Rad Q 20 à 24

Newsletter Radiesthésie Quantique (ex "Rad & Santé" pour Radiesthésie et Santé Holistique) n° 20 à 24

Vous trouverez ici tout le texte mise en page avec les images et tableaux nécessaires à la compréhension.

Pensez à faire une recherche (en haut à droite) c'est très pratique.

Si vous voulez voir toutes les illustrations et les tableaux, il vous faudra acquérir le livre papier sur Amazon ou Lulu (682 pages A4).

>>> Vers le forum de la news: Groups.Google.com/forum/#!forum/newsletter-etherapia

N° 20 Février 2003

QUESTION RAD

En aveugle et au pendule, j'arrive mieux à deviner les cartes de tarots que les élixirs. Pourquoi? Pascal

Effectivement dans le cadre de la recherche d'une OEM ou "Onde Electro-Magnétique", il semble plus logique de réussir à 100% la détection d'un élixir parmi "n" plutôt qu'une lame de tarot parmi "n". C'est le concept de résonance qui va nous permettre de comprendre le phénomène. Mon corps, mes cellules et ma conscience supérieure vont réagir vivement si je présente une information signifiante pour moi même: c'est le phénomène de résonance.

Tout d'abord étudions le test fait avec des élixirs. Dans le cadre d'un bilan énergétique, quand je présente au patient un à un l'ensemble des élixirs floraux du Dct Bach, si une des fleurs est utile au patient, je vais avoir immédiatement résonance donc réaction de mon pendule. Quand, chez moi je cherche parmi 5 flacons cachés lequel est Holly par exemple, si Holly n'est pas signifiant pour moi, si Holly n'est pas un réharmonisant utile ici et maintenant pour mes cellules, il ne peut y avoir de résonance directe. Ceci explique la difficulté de cette recherche radiesthésique. Si je commence par chercher l'élixir dont j'ai besoin ici et maintenant (Elm par exemple) et que je le mélange avec quatre autres élixirs dont je n'ai absolument pas besoin ce jour, alors ma recherche en aveugle me permettra de trouver Elm sans problème. Il y aura résonance, l'information sera signifiante pour moi.

Voyons maintenant pourquoi Pascal réussit presque à 100% avec les lames de Tarot. En partant du même raisonnement que ci-dessus cela voudrait dire que les informations symboliques portées par chaque lame résonnent en nous systématiquement?! ... Et bien oui! Les lames de Tarots ont cette particularité extraordinaire d'être signifiante pour chacun d'entre nous, elles portent en elles une symbolique de vie si puissante et si présente dans l'inconscient collectif qu'il est extrêmement rare de ne pas entrer en résonance avec un des symboles de la carte. Quand on sait en plus, que Pascal a travaillé le Tarot par une approche intuitive et méditative tout s'explique!

INTUITION ET SENSORIALITÉ

Comment développer son intuition et sa sensorialité ...

  • Le mois dernier, je vous proposais une première série d'exercices à pratiquer régulièrement afin d'augmenter votre intuition et votre sensorialité: un exercice physique le cross-crawl, un exercice de dessin main gauche et une visualisation. Ce mois-ci, avant de vous présenter de nouveaux exercices, nous allons tout d'abord revenir sur le "dessin main gauche" via une étude de cas et la découverte d'une variante:

DESSIN ou ECRITURE GUIDÉE

Pour ceux qui ont fait l'exercice proposé le mois dernier, vous avez donc les six premiers dessins obtenus sans objectif particulier, juste en laissant s'exprimer votre intériorité profonde. La clef pour comprendre, interpréter ces six dessins est de savoir quelle intention était posée même de façon inconsciente. Ceux qui ont réussit à décoder les dessins, à donner un sens, ont forcément découvert cette intention même si elle n'a pas été formalisée. Pour les autres, lisez ce qui suit puis regardez à nouveau vos productions et laissez vous trouver par la signification.

L'intention clairement affichée dans cette rubrique de la news étant le développement personnel, vos dessins sont donc une aide à la résolution de votre problématique énergétique majeure et solvable du moment. L'intention implicite posée est donc une ré-harmonisation.

Traitons une étude de cas, et analysons ensemble les dessins obtenus par une personne (page suivante).

Il est à noter que ces six dessins ont été obtenus avec la main gauche. Ce qui suit est une libre interprétation toutefois validée au pendule avec la personne concernée:

Le premier jour, on trouve la personne elle-même avec des barreaux aux yeux, triste. Le deuxième jour, les contours s'emmêlent et le troisième c'est la totale: que de nœuds! Le quatrième jour, les nœuds énergétiques restent très présents, mais notez en haut, un début de résolution. Le cinquième jour est celui de la résolution, tout devient clair, la vie reprend! Enfin, le sixième jour la personne est complètement réharmonisée, ses auras s'empilant comme des poupées russes :o)

Jour 1

Jour 2

Jour 4

Jour 4

Jour 5

Jour 6

Cette étude de cas éclairera sûrement celles et ceux qui ont eu des difficultés d'interprétations. En revanche, certains n'auront peut-être pas eu de production du tout: la feuille sera restée blanche. Pour ceux-là voici une variante que l'on peut rapprocher l'écriture guidée de Dan Wilson. Vous posez dès le départ l'intention, l'objectif par exemple "Trouver le conflit caché derrière ma sinusite" ou encore "Quels types d'actions dois-je mener cette année". Le lendemain, au réveil, vous vous recentrez sur votre intention, vous reformalisez votre objectif et vous "demandez", vous "appelez" un mot ou une image. Vous écrivez le mot ou dessinez l'image avec votre main habituelle, puis vous redemandez un mot (ou une image) et vous l'écrivez. A chaque fois vous vous centrez un instant, demandez un mot et vous le notez. Il peut s'agir d'un groupe de mots mais jamais d'une phrase complète. Une fois l'inspiration épuisée vous relisez les mots et là seulement vous découvrez le texte dans sa globalité pour en comprendre le sens. Vous recommencez l'exercice plusieurs matins de suite (3 à 7).

LE STOP

Le "Stop" est un excellent exercice de prise de conscience et par là même de développement de la sensorialité. Vous prenez une vingtaine de post-it et notez dessus le mot "STOP" en grandes lettres. Ensuite, vous les placardez dans des endroits divers et variés de façon à ce qu'ils surprennent votre vue. Par exemple, à l'intérieur du placard à verres, ou encore dans votre mallette, ou bien derrière la porte. Le principe est que, à chaque fois que vous voyez le mot "Stop", immédiatement vous vous immobilisez dans votre attitude et vous vous observez. Vous faites un scanning physique complet: yeux, bouche, mâchoire, épaules, bras, doigts, torse, coeur, fesses, cuisse, mollet, appui du pied et en même temps profitez-en pour détendre chaque partie observée....cool ;o)

Cette scrutation prend moins de 30 secondes et hop, on continue ce que l'on était en train de faire ... jusqu'au prochain "stop".

Quand vous possédez bien le scanning sur le plan physique, vous pouvez passer aux autres plans un par un: émotionnel, mental, spirituel, puis tous ensemble:

Côté physique, êtes-vous crispé, tendu? Avez-vous conscience de la position de votre main gauche, de votre dos? Côté émotionnel, êtes-vous conscient de l'émotion principale qui vous habite? Enfin côté mental à quoi êtes-vous en train de penser?

Au bout de 3 jours vous déplacez les post-it pour les "cacher" ailleurs. Au bout de 7 jours vous arrêtez pour reprendre le mois suivant si vous le désirez.

7 JOURS POUR PENDULER

Vous pendulez de temps en temps? Alors cet exercice est fait pour vous. Afin de développer encore plus votre intuition il est important d'augmenter la confiance en soi. Pendant 7 jours, vous allez penduler avant chaque prise de décision et vous allez suivre à 100% le résultat obtenu. C'est tout :o)

Cet exercice est une véritable "épreuve du feu". Le doute existera bien sûr, mais comme vous vous êtes engagé à l'avance à respecter à 100% les réponses du pendule, vous le faites. Pendant ces 7 jours et la semaine suivante, vous allez pouvoir vivre les effets et conséquences de ces décisions. Cela aura deux effets principaux: le premier de vous rendre compte de la sagesse de ces décisions et le deuxième de mesurer la complexité, la diversité du réseau de conséquences d'une décision "juste".

Bien sûr comme toujours dans cette partie de la news, il y a une intention, celle que l'on nomme "développement personnel". La solution indiquée par le pendule sera en accord avec cet objectif. Voyons quelques exemples:

  • Je viens de "m'embrouiller" avec mon conjoint et descends dans mon bureau. Je teste alors comment je dois continuer la journée: Rester dans mon bureau et finir mon travail, Sortir seul et prendre l'air, Remonter et la prendre dans mes bras...
  • Un patient me contacte pour l'aider sur un problème professionnel. Je teste si je peux l'aider (et si la réponse est "non", je n'accepte pas).
  • Le week-end arrive et j'ai trop de choses à faire, je mesure au pendule le pourcentage d'importance de chaque éventualité et je fais en priorité l'action ayant obtenue le meilleur score même si c'est celle que j'aurai volontiers éliminé ;o(

Attention, si on force, si on ne respecte pas le message de son intuition, alors les réponses deviendront burlesques et/ou contradictoires. Dans ce cas, il est préférable, par exemple, de réduire à 3 jours la durée de l'épreuve plutôt que "de contredire le pendule".

MOUVEMENT SENSORIEL: LA TRANSLATION

Pour terminer, j'ai choisi un mouvement. Ce mouvement est dit "sensoriel" pour bien le distinguer d'un mouvement moteur, purement sportif. L'exercice que je vous propose ici est issu, à la fois, de l'approche "Qi-Gong" et de l'approche "mouvement fondamental" de Dany Bois. C'est une très belle pratique dont l'objectif est de développer la sensorialité par une mise en mouvement consciente. L'exercice choisit est une translation latérale lente qui prendra une quinzaine de secondes à l'aller comme au retour :

Etape 1: En appui sur un côté (le gauche si vous êtes en miroir avec la figure) vous vous intériorisez afin d'équilibrer votre posture. L'attention est tour à tour portée sur le contact avec le sol, la répartition avant-arrière du poids sur les pieds, l'alignement de la rotule avec la pointe du pied, la rétroversion du bassin pour s'asseoir dans sa posture, le relâchement des épaules et de la nuque, la libération de la poitrine pour rendre aisé la respiration et enfin le regard si les yeux sont ouverts.

Au Top départ, une translation du bassin est enclenchée vers le côté opposé. On associe au bassin tout le bloc médian, à savoir le buste bien sûr, mais aussi les membres inférieurs. Les pieds ne bougent pas, mais tout le bloc médian translate. Pendant ce mouvement latéral, pendant cette intention transversale, les bras montent latéralement pour atteindre la première fois l'horizontale, la deuxième fois le 10h10 et la dernière fois la position verticale. A chaque fois, après un temps de pose et de centration au top arrivé, le mouvement de retour est l'exact inverse de l'aller. Bien sûr la respiration est ample et accompagne le mouvement.

