné peut déboucher sur une réponse exploitable (structurante et écologique pour la personne). De vos feedbacks, et de la réflexion qui s'en suit, il ressort que de nouvelles questions seraient intéressantes à inclure dans le protocole de test :

  • Q1- Au bout de combien de minutes le sujet commence-t-il à être impacté par le téléphone portable ?
  • Q2- Au delà de ce délai, l'impact pathogène est-il important, significatif ?



GEOBIOLOGIE GALACTIQUE

Partage d'une expérience étrange


Il s'agit ici de présenter une étude de cas bien singulière qui met en évidence que tout modèle, même basé sur une hypothèse théorique assez rocambolesque, peut déboucher sur une action écologique, structurante, réharmonisante qui apporte plus de paix et de bien-être.


Once upon a time ...

Il était une fois une maison neuve construite sur un terrain en Bretagne. Avant la construction, les propriétaires avaient fait venir un géobiologue de renom afin de valider l'emplacement exact de la maison et faire les réharmonisations nécessaires. La maison fut d'ailleurs construite décalée de deux mètres afin tenir compte des failles et des différents cours d'eaux.

Toutefois, les travaux se passent mal, en dehors des retards habituels, le maître d'ouvrage tombe malade et des mal-façons évidentes voient le jour (portes mal montées et au mauvais emplacement par exemple). Plus la fin des travaux approche, pire est la situation : sur-coûts, problèmes d'installation de chauffage solaire, maître d'ouvrage qui tombe dans la dépression, ... Bien sûr, personne n'étant d'accord sur les non-conformités une procédure, des procédures débutent et le recours à des expertises devient nécessaire. La procédure judiciaire s'engage...

Trouvant l'ambiance d'installation bien perturbée, les propriétaires font venir un autre géobiologue plus orienté feng-shui afin d'apaiser le climat de la maison. Rien n'y fait, les enfants eux-mêmes commencent à être perturbés, une particulièrement dort mal et la petite dernière suit le rythme de la lune noire par des crises d'angoisses nocturnes et des problèmes de vers.

Consultations d'énergéticiens pour redonner le calme et la sérénité à tout le monde, mais cela ne tient pas, une lune plus tard tout repart y compris les problèmes juridiques liés aux mal-façons de la maison. Les propriétaires pensent que la maison a un "sort" et consulte les spécialistes de la région qui trouvent bien des petites choses mais rien n'expliquant vraiment le marasme dans lequel la famille se retrouve. Une nuit de lune noire, une des filles est même littéralement éjectée de son lit et finit à l’hôpital avec un bras dans le plâtre !

Persuadés d'avoir le mauvais œil, la scoumoune, et dépités de ne pas avoir de résultats avec les approches ancestrales, les propriétaires font venir un conseiller travaillant sur le plan Causal voir Atmique.

Dans un premier temps, vérification du ré-équilibrage énergétique de la maison au sens habituel (géobiologie, feng-shui, énergétique), tout est logiquement bon à 100%. Le consultant passe alors à un autre type d'approche, plus globale, plus systémique, plus quantique. En état modifié de conscience, il se connecte au gardien des lieux afin d'avoir "sa version des choses". Celui-ci lui délivre comme message qu'effectivement avant 2000, il avait la charge de garder le terrain vierge de toute présence humaine, mais que depuis 2000, avec les nouvelles énergies disponibles, il avait senti que le lieu pouvait être investi par des humains d'une bonne éthique.

Le consultant s'étonne qu'un gardien des lieux prenne de lui-même une directive relative à la présence ou non des hommes. La propriétaire confirme en revanche, qu'effectivement c'est comme si personne ne voyait le potentiel constructible du terrain avant 2000, et qu'il fut fort étonné de voir que pour le cadastre, ce magnifique terrain était constructible et que personne n'y avait jamais pensé...

Après quelques questions au biotest afin d'orienter la recherche, nouvelle connexion quantique, avec les mémoires askashiques du lieu, l'idée étant de découvrir pourquoi, le gardien des lieux devaient rendre ce terrain invisible aux humains. La connexion met à jour une information historique de la fin du Xème siècle. En 960, un vaisseau énergétique galactique a atterri sur ce terrain et les habitants, des énergies issues de la voie lactée, se sont alors "enfoncées" sous terre pour aller vivre une expérience d'IntraTerrestre à plus de 500m dans les profondeurs de notre Gaia.

C'est alors que le gardien des lieux aurait reçu comme mission que la surface du terrain reste libre de toute construction et toute présence humaine afin que l'ethnie installée en Intra-terrestre puisse continuer à correspondre avec leur peuple premier Extra-terrestre.

La réflexion suivante, vient alors naturellement à l'esprit : si les intra-terrestre sont toujours là, il est bien évident que s'ils veulent communiquer avec leur source, la maison et ses habitants font écran, bouclier et ce même si l'on est en 2009. L'hypothèse d'un "bug" du gardien des lieux est donc à envisager et un ensemble de connexions et de biotestings valide cette hypothèse, il n'aurait jamais fallu construire sur ce terrain, non pas pour des raisons géobiologiques classique - terrestre - mais pour des raisons de communication galactique !

La validation énergétique de l'hypothèse amène le consultant à découvrir que la période la plus propice pour essayer de communiquer "en force si besoin" était le jour où la lune n'interfère pas (lune noire), tout devient donc cohérent. En allant plus loin même, on s'aperçoit que le "bug" se propage facilement dans le mental et la psyché des personnes stationnant sur le terrain et n'ayant pas un centrage de qualité. Ainsi, le maître d’œuvre, les ouvriers et même le banquier ou l'avocat qui étaient venus sur place pour certains dossiers seraient "bugés" ce qui explique toutes les difficultés de chantier et administratives.

Récapitulons, ayant construit leur maison à l'endroit de la station d'émission des intra-terrestres, les habitants et visiteurs du lieu reçoivent de fortes informations inadaptées à la psyché humaine donc fortement perturbantes. Même pour des personnes très centrées et ayant des pratiques d'hygiène holistique, les nuits sans lune sont "puissance dix" et donc très déstructurantes.

S'il est impossible de "déconstruire" la maison pour des raisons financières évidentes, il va falloir créer une antenne relais extérieure au lieu d'habitation afin de permettre à nouveau, la communication galactique. Bien sûr, et malheureusement, cela permettra la cessation des nuisances à venir pour les humains, mais n'aura pas d'effet rétro-actif sur tous les bugs du passé.

Le consultant recherche alors le point relais au biotesting puis la forme énergétique à mettre en place pour établir la reconnexion (voir figure ci-contre). Il s'agira d'une figure issue de la géométrie sacrée, dessinée avec des petites pierres, enfoncées dans le sol d'une dizaine de centimètres. Le consultant assisté de toute la famille établit ensuite la reconnexion.

Le lendemain étant lune noire, dès le surlendemain, la famille a pu constater le retour de la joie de vivre. La petite fille n'a pas eu de vers et tout le monde a pu retrouver un bon sommeil.

Voilà, l'histoire est finie. Comme annoncé par le "Once upon a time ...", on croirait lire un conte, toutefois, le texte retranscrit le plus fidèlement possible le vécu subjectif du consultant. Aussi, quelle que soit la carte du monde des habitants et du consultant, quelque soit la "véracité" des croyances mise en jeu, l'important c'est le résultat positif de l'action.

En termes systémiques, on dira que le modèle présenté est valide pour ce système (et pour les éléments de ce système). Maintenant, à savoir ci cette vision galactique de la géobiologie est valide pour vous et/ou pour les systèmes sur lesquels vous menez des actions régulièrement... je vous laisse conclure vous-même après lecture du texte de sagesse ci-dessous.

Ne crois rien parce qu'on t'aura montré le témoignage écrit de quelque Sage ancien,

Ne crois rien sur l'autorité des Maîtres ou des Prêtres.

Mais, ce qui s'accordera avec ton expérience, et après une étude approfondie, satisfera ta raison et tendra vers ton bien, cela tu pourras l'accepter comme vrai et y conformer ta vie.

SIDDHARTA GAUTAMA (BOUDDHA)



RAYON 1 ou 2 ?

En tant que thérapeute, de quel rayon êtes-vous ?


Présentation générale


A ce jour, les travaux sur les 7 rayons d'Alice Bailey dans les années 1930 font toujours référence en énergétique et en spiritualité. La particularité de cette approche, c'est de mettre en avant l'importance de l'observateur ou de l'opérateur sur tout travail énergétique ou spirituel. Si nous abordons aujourd'hui ce thème, c'est qu'il va permettre une clarification de nos activités thérapeutiques, qu'elles soient professionnelles ou privées. Toutefois deux mises en garde sont nécessaires :

- La première concerne les 7 rayons comme outil de classification : nous ne sommes pas assujettis ni réductibles à un rayon. Ceci est bien sûr vrai pour tout autre outil de classification : nous ne sommes pas assujettis ni réductibles à un signe zodiacal, ni à un numéro d'ennéagramme, etc.

- La deuxième mise en garde est la nécessité de réactualisation du vocabulaire "Ère du Poisson" en "Ere du Verseau". Le contexte philosophique, politique, religieux et solaire (au sens énergétique) du début du 20ème siècle n'a rien à voir avec celui du début du 21ème siècle. Aussi, le vocabulaire, les tournures de phrase, les références culturelles judéo-chrétiennes sont à revoir ou du moins à recadrer en fonction de l'époque. En pleine Ère du Poisson, on ne pouvait parler de l’Ère du Verseau que par comparaison avec ce que l'on connaissait : ce serait comme vouloir décrire le goût d'une poire alors que l'on a mangé que des pommes. Ainsi, comment parler de spiritualité alors que les expériences étaient avant tout d'ordre émotionnelles...

Ceci précisé, l'utilisation d'une grille de lecture, ici celle des sept rayons de 1930 - réactualisée 2010 dans la mesure du possible - va être un excellent outil pour mieux se connaître soi-même et comprendre les différences de perceptions et de pratiques des autres praticiens.


Mais tout d'abord qu'est-ce qu'un "Rayon" ? Nous pouvons définir les Rayons comme des canaux, des filtres à travers lesquels l'énergie de Vie, le Divin se manifeste. Un Rayon est donc un type particulier d’énergie, une qualité de conscience. On peut aussi dire que l'énergie de Vie, le UN, se subdivise en 7 rayons afin de soutenir l'incarnation comme la lumière au travers d'un prisme (fig. 2). Les sept rayons incorporent et expriment la totalité des énergies qui circulent dans notre forme planétaire.


Si vous êtes intéressés par les qualités intrinsèques et les paramètres de filtrage de chaque rayon, je vous conseille la lecture du livre de Serge Pastor "La science des sept rayons" ainsi que l'écoute des conférences de Psychosophie.com . Le livre peut être lu en ligne sur Google Livres et les conférences, de 2 à 3h chacune, sont téléchargeables : une conférence par rayon, plus des conférences de présentation et de synthèse !


Il existe une façon de simplifier la classification en 7 rayons en passant à 3 rayons seulement, les rayons 4, 5, 6 et 7 devenant alors des variantes, des sous-modalités du rayon 3. Voici une synthèse des attributs des rayons, qui d'un point de vue représentation, tient compte de cette façon de voir :

Rayon I : AFFIRMER LA VIE, la reconnaître.

Loi cosmique de Synthèse & Loi systémique de Vibration.

Son but est la synthèse des Esprits (Énergies intelligentes*) qui obtiennent la conscience par la manifestation, et qui par l'expérience dans la matière accroissent leur qualité.

Ancienne dénomination : Volonté, Force

Rayon II : RELIER L'ESPRIT ET LA MATIERE EN CONSCIENCE avec amour

Loi cosmique d'Attraction-Répulsion & Loi systémique de Cohésion.

Le but du deuxième Logos (Rayon*) est la conscience, à obtenir avec la coopération du troisième Logos (Rayon*).

