Dossiers‎ > ‎

Article : Méditation du sourire

Le sourire, ses vertus 

Extrait de la conférence TED de Ron Gutman, "The hidden power of smiling"
<<La bonne nouvelle c'est que le sourire est inné. En utilisant une technologie 3D ultrasons, nous pouvons maintenant voir que les fœtus sourient parfois, même dans le ventre maternel. Après la naissance, les bébés continuent de sourire, d'abord essentiellement dans leur sommeil. Et même les bébés aveugles sourient au son d'une voix humaine. Sourire est l'une des expressions humaines les plus basiques et biologiquement uniformes.
Dans des études menées en Papouasie-Nouvelle-Guinée Paul Ekman, le plus célèbre chercheur au monde sur les expressions faciales, a découvert que même les membres de la peuplade de Foré qui étaient entièrement coupés de la culture occidentale et également connus pour leurs rituels cannibales peu communs attribuaient des sourires à la description de situations comme vous et moi le ferions. Donc de Papouasie-Nouvelle-Guinée à Hollywood jusqu'à l'art moderne à Pékin nous sourions souvent, et nous sourions pour exprimer la joie et la satisfaction.
En moyenne, un tiers d'entre nous sourient plus de 20 fois par jour, alors que nous sommes moins de 14% à ne sourire que moins de cinq fois. En fait, ceux qui ont les "super-pouvoirs" les plus étonnants sont en fait les enfants qui sourient pas moins de 400 fois par jour.
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi être en compagnie des enfants qui sourient si fréquemment vous fait sourire très souvent ? Une étude à l'université d'Uppsala en Suède en 2011 a montré qu'il est très difficile de froncer les sourcils quand on regarde une personne qui sourit. Vous vous demandez pourquoi ? Parce que sourire est contagieux par évolution, et cela nous enlève le contrôle que nous avons habituellement sur nos muscles faciaux. Imiter un sourire et en faire l'expérience physique nous aide à comprendre si notre sourire est faux ou vrai, et à comprendre ainsi l'état émotionnel du sourieur.
Dans une récente étude sur le mimétisme à l'université de Clermont-Ferrand, on a demandé aux sujets de déterminer si un sourire était vrai ou faux en tenant eux-même un crayon dans leur bouche pour inhiber leurs propre muscles du sourire. Sans le crayon, les sujets étaient d'excellents juges, mais avec le crayon dans la bouche, quand ils ne pouvaient donc pas imiter le sourire qu'ils voyaient, leur jugement était déficient.
En plus de sa théorie sur l'évolution dans "L'Origine des Espèces" Charles Darwin a aussi écrit la théorie de rétroaction faciale. Cette théorie, validée depuis par les neurosciences, affirme que le simple fait de sourire nous fait vraiment nous sentir mieux. Le sourire n'est pas le simple résultat du bien-être, mais aussi son moteur
Dans une étude allemande similaire, des chercheurs ont utilisé l'imagerie IRMf pour mesurer l'activité du cerveau avant et après l'injection de Botox pour inhiber les muscles faciaux. La découverte appuie la théorie de Darwin en montrant que la réponse faciale modifie le traitement neuronal du contenu émotionnel dans le cerveau d'une manière qui nous aide à nous sentir mieux quand nous sourions. Sourire stimule le mécanisme de récompense dans notre cerveau d'une manière que même le chocolat, une source de plaisir pourtant très appréciée, ne peut égaler.
Des chercheurs anglais ont découvert qu'un sourire peut générer le même niveau de stimulation du cerveau que jusqu'à 2 000 barres de chocolat :o) La même étude a mis en évidence que sourire est aussi stimulant que recevoir une belle somme d'argent en espèces!
Et à la différence de beaucoup de chocolats, l'excès de sourire peut vraiment améliorer votre santé. Sourire peut contribuer à réduire le niveau d'hormones de stress comme le cortisol, l'adrénaline et la dopamine, augmenter le niveau d'hormones qui améliorent l'humeur comme l'endorphine et réduire globalement la tension artérielle.
Et ce n'est pas fini, sourire peut renvoyer une bonne image de vous aux autres. Une étude de 2010 à l'Université de Penn State a montré que, quand nous sourions, nous n'avons pas seulement l'air plus aimable et courtois, mais nous apparaissons comme plus compétent.
Alors chaque fois que vous voulez qu'on vous voit beau et compétent, ou que vous voulez réduire votre stress pour améliorer votre couple par exemple, ou encore tout simplement, que vous avez envie de vous vous sentir bien sans pour autant avoir dévorer une tablette de chocolat ou gagner au Loto, SOURIEZ 
A chaque fois que vous voulez puiser dans un super-pouvoir qui vous aide et aide tout le monde autour de vous à vivre une vie plus longue, plus en forme et plus heureux, SOURIEZ! >>