1° Horiz

2° 10h10

3° Haut


Etape 2: Une fois la série de 3 mouvements pratiquée en conscience, la cinématique est comprise, intégrée, mais surtout, on va pouvoir travailler encore plus la sensorialité. La sensation de mouvement nous est donnée, non pas par le muscle qui fait, mais par celui qui ne fait pas (le muscle complémentaire), ceci se nomme la proprioception. C'est donc dans un relâché maximum que va pouvoir se développer un ressenti maximal. On pratique alors une nouvelle série avec, comme intention, un relâché maxi afin de sentir le mouvement de l'intérieur. Pour cela la conscience se promène autour des principaux muscles et des principales articulations des membres.

Etape 3: Il s'agit maintenant de rentrer dans le mouvement, ou plutôt dans un des mouvements. On commence par le bassin, on entre dans cette translation en douceur, on la suit, on se glisse dedans, on la surfe, bref on se délecte à translater. Avec de l'entraînement on sent la trace du mouvement et l'on ressent un déplacement subjectif beaucoup plus grand que la réalité. Quand l'amplitude subjective devient plus grande que l'amplitude objective on est en pleine sensorialité :o)

Etape 4: On ajoute maintenant le ressenti du mouvement des bras, cette trace circulaire. Attention, on ajoute et pas on remplace. La conscience simultanée de ces deux mouvements oblige généralement à un ralentissement du mouvement. Seule la lenteur va nous permettre d'être en conscience dans les bras et dans le bassin. Comme précédemment quand se dégage un réel plaisir de se glisser dans la trace circulaire décrite par les mains, on est en pleine sensorialité. De mouvement en mouvement, on peut se rendre compte qu'entre le top départ et le top arrivé tout n'est pas aussi sensoriel et qu'il y a des zones imperçues ou mal perçues. La répétition du mouvement est la clef pour rendre ces zones plus présentes à soi.

Etape 5: Comme dernière étape je vous suggère de porter votre attention aux mouvements secondaires dit associés. Ainsi quand le bassin translate vers la droite, le genou gauche recule alors que le genou droit avance! Recommencez le mouvement en prenant conscience de ceci puis en le vivant pleinement. Plus subtil encore, toujours quand le bassin translate vers la droite, le tibia doit recule, amis aussi l'angle pied-tibia augmente, ou encore il y a une verticalité haute du corps. A chaque fois on enrichit son mouvement d'une nouvelle perception intérieure. Paradoxalement, vous constaterez que plus vous ajoutez de paramètres à suivre en pleine conscience, plus vous aurez une sensation de globalité, d'intégration profonde et solide. Parallèlement, plus vous découvrirez de tensions, de non perceptions, de zones insensibles qu'il faudra accueillir et reconnaître avant de pouvoir les intégrer.

Comme peut le laisser supposer ce bref exposé, une simple translation peut nous amener à vivre des heures d'expérimentation sensorielles. Le mouvement c'est la vie, une méditation dirigée, une intériorisation en mouvement c'est une relance en conscience à la vie dans nos cellules. Cette pratique va donc plus loin que d'augmenter notre intuition ou notre sensorialité, elle augmente notre vitalité.

RADIONIQUE

Suite et fin du Magneto-Geometrique

Nous avons maintenant parcouru les grandes étapes de la radionique: nous avons découvert les premiers pas avec le Réflexophone du Dct Abrams, la grande étape suivante fut la radionique homéopathique de Malcom Rae et de David Tansley et enfin, l'électronique et l'informatique avec le Quantum. Avant de découvrir les étapes intermédiaires, voici une série de mises au point, synthèse de l'abondant courrier que j'ai reçu.

Efficacité du système Saisanjeevini.

A titre d'exemple voici un message que j'ai reçu: "Pour info, j'ai testé les sanjeevini pour un problème de santé, très efficace et très rapide, merci pour vos informations. Bien à vous. Fredéric". Ce témoignage, comme d'autres, montre qu'en auto-traitement l'approche Magnéto-Géométrique alliée à une intentionnalité supportée par une prière ou une méditation est un système efficace (www.saisanjeevini.org).

Combien y-a-t'il de cartes MG possible?

Avec 6 rayons et à un degré près cela donne 360 positions pour chaque rayon et par suite 467 916 713 911 200 combinaisons possibles! Soit près de 1/2 milliard de milliards de cartes potentielles !!

Les rayons MG du Rescue

Le Rescue ou Remède au cinq fleurs est le remède le plus universel et efficace que je connaisse en cas de choc physique, émotionnel ou intellectuel. Voici les 5 angles des 5 rayons pour obtenir cette carte MG: 36° - 87° - 168° - 265°- 335° (Merci Bernard).

Dix règles pour de la pratique de la radionique par Gérard Colineau

<< Pour ce qui concerne la radionique, il est important de savoir que l'on manipule des forces impressionnantes et performantes, il ne faut pas prendre ça à la légère. J'aimerais apporter quelques précisions pour éviter les déboires:

  1. d'abord être bien dans sa peau, physiquement, énergétiquement, psychiquement et spirituellement.
  2. la radionique est une science globale et non mentale, donc laisser l'égo, "le jacasseur" de coté.
  3. utiliser la radionique pour le bon, le beau et le bien commun de tous (comme le dit un de mes amis)
  4. ne jamais travailler sur une personne à son insu, sauf un enfant par l'intermédiaire de ses parents.
  5. utiliser d'abord des schémas qui vous correspondent (et ce qui correspond à l'un ne correspond pas forcément à l'autre).
  6. bien sur toujours demander la permission de travailler.
  7. utiliser ce qui est en notre savoir et éviter d'utiliser des choses que l'on ne connaît pas ou mal.
  8. faire simple peut parfois avoir plus de succès que de faire compliquer.
  9. travailler sur soi avant de travailler sur les autres.

Voilà ces quelques conseils, mais il en est un qui prime par dessus tout, c'est de :

10- travailler avec son cœur. >>

Un nouveau nom pour la radionique instrumentale électronique: la BCI

Le terme "Radionique" semble souvent porter à confusion par rapport à "Radionic devices". On peut lui préférer "B.C.I." pour Bio Communication Instrumentale qui met bien en évidence que l'on parle de transfert d'informations au niveau cellulaire, biologique (Merci Bernard pour l'info)

OUTILS D'OBJECTIVATION DU SENSIBLE

Comment objectiver une mesure du sensible? Tout au long des différentes news nous avons déjà évoqué:

  • les différents pendules et les différentes antennes du radiesthésiste,
  • le test musculaire du kinésiologue et les autotests associés,
  • la mesure électronique de l'organomètre, du QXCI ou du DDFAO,
  • les pouls Chinois ou le RAC,

ce qui fait déjà un bon nombre d'outils!

Il nous reste à voir un outil électronique qu'est le GSR et deux outils visuels que sont la photo Kirlian et la cristallisation de l'eau d'Emoto. Aujourd'hui nous allons donc voir la mesure GSR.

Le G.S.R. ou Gavalnic Skin Response est la version santé du célèbre détecteur de mensonge. Toutes modifications cérébrales ou nerveuses entraînent une modification de la résistance superficielle de la peau dite résistance galvanique. Le GSR est donc une sorte d'ohmètre comme l'organomètre mais il mesure une globalité via deux larges électrodes tenues en mains. Déjà C.G. Jung en 1906 utilisait cette approche afin de savoir si l'évocation d'un évènement était en résonance ou non pour le patient. Les appareils modernes associent la mesure à un feed-back visuel et auditif si besoin. Il est ainsi possible d'objectiver si oui ou non une relaxation nous fait de l'effet, si oui ou non, une méditation ou une prière agit sur nous. On peut donc utiliser le GSR avec son feed-back auditif comme un pendule. Ceux qui sont intéressés par un GSR performant pourront surfer barvent.com. Le mois prochain, nous attaquerons le visuel avec Kirlian. :o)

N° 21 Mars 2003

INTUITION ET SENSORIALITE

Comment développer son intuition et sa sensorialité ...

  • Nous continuons avec trois nouvelles propositions d'exercices. La règle "quelque soit vos capacités actuelles: il faut PRATIQUER régulièrement, la simple lecture est inefficace" reste bien sûr toujours vraie.

LA MARCHE A RECULONS

Cet exercice se pratique avec un partenaire. Vous fermez les yeux et vous vous centrez sur vos perceptions sensorielles et extrasensorielles (votre 6ème sens, votre intuition). L'idée est de sentir, de pré-sentir les obstacles qui sont dans votre dos. Vous allez donc partir dans une exploration de la salle à reculons les yeux toujours fermés! On comprend pourquoi il faut un partenaire, ce sera votre ange-protecteur. En intervenant le minimum, il va assurer votre sécurité et vous évitez tout risque de casse ou de blessure. L'ange-gardien doit être très attentif et peu interventionniste. Son objectif est de vous donner le maximum d'autonomie. Il posera sa main sur votre épaule ou sur votre hanche afin de vous ralentir ou de dévier votre trajectoire si vous arrivez sur un obstacle. Mais l'ange gardien attendra toujours le dernier moment pour intervenir avec souplesse et bienveillance.

Dans un premier temps, vous irez à reculons lentement. Le non-feedback de votre ange sera pour vous le signe que votre perception est bonne et que vous pouvez aller à votre rythme. Il peut même être intéressant de mettre une musique expressive pendant l'expérimentation et ainsi, si on en ressent l'impulsion, de se mettre à évoluer, à chorégraphier sur cette musique.

Cet exercice simple est excellent pour prendre confiance en ses capacités intuitives.

MAGNÉTISER UNE MANDARINE

Cet exercice a aussi comme objectif d'augmenter votre confiance en vos capacités subtiles. Il s'agit de momifier une mandarine par imposition des mains.

Vous prenez deux mandarines, une servira de témoin et l'autre vous servira de support à l'exercice. En dehors de l'exercice, les mandarines seront stockées à l'abri des gourmands dans un même lieu mais distante d'un bon mètre. Une fois par jour, vous allez prendre la mandarine et la magnétisée pendant dix minutes. Si vous avez appris une technique de magnétisation utilisez là sinon voici une technique possible:

Frottez-vous les mains et concentrez-vous sur l'objectif à savoir, momifier par magnétisme la mandarine. Posez ensuite vos mains autour de la mandarine. Vous pouvez toucher le fruit mais aussi rester à un ou deux centimètres. Imaginez alors que vous êtes canal d'une énergie cosmique qui vous traverse en entrant par le haut du crâne et qui ressort par vos mains. Aidez-vous de la respiration pour bien pulser à chaque expiration l'énergie vers la mandarine. Visualisez même cette énergie qui se répand dans la mandarine. Au bout de 10 min, remercier d'avoir été canal si vous le sentez, puis rangé la mandarine.