Ancienne dénomination : Amour, Sagesse

Rayon III : INTELLIGENCE CREATRICE

Loi cosmique d'Economie (Anti-gaspi*) & Loi systémique de Décomposition* (ou de désintégration).

Son but est l'union parfaite de l'Esprit et de la matière.

Intelligence Active, Adaptabilité

Rayon IV : HARMONIE PAR LE CONFLIT

Harmonie, Beauté, Art

Rayon V : SCIENCE CONCRETE

Connaissance concrète, Science appliquée

Rayon VI : IDEALISME ET DEVOTION

Dévouement, Idéalisme

Rayon VII : RITUALISATION

Magie Cérémonielle, Ordre

* : ajout du rédacteur pour une meilleure compréhension en 2010


Avant d'aller plus loin, il est important de noter que, pour une Ère donnée, le soleil incarne un rayon particulier. Ainsi pour l’Ère du Poisson, c'est le Rayon 2, "Amour", qui était rayonné. D'un point de vue "scientifique", on peut dire que le soleil, chaque jour, via sa lumière et ses champs électromagnétiques, nous ré-informait, mettait à notre disposition l'énergie du rayon deux. Aussi, de ce point de vue, on peut dire que nous ne pouvions incarner les autres rayons que "sous-couvert" du Rayon 2. Pour l’Ère du Verseau, tout doucement, le Rayon 1 va prendre place, 2013, 2040, 2150 étant prédit comme les dates charnières de la mise en place du Rayon 1 via le Soleil. Nous vivons donc la première charnière ;o)


Dans "Traité sur les 7 rayons", volume IV : "Guérison ésotérique", Alice A. Bailey aborde l'application thérapeutique des 7 rayons. Voici ce qu'elle nous dit sur les bases de toutes thérapies (channeling du Maître D.K.) :

LOI 1 : Toute maladie résulte d'une inhibition dans la vie de l'âme. Ceci est vrai de toutes les formes et dans tous les règnes. L'art du guérisseur consiste à libérer l'âme, de manière que sa vie puisse s'écouler par les agrégats d'organismes qui composent toute forme particulière.


PREMIERE REGLE : Que le guérisseur s'entraîne à connaître le stade intérieur de pensée ou de désir de celui qui recherche son aide. Il pourra ainsi connaître la source d'où provient le trouble. Qu'il relie ensuite la cause à l'effet et connaisse le point exact par où le soulagement doit intervenir.

Dans la loi 1, on reconnaît bien, comme en Ethérapie, une approche holistique et une démarche essentiellement causale. Quant-à la première règle, elle nous ramène immédiatement au biotesting qui permet effectivement de connaître le stade intérieur de pensée ou de désir. L'utilisation de ce biotest (pendule, test musculaire, pouls, antenne, intuition, rac, pendule intérieur, etc.) restant parfaitement d'actualité pour connaître le point exact par où le soulagement doit intervenir.


Voyons maintenant comment AA Bailey nous exprime la caractérisation des différentes thérapeutiques en fonction des rayons (toujours sous la dictée-connexion de D.K.) :


R1- "Que la force dynamique régissant les cœurs de tous ceux qui habitent Shamballa - le dessein divin - vienne à mon aide, car je suis digne de cette aide...

R2- "Que l'énergie de guérison descende en apportant la dualité de ses lignes de vie et sa force magnétique...

R3- "Le guérisseur se tient debout et tisse...

R4- "Le guérisseur connaît le lieu où réside la dissonance. Il connaît également le pouvoir du son et le son qu'il faut entendre...

R5- "Il faut utiliser ce qui a été donné. Ce qui ressort du mode indiqué trouvera sa place dans le plan du guérisseur. Il faut voir ce qui est caché, et de grandes connaissances émergeront du trois...

R6- "Séparant les eaux, que le pouvoir descende, crie le guérisseur. Peu lui importe comment répondront les eaux. Elles apportent souvent des vagues de tempête et des événements affreux et terribles. La terminaison est heureuse. Le trouble prendra fin quand la tempête se calmera et que l'énergie aura accompli le destin préparé. Le pouvoir est contraint de pénétrer droit au cœur...

R7- "Il faut que l'énergie et la force se rencontrent, et c'est ainsi que le travail est accompli. La couleur et le son doivent se réunir et se mêler en bon ordre pour que le travail de magie puisse s'effectuer...

Le texte, à forte connotation occulte dans le style, n'a pas pour objectif d'être compréhensible à la première lecture. Aussi est-il préférable de laisser aller votre intuition, de vous laisser inspirer par le texte, sans jamais vouloir rentrer dans une compréhension mentale "cerveau gauche"complète.


Yin-Yang

Afin de rendre plus abordable cette carte du monde qu'est le système des sept rayons, nous allons d'une part travailler par analogie avec le Yin et le Yang de l'approche Taoïste et, d'autre part, voir l'influence du rayon sur notre protocole de pratique.

Comme il existe selon sa façon de s'alimenter ou d'aborder la Vie des tempéraments de nature plutôt yin ou plutôt yang, nous trouvons également au sein des thérapeutes deux façons de se connecter aux énergies, deux façons d'appeler l'énergie dont le patient aura besoin lors d'une déprogrammation.

La façon yang concerne les thérapeutes de Rayon 1 (voir tableau ci-dessous).

Ce premier rayon ou rayon du pouvoir est aussi appelé l'énergie de la Volonté. Ici nous parlons en terme de "pouvoir faire", "pouvoir dire", "pouvoir changer" l'ordre des choses.

Quand un énergéticien a sa dynamique dominante en Rayon 1, il passera par un support comme un minéral, une aiguille d'acupuncture, une machine électronique, etc. pour transmettre l'énergie. Nous sommes bien dans une approche yang, avec la notion de poser des actes concrets, de s'appuyer sur la matière.

La façon yin touche les thérapeutes de Rayon 2.

Ce rayon 2 nommé aussi Énergie d'Amour-Sagesse, quand il est prioritaire chez le praticien, lui permettra d'appeler l'énergie sans que la présence du produit (exemple Fleur de bach ou autre) ne soit nécessaire.

Dans les deux cas il s'agit d'une sorte de don , c'est à dire d'une capacité naturelle à trouver ou fabriquer son support pour le premier ou se connecter à la bonne information pour le deuxième. Toujours, dans les deux cas, la qualité et l'efficacité du soin seront identiques du moment que l'objectif de la séance, à savoir le bien-être du patient, est le même.


Ceci explique pourquoi il existe autant de manières de "faire" en énergétique, pourquoi tel ou tel se sent plus en affinité avec telle approche et pourquoi aussi il ne peut y avoir de méthode universelle puisque chacun d'entre nous exprime une des facettes du TAO .



YANG

YIN

Volonté d'incarnation et Pouvoir de l'intention

C’est le Rayon de la puissance bienveillante focalisée.

Amour inconditionnel et Sagesse systémique

C'est le Rayon de la nature réceptive et nourricière.

Un support réel du monde incarné, une interface, est nécessaire pour le Praticien pour rendre actif l'énergie Divine d'auto-guérison chez le Patient.

L'énergie Divine d'auto-guérison est appelée par l'intention et le ressenti du Praticien pour qu'elle descende sur le Patient.

La neutralité émotionnelle et mentale est facilement atteinte.

La neutralité émotionnelle et mentale est un piège permanent et doit longuement être cultivée.

Rayon 1

Rayon 2

"Chaîne impaire R1-R3-R5-R7"

"Chaîne paire R2-R4-R6"






N° 75 Avril 2010



SEMANTIQUE

L'origine des mots...

Pendule

Le mot pendule - nom masculin - nous vient de Christian Huygens 1629-1695, mathématicien, astronome et physicien néerlandais, et du latin pendere. Le système du pendule de Foucault est un des plus connus. Il est important de savoir qu'il s'agit, à l'origine, d'un système... ;o)

  • Définition : Corps suspendu à un point fixe et oscillant de manière régulière est la définition la plus simple.
  • English : pendulum
  • Synonymes et dérivés (réduit au cadre de la newsletter) : pendulisant, nom masculin; pendulaire, adjectif; penduliste, nom; pendulard, nom masculin.

"Pendulant", en dehors d'être le participe présent du verbe penduler, est aussi abusivement utilisé à la place de pendulisant ou pendulard pour désigner une personne qui "pendule", qui utilise le pendule en radiesthésie, en ce sens, c'est un quasi-synonyme de baguettisant n. m.

Symbole

  • Définition : Représentation littérale, numérale, pictographique ou autre d'une notion.
  • Lexicographie : Le mot-symbole est issu du grec ancien sumbolon (σύμβολον), qui dérive du verbe sumbalein (symballein) (de syn-, avec, et -ballein, jeter] signifiant "mettre ensemble", "joindre", "comparer", "échanger", "se rencontrer", "expliquer".

En Grèce, un symbole était, au sens propre et originel, une pièce de poterie cassée en deux morceaux et partagée entre deux contractants. Pour liquider le contrat, il fallait faire la preuve de sa qualité de contractant (ou d'ayant droit) en rapprochant les deux morceaux qui devaient s'emboîter parfaitement. Le sumbolon était donc constitué des deux morceaux d'un objet brisé, de sorte que leur réunion, par un assemblage parfait, constituait une preuve de leur origine commune et donc un signe de reconnaissance très sûr. D'une certaine façon, le symbole joue ici le rôle d'un un mot de passe.

Le symbole, très présent dans toutes les approches spirituelles ainsi que celles liées à l’Ère du Verseau, repose sur une signification collective et non pas individuelle. C'est en cela qu'il se différencie de l'emblème, du signe, de l'attribut ou de l'allégorie. Le drapeau français représente la France seulement pour les personnes concernées ou l'ayant appris. Si l'on montre le drapeau à un pygmée, il perdra sa signification ; car il n'a qu'une valeur emblématique. Le symbole, lui, a une portée universelle et ne souffre aucune limitation culturelle, sociale, raciale ou individuelle. Si l'on considère le soleil, il est, en tant que symbole, rattaché aux mêmes significations, construites sur les notions de chaleur et de lumière. Car pour tous, le soleil éclaire et réchauffe. A ce titre, il est un symbole (voir cartographie sémantique p66).

LE GUI EST-IL RADIO-ACTIF ?

Un radiesthésiste côte-d'orien le prétend...

Dijon - M. Laignelet, qui est radiesthésiste à Sombernon (Côte-d'Or), a fait une curieuse constatation. Il a trouvé que le gui émettait des radiations assez semblables à celles de l'uranium.

Ce qui expliquerait peut-être pourquoi la tradition veut que l'on s'embrasse au seuil d'une nouvelle année sous une branche de gui.

Le gui poussant sur le chêne était considéré chez les Gaulois comme une plante sacrée et douée de vertus guérissantes. Les druides, leurs prêtres qui, selon M. Laignelet, pratiquaient déjà la radiesthésie, trouvaient l'emplacement des puits et les gisements d'or pour forger leurs fameuses faucilles.

M. Laignelet, qui a mis au point un détecteur-sélecteur de radiations, affirme, par ailleurs, l'existence de rayons pathogènes provenant du sol et de diverses matières minérales ou végétales, de même qu'une sorte de radiation contraire pouvant avoir un effet thérapeutique.

Il se demande si, dans ce domaine, il n'y aurait pas des recherches à entreprendre. Et il souhaite la construction d'un appareil démontrant scientifiquement la réalité de ses constatations.

Certains auteurs recommandent d'utiliser le gui dans diverses maladies, notamment les tumeurs. Les observations de ceux qui font confiance à la médecine par les plantes ne peuvent-elles être recoupées par des expériences de radio-activité ?

M. Laignelet, qui est âgé de 80 ans, est prêt, dit-il, à faire procéder chez lui à ces expériences.

Mais, jusqu'à présent, les personnalités contactées n'ont pas donné suite à la proposition.