La méditation du Sourire aux Organes

C'est certainement la méditation Taoïste la plus simple et la plus performante pour notre bien-être pour nous occidentaux "qui avons la fâcheuse habitude de nous plaindre" (les français en tête ;o) . Comme le note une étude de synthèse en neurosciences (étude publiée en 2013 dans Cyberpsychology, Behaviour & Social Networking), se plaindre rend malade!  Et oui, l'auto-stress répété affaiblit grandement le système immunitaire.  Alors comme nous le propose le Qi-gong ancien, prenons le contre-pied dès le matin en commençant par remercier notre corps de tout ce qu'il fait pour nous, du mieux qu'il peut, plutôt que l'insulter. 
Remplaçons : 
  • "Ce satané foie qui ne marche plus" 
  • "Mon cœur est faible, c'est héréditaire"  
  • "Saleté de vésicule qui fait des siennes" 
  • "Je hais ce corps bien trop handicapant"  
  • ... 
par un SOURIRE à notre corps, par un MERCI de nous permettre de vivre, par un "je t'AIME car je sais que tu fais ton possible"... 
La méditation aux organes est une pratique qui va dans ce sens, que l'on peut même faire le matin au lit avant de se lever, et qui peut durer entre 3 min et 20 min suivant votre ressenti et le temps dont vous disposez. 
Comme vous allez le voir le protocole est simple et peut même être transmis facilement lors d'une réunion de club, d'amis ou de famille. Basé sur les préceptes du Qi-gong ancien (bien avant JC), il n'y a pas de résultat à obtenir, le simple fait de faire en toute conscience, sans stress, est déjà une pratique de qualité. On reconnaît là la méditation pleine conscience de plus en plus présente dans toutes les approches thérapies, managements, ...

Une réharmonisation méditative 

"Le sourire aux organes", cette pratique millénaire Taoïste, très simple, est d'une incroyable efficacité pour accélérer une transformation intérieure ou augmenter la qualité de notre énergie. Si au départ, il est recommandé de découvrir cette pratique dans un lieu calme et sécurisant, par la suite, sa pratique peut se faire partout, par exemple, en faisant la queue à la poste (oui, il y a dès fois la queue à la poste ;o).
Bien sûr la portée de l'exercice ne sera pas la même en fonction du contexte, de l'intention posée et de l'expérience de la personne. Ainsi, nous pourrons aller d'une détente pour le mieux être à une modification profonde du schéma énergétique et psychologique. 
L'idée générale est de sourire à ses organes, c'est tout!
Essayez de suite, vous serez sûrement étonné du ressenti. Voyons maintenant la pratique de façon plus détaillée:
1. Je souffle en me relaxant 
2. Je prends alors conscience de mon corps en scannant ses différentes parties avec l'intention de les détendre si c'est disponible
3. J'utilise ensuite la respiration: j'inspire l'énergie de la Terre, du Ciel, du Cosmos et j'expire mes tensions. 
4. Je me remémore alors une image agréable afin d'activer une ressource positive (image souvent liée à la nature).
5. Je détends mon front, mes yeux, mon 3° œil, ma langue, ma mâchoire
6. Je parcours alors mentalement, en conscience, les organes un à un:
  • Ressentez, visualisez ou imaginez l'organe au mieux, l'important étant l'intention et non la précision...
  • Aucun résultat n'est attendu, l'important c'est de faire, il n'y a pas de bonne façon, juste celle qui est disponible ici et maintenant pour vous ...
  • Si vous n'y arrivez pas, faites "comme si" vous ressentiez l'organe ou sa zone énergétique ... 
  • puis ... laissez rayonner l'organe, peu importe la couleur qui vient, si aucune ne vient essayez le blanc "étoile lumineuse" ou le jaune "soleil resplendissant". Vous pouvez vous aider de la respiration pour laisser rayonner l'organe qui il est et même augmenter son rayonnement... 
  • puis ... souriez à cet organe d'un large sourire intérieur mais aussi d'un sourire extérieur discret comme celui des statues de Bouddha. 
Méditation Taoiste du Sourire aux organes
Voici un enchaînement possible des organes (conforme à la figure ci-dessus) :
  1. Thymus-Coeur,
  2. Rate,
  3. Poumons,
  4. Reins et
  5. Foie.
N'hésitez pas à pratiquer "Le sourire Intérieur", un exercice très Yin, avant toute activité intériorisée (méditation, zazen, yoga, ...), vous posez ainsi une intention pleine de vie, de bonheur et e joie dès le départ.
Pour information, la phase 6. peut prendre 1 minutes par organe comme 20 secondes ou 3 minutes. Le temps du sourire lui même peut varier de quelques secondes à plusieurs dizaines en fonction de votre vécu, de votre ressenti. Pas de règle, juste ce qui me convient le mieux ici et maintenant, demain pourra être pareil ou complètement différent, cela n'a aucune importance. 

Pour aller plus loin

Par rapport aux 5 organes de bases, nous pouvons ajouter une sixième zone qui correspond à celle qui nous fait souffrir en ce moment. Ce peut être une molaire, une articulation, un autre organe, notre cerveau...
Beaucoup de patients ou de stagiaires nous évoquent les émotions négatives proposées par la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise). Si cette information est aidante et structurante (comme le modèle ci-dessous), on peut l'intégrer à notre réflexion, mais attention à ce qu'elle ne soit pas enfermante. Par exemple, la MTC propose une couleur par organe, ici, volontairement, on laisse venir la couleur de l'instant sans aucun préjugé. Ce peut être un rose, un marron, un gris voire un noir ou un arc-en-ciel ! 
MTC, modèles des émotions liées aux organes
Donc oui, le fait d'avoir du mal à ressentir ses reins ou à les faire rayonner peut être en lien avec une peur active, mais ce n'est pas le plus important dans ce type de pratique qui est avant tout "cerveau-droit" et non "cerveau-gauche", aussi  attention au piège de la mentalisation. Si l'on ne peut s'empêcher de "cogiter", alors prenez plutôt les émotions positives, et dites-vous que vous avez augmenté votre sérénité, votre impulsion vitale en demandant à vos reins de rayonner qui ils sont. 

Pratiquer le Qi-gong, la vie et la Vie avec le sourire, la joie est un point clef pour apprendre à vivre la bonheur, la satisfaction de l'ici-et-maintenant.