De jour en jour vous allez voir la mandarine se momifier. La comparaison avec l'autre sera d'autant plus forte que l'autre risque de pourrir! Au bout de 7 jours l'effet "momification" sera en route et au bout de 10 à 15 jours la momification sera achevée. La mandarine restera alors dans cet état des années voir des siècles! A titre indicatif, les mandarines de la photo, momifiée en 1995 une par mon épouse et une par moi même, sont toujours intactes!

LE NON-STOP

Après le "Stop" vu le mois dernier voyons le "non-stop" ou flot continu. L'idée est un peu la même que pour le "Stop" à savoir se centrer sur son ressenti et prendre conscience de ce qui nous traverse. L'exercice consiste à exprimer à haute voix, et sans discontinuer, tout ce qui nous traverse la tête. Mais attention comme en relaxation, il ne faut pas nourrir nos pensées, juste observer qu'elles sont là et les dires. Il ne s’agit pas non plus d'analyser ce que l'on dit, il faut parler sans s'arrêter:

"Je sens ma respiration, ma poitrine monte, mais je ne la sens pas descendre ... j'ai peur d'être en retard à mon rendez-vous ... le camion qui passe fait trop de bruit je vais louper l'exercice ... c'est marrant cet exercice ... j'ai l'index gauche qui me démange ... et maintenant c'est l'oreille droite ... je sens ma glande pinéale qui vibre ... rien, le noir ... une profonde paix monte en moi ... mon sternum chauffe ..."

Cet exercice est à pratiquer une fois par jour pendant 3 jours puis on va continuer à la faire pendant 4 jours mais dans le but de faire jouer notre intuition. Pour cela, avant l'exercice, nous allons nous centrer et poser une question, une intention, une problématique. Ensuite on va mettre en route un magnétophone pour enregistrer le flot de paroles. Enfin, juste après l'exercice ou plus tard dans la journée, on va ré-écouter le flot de paroles afin de ressentir ou de décoder comment il apporte une réponse à notre question initiale (Ressentir c'est se laisser aller à la poésie des mots alors que décoder c'est plutôt noter les mots bizarres, hors contexte).

L'EFFET KIRLIAN

Outil d'objectivation du sensible

L'effet Kirlian tient son nom de ses inventeurs, une famille Russe de Moscou. L'invention fut reconnue par les scientifiques dès 1950 mais ce n'est que vers 1970 qu'elle connue un essor Européen et Américain. Le principe de base est de mettre un objet plat sur une plaque photosensible, le tout entre deux plaques métalliques. Un générateur haute tension - haute fréquence soumet alors les plaques à plus de 30 000 volts. Il s'ensuit une ionisation de l'espace inter-plaques et une imprégnation de la réaction sur le film photo. Après développement, on note un halo plus ou moins prononcé autour de l'objet comme on peut le voir sur la feuille ci-contre. Ce halo à tout de suite fait penser à l'aura énergétique qui entoure chaque être vivant. L'expérience la plus connue est sûrement celle de la feuille coupée (photo de gauche).

En effet, si l'on sectionne le bout d'une feuille d'arbre et que l'on en fait une photo Kirlian ensuite, on note clairement que "l'énergie" de la partie manquante est encore là!

A ce jour, il existe de nombreux appareils de type "Kirlian" facile d'emploi. Ce sont de bons outils d'objectivation des phénomènes subtils. En effet, si la photo Kirlian "objective" bien un phénomène, l'interprétation de ce halo ne fait pas encore l'unanimité. Je vais donc vous présenter les principales applications actuelles dans le domaine de l'énergétique "santé".

L'application la plus courante en médecine alternative est actuellement de faire une photo Kirlian des doigts de pieds et des doigts de mains avant et après un soin énergétique afin de bien mettre en évidence l'effet du soin. Ainsi, certaines personnes entrent "sans pieds" et ressortent d'un soin Reiki avec des pieds! Ses appareils extrêmement simples d'utilisation donnent sur le champ des photos mais en noir et blanc. Toutefois l'absence de couleur n'est pas un handicap d'autant que l'interprétation de celles-ci est quasi impossible: les couleurs dépendent essentiellement des paramètres électriques mis en œuvre lors de la photo et du processus de développement.

A titre d'exemple, observez ci-contre l'évolution du halo dégagé par l'index de la main au cours d'une courte pratique de méditation-relaxation (7min). On voit clairement que le halo s'étoffe au fur et à mesure de la pratique jusqu'à être complet et dense.

De nombreux énergéticiens ont étudié les "Kirlian" des bouts des doigts. Ils ont ainsi pu caractériser le halo: faible, avec absence locale, absence totale, avec coupure, avec cornes, en double contour, en flammèches, ... Ensuite certains en sont venus à faire un parallèle avec les points Ting ou points de terminaison des méridiens. Un diagnostic des l'état des méridiens est ainsi possible.

D'autres ont établi une cartographie fine vers tous les organes du corps. Ainsi l'annulaire correspond-il à 5 zones: A-pinéale, B-pitutiaire, C-endoctrine, D-système urino-génital, E-rate, F-hypthalamus alors que le pouce correspond aux yeux, au nez, à la bouche, au torse et à la zone cérébrale.

Continuons cet exposé par des travaux qui date de 1993 et qui ont marqué: l'analyse des dilutions homéopathiques. A partir d'une base que l'on nome TM ou teinture mère en homéopathie, on a pu comparer différentes dilutions mais surtout différentes méthodes d'obtention de ses dilutions. La première planche nous montre l'évolution du halo de la teinture mère à la haute dilution 30CH en passant par le 4CH et le 15CH (préparation manuelle):

La planche suivante permet de mettre en évidence l'importance et l'influence du mode de préparation de la dilution. Notre base restant le 30CH précédent obtenu de façon manuelle, on trouve ensuite le 30CH obtenu automatiquement (c'est une machine qui donne les secousses de la dynamisation comme dans tous les laboratoires d'homéopathie) et enfin une simple dilution sans succussion (le mélange n'a pas été secoué 100 fois entre chaque dilution successive):

manuelles automatique sans.

Pour finir ce bref exposé de la photo Kirlian comme outil d'objectivation de la mesure du sensible, la planche ci-dessous nous présente la photo Kirlian d'un même morceau de coton. La première photo (A) nous montre le coton dans son état naturel après magnétisation humaine. Ensuite, une prière a été "donner" au bout de coton et l'on obtient la photo B. Enfin, ce même morceau a été mis dans un champ sonore restructurant (son réharmonisant).

Les images parlent d'elle-même

Vous retrouverez des informations sur l'approche Kirlian sur Phenix-institute.com et un complément d'information sur l'influence des sons sur le site de Fabien Mamam: Tama-Do.com .

Le mois prochain nous finirons cette série d'articles sur les outils d'objectivation du sensible par les travaux sur l'eau du Professeur Emoto. Nous verrons entre autres qu'ils confirment ceux ci-dessus fait en Kirlian.

Effet Kirlian

Kirlian après coupure

Cartographie

Temps de méditation +

Evolution en fonction de la dilution

Succusions manuelles

Succusions automatique

Sans Succusion

Photo A

Photo B

Photo C

POURQUOI DEVENIR RAD ?

Par Dan Wilson

<< J'ai voulu apprendre la Radiesthésie parce que j'étais ingénieur et non parce que j'étais intéressé par les personnes. En général, les ingénieurs ne sont pas passionnés par les relations humaines: les personnes sont peu ordonnées et loin d'être fiables à 100% ;o). C'est donc dans les années 70, alors que j'avais en charge plus de 30 techniciens répartis sur tout le Royaume Uni que j'ai eu l'idée d'utiliser le pendule. Les techniciens me téléphonaient pour résoudre leurs problèmes techniques et j'ai donc eu besoin d'un outil qui me permette, d'une façon rapide, de détecter les erreurs. Comme j'utilisais déjà la Rad pour confirmer ou invalidée mes estimations professionnelles, je l'ai alors utilisée localement sur des unités matérielles et elle fut merveilleusement utile :o) Une fois, j'ai visité un ami chinois à "Silicon Valley" - San Jose, Californie - qui avait une petite usine de fabrication de cartes pour les grandes compagnies d'ordinateur. Il avait 50 cartes complètes qui attendaient l'inspection dans un plateau. Je lui ai dit, "Est-ce que tu veux savoir quelles fautes il y a dans ces cartes?" Il m'a dit, "Nous n'avons pas de cartes défectueuses!" Je lui ai répondu: "Ha! Il y en a cinq - et toutes les erreurs sont facilement visibles. Voilà!"- et je les ai alors localisées en utilisant mon pendule. J'ai inscrit des marques, des croix afin de rendre les fautes visibles. J'ai donc utilisé mon pendule comme un curseur imaginaire que j'ai promené sur chaque carte. Aux intersections, il y avait, par exemple, des résistances de mauvaises valeurs, des condensateurs de capacitance incorrecte ou des diodes inversées. Il m'a regardé et a dit, "Quelle utilité pour moi? C'est quelque chose que nous ne pouvons pas faire ici!" >>

  • Et bien si, comme Dan Wilson, beaucoup de techniciens pourraient utiliser la radiesthésie pour valider des projets, corriger des solutions, rechercher des pannes. Bien sûr cela "fait bizarre" de sortir son pendule, on s'attend plus à vous voir sortir une clef à mollette ou un PC-portable. Mais, si l'efficacité est là, n'est-ce pas le seul critère de l'entreprise?

RADIONIQUE ET CHOC EN RETOUR

La radionique peut-elle être dangereuse?

Régulièrement, je rencontre lors de conférences, de forums ou sur le web des personnes qui évoquent le danger de la radionique et de "son choc en retour" ou "effet boomerang". C'est même souvent une information de première main, c'est-à-dire que c'est la personne elle-même qui a subi cet effet néfaste. Il est donc important d'éclaircir ici ce problème.

J'ai donc, depuis plus de trois ans, collecter les données afin d'en sortir un modèle:

  • Le profil type des personnes ayant subies ce choc en retour est le pratiquant expérimenté de radiesthésie (5 ans de pratique et plus ) qui s'est mis à la radionique médicale en s'inspirant des travaux des Belges (Servanx). Les premiers essais étant concluants, la personne s'est attaquée à des pathologies plus complexes, aidant de-ci de là. Le succès aidant, les patients qui arrivent ont des pathologies de plus en plus lourdes et, c'est là que le fameux choc en retour se manifeste, parfois jusqu'à plonger le radionicien dans une maladie grave.
  • D'un autre côté je croise et fréquente de très nombreux thérapeutes qui n'ont eux jamais eu le moindre choc en retour. Il s'agit de personnes ayant appris, comme moi, leur approche dans le cadre d'une école d'homéopathie, d'un collège de naturopathie ou dans un centre de bioénergétique.