Ci-contre une photo de M. Laignelet et son détecteur-sélecteur qui amplifie les radiations : selon lui, le gui en émettait des semblables à celles de l'uranium

Article extrait d'un journal local de Dijon fin 1974. Si certains radiesthésistes-scientifiques veulent reprendre la piste...



HILARION : RESPIRE

Centrage et mise en conscience


DE LA BONNE UTILISATION DU SOUFFLE...

Il est nécessaire de comprendre l'importance d'une respiration correcte. L'inspiration et l'expiration du souffle devraient être égales alors qu'elles sont pour la plupart des gens, inégales. Dans la plupart des cas, la respiration est inconsciente. Comme il y a peu d'espoirs de modifier de façon notoire la façon de respirer de l' humanité "adulte", l'espoir peut venir par les enfants qui sont le futur de l'humanité. On peut très bien enseigner à un enfant comment respirer correctement, exactement comme on lui enseigne à parler correctement. Si les parents, grands-parents et enseignants se rendaient compte de l'importance de cet apprentissage, ils prendraient certainement plus de leur temps pour enseigner une respiration correcte à leurs enfants.

Extrait du livre : "Teaching of the Temple - Volume III" - Hilarion - Dedicated to Humanity - page 15 - repère [18]


Voilà un enseignement simple que tout le monde peut mettre en oeuvre sans souci autour de lui ! Mais au fait, en y réfléchissant, quand avez-vous appris cette respiration consciente, non bloquée (ou circulaire) ? Au yoga ? A la Sophrologie ? Au Qi Gong ? ... ? Jamais ?

En dehors des professionnels du sport ou du chant, la plupart des personnes découvrent souvent leur respiration lors de leur premier pas sur le chemin : chemin spirituel ou chemin de développement personnel. Alors, pourquoi attendre, pourquoi ne pas faire profiter notre entourage de cette pratique simple, hygiénique et écologique ?

La première étape sera la mise en conscience de la respiration. L'observation est la méthode à la fois la plus simple et la plus performante. Une fois l'inspire et l'expire observés, on pose une main sur le ventre et une sur le thorax et là, on ressent avec les mains le mouvement. On observe le mouvement ou... l'absence de mouvement. Ensuite, vient l'action, on fait participer le ventre, on passe à ce que l'on appelle une respiration ventrale. Enfin, on régule, on essaye de maintenir un expire égal à l'inspire et ceci pendant une ou deux minutes. C'est tout :o)

Dans le cadre du biotesting, la respiration est un outil simple et performant de centrage ou de recentrage. Ainsi, quand vous biotestez pour des problèmes personnels, le stress peut monter et vous pouvez même vous surprendre en pleine apnée. La respiration consciente circulaire, ventrale de préférence, sera alors une correction très utile.

Pour ce qui est de "semer des graines de conscience" autour de vous en faisant découvrir à vos proches, jeunes ou moins jeunes, la respiration, vous pouvez établir une liste des personnes possibles : neveux, aïeux, amis, ... et biotester le pourcentage de bénéficité de leur faire découvrir leur respiration en conscience. Vous aurez ainsi votre plan d'action pour l'été ;o)

BOVIS EMOTIONNEL

La roue émotionnelle de Ian Xel Lungold 2005


Dans son excellent exposé sur le calendrier Maya et 2012, Ian Xel Lungold propose un modèle pour les états émotionnels. Comme il associe ces états à un taux vibratoire, il fait par là, un lien entre les thérapies émotionnelles et les thérapies énergétiques.


Je vous propose tout d'abord de découvrir ce modèle, cette échelle des états émotionnels via un tableau récapitulatif des informations diverses données par Ian :


Niv.

Désignation

%

Vib

Bovis

15

Extase

100

121 000

19 000

14

Enthousiasme

93

106 000

13

Intérêt

87

92 000

12

Conservatisme

80

79 000

11

Ennui

73

67 000

10

Conflit, antagonisme

67

56 000

09

Se sentir blessé

60

46 000

08

Colère

53

37 000

07

Hostilité subie

47

29 000

06

** neutre **

40

22 000

6 500

05

Peur

33

16 000

04

Apitoiement, pitié

27

11 000

03

Amertume, douleur

20

7 000

02

Attitude de Victime

13

4 000

01

Apathie

07

2 000

00

Mort (NDE)

00

1 000


L'échelle vibratoire n'est pas celle traditionnellement utilisée en géobiologie, celle de Bovis. Toutefois le classement est facilement interprétable en prenant le neutre comme référence (6 500 unités selon le modèle de Bovis, 22 milles ici en 6ème position).

Pour A. Bovis, en dessous de ce seuil de 6500, l'humain passe en problématiques pathologiques : la somatisation devient forte et peut même être très importante (cancer par exemple). Par analogie, sur l'échelle de Ian Xel Lungold, les états émotionnels 1, 2, 3, 4 et 5 peuvent être pathogènes au sens où le corps physique va mal, souffre. Pour Ian Xel Lungold, l'idée derrière ce modèle serait de "grimper l'échelle". En effet, il associe le taux vibratoire au nombre des possibles, il nous encourage donc à aller vers plus de possibles, plus de choix, vers plus de libre arbitre.

Ainsi, si une certaine hostilité (niv 07) débouche sur de la peur (05), à force, on peut s'apitoyer sur soi (04), ensuite rentrer dans l'amertume (03) ce qui nous entraîne vers une attitude de victimisation (02) qui peut déboucher sur l'apathie (01) pour finir, sur la "fin" (00). A l'inverse, si face à cette hostilité (07) on monte en colère (08) et si on la vit de façon juste, on reconnaîtra ce qui nous a blessé (09). Le dire nous mettra sans doute en conflit (10), mais reconnaître ce conflit amènera sûrement, la force du temps aidant, à une sorte d'ennui (11). De là, nous repartirons pour conserver notre ancienne joie de vivre (12) et basculerons certainement dans l'intérêt (13) puis vers l'enthousiasme (14) pour finir, pourquoi pas dans une sorte d'extase de l'instant présent (15).

On peut dire et redire bien des choses sur cette échelle, toutefois, le principe qui consiste à éléver notre taux vibratoire par l'acceptation de nos émotions afin de basculer vers plus de possibles est une technique très intéressante et très "Ere du Verseau"'. Nous sommes là, bien loin des techniques "d'extraction d'entités" de l'ère du Poisson.

Ainsi, la prochaine fois que votre taux vibratoire baissera, vous pourrez essayer cette technique :

  • Mesurer votre taux vibratoire (TV) en Bovis par exemple
  • Rechercher, identifier l' émotion (ou demander à une personne de biotester l'émotion)
  • La vivre
  • L'accepter
  • Choisir de passer dans une autre émotion plus "ouvrante" (la suivante dans l'échelle ci-dessus par exemple).
  • Remesurer votre taux vibratoire afin de valider votre "ascension".

Si vous en faites l'expérience, vous serez édifié de voir à quelle vitesse remonte votre taux vibratoire sans aucune autre technique que celle d'accepter votre émotion pour la traverser puis la dépasser. Bien sûr, cela ne veut pas dire que tout est fait et qu'aucune autre technique énergétique n'est nécessaire, en EFT par exemple, on fera un soin en acupressure, en Qi-gong on fera les huit Brocart, en Gestalt.... Bref, l'idée n'est pas de croire que cette technique est universelle et "magique", juste de se permettre de considérer les baisses de taux vibratoires, les problèmes d'entités, etc comme avant tout des problématiques émotionnelles centrées sur la personne et non extérieures.


Pour terminer, voici un cas récemment vécu que l'on peut mettre en relation avec ce qui vient d'être dit :

Il s'agit d'un problème de chiffre d'affaires (CA) d'un magasin Bio en province. Le propriétaire alerté par une baisse anormale de son CA, suspecte une pratique du bas astral contre son magasin. Il fait intervenir un spécialiste qui détecte effectivement de nombreuses entités et qui fait le "nettoyage". Le propriétaire sent une meilleure énergie et d'ailleurs le CA repart doucement à la hausse. Toutefois, il retombe rapidement, moins d'une semaine plus tard. Il pense que l' "attaque" a été sous-estimée et fait revenir le spécialiste qui, en plus du nettoyage, effectivement redevenu nécessaire, annule une forme pensée négative sur le fronton de la boutique. Et cette fois ci, tout repart... pour une quinzaine seulement. Fortement angoissé par un CA mensuel qui devient dangereux pour l'avenir de la boutique, il a alors recours à un énergéticien qui travaille sur le plan "Causal", qui aborde donc les problèmes sous l'angle de la causalité et centré sur la personne. Le testing donne comme causalité directe le propriétaire lui-même et indique, via l'échelle vue ci-dessus, "05" soit "Peur". Discussion avec le propriétaire qui effectivement reconnaît être inquiet (07) depuis un mois par l'ouverture prochaine d'un concurrent dans la ville voisine (09). Le test confirme ce fait comme cause du processus de peur, peur consciente à 20% seulement ! Il y a donc 80% de stress non conscient. Après une réharmonisation du propriétaire par réflexologie plantaire (11), l'énergéticien lui propose une "auto-réharmonisation" suivant la méthode Hooponopono comme exposé dans la newsletter du mois dernier (13). Le biotesting conseille cette pratique 3 fois par jour pendant 3 jours (14). Dès le lendemain, le CA repartait en flèche, et depuis (soit 2 mois à ce jour), tout est redevenu normal et stable.


Voilà, j'espère que ce modèle émotionnel "Verseau" vous inspirera et que vous n'hésiterez pas à l'adapter pour pouvoir l'intégrer à votre pratique.


LA VOLONTE

Court extrait de la "La règle du JE" de Frank Hatem (épuisé à ce jour).


Le mois dernier, l'article sur les 7 rayons a suscité quelques questionnements, notamment sur le "Rayon 1", visiblement difficile à percevoir de façon bienveillante. Aussi, revenons sur cette facette de l'énergie universelle que l'on nomme Rayon 1, rayon de la Volonté, et voyons ce qu'en pense Frank HATEM, Dr en Ontologie, diplômé de Sciences Po, auteur et inventeur de la Psychologie Holistique.

<<Assumer l'incarnation, c'est assumer sa réalisation d'une façon PERSONNELLE. C'est en voulant, en sachant ce que l'on veut et ce que l'on ne veut pas, en s'y tenant avec constance dans l'intensité, et en allant jusqu'au bout, que l'être sert le mieux le Tout, réalise le mieux "Dieu".

LA VOLONTE N'EST RIEN D'AUTRE QUE LA MANIFESTATION INDIVIDUALISEE DE LA NECESSITE PREMIERE DE L'UNIVERS

Toute autre attitude est en fait une façon de s'en remettre à autrui pour décider, pour choisir, ce qui relève de la croyance en un dieu extérieur à soi, et donc finalement à la peur de la solitude (ou peur du néant car ce qui est seul est tout, et le tout est nul).

Aucun obstacle ne résiste à une volonté univoque et constante. C'est toujours la volonté la plus stable qui l'emporte. Sache désormais ce que tu veux, décide ce qui est bon pour toi. Et si tu hésites, rappelle-toi que DECIDER EST PLUS IMPORTANT QLE CE QUE L'ON DECIDE.

Il n'y a d'enseignement que par la réussite ou l'échec, jamais par la velléité (commencements de volonté sans suite) qui permet d'échapper à la leçon.

On décide d'être magique ou on décide de subir selon qu'on a ou non le courage de choisir.

"JE SUIS, SEUL, UNIQUE CRÉATEUR ET MAITRE DE TOUTE CHOSE et tout est libre : rien ni personne n'a jamais rien décidé à ma place, et demain ne sera que par ma volonté".