Voilà donc les faits que j'ai pu collecter, je vais maintenant essayer de leur donner un sens. Comme d'habitude il ne s'agit pas d'une vérité mais simplement de ma vision des choses ici et maintenant.

L'explication la plus courante de ce choc en retour est l'emploi d'ondes de forme. Mais l'onde forme n'est qu'un outil comme un couteau par exemple. Un couteau peut servir à dénuder, à couper, à tuer ou à beurrer! Idem pour les ondes formes. Comme dans le cas du couteau c'est le cadre et l'intention qui comptent et qui font TOUT:

  • Comment "la radionique Servanx" est-elle apprise, dans quel cadre? Lecture de livres, bidouille, pas de cadre du tout, avec un copain. Et avec quelle intention est-elle acquise? Augmentation de sa puissance, acquisition d'un pouvoir, capacité de sauver les autres, expérimentation ...
  • Comment la Bio-Communication-Instrumentale (Radionic ou Mangneto-Geometrie) est-elle apprise, dans quel cadre? Ecole d'homéopathie, collège de naturopathie ou centre de bioénergétique. Et avec quelle intention? Thérapeutique, symptomatique, holistique, spirituelle, ...

Avec cette modélisation des faits, vous pouvez immédiatement voir que c'est le contexte qui est en cause et non l'onde de forme. Toujours en gardant ce modèle, regardons maintenant d'un point de vue "karmique" et/ou "bio-décodage" la situation. Le paragraphe qui suit présuppose donc que vous adhériez à ces visions du monde. Si ce n'est pas le cas sautez le paragraphe ;o)

La maladie c'est "le mal a dit", il y a donc un message du corps (ou du subconscient) derrière cette somatisation. Si "j'enlève le mal", je retire le symptôme mais aussi le message! J'ai donc interféré avec le karma de l'autre sans aucun respect du plan divin! Enlever des "épées karmiques", des "larves astrales" ou de graves symptômes c'est forcément faire quelque chose à la place de l'autre et non l'aider. L'aider c'est lui rendre son pouvoir d'auto-guérison afin, que lui-même, résolve sa problématique de vie. On est là bien loin de l'onde de forme et très près de la psychologie, de la problématique du thérapeute.

On peut donc dire que, quelques que soient les croyances du radionicien, s'il intervient en tant que thérapeute pour quelqu'un, cela ne s'improvise pas. "Pourquoi veut-on devenir thérapeute?" voilà la question clef à laquelle chacun doit pouvoir répondre: N'est-ce pas pour avoir de l'ascendant sur les autres, du pouvoir? N'est-ce pas pour avoir la situation glorifiante de Sauveur? N'est-ce pas enfin, pour éviter de travailler sur soi-même?

En guise de conclusion, je dirais que ce n'est pas l'utilisation de l'onde de forme qui peut-être est dangereuse, mais le cadre de son utilisation comme pour toutes techniques: conduite automobile, physique nucléaire, chimie... Vouloir venir en aide aux autres n'est pas, comme le laisse croire l'approche Chrétienne, naturel sans risque et surtout sans responsabilité. Se venir en aide, apprendre à s'aimer et à se pardonner, est certainement une première étape incontournable avant d'agir sur les autres. Je vous conseille donc de bien relire les dix règles d'utilisation de la radionique énoncées le mois dernier par Gérard Colineau qui est un homme d'expérience. J'en reprendrai ici cinq qui me semblent les plus appropriées avec notre problématique du jour:

  • D'abord être bien dans sa peau, physiquement, énergétiquement, psychiquement et spirituellement.
  • Utiliser la radionique pour le bon, le beau et le bien commun de tous.
  • Toujours demander la permission de travailler à ce que l'on considère comme au-dessus de tout (ajout R&S).
  • Travailler sur soi avant de travailler sur les autres.
  • Travailler avec son cœur.

N° 22 Avril 2003

CRISTALLISATION D'EMOTO

Outil d'objectivation du sensible

A paris, le 18 novembre 2002 à 20h, le célèbre chercheur Japonais, Masaru Emoto, à donner une conférence sur le message de l'eau. Le lieu de la conférence est déjà un symbole en soi: le grand amphithéâtre de la faculté de médecine! Emoto, a donc pendant deux heures exposé au millier de personnes présentes un diaporama issu de ses deux livres.

La première approche scientifique de la "mémoire de l'eau" est due au Français Benveniste en 1984. Depuis, c'est avec peu de budget et très peu de reconnaissance qu'il a continué ses recherches, le lecteur intéressé trouvera sur le site DigiBio.com est le point sur ses travaux. Le professeur Masaru Emoto, Docteur en médecine alternative au Japon, est, lui aussi, parti à la recherche d'un protocole, d'un procédé qui mette en évidence "la mémoire de l'eau". Son but: mettre au point une objectivation de l'action subtile du Hado. Le Hado, c'est en quelque sorte une "Abrams-Radionic", une "BCI" ou l'information est envoyée dans un flacon d'eau afin d'en faire un remède. L'idée donc au départ, est de trouver un outil pour rendre objectivable ce transfert d'informations Hado dans le flacon d'eau. Toutefois, lors de sa conférence, comme dans ses livres d'ailleurs, Emoto parle peu ou pas du Hado, il se cantonne, comme nous allons le voir, à des choses plus simples, plus pragmatiques, plus universelles.

La technique mise au point par Masaru Emoto consiste à photographier au microscope une eau qui, en se décongelant, vers -5°, passe ou non par une phase de cristallisation. Au bilan, plus la cristallisation est belle, riche, plus l'information est de qualité pour la vie.

La référence est de l’eau distillée donc neutre. On remarque que la cristallisation est faible, limite (Voir Photo A). Emoto a ensuite testé les eaux reconnues comme bienfaisantes comme les eaux vives de montagne ou l’eau de Lourdes. La cristallisation c’est alors mise en place jusqu'à atteindre son maximum pour « Amour et Reconnaissance » (Photo B). Nul n'est besoin d'équations mathématiques ou de physique Quantique pour comprendre, il suffit de regarder, les photos parlent d'elles mêmes! Avec son équipe, il a ensuite fait des essais avec des eaux polluées ne cristallisent jamais et donnent des formes assez "glauque".

Photo A

Photo B

Photo C

Photo D

Emoto a ensuite poussée plus loin son expérience, en regardant l'influence d'une onde très connues: l'onde sonore. Il a donc placé le flacon d'eau entre deux enceintes Hi-fi et a diffusé différentes musiques classiques. Vivaldi, Beethoven, Bach donnent tous une très belle cristallisation (Photo C). En revanche le heavy metal (photo D), par exemple, donne la une cristallisation proche de la photo A. Poussant toujours plus loin la subtilité de l'information, Emoto a ensuite simplement écrit un mot, une intention, sur un papier qu'il a collé sur le flacon pendant 24h. Au final, une très belle structure a été obtenue le mot "Merci" et une déstructuration complète avec "Connard, crève". Là encore, pas besoin de théorie sophistiquée, un simple regard permet de comprendre l'importance des sons, des mots et des intentions.

Pour finir, Emoto à tenter d'objectiver l'effet de la prière. Une des expérience les plus saisissante est celle obtenue par une prière faite par une famille "banale". Les parents et les enfants se sont simplement mis en cercle autour d'un flacon d'eau du robinet, assez polluée. Ils ont alors "donné" une prière à l'eau avec leurs mots à eux et obtenue une eau superbement structurée :o)

Eau avant la prière

Eau après la prière

Eau de Lourde

Eau polluée

Eau pure de montagne

Insultes

Fort est à penser que le professeur Masaru Emoto a certainement mené des essais "hado", mais il n'a pas voulu en parler pendant la conférence. A la question qu'est-ce que l'information Hado, il répondit "c'est une vibration particulière d'un élément pulsée par une volonté". Il a ensuite précisé que plus de 12000 patients avaient été guéris par cette technique dans son centre. A une question plus insistante "Pouvez-vous nous enseigner le Hado", il a précisé qu'il avait écrit 12 livres sur le sujet au Japon mais qu'il allait nous transmettre l'essentiel. Il a alors fait silence, et pendant une minute nous a regardés toujours en silence dans une attitude concentrée. Il a ensuite repris la parole et nous a dit "C'est fait, vous savez maintenant."!

Voilà, à mon sens, l'essentiel du message que nous a passé Emoto ce soir là. Bien sûr il me reste des pages des notes, ce sera peut-être pour une autre news si cela vous intéresse. Pour conclure, admirons à nouveau la photo B qui représente la structure la plus complexe, la plus structurée et la plus riche qu'ai obtenu l'équipe du professeur. Il s'agit de la cristallisation d'un flacon exposé aux mots "Amour et Reconnaissance"...

RECONQUERIR NOTRE POUVOIR

<< C'est l'histoire d'une femme qui se rend en province pour affaire. Sur le coup de 13h, elle passe à l'hôtel réserver une chambre pour la nuit. Comme elle n'est pas du coin, l'hôtelier lui demande une caution et la dame, vu qu'il n'accepte pas les chèques, lui donne un billet de 100 euros. L'hôtelier, content, lui réserve donc sa chambre et elle part régler ses affaires en ville. Le pâtissier qui a vu la scène dit au patron: "Hé, ça fait presque un mois que tu me dois 100 euros pour le gâteau d'anniversaire de ta fille, si tu vois ce que je veux dire...", et le patron de mauvaise grâce lui donne donc le billet de 100 euros.

Chemin faisant, le pâtissier rentre chez lui et passe devant le garagiste à qui il devait près de 100 euros. Il s'arrête, et faisant le généreux, lui tend le billet de 100 euros pour rembourser sa dette. Heureux d'avoir soldé son dû, il s'éloigne. Cependant, la scène avait nouveau un témoin: le maçon qui finissait juste le carrelage de l'appentis du garage. Il se presse donc vers le garagiste en lui rappelant que, comme convenu, cela faisait 100 euros de la main à la main. Le garagiste le paye, et le maçon rentre chez lui radieux. A peine arrivé, sa femme lui dit que le boucher réclame à corps et à cris le solde de son ardoise et menace de ne plus le servir. Par chance, il lui fait grâce des quelques euros et arrondi la note à 100 euros. Le mari, avec un sourire sauveur, donne le billet à sa femme qui court à la boucherie régler son dû. Le boucher, content d'être enfin payé va fêter ça au bar-hôtel du coin, mais sitôt un pied dans la salle, l'hôtelier lui rappelle qu'il attend toujours le règlement des trois nuitées pour la noce de son fils. Bon gré, mal gré, le boucher lui donne le fameux billet de 100 euros de notre histoire.

Moralité, ce billet de 100 euros, aura permis de solder 400 euros de dettes!

Mais l'histoire ne s'arrête pas là ... la femme revient justement à l'hôtel pour dire qu'elle veut annuler sa réservation. Cela arrange l'hôtelier car un de ses fidèles client s'était vu mettre en liste d'attente. L'hôtelier lui rend donc son billet de 100 euros. C'est donc au final avec zéro euro, que les 400 euros de dettes auront été annulés!

Mais ... l'histoire continue encore, la femme prend le billet, sort son briquet et le brûle! C'était un faux billet!!! >>

  • On me demande souvent comment on peut regagner notre pouvoir face au bulldozer qu'est la société de consommation. Une réponse est dans cette histoire. L'argent n'est rien, ne vaut rien, seule la confiance en l'argent vaut quelque chose. Un billet n'a de valeur que par celle que vous donnez en le "croyant". Seule la croyance en une économie de marché peut la faire vivre.
  • Pour conclure, on peut se poser une autre question "Mais qui est le bénéficiaire de ce système?", la réponse est simple: les banques. Reprenez la même histoire avec 1000 euros, les personnes ont du emprunter ... à la banque. Mais comme dans notre histoire, la banque n'a pas besoin d'avoir 4000 euros, 1000 euros suffisent et encore, seule la croyance en "la banque à 1000 euros" peut suffire si tous les villageois sont à la même banque. Il y a d'ailleurs longtemps que la monnaie, les billets ne sont plus convertibles en or, vous pressentez le pourquoi?...

INTUITION ET SENSORIALITE

Comment développer son intuition et sa sensorialité ...

Ce mois-ci, un peu de théorie, un peu d'information pour notre mental, notre « cerveau gauche ». Ensuite un nouvel exercice pour notre « cerveau droit » qui progresse avec la pratique, le vécu et l’expérimentation.

LES 5 CERVEAUX

Un peu de théorie …

Pour l'étude du fonctionnement du cerveau humain, on peut mettre en évidence d'une part une approche "verticale" de fonctionnement qui reprend l'évolution de l'humanité et d'autre part une spécialisation "horizontale" entre les deux hémisphères du cerveau.

L'approche verticale: "3 cerveaux"

C'est Mac Lean en 1950 qui formalise cette approche en mettant en évidence la coexistence de trois parties dans le cerveau de l'homme (voir figure ci-contre): au centre le cerveau reptilien ou hypothalamus, autour le système limbique et enfin, en couche externe le néo-cortex. L’hypothalamus, qui est commun avec les reptiles, gère les fonctions archaïques comme la conservation de l’individu et de l’espèce grâce à des comportements instinctifs comme la fuite ou l'agression. Ces schémas sont souvent rigides et stéréotypés. Le système limbique est plutôt dédié à la gestion et aux relations sociales. Il joue un rôle fondamental dans l'intégration des perceptions émotionnelles. Le néo-cortex est le monde du langage, du symbole et de l'abstraction.

L'approche horizontale: "2 cerveaux"

C'est à Roger Sperry (prix Nobel 1981) que l'on doit essentiellement l'étude cérébrale gauche-droite du fonctionnement du cerveau. En effet, ses études sur l'épilepsie l'ont amener à dissocier chirurgicalement les deux hémisphères. Cette opération nommée commissurotomie, consiste à couper le corps calleux, cet ensemble de plus de 200000 fibres qui rejoignent les hémisphères droit et gauche. Il en ressort que l'hémisphère droit est "Visio-spacial" alors que l'hémisphère gauche est "Verbo-séquentiel". On dira donc que le cerveau gauche (CG) abrite les centres principaux du langage, qu'il est doué pour tout ce qui touche aux détails, au morcellement des informations et à l'analyse logique et rationnelle. En revanche, le cerveau droit (CD) fonctionne de manière globale, voit l'ensemble, le sens général des choses. Son fonctionnement est très INTUITIF.

En faisant un mixte, une synthèse des deux approches verticale et horizontale, on obtient un modèle à "5 cerveaux" que l'on retrouve dans la plupart des approches moderne de communication: - Cortical Gauche - Limbique Gauche - Cortical Droit - Limbique Droit - Cerveau Reptilien. Ce modèle admet d'ailleurs des variantes pour les gauchers par exemple.

Pour finir ce bref exposé, tournons-nous vers l'apprentissage, la pédagogie. Au bilan, l'école, de la primaire jusqu'à l'université, privilégie et développe le cerveau gauche (CG). On peut même dire que seul le Cortical Gauche est reconnu et valorisé! Voilà pourquoi il est nécessaire de faire un travail pour intégrer les "5 cerveaux" dans son fonctionnement journalier. Voici quelques axes pour élaborer des exercices "CD": la visualisation, le voyage imaginaire, le langage des évocations mentales, la métaphore ou le symbole, et l'expérience directe (multi-sensorielle de préférence).

L'ETRE DE GLAISE

Il s'agit ici d'un exercice ludique qui développe énormément la sensorialité, le ressenti corporel. L'objectif est donc le même que pour le mouvement sensoriel: la "Translation" présentée dans la news n° 20, mais avec une approche complètement différente et complémentaire. Vous allez donc interpréter un être primaire fait à base de terre glaise: vous venez de sortir du marais, vous avez forme humaine, mais n'êtes pas de chair... Une fois ce contexte bien intégré dans votre imaginaire, vous allez vous déplacer dans la pièce en mimant, en ressentant au maximum ce que cela pourrait être. Vous sentez vos mouvements, lents, lourds, difficiles. Vous avancez, mais chaque pas est une procession, un moment infini, un étirement de l'espace-temps...

Faites cet exercice 3-4 minutes chaque jour pendant 7 jours. Si vous le désirez, vous pouvez mettre une musique, mais une bien glaiseuse ;o)

Si vous animez un groupe, en plus d'augmenter le centrage des participants, cet exercice fait tomber les masques. Une fois qu'on a fait l'être de glaise ensemble...

LES NOUVELLES CLES SPECIALES INTUITION

Le thème de la revue" Nouvelles Clés n°36 hiver 2002-2003" est ... l'intuition! 38 pages sur ce sujet que nous abordons depuis la news n°19. Je vous propose ici un résumé de ce dossier dont je vous conseille vivement l'achat.

Tout d'abord, pour planter le décor, voici un extrait de l'introduction:

  • Savez vous tenir compte des idées ou des images qui vous viennent spontanément à l'esprit? Ou faites-vous partie de ceux qui s'en méfient, préférant se fier à un raisonnement plutôt qu'à ce souffle venu d'on ne sait où? Cela reste un mystère: d'où nous viennent nos inspirations, pressentiments, nos prémonitions ou, comme disent les experts, nos précognitions? De quelle façon sentons-nous sans réfléchir ce qu'il convient de faire dans les situations les plus diverses? Ce sont là quelques-unes des innombrables énigmes que posent toute enquête sur l'intuition.

On trouve ensuite une série d'articles qui nous éclairent sur des points de vue particuliers et intéressants. Afin de vous faire une idée, voici en quelques lignes, soit des extraits choisis, soit une recomposition des articles proposés:

  • Pourquoi dit-on "J'aurai dû m'écouter?", "J'aurai dû me fier à mon intuition", " Je savais bien que"? ... L'intuition n'est-elle pas ce savoir immédiat et irrationnel, cet éclair de lucidité ... Ne laissons pas l'autre nous convaincre de ce que nous ressentons ...
  • Savoir sentir les situations! OK, mais comment définir l'intuition? "Ma première façon de l'appréhender se ferait a contrario: sentir son absence quand elle s'en va." nous révèle JP Cauvin, cet ancien acteur devenu moine puis conseiller
  • Les deux articles suivants: "J'ai parfois peur de mon intuition" et "Pourquoi faut-il se méfier des voyantes" posent la question de la dynamique négative que peut engendrer un ressenti mal interprété.
  • Ressentir ou Savoir? Pour A. Lipschitz, il y aurait une différence entre intuition et ressenti. Le ressenti serait une vérité intérieure le "je sens", alors que l'intuition serait plutôt une synthèse immédiate, un "je vois".
  • Peut-on flairer les modes à venir, grâce à la force de l'inconscient collectif? Oui répond N. Rodi à condition de ne pas analyser, de ne pas réfléchir, ne pas structurer sa pensée, ne pas rationaliser, bref laisser faire l'instinct.
  • Notre sixième sens ne serait-il pas en réalité le premier? "L'amibe à déjà de l'intuition, alors imaginez l'homme!" nous fait remarquer JP Schlumberger avant de faire un rapprochement entre télépathie et intuition.
  • Peut-on dire que l'intuition est l'inverse de l'extase? "Par l'extase, nous sortons de nous-mêmes pour aller vers Dieu. L'intuition, c'est presque, au contraire, comme si Dieu nous pénétrait." témoigne une artiste reconnue.
  • Quel chercheur, au moment de se jeter à l'eau pour le choix d'une nouvelle expérience, ne se fie pas ... au pif? Le pif serait donc l'intuition des scientifiques!
  • Pourquoi dit-on "Avoir du nez"?, Ne devrait-on pas plutôt parler, comme les anciens, de sagacité?... Effectivement, sagacité vient du latin Sagax: qui a l'odorat subtil! ... Et le célèbre Sherlock Holmes spécule-t-il sur des indices réputés insignifiants ou a-t-il du flaire?...
  • C. Javary, spécialiste du Yi-King, nous donne un autre regard sur le Livre des transformations: "Le Yi-King ne nous dit rien, il enclenche notre intuition, ce n'est pas le Yi-Jing, c'est nous qui répondons". L'intuition peut donc être créatrice...

Un article nous présente ensuite ce qu'est l'homme intuitif pour Sri Aurobindo. Puis c'est H. Guermonprez qui nous propose six grandes étapes pour l'intuition: l'intuition non consciente, l'intuition conscientisé, l'intuition professionnelle, l'intuition créatrice, l'intuition empathique et l'intuition divine. Six grandes phases menant, par exemple, de l'instinctif au divin. Enfin, le célèbre Rupert Sheldrake, connu pour sa théorie des champs morphiques, fait le point sur ses travaux et analyse comment ils peuvent expliquer l'intuition.

Un super numéro de NouvellesCles.com à ne pas manquer! Les articles se lisent très facilement et il se dégage de ses 38 pages une ouverture incontestable.

POISSON D’AVRIL

Pour ce 1° avril 2003, j’ai édité un flash « News Rad & Santé: Information spéciale » que voici :

Exceptionnellement, comme le point théorique sur les "5 cerveaux" de la news précédente a déclanché un courrier impressionnant, je vous livre de suite le résultat d'un groupe de recherche :

Synthèse puissante de la théorie des deux hémisphères et de l'approche biologique Yin-Yang, ces chercheurs ont mis au point une cartographie précise du cerveau humain en fonction du principe Masculin-Féminin. De plus ce modèle, cette carte des hémisphères, a été entièrement validée par une approche hormonale poursuivie en parallèle par une autre équipe!