Imaginerait-on Dieu disant : "je ne sais pas comment je vais faire mon univers ; j'attends qu'on me le dise" ?>>


RECHERCHE D'UN OBJET CACHÉ

Radiesthésie Pratique par Antoine Luzy vers 1943


<< Le mois dernier, nous vous avons proposé un exercice très simple destiné à la formation des néophytes. Aujourd'hui, il s'agira de rechercher un objet caché ou dont on a oublié l'endroit où il a été déposé dans une pièce.

Si l'objet cherché est constitué d'une matière dont il existe d'autres objets dans la chambre, prendre l'un d'eux comme témoin et à défaut d'objet de même matière, on établit un témoin artificiel, formé d'un simple morceau de papier ou de carton sur lequel on écrit le nom de la matière constituant l'objet cherché. Mais il faut bien éviter de faire erreur sur le nom de cette matière. Si par exemple l'objet est en nickel ou alliage de nickel, il ne faut pas écrire "argent" ou "aluminium"

On place le témoin sur le bord d'une table, puis on déplace lentement autour du témoin à cinq centimètres de distance, le pendule mis en oscillations ; à un moment donné, il commence à arrondir ses mouvements, jusqu'au point où les girations sont parfaites. Marquer alors exactement, du centre du témoin au centre de suspension du pendule arrêté, une ligne imaginaire, dont le prolongement passe directement par le plan vertical dans lequel doit être l'objet cherche. Il reste à trouver quel point de cette ligne est occupé par ce plan.

On place donc le témoin en un autre point de la table, en évitant qu'il soit dans le prolongement en arrière de la ligne imaginaire, mais au contraire qu'il en soit écarté latéralement le plus possible. On recommence à déplacer le pendule oscillant autour du témoin, et en un point où les girations se produisent, on marque exactement une nouvelle ligne imaginaire reliant le centre du témoin au centre du pendule arrêté ; et le prolongement de cette seconde ligne rejoint la première, et à leur point de rencontre se trouve un second plan vertical ; à l'intersection des deux plans verticaux, par laquelle passent les deux lignes, se trouve l'objet cherché. Il faut donc explorer le point d'intersection des plans dans toute sa hauteur pour découvrir l'objet.

Pendant les deux phases de l'opération, le néophyte doit d'abord exprimer son désir en disant : "Je désire me rendre sensible aux radiations de tel objet", car cet objet étant métallique, il doit rayonner. Mais son existence peut être incertaine ; il y a donc lieu, dans l'expression du désir, d'insérer une condition en disant "Je désire me rendre sensible aux radiations de tel objet, s'il existe". Et ensuite il faut formuler l'interrogation : "Où est tel objet ?" répété lentement. Si cet objet est un bijou, une broche par exemple, l'interrogation devient : "Où est la broche que je cherche ?" >>

Article extrait d'une revue ("Astral" peut-être ou "La radiesthésie pour tous" ou un journal local Dijonnais ou...) écrit par un radiesthésiste connu et reconnu par ses pairs à l'époque.



SEMANTIQUE : SYMBOLE

Suite ...


Le Laboratoire CRISCO de l'Université de Caen propose un dictionnaire et un visualisateur sémantique. Voici sa réponse pour « Symbole » :


http://www.crisco.unicaen.fr





N° 76 Mai 2010



FLATLAND 2D & CUBE 3D

Peut-on appréhender de nouvelles dimensions ?

En Radiesthésie Quantique comme dans beaucoup d'approches du Verseau, on parle de 5ème dimension. Sans vouloir définir ce qu'est la 5ème dimension, je vous propose de découvrir à quel point il est difficile de décrire une nouvelle dimension quand c'est une dimension que l'on ne connaît pas. Pour cela je m'inspirerais du célèbre livre "Flat-Land" (disponible en PDF sur "ebooksGratuits.com") et du nouveau film "FlatLand the movie".

Considérons que nous vivons dans un monde à deux dimensions (2D). C'est un monde plat, tout dessin sur une feuille de papier est un élément de ce monde plat (flat land en anglais). Supposons maintenant qu'un être d'un autre monde essaie de communiquer avec notre monde. Cela revient à étudier comment un objet en trois dimensions (3D) peut communiquer avec un monde 2D.

Afin de simplifier au maximum notre démarche, nous allons prendre le cas d'un cube (3D). La première idée peut être que c'est un carré en volume, mais, pour Flat-Land, le mot volume ne veut rien dire. Aussi, prenons le cas particulier où l'on oriente le cube parallèlement au plan. Faisons descendre le cube vers le plan, au moment du contact, l'intersection cube/plan sera un carré.

Dit avec d'autres mots, l'incarnation, la connexion d'un Cube 3D dans un univers 2D semble être un carré 2D bien réel. Supposons que le mouvement de descente, d'incarnation, continue. Pour le monde 2D rien ne change, la forme 2D perçue est toujours un carré. Seul un mouvement, un glissement sera peut-être perçu par certains habitants de Flat-Land, il s'agira du mouvement de translation du cube, du frottement de sa surface avec le plan 2D.

Puis un jour, le cube ayant entièrement traversé le plan, il semblera au monde 2D que le cube n'est plus incarné, qu'il a disparu instantanément ou qu'il est mort. Bien sûr il n'en est rien, juste le cube n'est plus perceptible de ce monde 2D.

Nous allons maintenant reprendre le même scénario avec un cube orienté de façon quelconque dans l'espace. Quand il touche le monde Flat-Land, il apparaît comme un point, puis au fur et à mesure qu'il s'enfonce, se dessine un triangle : la trace, l'intersection Cube/Plan donne un triangle qui va grossissant. Un jour, le triangle se transforme en trapèze qui à son tour s'élargit, grandit.

Alors que le cube traverse le monde 2D, sa trace évolue pour devenir une figure à 5 côtés. Un instant ce pentagone irrégulier devient même un rectangle pour redevenir immédiatement un pentagone mais symétrique au précédent (noter sur les images que le coin coupé n'est plus au même endroit). Enfin, le cube fini sa traversée comme il l'a commencé et devient triangle avant de finir point.

Notons qu'à aucun moment une trace carrée n'est apparue dans ce scénario, alors que le cube est géométriquement "le grand frère" du carré.

La métaphore que portent ces exemples simples peut nous permettre, par analogie mentale ou par méditation, de mieux appréhender les difficultés de perception de phénomène d'un autre monde. Dans le cas du deuxième scénario, imaginons un habitant de Flat-Land extra-lucide et qui perçoit le 3D. Il aura beau dire et redire que le phénomène est "un carré d'une autre dimension", les faits, les traces relevées dans le monde 2D le contrarieront en permanence, d'une part parce qu'aucun carré n'est apparu et d'autre part parce que le phénomène n'est jamais reproductible, il est évolutif en permanence sur la ligne du temps.


SHAMAN DES VILLES

Être shaman de son clan, en 2010 en ville, est-ce possible ?


Devenir Shâman... le rêve de beaucoup, mais est-ce bien raisonnable ? Sans vouloir rentrer dans les nombreux débats techniques et philosophiques sur ce qu'est, ou n'est pas, le shâmanisme, je vous propose d'aborder cette thématique sous l'aspect qui touche directement la newsletter, à savoir le biotesting et le centrage.

Si traditionnellement la notion de shâman est associée à la nature, cela ne veut pas dire que la "fonction shâman" n'existe pas en ville. Peut-être même que c'est justement parce que le clan-village n'a presque plus d'existence géographique que la fonction shâman devient primordiale pour assurer la cohérence et le maintien du cap d'un clan. Mais avant d’aller plus loin, une petite histoire :

<< Un homme arrive dans un village où on lui a recommandé d'aller voir le shâman, celui-ci étant de très bon conseil. En arrivant, il voit un homme dont l'allure lui fait dire "Quelle chance, j'arrive et je tombe juste sur le shâman !" Il se dirige vers la personne et lui demande si c'est bien elle le shâman ? L'homme semble étonné et dit ne pas savoir, en revanche il désigne un jeune bûcheron qui passe en disant : "Lui, là-bas, il sait certainement qui est celui que vous cherchez." Sur ce, le visiteur traverse la route et demande au bucheron de lui indiquer le shâman du village. Celui-ci, lui répond "Mais vous venez de le quitter, vous parliez avec lui à l'instant"... >>

Comme nous le fait comprendre cette histoire, la particularité du shâman, c'est qu'il ne se désigne pas lui-même, ce sont les autres qui le désignent comme "référent - sage". Aussi le clan pourra être la famille - élargie ou non -, les amis, les membres de l'association, etc. peu importe, puisque comme dit précédemment il n'y a pas de diplôme de shâman, personne ne peut choisir d'être shâman, ce sont les autres qui le désignent et qui viennent le voir pour avoir ses conseils.

Si j'introduis cet aspect "fonction shâman" dans la newsletter, c'est parce qu'en l'absence de guide sûr, bienveillant et gratuit dans notre société, votre entourage c'est peut-être retourné vers vous pour vous demander conseil. Aussi, peut-être serez-vous amené, petit à petit, à être le "référent-sage" que l'on peut nommer ou non "shâman".

Comme dit dans l'introduction, nous laisserons volontairement de côté toutes les techniques liées au chamanisme traditionnel, qu'il soit Amériendien, Mongole ou Aborigène pour n'aborder que la partie directement liée au thème de la newsletter : le biotesting, les techniques de centrages et les réharmonisations à caractères spirituelles.

Comme en brainstorming, commençons par lister les qualités, les caractétristiques et les principales fonctions Shâman qui rentrent en résonance avec la Radiestéhsie Quantique. Les phrases et termes ci-dessous ont été glanés sur les différents sites de Shâmanisme :

  • Le shâmanisme n’est ni une médecine, ni une religion, ni une philosophie
  • Le shâmanisme Chrétien commence par "Aime ton prochain comme toi-même", ce qui démontre l'urgence de s'aimer soi-même avant de pouvoir aimer les autres.
  • Connecter son Shâman intérieur commence par savoir recontacter son intériorité profonde, son 6ème sens, son intuition... l'inspiration.
  • Le Guide-Shâman est le lien entre la réalité ordinaire et celle qui ne l’est pas.
  • C'est un Guide spirituel.
  • Il sait choisir les bonnes plantes et élixirs par une approche inspirée.
  • Il aide son entourage dans leur décision.
  • Devenir Shâman : on peut le devenir une fois qu’un premier travail sur soi a été fait.
  • C’est une expérience personnelle, intime avec l’univers, ses forces et la conscience.
  • C’est son expérience régulière qui lui permet d’ajuster constamment son jugement et de trouver un peu mieux sa place entre les mondes qu’il visite et dans lesquels il va apprendre à intervenir pour ramener un peu de réalité non ordinaire dans notre monde matériel.
  • Le Guide-Shâman sait se réharmoniser lui-même.
  • Il sait rétablir la connexion Terre-Ciel et écouter les énergies des éléments.
  • Il travaille chaque jour sur lui et a une idée assez claire de qui il est, de où il vit et des interactions entre son être et son environnement.
  • ...

Cette liste est loin d'être exhaustive, en revanche, elle aborde suffisamment de thème pour provoquer en vous, ou non, une résonance. Vous êtes-vous senti concerné, compétent, en action déjà sur quelques items ? Si oui, l'Univers a sûrement besoin de vous pour interagir avec les humains-âmes-incarnées de votre clan. Sinon, peut-être est-ce un manque de reliance entre ce que vous savez faire et ce que vous faites sans le savoir. Aussi, voici quelques autres liens directement tirés du contenu de la newsletter :

  • Philosophie de vie non-duelle : Tao, approche systémique, ouverture à plusieurs approches, intégration de plusieurs courants, …
  • Ressenti du Shâman : le biotesting, pendule, test musculaire, le pendule intérieur, l'organomètre, ... en intégrant nos quatre corps.
  • Aide à la décision : choix d'un aliment, d'une lecture, d'un lieu de vacances, d’un complément alimentaire, d'une activité sportive (au biotesting bien sûr).
  • Réharmonisation des corps subtils : énergétiques et spirituels avec les nombreux exercices proposés dans la news plus tous ceux que vous connaissez déjà.
  • Outils de centrage énergétiques et de connexions Quantiques (brain-gym, respiration, Aom, marche...)

Dans cette idée, Raymon Grace, pilote un projet : "Utilisation pratique de la radiesthésie" depuis 2007. Je lui laisse la parole :

Voici comment je débute la plupart de mes conférences avec des radiesthésistes :

''Bonjour, Savez-vous qu'il existe des personnes très puissantes sur terre ? Et bien, sur ce point, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous. La bonne nouvelle c'est que c'est VOUS les radiesthésistes qui êtes ces personnes puissantes. La mauvaise nouvelle, c'est que beaucoup d'entre vous ignore ce potentiel !.''

... il continue ensuite son discours comme suit :

"Les gens ont donné leur âme au prêtre et prédicateurs. Leur santé aux médecins. Leur argent à leurs banquiers. Leurs enfants au système scolaire. Ce faisant, ils ont perdu le pouvoir sur leur propre vie." …

Il expose alors ses réflexions puis son projet : "Changer et Améliorer l'énergie dans les écoles" …

"Nos enfants vont à l'école une grande partie de leur jeunesse. Leur fournir un meilleur environnement est le premier point du projet 'école' et nous invitons tous ceux qui le veulent, à nous rejoindre. Si vous avez un enfant ou petit-enfant à l'école, vous avez un intérêt à ce que l'énergie de cette école soit bienveillante et structurante, non !? Aussi, nous vous invitons à participer à ce projet et faire de leur école un lieu plein d'énergie positive pour eux, pour tous. Vos enfants méritent un lieu d'harmonie et d'énergie positive."...

Raymon Grace (site en anglais)

En conclusion, en ces temps de mutations profondes, s'il est juste pour un clan d'avoir son guide-shâman, il faut se rendre à l'évidence : il n'existe pas, il n'est pas disponible. Aussi, le guide va-t-il s'externaliser vers les acteurs reconnus de la société économique : médias, banques et dans une moindre mesure, systèmes politiques et religieux. Cette absence d'incarnation de la fonction Shâman peut être réparée, du moins partiellement, si on lâche prise sur les attentes en termes d'intégrisme et si l'on accueille qu'un guide borgne, au pays des aveugles, soit une solution écologique en cette phase transitoire Poisson-Verseau.

Dans cette perspective, vous, lecteur de cette newsletter, êtes certainement cette personne qui peut jouer le rôle du "référent - sage", du Shâman des villes d'occident. Alors, n'attendez pas d'avoir votre "diplôme", dès aujourd'hui augmenter la qualité de votre connexion à votre Shâman intérieur, et demain, la vie, via les feedbacks de vos proches, vous dira si elle vous reconnaît comme guide vers 2013 (et plus si besoin ;o).

VIVRE AVEC UN MEDIUM

Comment intégrer une hypersensibilité médiumnique en 2010 en Europe ?

Afin de mieux suivre l'article qui suit, il est conseillé de relire les articles précédents sur le même thème. Le premier de la news 47, sous le titre "Marginal ou 6 sigma" exposait ce que l'on nomme la loi Normale afin de répondre à la question "Sommes-nous nombreux à être médium ?" ou encore "Sommes-nous Normal ?". Ensuite, dans la newsletter n°56, sous le titre "Médiumnité", un article de fond retraçait le travail de recherche d'un groupe où les participants étaient tous touchés par la médiumnité. Enfin, la news n°67 faisait le point sur tout le vocabulaire associé y compris le terme officiel "Métagnomie".

Tout dernièrement, dans la newslleter 74, je vous indiquais la naissance d'un journal suisse sur la médiumnité. Aujourd'hui, c'est sous un aspect plus subjectif, plus relationnel que nous allons visiter ce thème fort.

Le premier point à connaître pour pouvoir accompagner un médium est de savoir que lui-même ne sait pas forcément qu'il est médium ! Et oui, notre société, véhiculant de nombreuses peurs liées à la sorcellerie, nous encourage à nier toute perception extra-sensorielle.

EPS... EPS vous avez dit EPS ... PES en français...

ESP se réfère à la faculté d’un être humain d’acquérir des informations sans faire appel à ses cinq sens et sans dépendre d’un raisonnement logique. Le mot extra signifie "hors" des canaux sensoriels (tels que nous les définissons aujourd’hui, définition restrictive voire erronée vous dira nombre de psychologues, mais tel n’est pas ici le sujet) ; perception s’applique à beaucoup de choses : "voir" ou rêver un événement, avoir un pressentiment plus ou moins vague, ou encore obtenir des informations qui ne parviennent pas au conscient mais affectent le comportement d’une manière ou d’une autre.

Si un enfant, né avec des dons EPS, grandit dans un clan où sa médiumnité ne peut être reconnue et accompagnée - par un oncle radiesthésiste ou par une grand-tante qui tire le Tarot par exemple - il va être obligé, pour être ne pas se sentir exclu et pourvoir être intégrer à terme, de se suradapter et de refouler ses perceptions hors du commun. L'entrée à l'école accentuera encore le processus, en effet, le discours hyper rationaliste du système va laminer tout espoir de reconnaissance à l'enfant en devenir.

Cette sur-adaptation, vitale pour être reconnu et accepté par la société, peut même prendre la voie de l'accident physique, permettant ainsi de rompre, dans la matière, avec le système de perception extra sensoriel conséquence directe du "don de naissance". Souvent la descente dans la matière ne sera pas utile, des processus psychologiques de compensation prenant place très tôt.

Voyons ce que nous dit, d'une façon générale, un Gestalt-thérapeute-sophrologue, sur son site :

<< Chacun de nous dans son passé, en situation de souffrance, de difficulté, a mis en place des stratégies complexes afin de moins souffrir, de répondre à son environnement et de tenter d’obtenir la satisfaction de ses besoins. Ces comportementaux étaient vitaux, et à ce titre sont respectables. Pour certains ce sera la "coupure" avec soi-même et les ressentis profonds, au profit d'une traversée rationnelle des écueils de la vie. Pour d’autres c’est une difficulté dans le lien aux autres, ou tout au contraire une trop grande perméabilité à l’autre, ... Et puis, au fil du temps, cette façon d'être devient handicapante, insatisfaisante. Elle crée un dysfonctionnement, un manque de fluidité dans la relation, engendre solitude, souffrance, frustrations, … >>

Ceci met bien en évidence ce que tous les enfants traversent et ce qu'ils doivent mettre en place, mais, quand le curseur hyper-sensitivité est sur X2 (fois deux), X3, voire X5 et même X10 certaines fois (le ressenti émotionnel subjectif est dix fois plus fort que la moyenne), on comprend la grande difficulté des enfants médiums.

Concernant l’hypersensibilité en général et dans le cas des médiums plus particulièrement, la grande perméabilité émotionnelle crée un état de stress chronique. Le cerveau émet des signaux d’urgence car il reçoit les informations de manière plus forte, suramplifiée ; c'est comme si, sur une radio, on met la sensibilité de réception ou le volume à fond !

Si cela vous intéresse, le site Aromalves.com énonce très bien le processus physiologique qui s'en suit :

L’hypothalamus (la tour de contrôle) très sollicité, secrète des releasing factors (substances hormonales) qui à leur tour incitent l’hypophyse (autre glande au niveau du cerveau, le bras droit de l’hypothalamus) à libérer des stimulines (hormone qui stimule la production d’autres hormones) de façon importante. (alerte 1 !) Cette salve hormonale déclenche la production de l’hormone essentielle du stress : le cortisol.( le messager de l’alerte) Par stress entendez : (douleur, choc émotionnel, physique). Le cortisol va augmenter la fréquence, le rythme cardiaque et la sensibilité des vaisseaux sanguins et certaines autres hormones du stress : l’adrénaline et la noradrénaline. (alerte 2 : branle bas de combat !) Les facultés cognitives (prise de conscience) sont alors stimulées et dans le même temps le cortisol agit sur le système immunitaire pour inhiber (contrer, bloquer) son action. (il faut agir vite) Parallèlement des morphines cérébrales : endorphines et enképhalines sont libérées par l’hypophyse, bloquant très brièvement les messages douloureux ! (on met l’armure) L’hormone antidiurétique est aussi libérée par l’hypophyse pour retenir l’eau dans le corps... !! Réaction normale du métabolisme pour se protéger : il stocke ... (et on se capitonne !) Bref, le corps "s’enveloppe", "se défend" avec toutes les armes dont il dispose !

Si l'on comprend facilement que l’exceptionnelle perméabilité émotionnelle dont tout médium est naturellement porteur fait qu'il doit trouver des solutions pour gérer cela, on oublie souvent que lui, ne sait pas forcément qu'il est hyper-sensible et que les autres sont donc différents. Il pense, comme tout enfant, que les autres sont pareils, et se demande consciemment ou inconsciemment comment ils arrivent à gérer si facilement, sans être bouleversés.

Dernier point clef pour mieux comprendre la souffrance émotionnelle vécue par les médiums, c'est de prendre la mesure des conséquences de leur grande perméabilité émotionnelle. Quand un médium croise une personne en colère par exemple, il est immédiatement envahi par cette "énergie colère". En effet, son "tuner interne", sa "radio émotionnelle" est trois à cinq fois plus sensible que le commun des humains (notations : 4x = 400% = 4 fois plus = X4). De plus, enfant, le medium croit naturellement que l'énergie colère est "en lui", et n'imagine pas que c'est l'adulte extérieur l'émetteur, ou du moins il confond l'émetteur et le récepteur (on parle souvent de problème de frontière-contact en psychologie).

Voilà, nous avons passé en revue les points clefs qui vont permettre à tout à chacun, médium ou non, d'appréhender plus clairement les solutions. Ce sera l'objet du prochain article.

Donc, au mois prochain avec "Les médiums 2012 sont-ils des Ducti-Théo-Ceptif (DTC) ?".


LA RADIESTHESIE DETECTIVE

Article de Liliane Jauzin dans les années 50

Je vais, pour les profanes, dire deux mots sur la Radiesthésie, car le public croit le plus souvent que faire de la Radiesthésie, c'est questionner un pendule pour résoudre des problèmes d'Avenir. Dans ce cas, le pendule sert de support de voyance comme la boule de cristal, ou le marc de café.

En ce qui me concerne, je n'ai jamais questionné un pendule. Je me mets en accord avec un Témoin.

Pour écouter une audition en T.S.F., vous vous mettez sur la même longueur d'onde que le poste émetteur. Témoin en main, je me mets à la même vibration que ce que je recherche, et en même temps, en état de réceptivité.

Faire de la Radiesthésie, c'est capter des ondes, des vibrations, qu'elles émanent du sol, des animaux, des humains.

La Société de Radiesthésie eut comme Présidents d'honneur : d'Arsonval, Edouard Branly, tous deux membres de l'institut Louis Turenne, son élève, mon vieil ami, ancien professeur de T.S.F. à l'Ecole de Fontainebleau, constructeurs de nombreux appareils; Madame Colette; Docteur Meillière, ancien Président de l'Académie de Médecine; Armand Viré, Docteur ès Science, devenu lui-même radiesthésiste. C'est vous dire que ces êtres d'élite pressentaient ce qu'on pouvait attendre de cette science en évolution...

Maintenant, le magnétomètre placé au bord d'un avion en plein vol remplace complètement la main humaine, pour les détections du sol.

Pour la détection de certaines ondes, le corps humain demeure néanmoins encore la pièce principale des appareils en usage, et la Radiesthésie ne vaut que ce que vaut l'opérateur.

Bien que 70 % des humains puissent faire de la Radiesthésie, tous les élèves ne deviennent pas des virtuoses.

Sommes-nous antennes verticales ? On retrouve sur nous les cinq plans de toute antenne verticale. Sommes-nous des sortes de radar, - point d'interrogation ? Mais peut-on expliquer ce qu'est l'électricité, la vie même ?