Je vous laisse donc découvrir ces cartographies ci-dessous. Ceux et celles qui veulent des précisions sur l'origine de cette découverte qui est certainement un tournant dans le décodage biologique, trouveront l'article complet au bas de la page suivante :

N° 23 Mai 2003

INTUITION ET SENSORIALITE

Comment développer son intuition et sa sensorialité ...

  • Voici le dernier volet de notre série d'articles consacrés à l'intuition et au sensoriel. J'espère que cela vous aura donné une bonne base de travail. Si vous connaissez d'autres types d'exercices qui, de votre expérience, développent l'intuition ou la sensorialité, n'hésitez pas à me les transmettre. Je les mettrai en forme et les diffuserai dans la news.

LE BALAI COMPTEUR

Cet exercice sollicite les deux hémisphères cérébraux et les fait donc fonctionner en même temps.

Il s'agit d'une part de solliciter le cerveau gauche avec un calcul mental et d'autre part de solliciter le cerveau droit par un exercice d'équilibre en main gauche (l'hémisphère droit pilote la partie gauche du corps). Dans une pièce sans objet fragile à renverser, poser un balai à l'envers en équilibre sur les doigts de la main gauche. Une fois l'équilibre établit (ou presque :o), commencer à réciter les tables de multiplications à l'envers, en commençant par la fin. Ce n'est pas si simple que ça ... mais au bout d'une minute ou deux d'exercice, votre perception aura changé, les deux hémisphères se seront équilibrés et vous le sentirez nettement.

Si l'exercice vous semble trop difficile, vous pouvez remplacer le balai par une bouteille par exemple. De même vous pourrez simplement décompter de 2 en 2 en partant de 100 vers 0.

A l'inverse si l'exercice de base vous semble trop simple, mettez un balai dans chaque main et décomptez de 17 en 17 de 250 à 0. Le principal, c'est de trouver quelque chose qui est un peu difficile pour vous. Si c'est trop facile, l'effet de ré-équilibrage ne sera pas là, et, si c'est trop difficile ... idem!

EFT & ACUPRESSURE

  • Dernier élément pour augmenter son intuition ou sa perception sensorielle: l'acupressure. En effet, le ré-équilibrage de tous nos circuits énergétiques favorise grandement le sixième sens. Il existe plusieurs enchaînements types d'acupressure. Je vous propose ici celui qui est le plus répandu et le mieux documenté, il s'agit de l'EFT ou Emotional Freedom Technique.

Cette technique est issue de la kinésiologie appliquée et intègre un travail sur les émotions. Dans le cadre de notre objectif, il n'est pas nécessaire d'inclure ce travail sur les émotions via les affirmations. Le simple fait de tapoter les points relance en douceur les méridiens:

V, VB, E, VG, VC, R, F, RP, P,

GI, MC, C, IG et TR!

Toutefois, souvent les émotions brouillent nos perceptions, en radiesthésie notamment. Il peut donc être très utile de pratiquer "la recette de base" en entier que vous trouverez sur html le site de référence de Louise Gervais : wisdomofbeing.com/base.

LES OUTILS DE LA FEMME MEDECINE

Avec Ahoia

Rad&Santé: Bonjour Ahoia et merci d'avoir accepté de répondre à mes questions. En tant que Femme Médecine tu as, je suppose, forcément besoin de te connecter au subtil n'est pas?

Ahoia: Forcément.

R&S: Alors, comme tu le sais, dans le cadre de la news, je parle souvent d'Outil d'Objectivation du Subtil ou encore d'Outil de Mesure du Sensible: pendule, test musculaire, pouls, ... Peux-tu nous présenter les approches subjectives que tu utilises dans ta pratique? Comment, par exemple, sais-tu que c'est Oui ou que c'est Non?

Ahoia: Mon baromètre c'est d'abord mon corps. En fait, par exemple, pour capter les énergies d'un lieu, j'utilise mon corps comme un pendule et laisse venir à moi les infos. En effet, j'ai programmé mon corps pour reconnaître les informations et me les renvoyer. Ainsi, si je ressens des douleurs, des picotements, et ce dans n'importe quelle partie du corps, c'est qu'il y a des énergies non compatibles avec l'humain. Après, si besoin, j'affine pour savoir s'il s'agit de pollutions telluriques ou psychiques. Si, au contraire, je me sens dilatée ou si je sens du frais, de l'agréable alors c'est que tout est Ok! En fonction de ce qui me vient, j'utilise alors ma main pour avoir plus de précisions et très rarement le pendule.

R&S: Ok, pour toi, c'est donc plutôt une région de ton corps qui "répond". Et lors de soins énergétiques comment sais-tu ce qu'il faut faire?

Ahoia: Pour les soins sur les personnes, je me mets dans un état de vacuité totale et laisse mes mains scanner la personne. Une main pointée vers les énergies cosmiques, la gauche en général, et les pieds connectant les énergies telluriques, je passe la main restante, la droite, sur tout le corps éthérique afin d'obtenir des informations du type: chaud, piquant, froid ou glacé. En fonction de ma propre programmation, je ressens ce qu'il y a comme perturbations, ce sont celles que le corps du patient me montre en premier, me donne ici et maintenant (en effet, quand j'aurai nettoyé cette première couche, quelques semaines plus tard, d'autres perturbations auront fait surface et ... ainsi de suite) Une fois le diagnostique des endroits fait, je demande à mon Moi Supérieur de me donner la cause du déséquilibre et j'entends la réponse dans ma tête ou alors une image se forme derrière mon front, c'est comme une sorte de télé qui s'allume. Je peux trouver, par exemple, des clous, des implants, des formes pensées, des mémoires familiales, des larves, des entités, un chakra abîmé, une fuite dans l'aura, etc... Après je nettoie et je panse le corps ethérique.

R&S: Les réponses, les problèmes, les actions à mener t'apparaissent donc sous formes d'images, des sons ou de symboles. On peut dire que cela s'impose à toi.

Ahoia: Oui, et c'est vraiment mon corps et particulièrement mes mains, mon ventre et mes yeux qui reçoivent les messages.

R&S: Et t'arrive-t-il d'utiliser des osselets ou de lancer des pierres à terre par exemple?

Ahoia: A priori, je n'utilise aucun auxiliaire sauf si je me sens "raplapla" ou pas particulièrement réceptive. Alors je peux m'aider de pierres ou d'objets de pouvoir divers. En revanche, systématiquement, je demande d'être accompagnée par mes guides chamaniques (animaux gardiens) et angéliques.

R&S: Merci Ahoia d'avoir partagé ton approche du sensible avec nous. Pour conclure, peux-tu nous dire si tu as expérimenté la radiesthésie?

Ahoia: Tout à fait. Petite histoire, en fait j'ai touché à beaucoup d'outils avant de finalement n'utiliser que mon corps. Le pendule, l'antenne, la baguette, les filtres de couleur etc... et bien que je trouve formidables ces aides, j'ai pu me rendre compte qu'ils ne me correspondent pas. En effet, systématiquement, à chaque formation que j'ai pu recevoir dans le passé, là ou l'enseignant utilisait un outil de mesure du sensible, j'avais ma main qui s'avançait et me donnait le même résultat! C'est comme si pour moi un quelconque intermédiaire m'empêchait de bien me connecter, de bien ressentir. Bref, l'antenne ou le pendule, ce n'est pas mon truc. Bien sûr je pense qu'on peut arriver à des résultats plus précis avec ses outils dans certains cas, mais si j'ai besoin d'une précision, je préfère alors le test musculaire. Le ressenti est mon outil et il s'affine de jour en jour.

  • Merci encore à Ahoia que vous pourrez découvrir au cours des nombreux stages qu'elle propose et dont la news c'est fait l'écho (http://brigitte.ahoia.free.fr).

HISTORIQUE DE LA BIO-COMMUNICATION INSTRUMENTALE

<< Je me présente: Pierre Tur, Naturopathe, Praticien en Bio Communication Instrumentale.

Je suis abonné à News Rad et Santé depuis quelques mois, et je voudrais tout d'abord vous féliciter et vous remercier pour le travail d'information que vous réalisez sur votre site.

Votre lettre N° 22 m'a personnellement touché puisque vous y publiez un texte d'André Roux, qui est mon Ami depuis près de 30 ans... J'ai été très heureux de le retrouver sur votre site... Puisque mon nom est mentionné dans ce texte, je me permets de vous adresser quelques informations relatives à ma pratique et quelques commentaires en complément à l'article d'A. Roux, pour insister notamment sur la personnalité d'Yvon Combe qui, au delà de sa contribution à l'évolution des instruments, est certainement le meilleur spécialiste actuel dans le domaine de la Radionique Instrumentale du Dr Abrams

Cet Homme remarquable, a rassemblé une somme de connaissances médicales impressionnante: éminent Homéopathe, dans la lignée du Dr. Senn, éminent acupuncteur, dans la lignée de Jacques Pialoux (thèse essentielle sur les merveilleux vaisseaux), il est disciple de Ram Chandra, imprégné par la philosophie du Samkhya et grand connaisseur de la médecine Ayurvédique. De plus, il possède la plus importante somme de documents relatifs à la Radionique que je connaisse.

Tout cela lui a permis, à la suite de Malcolm Rae (cité dans l'article, qui a introduit dans la Radionique la Magnéto Géométrie mais aussi l'Homéopathie, en codifiant des milliers de remèdes ), à la suite de David Tansley (qui a introduit dans la Radionique la première dimension "énergétique" en codifiant les concepts de la théosophie), de prolonger et d'unifier ces différents apports en construisant une formidable synthèse "Homéopathie / Médecine chinoise / médecine ayurvédique" qu'il a réussi à superposer à une table des éléments de Mendéléif mise dans le cercle. Cela donne "une matrice" de recherche tout à fait "universelle" et des outils thérapeutiques sans équivalents et d'une très grande efficacité, pour peu qu'ils soient utilisés correctement.

J'ai eu la chance et le privilège de suivre la formation d'Yvon Combe, que je salue ici bien chaleureusement et, depuis une quinzaine d'années, je pratique à plein temps, et j'enseigne occasionnellement cette méthode avec une satisfaction et une joie constante, ce qui ne signifie pas que cela est facile... L'enseignement d'Yvon Combe est d'une telle densité et fait appel à de telles connaissances qu'il n'est pas aisé de le mettre en pratique et, à travers toutes ces années, je me suis donc efforcé d'organiser cette masse de données, en apportant au passage quelques touches personnelles, afin de rendre la méthode plus accessible tout en l'harmonisant à la pratique de la naturopathie.