L'onde maximum humaine, qui correspond à la physiologie de l'individu, est de 8 mètres (harmonique), comme celle de toutes les cellules; de toutes les glandes, de tous les organes du sang; mais chaque personne a une longueur d'onde qui lui est propre qui correspond à son état organique.

L'onde descend si l'écart physique est troublé par un mauvais apport, par une fatigue.

Elle remonte subitement en flèche pour descendre rapidement s'il y a sexuellement... une grande exaltation.

L'onde humaine ne doit pas descendre au contact d'un bon aliment, d'une onde humaine qui nous est favorable d'un compagnon, d'un époux.

L'onde humaine ne doit surtout pas descendre au contact d'un guérisseur (ce qui est chose possible) dont l'action sur le moment même où il magnétise ou dispense ses effluves, est aussi contrôlable à distance.

La longueur d'onde d'un organe qui est descendu au-dessous de la longueur d'onde de base individuelle, dénote une anomalie, une déficience de l'organe.

Si la captation de l'onde, ou vibration sur une goutte de sang, est assez facilement compréhensible, elle l'est beaucoup moins en ce qui concerne le même travail sur photographie, surtout si cette dernière a été touchée par de nombreuses mains qui laissent leur empreinte. Il est pourtant possible à un radiesthésiste très doué de faire de la détection sur plan humain (sur photographie), en suivant le corps humain avec une pointe.

Il est possible de détecter les radioactivités organiques qui situeront l'anomalie, même avant qu'on puisse la voir à l'aide des procédés habituels.

La radioactivité est, nous le supposons, une défense de l'organisme, comme la fièvre.

Il est possible aussi à un radiesthésiste très doué et entraîné, de mesurer toutes les longueurs d'onde d'un sujet habitant au bout du monde. Il est essentiel qu'il fixe bien l'image. Ce sont les longueurs d'onde qui signaleront les déficiences.

Les expériences déterminant la prise de longueur d'onde sur photographie dépassent là aussi la compréhension humaine. Pourtant, ce phénomène paraît avoir été mis en application par les Américains. Lu sur "L'Aurore" du 31 octobre 1950 : "Bien que les nouveaux travaux soient entourés d'un redoublement de secret, certaines indiscrétions qui ont percé ont permis de savoir qu'il s'agit d'un système grâce auquel, le projectile, pourvu qu'il ait la force de propulsion nécessaire, se dirige exactement sur un objectif, si éloigné soit-il, dont la photographie imprimée sur un papier radio-actif spécial a été placée dans sa pointe".

Est-ce l’œil très magnétique du télé-radiesthésiste, projetant sa radioactivité sur une photographie, qui lui permet d'atteindre un sujet ou un objet malgré la distance, comme le projectile ? Une onde relierait-elle l'objet à son image ? Nous l'apprendrons dons le futur.

Bientôt le contrôle de la réaction individuelle signalant les troubles en gestation ou à l'état latent, sera courant. Elle appuiera l'examen radiographique qui ne peut prévoir ou découvrir l'infinitésimal.

L'appareil humain, le détecteur humain, sera remplacé par un robot hypersensible. La médecine alors fera un grand pas.

La radiesthésie aura tracé la route (je parle de la radiesthésie véritable), et elle aura permis à de nombreux humains de voir clair dans des situations difficiles.

Je ne terminerai pas sens parler de la découverte possible.., de l'infidélité. Le radiesthésiste devient alors un détective (n'avons-nous pas ici le mot détecter). Il faut, se mettant en contact avec son témoin, prendre le sujet en filature.

Comme on peut à distance suivre les réactions physiologiques d'un Monsieur qui se fatigue en montant l'escalier, qui vient de boire trop d'apéritifs, qui fume (la fumée fait descendre la longueur radiesthésique des organes de la respiration) comme on peut suivre à distance la réaction d'un patient pendant une opération, on peut suivre la réaction physiologique d'un être humain en proie à l'excitation amoureuse.

Un mari qui part... à la chasse, peut être surveillé... de la chambre de Madame.

Une femme, entre cinq à sept, peut être surveillée aussi par son époux.

La télévision, volets clos, nous transmet bien une image (et le radiesthésiste, travaillant scientifiquement, est la pièce principale perfectionnée d'un appareil).

La télévision nous transmet bien une image... Mais nous n'en demandons pas tant !

D'ici quelques années, tous les hommes et toutes les femmes, à l'aide d'appareil encore plus perfectionné, pourront du bout du monde prendre en filature l'être qui les intéresse...

On téléphone bien d'un avion en plein vol; on peut même maintenant atteindre un médecin au cours de sa tournée.

Aujourd'hui, on se contente de faire un graphique : l'excitation amoureuse donne une montée subite de la longueur d'onde, comme je l'ai dit, et une descente rapide. Le graphique est évocateur !

D'ici quelques années, le contrôle de l'adultère sera à la portée de tous, sans étude préalable. Croyez-vous qu'il aura vécu ? Moi, je pense que le divorce deviendra aussi automatique !...

A moins que les humains puissent alors se protéger par des isolateurs !

Liliane JAUZIN



PROVERBES

Pour les apprentis-sages ;o)

« La bougie ne perd rien de sa lumière en la communiquant à une autre bougie. » Proverbe japonais

« La vérité pure et simple est très rarement pure et jamais simple » Oscar Wilde

« Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer » Proverbe

« On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec les pierres qui entravent le chemin » Goethe

« Les seules limites de nos réalisations de demain, ce sont nos doutes et nos hésitations d'aujourd'hui ». Franklin D Roosvelt

« Ce qui est en bas égale ce qui est en haut, et ce qui est en haut égale ce qui est en bas, pour accomplir le miracle d'une seule chose. » Hermes Trismégiste

« Qui regarde à l'extérieur rêve ; qui regarde à l'intérieur s'éveille. » Carl Gustav Jung

« Celui qui connaît le Tao n'est pas savant ; celui qui est savant ne le connaît pas. » Lao Tseu

« L'Univers n'est pas un système de lecture, mais un système d'écriture. » Wladimir Stevanovitch







N° 77 Juin 2010




RV : REMOTE-VIEWING

Le facteur Psi en action à distance

Le "RV" pour Remote-Viewing est un sujet assez bien documenté dans le monde. Tout d'abord vous trouverez de nombreux articles sur le site de l'IMI : Metapsychique.org avec notamment un article qui retrace bien l'historique du RV : "Le Remote Viewing ou vision à distance" par Mario Varvoglis. Mais il existe aussi une entreprise de service qui utilise le RV : Iris-ic.com. Enfin, toujours en Français, il y a le dernier numéro de Nexus (n°68 p70 à 77).

Le Remote Viewing, ou vision à distance, est une perception extrasensorielle d’un lieu situé à distance.

Ce que je vous propose aujourd'hui c'est de mener une expérience de RV chez vous, avec vos amis, afin de découvrir votre potentiel "Psi- réceptif". Pour organiser cette "vraie séance" il va falloir une équipe de 2 ou 3 personnes pour aller visiter la cible, caméra au poing, et une équipe de viewers (radiesthésiste, médium, intuitif, néophyte, ...) pour deviner et ressentir la cible.

Reprenons l'organisation en détail :

Un coordinateur

Il synchronisera les équipes et assurera l'organisation matérielle.

L'équipe journalistique

L'équipe va définir la cible, c'est-à-dire le lieu à visiter. Il faut choisir un lieu bien caractérisable : un pont, un monument, ... Ce lieu restera bien sûr secret. L'équipe idéale serait, un caméscope et son technicien, un sensitif pour bien capter l'émotionnel, le subjectif et un rationnel pour bien capter les faits, ce qui est objectif.

L'équipe de viewers

Cette équipe va rester en salle pendant que l'autre équipe va aller sur le terrain, elle peut être nombreuse (de 3 à 12 ou plus). Toute personne désirant participer, dans le respect des opinions des autres, devrait pourrait le faire. L'équipe idéale serait composée de radiesthésistes, de médiums, d'intuitifs, et de "non-sensitifs".

Déroulé :

  • H-1 : Le jour J, une heure avant le début de la séance, l'équipe journalistique part en mission vers la cible avec le caméscope ou un appareil photo numérique.
  • H-0,5 : Une demi-heure avant le début de la séance, les viewers s'installent confortablement dans la salle et ce centre pour pouvoir noter leurs ressentis (si besoin, respiration, brain-gym, qi-gong, ...).
  • H : A l'heure dite, le coordinateur donne les noms et prénoms de l'équipe journalistique
  • H : L'équipe, quoi qu'il se passe, commence à filmer
  • H : Les viewers se connectent à leur manière, et notent ce qu'ils ressentent, imaginent, voient sur papier. Chacun fait comme il lui plait, les radiesthésistes peuvent penduler, d'autres peuvent méditer, d'autres laisser aller leur stylo...
  • H+0,5 : Après une demi-heure, fin de l'expérience : les journalistes cessent de filmer et les viewers cessent d'écrire.
  • H+1 : Retour de l'équipe qui branche le caméscope ou l'appareil photo sur un écran visible de tous.
  • H+1,5 : Fin de la projection et début du partage
  • H+2 : Fin

Bonne expérimentation.


AUTO-BIOTEST

L'auto-biotesting sous toutes ses formes

Dès que l'on parle énergétique, il est nécessaire d'avoir un moyen de mesure pour effectuer le bilan, voir le choix de la correction. Chaque continent, chaque branche, chaque métier a mis au point son outil. Le test musculaire des Kinésiologues est surement le plus connu, mais il y a aussi la palpation des différents pouls "Chinois" ou, plus simple, le réflexe du pouls de Nogier (RAC). Ensuite on trouve le réflexe radiesthésique via un pendule, une antenne de Lecher ou encore un Bodder. Il existe aussi des solutions plus scientifiques, c'est la mesure des points Ting à l'organomètre, l'analyse de l'effet Kirlian et la mesure du GSR. Depuis les années 2000 nous avons même des appareils de mesure assistés par ordinateur comme le SCIO, le Physioscan, le l'Amsat, le Life, ... qui intègrent à la fois le biotesting et le protocole.

RÉACTION SYMBIOTIQUE

En systémique, le biotest (ou bio-feedback) est une réaction symbiotique du corps.

Définition d'un système (J. De Rosnay 1975) :

"Un système est un ensemble d’éléments en interaction dynamique, structuré en fonction d’un objectif."

Notre corps en tant que système va s'auto-organiser afin de donner une réponse (feedback) compatible avec l'observateur (le thérapeute, le biotesteur). La question est donc le premier point clef, et c'est tout un art de poser la bonne question. Ensuite le cadre d'observation, d'écoute du thérapeute va faire le reste.

Référence pour le concept "symbiotique" : "L'homme symbiotique" de Joël de Rosnay (Éd. Seuil)

Référence pour tous les biotests décrits dans la newsletter : sites.google.com/site/autobiotesting



THE LIVING MATRIX

L'expérience type de pré-cognition

Dans le film "The living matrix", de la minute 54 à 59, on nous rappelle une expérience de pré-cognition qui a fait ses preuves à travers le monde. Comme le montrent les photos ci-dessous, une personne est mise sous contrôle électronique. Des capteurs cérébraux (photo 1) et cardiaques (photo 2) sont mis en place et sont suivis en temps réel sur un moniteur (photo 3).

L'expérience peut commencer. Une suite de photos va passer de façon aléatoire sur l'écran devant la patiente. Certaines sont neutres, d'autres supposées cool pour la personne et d'autres réputées stressantes. Le monitoring : électro-cardiogramme (ECG), électro-encéphalogramme (EEG) et analyseur respiratoire (au diaphragme), enregistre plus d'une vingtaine de paramètres en temps réel.

Comme dit précédemment, les photos vont se succéder de façon purement aléatoire, personne ne sait quand va apparaître la ou les photos stressantes. Comme on le voit ci-dessous, pour une femme, une photo neutre peut-être un objet technique, une photo stressante, une gueule de serpent et une photo cool sera une fleur.

L'expérience maintes fois répétées, démontre le phénomène de pré-connaissance. L'analyse des résultats met clairement en évidence que la personne "sait à l'avance" que l'image suivante va être choquante pour elle !


LE GALET DIAMANT

Encore plus simple que l'eau Diamant et pourtant moins connu

Dix ans après la sortie de l’Eau Diamant, Joël Ducatillon nous présente la Pierre Diamant sur le site Italien LiberamenteServo.it .

<<C'est vous-même qui allez chercher, trouver et choisir cette pierre parmi les galets de mer, de rivières ou autre. Elle sera de forme circulaire, assez plate et pouvant tenir dans la paume de la main. En vous connectant à moi, sans avoir besoin de me contacter ou de me voir, vous allez commander qu’elle devienne "Pierre Diamant". Elle s’encodera alors automatiquement avec certaines fréquences, avec l’énergie informée de la Pierre Diamant.

En la prenant en main, vous pouvez affirmer à haute voix une intention concise et claire afin de programmer votre "corps spirituel" qui contribuera à votre future identité. Celui-ci transmettra l’information à vos différents corps : physique, émotionnel et mental.

Il vous faut rester environ 30 minutes en silence après l’affirmation en tenant la pierre en main. Peu à peu, un pont de communication se construira entre vous et VOUS, améliorant votre perspicacité et votre équilibre.

C'est comme si cette Pierre Diamant était une espèce de téléphone qui établit une connexion avec votre Moi-Supérieur afin de lui communiquer vos souhaits, en partant du fait que tout ce que vous désirez est déjà là. Bien entendu, votre corps supérieur décidera de la compatibilité de votre affirmation avec son propre programme.

Il faut savoir aussi que, comme pour l’Eau Diamant et comme pour la PMT, cette technique n’est pas faite pour tout le monde et que le résultat dépendra beaucoup de l’ouverture de cœur de chacun.

Enfin, sachez que cette Pierre Diamant peut transmettre ses informations à d’autres pierres de même nature en quelque trois minutes seulement en les mettant ensemble et en réaffirmant l'intention. Aussi, vous pouvez en dupliquer pour les distribuer à d’autres personnes ou simplement pour les déposer dans la nature, dans un potager ou tout autre lieu.>>

Librement interprété d'après un texte en Italien attribué à Joël Ducatillon


TRIANGLES D'OR

Ondes de formes et nombre d 'Or (Phi =1,618).

Je vous propose aujourd'hui une expérience sur les ondes de formes issues du triangle d'Or. En effet, il existe de nombreux triangles d'Or, alors lequel choisir en énergétique et peut-on y ajouter de la couleur ?

Une figure géométrique est dite "d'Or" si un rapport de 1,618 existe entre deux de ses parties. Le problème a une seule solution s'il n'y a que deux parties comme c'est le cas du rectangle (longueur / largeur), mais, dans le cas d'un triangle (trois côtés), il existe plusieurs solutions et ce sont celles-ci que nous nous proposons de comparer d'un point de vue énergétique :

Nous avons quatre possibilités repérées ci-dessus de a, b, c et d. Les deux premiers triangles sont des triangles rectangles et les deux derniers des triangles isocèles. Dans les quatre cas, un côté vaut Phi et un autre Un, le rapport d'Or est donc bien présent (Phi/1=Phi).

Pour vous-même, au biotesting vous allez déterminer, pour chaque forme, le pourcentage d'efficacité à utiliser une forme plutôt qu'une autre pour réharmoniser une personne.

Repère du triangle

% efficacité

a

%

b

%

c

%

d

%

Personnellement j'ai trouvé, dans l'ordre : 100%, 0%, 50% et 100%. Ce résultat m'est adapté puisque mon intention était de tester "pour moi".

Dans un deuxième temps nous allons étudier l'influence de la couleur (chromothéapie). Comme nous l'avons souvent évoqué dans le news, la couleur est un plus certain de l’Ère du Verseau (voir références en fin d'article).Aussi, nous reprendrons la même question que ci-dessus, mais en ajoutant dans notre intention, que nous allons utiliser des triangles colorés comme ci-dessous :

Les couleurs réelles seront bien sûr déterminées par la suite, au biotesting, en fonction de la réharmonisation à faire, les couleurs ci-dessus n'étant qu'indicatives.

EN CHROMOTHERAPIE

Repère du triangle

% efficacité

a

%

b

%

c

%

d

%

A titre d'exemple, personnellement, j'ai trouvé, dans l'ordre : 100%, 0%, 50% et 0%. On notre, dans ce cas, que le triangle isocèle de base Phi (repéré d), était excellent en "noir et blanc", en tant que forme pure (100%), en revanche, comme support d'une couleur, il ne convient pas (0%).

Amusons-nous maintenant, à voir ce qui ce passe si on assemble les triangles d'Or en losange :

Les quatre losanges ci-dessus sont donc tous obtenus par composition de deux ou quatre triangles d'Or. A nouveau, l'idée est de biotester si ces formes, sont ou non, de bons supports pour une réharmonisation :

LOSANGES

Repère du losange

% efficacité

a

%

b

%

c

%

d

%

Comme précédemment, je vous donne de suite mes résultats, qui ne valent bien sûr que pour moi. Chacun peut trouver autre chose. J'ai trouvé, dans l'ordre : 100%, 0%, 100% et 50%.

Et pour finir, nous allons combiner le "losange somme de plusieurs triangles d'Or" avec des couleurs (chromothérapie).

Nous partirons pour ce dernier test du principe des losanges "Arlequin", c'est-à-dire que chaque sous-triangle d'Or peut avoir une couleur différente, comme le montre l'exemple ci-dessus.



CHROMO-LOSANGE

Repère du losange

% efficacité

a

%

b

%

c

%

d

%

Personnellement j'ai trouvé, dans l'ordre : 100%, 0%, 0% et 100%.

Pour les biotesteur les plus expérimenter, je vous propose de refaire tous les tests, non pas centré sur vous même, mais au contraire dans un objectif d'universalité. La question deviendrait :

"Pour le plus grand nombre, quelle est la forme la plus efficace ?"

Dans la prochaine news, le debriefing de ce test...


Références déjà données dans la newsletter :

  • PHI :
  • News 61 : Le nombre d'Or, découverte en images .
  • News 62 : Nombre d'Or et Rûnes Celtiques .
  • News 64 : Autour du losange d'Or .
  • News 65 : Les réharmonisateurs losanges .
  • CHROMO
  • News 48 : Crops-Chromo-Codes et Emma Kunz.
  • News 68 Un soin en Chromo avec Impress .



VIVRE AVEC UN MEDIUM suite...

L'hypersensibilité médiumnique en 2010 en Europe : comprendre

Le mois dernier je finissais la première partie de l'article avec la question : "Les médiums 2012 sont-ils des Ducti-Théo-Ceptifs ?"

L'idée derrière cette question était de laisser entrevoir trois axes de réflexion. D'une part la capacité du médium à s'adapter à son environnement avec "Ductilité", d'autre part de s'interroger sur la source des informations reçues avec "Théo", et enfin de comprendre comment l'hyper-sensitivité intervient dans la construction de l'image proprioceptive de soi-même avec "Ceptif" ou "Réceptif". Aussi allons-nous parcourir ces trois items dans cette deuxième étape de l'article.

DUCTI

C'est Boris Cyrulnik qui a pris le terme "Résilience", initialement réservé à l'étude des caractéristiques des matériaux, pour l'appliquer à la psychologie. Par analogie, Cyrulnik a défini la résilience comme un concept : c'est la capacité de l'individu à surmonter les épreuves.

Revisitons la définition initiale de résilience et comparons la à celle de ductilité :

La Résilience est l'énergie nécessaire à rompre une pièce sous un choc. On peut l'exprimer en terme de ténacité c'est-a-dire en terme de capacité à résister à la rupture par choc.

La Ductilité désigne la capacité d'un matériau à se déformer plastiquement - étiré, allongé, aplati - sans se rompre. Par exemple l'or est un matériau très ductile, il est possible de l'étirer jusqu'à obtenir des fils très fins. Un matériau ductile présente un allongement important certes mais aussi une grande ténacité.

On note, par analogie physique/psychologie, que dans les deux cas il y a une grande ténacité, mais, dans un cas elle est "utile" pour résister un grand choc alors que dans l'autre, c'est pour résister à des déformations répétées. Le médium, de par les inter-actions permanentes avec le monde extérieur va utiliser sa ténacité dans l'objectif d'augmenter sa ductilité. Il se conforme, rentre dans le moule, s'aplatit même. Cette grande capacité, cette forte ductilité va lui permettre de s'adapter au monde, toutefois, et on peut le concevoir à la simple lecture de la phrase précédente, il va avoir beaucoup de mal à s'affirmer. Et effectivement, c'est un effet co-lattéral courant : le médium pense qu'il souffre d'un manque de confiance en soi alors qu'en réalité il se "ductilise" par acte réflexe. Le réflexe ayant été acquis dans l'enfance (avant 5 ans), donc à une période ou l'enfant est démuni face à l'adulte.

Certaines personnes pensent qu'une fois adulte, il n'y a plus de raison de rester docile et ductile. C'est méconnaître les lois de l'apprentissage et un simple exemple va vous permettre de bien appréhender le problème. Vous êtes-vous demandé pourquoi les quatre lions dans la cage ne se jetaient pas sur le dompteur pour n'en faire qu'une bouchée ? Et bien, parce qu'ils sont sûr que le dompteur est le plus fort ! Si à un seul moment le lion en doutait, il ne ferait qu'une bouchée du dompteur. Et bien c'est pareil pour l'humain, les apprentissages de la petite enfance, font force de loi bien plus que la raison de l'adulte.

Afin que la ductilité du médium ne soit plus un handicap, un travail en développement personnel sur plusieurs années est nécessaire. Les thérapies qui prennent à 100% la problématique de frontière contact comme la Gestalt-thérapie, la Fascia-thérapie, la Fascia-pulsologie sont les plus adaptées.

Mais, dans un premier temps, les médiums doivent apprendre à "Envoyer à la terre dans l'instant" toutes les émotions parasites qu'ils ressentent. Vouloir les bloquer est un leurre, puisque, si elles sont ressenties, c'est qu'elles sont déjà là, à l'intérieur.

THEO

Pourquoi "Théo"... parce que Théo comme :

  • Théo : Issu du grec theos, le dieu, mais aussi du germanique theud, le peuple. (Voir aussi l'article sur le mot "dieu" dans cette même newsletter)
  • Thérorie : Du latin theoria - spéculation - , et du grec ancien theoria - contemplation, spéculation, regards sur les choses, action d’assister à une fête - et de theoros - spectateur - lui-même de thea - la vue - et orao - voir, regarder -.
  • Théosophie : La théosophie (theosophia - en grec : theos, divin et sophia, sagesse) a été fondée chez des auteurs de l'Antiquité. La méthode consiste, d'une part, à raisonner en terme d'analogies (interprétation des légendes, mythes et contes sacrés selon une logique d'analogie et de correspondance) et, d'autre part, à connaître l'expérience du divin par l'extase spirituelle et l'intuition directe.

L'idée serait que les messages que reçoit le médium sans les demander, soient de nature divine. Mais bien sûr rien n'est moins sûr. Si de célèbres médiums ont effectivement des messages très spirituels et très inspirants, cela ne veux pas dire que c'est automatique. La plupart des médiums se connecte sur ce que l'on nomme l'Astral avec ses anges et ses démons. Reprenons le schéma donné dans la news n°66. On voit de suite qu'il est plus facile de se connecter dans l'Astral (1) que dans les hautes énergies (3). Alors, avant d'être sûr de n'avoir que des connexions "100% spirituel", il est important que le médium sache qu'il se connectera spontanément aux égrégores les plus présents dans l'Astral. En reprenant l'analogie avec un poste de radio, le médium peut être branché sur "Radio Beyrouth", sur "Radio séismes" ou sur "Radio Anges". Sans intention particulière, après avoir écouté les infos du matin ou vu le JT de 20h à la TV, sa radio va se connecter sur... radio Beyrouth bien sûr.