C'est le résultat de ce travail que j'enseigne, en général dans le contexte de formations en Naturopathie, mais aussi à tout groupe de thérapeutes qui en formule la demande.

En ce qui concerne "l'appellation" de la méthode, je reste très attaché au terme de "Radionique" qui évoque les débuts de cette épopée, mais comme le signale A. Roux, ce terme est maintenant associé à des pratiques différentes de "la méthode originale" du Dr. Abrams et nous avons dû l'abandonner pour éviter les confusions. Pour cette raison, Yvon Combe a adopté le terme de "Magnéto Géométrie", en hommage à Malcolm Rae, et je l'ai moi-même utilisé et proposé pendant des années, bien que cela prête à confusion notamment avec les notions de "magnétothérapie" ou de "magnétisme"... Ce n'est que plus récemment que j'ai découvert en Allemagne le terme de "Bio Communication Instrumentale" (BCI) utilisé par l'inventeur du système "quantec" (sorte de Radionique informatisée). Ce terme correspondant bien à l'esprit de ma pratique, je l'ai adopté et proposé en remplacement de celui de Magnéto Géométrie.

Je reste à votre disposition, et à la disposition de vos abonnés, pour donner d'autres informations sur cette pratique de la "BCI".

Bien cordialement. >>

  • Merci Pierre Tur pour ce complément d'informations qui met bien en évidence l'évolution de cette approche et l'importance d'un Français: Yvon Combe, auteur des deux livres présentés en vignettes .

NOUVELLES CLES N°37 : SANTE

Revue de presse

Déjà le mois dernier, je vous invitais à vous procurer la revue Nouvelles Clés pour son dossier spécial intuition. Le nouveau numéro est également très instructif, d'une part avec son dossier spécial "Santé", d'autre part avec deux articles sur les élixirs et, enfin, avec une étude sur "Les prophètes étaient-ils des thérapeutes?".

  • L'article sur l'hologramme, pose bien le problème du modèle "holographique" et recadre avec précision l'Iridologie, l'Auriculothérapie et la Réflexologie.
  • A propos des fleurs de Bach, l'analyse est fine et ouvre vers de nouvelles approches comme celle qui consiste à faire des élixirs de champignons qui seraient les plus à mêmes à recycler les énergies négatives.
  • Enfin revoir Jésus, Moïse, Bouddha, le Dalaï-lama ou Mohammed sous l'angle du thérapeute, là aussi, ouvre des horizons que je qualifierais de sympathiques.
  • Côté santé, c'est avec optimisme que l'on découvre comment un crack de la médecine officielle a changé de bord et affirme maintenant "Si une médecine marche, qu'importe de savoir pourquoi!" mais aussi, en conscience, site la phrase de Yvan Amar:
      • "Si quelqu'un me guérit et me retire mon mal, j'entends aussi qu'il me hisse au niveau de conscience que j'aurai atteint si j'avais moi-même résolu ce que ce mal devait m'apprendre. Sinon, s'il me laisse dans le même état de conscience après m'avoir retiré mon mal, il me vole l'outil de ma croissance que peut-être cette maladie".

En conclusion, une revue vraiment bien faite et avec des sujets qui se rapprochent de près de ceux de la news à savoir la "santé alternative" ... heu ... pardon ... , il faut dire maintenant médecine non conventionnelle comme nous l'apprend Nouvelles Clés ;o)

PENDULE & BIDOCHON

Etude du cas ;o)

Il y a deux mois je vous annonçais que la dernière BD "Les Bidochons voient tout, savent tout n°18" abordait la pratique du pendule. Je vous propose aujourd'hui d'analyser le scénario de cette histoire de la BD.

Le point de départ c'est que Raymonde a perdu son porte monnaie et pense que l'on lui a volé. Robert se propose alors de retrouver le porte-monnaie à l'aide de son pendule "goutte d'eau" de 24 grammes! Bien que sa femme soit très sceptique, il prononce le mot "Yod" et le pendule s'active lui indiquant une direction. Ils sortent alors pistant le voleur grâce au pendule, mais surprise, ils aboutissent chez un voisin on ne peut plus tranquille et honnête: les Lampatin !!! Raymonde est alors sûre de l'inefficacité du pendule et insinue que c'est Robert qui fait bouger volontairement le pendule. Offusqué, Robert reprend sa démarche pour prouver que le pendule ne gire pas systématiquement devant le voisin en question. Coup de théâtre, revoyant les Bidochons tournés autour de leur maison, les Lampatins se souviennent soudain qu'ils ont trouvé ce matin-là le porte-monnaie de Raymonde et le lui rapporte donc!

On le voit, l'auteur s'est bien renseigné sur les pratiques radiesthésiques puisqu'il met en images les grands classiques: l'ancrage avec un rituel, le scepticisme des autres, la première réponse qui est la bonne et le doute de soi bien sûr.

N° 24 Juin 2003

THE HIERONYMOUS MACHINE

"La H.M." pour les pro ;o)

Office des Brevets des Etats-Unis

Brevet n° 2 482 773 du 27 septembre 1949

"Detection of emanations from materials and measurement of the volumes thereof"

Déposé par le Docteur Thomas Galen Hieronymus

Et oui, l'instrument radionique que je vous présente ce mois-ci a fait l'objet d'un brevet déposé aux USA puis élargit au Canada et à l'Angleterre! Par ce brevet, le Dct Hieronymus, protège un instrument prévu pour la détection et l'analyse quantitative des minéraux en utilisant le concept d' "Eloptic Radiation". Comme le brevet est tombé dans le domaine public, nous allons pouvoir étudier cette approche et comprendre pourquoi nous sommes en face d'un instrument qui relève de la radionique instrumentale.

Partant du principe que chaque substance émet un rayonnement qui lui est propre: l'Eloptic Radiation, le docteur T.G. Hieronymus a mis au point un appareil, une machine, permettant d'identifier ce rayonnement spécifique. L'objectif de l'appareil est donc de déterminer la nature chimique d'un échantillon. Poussant ce même principe encore plus loin, la HM ou Hieronymus Machine, va donner le pourcentage de chaque élément présent dans l'échantillon. La fonction remplie par la HM est donc identique à celle remplie par un analyseur de spectre moderne!

Nous allons ici volontairement nous limiter à l'étude la HM de base afin de bien mettre en évidence ses spécificités. Voici le schéma de principe de la HM:

En zone A, l'échantillon est déposé au milieu d'un solénoïde qui va capter sa signature électromagnétique, son Eloptic Radiation. L'information recueillie arrive ensuite en zone B où il va y avoir transformation en signature ... optique! En effet, en B, se trouve un prisme orientable, on peut donc continuer à parler d'onde mais lumineuse cette fois-ci. En sortie du prisme B, le signal est transmis à un amplificateur (à lampes à l'époque) afin d'amplifier de 100 à 1000 fois l'amplitude. En sortie, on trouve à nouveau un solénoïde surplombé d'une plaque de test tactile (Zone D).

Mais comment fonctionne donc cette "H.M."? L'opérateur, après avoir déposé l'échantillon du matériaux inconnu en A, va frotter son doigt sur la surface tactile en D tout en tournant le prisme de la zone B. Quand l'opérateur ressent un accrochage, un changement de viscosité, c'est qu'il y a accord et il note l'orientation en degré du prisme. Bien sûr, au paravent l'opérateur aura étalonné son appareil en recherchant l'angle spécifique à chaque matériau. Il lui suffira alors de lire la correspondance avec l'angle trouvé pour en déduire la matière de l'échantillon.

Avant de reprendre en détail certains points, notons tout de suite qu'en A, le signal est de nature électromagnétique, en B de nature optique, en C de nature électrique et en D de nature visco-tactile (ou chimico-magnétique). C'est la grande particularité de l'approche de Hieronymus et c'est pour cela qu'il a donné un nom spécifique à cette énergie, à cette information multi-supports: l'ElOptic.

La lecture complète du brevet nous apprend qu'aucun élément de la machine n'est critique. En A, le solénoïde peut être, par exemple, de 7 spires sur un diamètre de 5cm afin d'y introduire l'échantillon, mais aussi de 20 spires sur un diamètre de 2 cm avec l'échantillon "juste devant", ou encore, de quelques spires qui viennent se planter directement dans la matière de l'échantillon. La nature du fil conducteur n'a, a priori, pas d'importance. Ensuite, Hieronymus explique que pour la partie B, la matière du prisme est peut influente et que le choix des angles est à plusieurs dizaines de degrés près. Il précise même vers la fin du brevet que tout autre système optique peut être utilisé. La puissance de la section amplification dépend de l'opérateur, certain pouvant même s'en passer. Enfin, le détecteur tactile peut être fait avec un solénoïde cylindrique ou plat, en spirale ou en zig-zag et tous types de matériaux peuvent être employés pour la surface tactile suivant le ressenti de l'opérateur. Au bilan, c'est bien un concept plus qu'une solution technologique qui est protégée.

A titre indicatif, le schéma ci-dessus est celui présenté avec le brevet. Même si l'on n'est pas électronicien, on reconnaît tout de suite qu'il est plus complexe que le premier schéma que je vous ai présenté. Ainsi, dans la zone B, afin de pouvoir calibrer la machine en fonction des différents composants choisis, deux condensateurs variables: 22 et 24, ont été ajoutés. Sinon, toujours en zone B, un autre dispositif de mesure est proposé, mais il revient au même que celui décrit plus haut. L'amplificateur de la zone C est isolé en amont et en aval par un transformateur (58 et 74). C'était un procédé classique à l'époque des amplis à lampes qui n'est plus nécessaire avec l'électronique moderne. La plus grosse différence est la zone supplémentaire que l'on trouve entre B et C. Il s'agit d'une boîte à décade comme celle du Réflexophone du Dct Abrams (voir news 16): 50, 52, 54 et 56 sont donc des résistances variables, des potentiomètres par valeurs décroissantes de 10 fois. Le premier vaut 1000Ko, le deuxième 100Ko, le suivant 10Ko et le dernier 1Ko (Ko = Kilo ohms). On obtient ainsi un réglage fin entre 0 et 1000 par combinaison des quatre potentiomètres. Cette nouvelle zone va permettre de déterminer la proportion d'un élément spécifique dans l'échantillon complexe.

Comme on peut s'en rendre compte, de nombreux parallèles entre la Réflexophone et la HM sont possibles. En A , Abrams ou Hironymus pose un échantillon, en B on retrouve une boîte à décade, et en D un test tactile: la peau de l'abdomen d'un témoin sain dans un cas et une surface neutre au dessus d'un solénoïde dans l'autre cas. On pourrait même dire qu'avec Abrams c'est la personne saine qui joue le rôle d'amplificateur de la zone C!

Tout comme Abrams, cinquante ans plus tard, les travaux de Hieronymus ont été remis en cause par des scientifiques, qui après avoir fait une étude théorique, "électronique" de l'appareil, en ont déduit que la HM ne pouvait pas fonctionner. Bien sûr aucun de ses scientifiques n'a pris en compte que l'expérimentation montre que près de 80% des personnes obtiennent un réflexe tactile net en fonction du réglage du prisme!

Alors qu'en conclure? Que croire? ... Comme à mon habitude, je vous conseille d'essayer, d'en faire l'expérience afin de pouvoir vous en faire une opinion, votre opinion basée sur votre vécu. Pour cela il va falloir vous construire une HM rudimentaire, c'est ce que je vous proposerai le mois prochain si vous êtes un peu bricoleur ;o)

LA LOGIQUE FLOUE

Math-Electronique

Quand vous utilisez un cadran 0-100% pour déterminer en Rad une réponse de type oui-non, sans le savoir, vous faites de la logique floue! En effet, en logique floue, une réponse peut prendre n'importe quelle valeur comprise entre "0" (le non ou faux) et "1" (le oui ou vrai) et comme "1" est équivalent à 100% (100/100=1) ... nous sommes bien dans le domaine formalisé très récemment par les mathématiciens sous le nom de "logique floue".

Historiquement la première étape fut d'élargir le Oui-Non à Oui-Non-Indéterminé. Puis le modèle évolua vers Non-Plutôt_non-Incertain-Plutôt_oui-Oui. Il est à noter qu'actuellement encore, la plupart des logiciels basés sur cette notion de logique floue utilisent ce dernier modèle avec ses 5 valeurs possibles. Ensuite on est donc passé à un modèle qui admet une variation continue de la variable entre 0 et 1. Le problème réel est celui de la combinaison de plusieurs variables (de plusieurs réponses). Il existe à ce jour différents algorithmes pour combiner les variables, mais ils ne sont pas forcément compatibles et donc souvent incohérents entre eux. Soit A la première réponse et B la deuxième. Voici, sous forme synthétique, les différentes réponses obtenue à la proposition de cumul des deux réponses (A puis B avec A>B) si l'on utilise différentes méthodes reconnues:

On peut facilement noter la disparité des résultats. Ainsi la première réponse à 75% puis une deuxième à 55% donneront suivant la méthode retenue 41% ou 55% ou 75% ou encore 80%, 73%, 66%, 89%!!! Mais pourquoi autant de résultats différents? Tout simplement parce qu'un modèle, quel qu'il soit et même mathématique, n'existe qu'en fonction d'un objectif, d'un contexte donné. Ainsi si les réponses A et B sont dépendantes ou non modifie énormément le raisonnement. Le schéma ci-dessous va vous permettre de visualiser les différentes options possibles:

Considérons que la figure représente "la vérité", c'est à dire l'ensemble des réponses soit 100%. Ce grand rectangle de 50x20 soit 1000 cases représentant "le monde des réponses", nos 100%.

  • La réponse D représente 15x7 cases soit 105 cases donc 10.5% de la réponse globale. Cette réponse D est complètement indépendante des autres.
  • La réponse E représente 10x6 cases soit 60 cases donc 6% de la réponse globale. Cette réponse E est indépendante de D, on peut donc dire qu'après avoir trouver D=10.5% et E=6% on a découvert D+E = 10.5+6 = 16.5% de la solution globale!
  • En revanche si l'on découvre ensuite la réponse A (26x11=286) qui fait 28.6% des solutions, il est incohérent d'ajouter A au résultat précédent puisque E appartient à A. Il faut dans ce cas faire D+A sans prendre en compte E. Mais bien sûr, nous le savons parce que l'ensemble des solutions nous est connue via le schéma. Dans la pratique, les solutions justement on les cherche donc, impossible, a priori, de savoir si oui ou non, deux réponses sont indépendantes ou non.
  • Dernier point, la réponse B. Elle est à la fois dépendante de A et de C tout en ayant une zone autonome. Considérons que A n'est pas une réponse, une solution encore connue. Ainsi D, E et B sont indépendants mais, B est en interconnexion avec C. B représente 15x20 cases soit 30% et C représente 24x20 cases soit 48%. Si l'on fait B+C soit 78%, on se rend compte sur la figure, que l'on compterait deux fois la zone commune à B et C. Il faut donc dissocier l'inter zone BC de 9x20 cases soit 18% et on obtient alors 12% pour B seule, 18% B&C et 30% pour C seule soit un total de 60% pour la réunion des questions B et C. Ce résultat peut être approché avec la formule de la dernière ligne du tableau P=B+C-BC=30+48-30x48=58%.

Bien sûr la news ne saurait être un cours de maths (ouf! diront certains ;o), mais j'espère que, par cette présentation, vous avez pu sentir les problèmes liés à l'utilisation d'un cadran 0-100% pour rechercher des élixirs par exemple et que deux réponses à 75% ne vous feront plus sursauter en pensant 75%+75%=150%! Sinon, pour ceux qui veulent utiliser des formules, celle issue des probabilités (A+B-BC) est certainement la plus proche de la pratique thérapeutique.

COMMENT TENIR ...

  • Cette nouvelle rubrique, va retracer les différents instruments de la radiesthésie et leur mode d'emploi. Il s'agit ici d'une synthèse, en images de préférence, avec mes trucs personnels pour utiliser ou pour fabriquer les instruments. L'idée est vraiment une idée de partage, en effet je ne chercherai ni a être exhaustif, ni bien sûr à faire croire qu'il y a la moindre vérité universelle dans mes pratiques. En revanche, j'espère que cela vous donnera des idées, des ouvertures et j'éditerai avec joie vos propres pratiques si vous désirez les partager.

Ce mois-ci, nous commencerons par la baguette de coudrier et le pendule. Le mois suivant, ce sera au tour du radmaster et de l'antenne de Lecher, et enfin nous finirons par le bobber, les détecteurs tactiles et les autotests kinesthésiques.

Voilà, le décor est planté, nous pouvons commencer notre "promenade culturelle".

LES BAGUETTES DE COUDRIER OU BAGUETTES EN "Y"

C'est sûrement l'instrument le plus connu du public puisque celui utilisé depuis des siècles par les sourciers dans la recherche de points d'eau. La méthode la plus classique pour se confectionner une baguette en "Y" est de trouver une branche de noisetier par exemple, mais en ville, la façon la plus simple est certainement de récupérer deux baleines d'un parapluie non-pliable et de les ligaturer ensemble sur quelques centimètres.

Ensuite, il s'agit de mettre en tension le "Y" par torsion, paumes de mains vers le haut comme on peut le voir sur la photo. La baguette plongera ou se redressera par réaction kinesthésique au passage d'un cours d'eau notamment. L'avantage de cette mise en tension est que ni le vent ni la marche ne perturbe pas la recherche

(Voir ausssi perso.club-internet.fr/favarelp )

LES PENDULES

Le pendule est le deuxième grand classique de la radiesthésie et il a l'énorme avantage de pouvoir facilement s'improviser. Ce peut être, comme exposé dans les notes de conférences, un simple écrou au bout d'une ficelle mais aussi, une forme plus signifiante d'un point de vue symbolique ou ondes de forme comme les pendules gouttes d'eau, égyptiens ou encore des bâtisseurs.

Personnellement mon pendule préféré reste celui confectionné à partir d'une bille 1/2 callot en photo ci-contre. Je le transporte dans un étui à pellicule photo, ainsi la cordelette ne s'abîme pas et je le retrouve rapidement et facilement dans ma pochette ou ma mallette.

Voici exactement comment je le confectionne:

  • à la brocante, je choisis une bille de diamètre 25 mm pour 24 grammes aux couleurs qui me plaisent (il existe aussi des billes plus rares mais plus légères au diamètre 22mm)
  • je coupe ensuite une longueur de 15cm de ficelle souple qui ne se torsade pas toute seule
  • je fais un nœud très serré à une extrémité et coupe à ras le petit reste
  • je malaxe alors une mini-boulette de pâte coller (en rayon bricolage) pendant une minute comme indiquer sur la notice,
  • puis j'englobe le nœud dans la boulette de pâte et presse le tout fortement sur la bille.
  • cinq minutes plus tard, je fais trois nouveaux nœuds sur la cordelette, un premier à 5 cm de la bille, le deuxième 2,5 cm plus loin soit à 7.5 cm de la bille et enfin le troisième à 10 cm de la bille soit 2,5 cm du précédent.
  • 2 heures plus tard, je coupe le surplus de fils et teinte le plot de pâte à coller si besoin au feutre.

Voilà, donc comment je procède, en général je fais dans la foulée 3 ou 4 pendules afin d'en avoir toujours un sous la main. Après cette petite recette personnelle, voyons différentes manières possibles de tenir son pendule: Photo 1, Photo 2 et Photo 3

La tenue la plus classique du pendule est la ficelle pincée entre l'index et le pouce (voir photo 1). C'est ergonomique et d'un point de vue énergétique, l'opposition de polarité entre les deux doigts amplifie la réaction. Toutefois, beaucoup de personnes prennent aussi le pendule en main comme sur la photo 2 et obtiennent de très bons résultats! Enfin, le Japonais Shishido nous montre sur la photo 3 une tenue non conventionnelle qui lui réussit très bien: il s'agit d'accrocher le pendule au bout d'un bâton que l'on pose ensuite sur le 3° œil.

Un autre point pour la tenue du pendule est l'utilisation ou non d'un point d'appui. Sur la photo 1, par exemple, on note un solide appui sur le coude. D'autres préfèrent un appui plus flou sur l'avant-bras et d'autre encore pas d'appui du tout. L'important est bien sûr d'avoir un bon ressenti kinesthésique.

Photo 1

Photo 2

Photo 3

REVUE DE PRESSE : MNC EN EUROPE

Nouvelles clés n°37

A nouveau, c'est de la revue "Nouvelles Clés" dont je vais vous parler. Que ce soit en version papier (6 euros tous les deux ou trois mois) ou en version Web, cette revue nous permet vraiment de découvrir des articles intéressants.

Ainsi à la page 72 du n°37, nous découvrons, pays par pays, comment les Européens se soignent en médecines non-conventionnelles (voir croquis ci-contre): En bleu (B), les pays où la plupart des médecines alternatives sont acceptés, en rose (R) les pays centralisateurs où aucune médecine alternative n'est officiellement reconnue (avec quelques exceptions tolérées) et en marron clair (M) les pays en voie de libéralisation. Enfin, en jaune (J), tout reste à faire...

Côté web, je vous conseille le dossier sur les élixirs floraux ( NouvellesCles.com/dossier/Elixirs/ ). Il se compose de six articles qui repositionnent très bien la démarche actuelle des élixirs avec comme point de départ: les fleurs du Dct Bach. Doucement les auteurs nous amènent à bien comprendre que l'élixir va plus loin que l'homéopathie et offre encore des domaines inexploités: Passionnant!

news-rq-t1b