Afin que la connexion médiumique ne soit pas un handicap, il est nécessaire, en conscience, de définir sa cible par défaut. Nous vous proposons "Radio Anges", mais "Radio Nature" est très bien aussi.

L'autre avantage de "Radio Anges", c'est que dans l'Astral cela donne quelque chose de doux, joyeux, paisible (point 1 du schéma ci-dessus), mais si la connexion est plus "haute" : point 2 ou 3, tout va pour le mieux. C'est donc une "Radio" que l'on peut garder très très longtemps (Pour un mode d'emploi plus précis, voir un autre article dans cette news, un peu plus loin).

CEPTIF

Le mot "proprioceptif" existe depuis 1927 mais c'est depuis 1935, avec notamment Merleau-Ponty, qu'il est utilisé. Voici ce qu'en disait :

Encyclopédie Larousse de 1968 :

Les données de la proprioception sont sensorielles et proviennent des trois sources suivantes: tactile, kinesthésique et labyrinthique. L'accumulation des données de la proprioception fournit à l'être humain son schéma corporel.

Greimas-Courtés 1979 :

Ensemble des sensations résultant de la perception qu'a l'homme de son propre corps et renseignant sur l'activité du corps propre (sensations kinesthésiques et posturales).

Étant donné que le médium est un hyper-sensitif, c'est aussi un hyper-sensoriel. Aussi, reçoit-il, en plus des informations sensorielles habituelles sur-amplifiées (X2, X3 .. X10), des informations d'autres natures conscientes (clair-voyance, clair-audition) ou inconscientes (intuition fulgurante, message nocturne, ...). Le médium se construit en fonction de l'ensemble de toutes ces perceptions dans l'enfance. Si l'environnement ne reconnaît pas ce don, le médium met en place des solutions d'évitement, de bridage, de négation mais certainement pas des solutions de maîtrise et de développement. L'adulte médium, s'il le veut doit s'astreindre à une certaine discipline afin de reprendre le contrôle de sa vie.

Les pratiques Taoïstes en générale (Qi-gong, respirations, méditations...) sont excellentes pour les médiums afin d'intégrer à 100% leur "ceptif". Parmi les pratiques, "Battre du tambour céleste" est typiquement destiné à celles et ceux qui ont "des pouvoirs", comprenez un don de naissance de type médiumnique.

D'autre part, l'aspect réceptif permanent du médium peut déboucher sur la réception d'informations non demandées. Afin que cette réception de messages ne devienne pas un handicap social, il est très important de toujours tester au pendule si l'information doit être dite ou non et, dans le doute, ne rien dire. Ensuite, si le médium est à l'aise avec le pendule, il pourra déterminer le destinataire de l'information : pour personne, pour lui, pour l'autre.

Battre le Tambour Céleste :

Placez chaque main en coque sur chaque oreille. Avec l'extrémité du majeur, tapez doucement sur l'index ou sur l'ongle de l'index. Si vous le faites correctement, vous entendez un son assez semblable à un battement de tambour. Le lieu exact pour battre est à la jonction Pariétal-Temporal. Toutefois, vu la taille des doigts, c'est une zone, et surtout, c'est votre ressenti qui vous dira si le "tambour céleste" bat bien.

Au début, vous pouvez taper sur un rythme régulier et lent 24 fois. Après une pause, recommencez 3 fois en tout. Ensuite, vous pouvez suivre votre intuition et battre un rythme qui vous est adapté.

Il existe une variante pour battre du tambour qui consiste, une fois l'index croisé sur le majeur, à laisser glisser rapidement l'index sur le majeur vers le crâne. Essayez et adoptez le plus agréable pour vous.

En résumé, conseils pour les médiums :

  • Envoyer à la terre dans l'instant toutes les émotions déstabilisantes perçues.
  • Travailler la frontière contact en Gestalt-thérapie ou en Fascia (thérapie ou pulsologie).
  • Se connecter souvent à "Radio Anges".
  • "Battre du tambour céleste" régulièrement.
  • Ne pas utiliser les informations perçues tant qu'un cadre de biotesting éthique n'est pas en place.



RADIO ANGES

Guider sa supra-sensibilité

Il s'agit ici de créer un support visuel - un focus - afin de connecter sa sensibilité extra-sensorielle sur une source d'information positive et structurante. L'égrégore des Anges étant très présent et très puissant, c'est un bon focus, d'autant qu'il existe de nombreuses pratiques issues de différentes religions et de différents mouvements spirituels, ce qui donne, au final, une très large palette de possibles.

Mais commençons par le focus le plus simple et le plus universel : le cercle pointé. Un cercle peut toujours être considéré comme un polygone avec des millier de côtés, des millier de facettes.

On peut dire qu'il s'auto-adaptera au besoin, ici les 72 Anges :

Vehuiah Jeliel Sitael Elemiah Mahasiah Lelahel Achaiah Cahetel Haziel Aladiah Lauviah Hahaiah Iezalel Mebahel Hariel Hekamiah Lauviah Caliel Leuviah Pahaliah Nelkhael Yeiayel Melahel Haheuiah Nith-Haiah Haaiah Yerathel Seheiah Reiyel Omael Lecabel Vasariah Yehuiah Lehahiah Chavakhiah Menadel Aniel Haamiah Rehael Ieiazel Hahahel Mikael Veuliah Yelahiah Sealiah Ariel Asaliah Mihael Vehuel Daniel Hahasiah Imamiah Nanael Nithael Mebahiah Poyel Nemamiah Yeialel Harahel Mitzrael Umabel Iahhel Anauel Mehiel Damabiah Manakel Eyael Habuhiah Rochel Jabamiah Haiaiel Mumiah (liste).

Le deuxième élément, c'est l'activateur. Étant donné le thème de cette newsletter, nous utiliserons bien sûr le pendule. Nous mettrons le pendule en giration au dessus du "focus" en posant l'intention "Je demande à me connecter à Radio Anges...". On renouvelle l'intention jusqu'à ce l'on sente que la connexion est établie, on laisse alors le pendule aller comme il le désire. Il peut continuer à tourner simplement ou "comme un hélicoptère", il peut s'inverser,osciller, faire des huit, etc. Pendant deux minutes, en conscience, on établit la connexion. Pour les personnes ayant du mal à lâcher prise, et donc à laisser le pendule faire, il suffit de le maintenir en rotation et de compter les tours. Au bout de 72 tours, vous êtes sûr d'avoir connecter au moins une fois chaque "Ange".

Le troisième et dernier élément du protocole est la programmation de notre inconscient. L'observation du mouvement du pendule re-synchronise les deux hémisphères et provoque un état modifié de conscience favorable à la programmation de l'inconscient. Aussi, à la fin de la connexion dire trois fois "Que ma radio extra-sensorielle se connecte à Radio-Anges à chaque fois qu'elle est disponible et non utilisée" est un bon gage de paix émotionnelle pour les médiums et même tous les sensoriels très réceptifs.

Bien sûr il serait possible de trouver un protocole équivalent en hypnose Ericksionnienne, en sophrologie, en PNL,... Le principal c'est de bien comprendre l'objectif, et ensuite de ne pas confondre le moyen et l'objectif.

Si l'avantage d'un simple cercle est d'être facilement dessinable sur une simple feuille, il peut être plus connectant d'avoir un support plus riche, plus parlant :


Pour ceux qui sont intéressés par la production de ce type de document, courant juin, le nouveau site applicatif de OOo pour le mieux être s'enrichira des explications permettant de faire les focus "Radio-Ange" présentés ci-dessus. Sur ce site vous trouverez déjà toutes les applications OOo parues dans la newsletter à ce jour. Ce site thématique permettra de recevoir, au fur et à mesure, les articles techniques "Impress" ou OOo directement ou indirectement liés aux articles de la newsletter sans alourdir celle-ci.

http://sites.google.com/site/pptodp/


ORIENTATION DES LITS

Par Louis Declercq dans le années 50.

La radiesthésie est un art et une science aussi. Pour qu'un fait sorte de l'empirisme et devienne scientifique, il faut chercher à s'expliquer pourquoi il se produit et pouvoir le démontrer.

Influence des ondes telluriques.

Pourquoi est-il utile d'orienter les lits, la tête vers le Nord, sinon vers l'Est ?

Une personne en position couchée est sous la domination des ondes telluriques.

Orientation vers le Nord.

En orientant la tête vers le Nord la personne se conforme au sens d'attraction des pôles terrestres, créant un courant magnétique du Sud vers le Nord (aiguille aimantée de la boussole).

Orientation vers l'Est.

En orientant la tête vers l'Est, la personne se conforme au sens de rotation terrestre de l'Ouest vers l'Est provoqué par l'attraction du Soleil de signe positif sur la Terre de signe négatif, relativement à lui-même.

Le champ magnétique.

La radiesthésie permet de démontrer l'utilité de l'orientation des lits en détectant le champ magnétique englobant chaque individu en état normal.

Ce champ magnétique individuel d'environ 20 cm au minimum est plus développé chez un sujet cultivant ses forces magnétiques.

Un champ magnétique amplifié rend plus facile l'expérience suivante:

Expérience

Si une personne en bon état magnétique s'allonge horizontalement sur le sol ou sur un lit, ayant la tête au Nord, à l'Est ou entre ces deux sens d'orientation, quand elle se relèvera on constatera que la longueur de son champ magnétique n'a pas varié.

Mais si elle se couche tête au Sud ou à l'Ouest, elle perdra son champ magnétique qui sera nul et ne réapparaîtra qu'après un certain temps pendant lequel elle aura repris la position verticale ou par un exercice de magnétisation.

Conclusion.

Pour conserver tout son potentiel magnétique, il est donc important, particulièrement pour les radiesthésistes, de veiller à l'orientation des lits.

Louis DECLERCQ, Manicamp (Aisne).

SEMANTIQUE : DIEU

Les sens cachés des mots


Étymologie :

Le mot « Deus » est attesté dès le tout premier texte français, les Serments de Strasbourg, en 842 (Deo, au cas régime et Deus, au cas sujet), puis Deu et Dieu (XIe et XIIe siècles). Le terme français « dieu » vient du latin deus, lui-même issu de la racine indo-européenne reconstituée deiwos, « lumière » du ciel, du jour, de la base linguistique dei-, « luire, briller ».

Les termes qui désignent Dieu dans les langues d'influence germanique (Gott en allemand, God en anglais et en néerlandais, Gud dans les langues scandinaves, ou Guth en gotique) ont une autre origine, elle aussi indo-européenne. Cette racine proto-germanique est liée à la notion d'appel ou d'invocation.

Le mot grec Theos qui veut aussi dire "Dieu" (comme dans Théologie par exemple). Le mot theos est lui-même soumis à de multiples flexions ou variantes dialectales.


Synonymes :

Dieu : Alpha et oméga, cause universelle, Ciel, Allah, Créateur, Démiurge, Esprit, Éternel, La Source, Être suprême, Grand Architecte, Grand Être, Jahvé, Jéhovah, La Divinité, Energie de Vie, Logos, Notre-Seigneur, Père, pur esprit, Saint des saints, Seigneur, Souverain du bien, Tout-Puissant, Très-Haut, Verbe, ...

dieu : célicole, créateur, déité, démiurge, destin, divinité, idole, providence, seigneur.

Nb: le "D" majuscule, soutient l'idée d'un Dieu unique, contrairement au "d" minuscule qui donne l'idée de pluriel, les dieux de l'Olympe par exemple.


Espace sémantique :